La participation: laboratoire de la politique de la ville? .Bronner dans La Démocratie des crédules1note

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La participation: laboratoire de la politique de la ville? .Bronner dans La Démocratie des...

  • 979-10-91206-26-6

    La participation: une injonc-tion permanente depuis lespremiers jours de la politiquede la ville, et mme ant-rieure elle, dans les rela-tions entre socit civile etgouvernance ! Aujourdhuipourtant, lenjeu est dunenature et dune intensit nou-velles. La participation estclairement raffirme dans laloi comme condition de rus-site et defficacit de la poli-tique de la ville, avec, etcest une nouveaut, lappa-rition de mesures concrtes:des conseils citoyens dans lesquartiers et des habitantsdans les instances de pilotage.Lurgence est dmocratique etsociale. Elle simpose ceuxqui uvrent pour lgalit ter-ritoriale dans nos villes. Il estprimordial dcouter aussiceux qui ne sont pas rompusau dbat public local pourdfinir, suivre et valuer aveceux les changements entre-prendre dans leur quartier.Cest le sens du nouveaucontrat social autant que dunouveau contrat de ville: fairelien pour penser lurbain,reflet dune socit durable,quitable et juste.

    Pour autant, les conditions dela participation sont-ellesaujourdhui runies et lesacteurs sont-ils prts ? Cechangement de paradigmeest-il la porte de la poli-tique de la ville ?

    Avec :Marie-Hlne BacquLoc BlondiauxChristophe GroudetSandrine Joinet-GuillouThomas KirszbaumNordine NabiliJulien NeiertzAdrien RouxAssa SagoSylvain SaudoJulien Talpin.

    La participation : laboratoire

    de la politique de la ville ?Actes de la Rencontre rgionale

    du 25 novembre 2014

    La p

    arti

    cip

    atio

    n:

    lab

    ora

    toir

    e d

    e la

    po

    litiq

    ue

    de

    la v

    ille

    ?Couv RRPARTICIPATION 2014:Mise en page 1 14/10/15 18:09 Page1

  • La participation : laboratoire de la politique

    de la ville ?

    Actes de la Rencontre rgionale du 25 novembre 2014

  • COMIT DORIENTATION ET DE RDACTION :

    Damien BERTRAND, Olivia MAIRE et Elsa MICOURAUD, Profession Banlieue, Seine-Saint-DenisCaroline DUMAND, Anne FONTAINE et Denis TRICOIRE, Ple de ressources Ville et dveloppement social, Val-dOiseCatherine HALPERN, Ple ressources Politique de la ville et intgration de ParisLouise BINET, velyne BOUZZINE et Laura KOSSI, Centre de ressources Politique de la ville, Essonne

    Dcryptage des textes : H2Com Secrtariat de rdaction : Olivia Maire, Stphanie Barzasi et Claire Praro.Conception et ralisation de la maquette : Claire Praro.

    Imprimerie Stipa, octobre 2015.Couverture Keacolour original cygne 300 g, intrieur offset blanc 90 g.

  • 5

    Avant-propos............................................................................. 7

    Histoire et actualit de la dmocratie participative ................. 9

    LOC BLONDIAUX, professeur des universits, dpartement de science politique de luniversit de Paris I Sorbonne

    La dmocratie participative en question................................................................ 9La dmocratie participative comme vidence ..................................................... 11Comprendre les checs de la participation.......................................................... 14Et pourtant, a marche ! ....................................................................................... 15

    Peut-on encore dmocratiser la politique de la ville ? ............ 17

    THOMAS KIRSZBAUM, sociologue, chercheur associ lInstitut des sciences sociales du politique, Ens de Cachan-Cnrs

    Les freins structurels au changement .................................................................. 19Les leviers du changement.................................................................................... 21

    quelles conditions la participation peut-elle accrotre le pouvoir des habitants dans les quartiers populaires ?......................................... 25

    JULIEN TALPIN, chercheur en science politique, Cnrs, Ceraps, universit de Lille II

    Dmocratiser les instances de participation : la piste des conseils citoyens ...... 26Renforcer les capacits dauto-organisation des habitants ................................. 26Comment mobiliser les publics les plus loigns des espaces traditionnels de sociabilit ? ................................................................................................... 31

    Community organizing et culture organisationnelle ..................................... 32

    TABLE RONDE

    Concevoir et faire vivre des espaces de participation la vie de la cit.............................................................. 37

    La prfiguration des conseils citoyens .................................................................. 37 SANDRINE JOINET-GUILLOU, responsable politique de la ville, Plaine Commune

    Du quartier la mtropole du Grand Paris : des outils et des mthodes pour faire participer les habitants ...................... 40 JULIEN NEIERTZ, dlgu gnral, association Mtropop!, Paris

  • Animer des espaces de rencontre entre les institutions et les habitants .......... 43 SYLVAIN SAUDO, consultant associ, cooprative ExtraCit, Lille

    Quand les quartiers investissent lespace mdiatique......................................... 45 NORDINE NABILI, directeur, Bondy Blog

    TABLE RONDE

    couter et prendre en compte la parole de ceux que lon nentend jamais ..................... 49

    Lautonomie des personnes comme pralable la participation : le rle de la mdiation sociale et culturelle .................................................... 49 ASSA SAGO, directrice de lAssociation des femmes-relais

    et mdiateurs interculturels (Afrmi), Aulnay-sous-Bois

    Organiser le dialogue coopratif entre les plus pauvres et les institutions ......................................................... 52 CHRISTOPHE GROUDET, dlgu national dAtd Quart Monde

    La dmocratie dinterpellation, pour agir et se faire entendre.......................................................................... 55 ADRIEN ROUX, tisseur de colre , organisateur au sein de lAlliance citoyenne,

    Grenoble

    Conclusion .............................................................................. 61

    MARIE-HLNE BACQU, professeure en tudes urbaines luniversit de Paris Ouest Nanterre-La Dfense

    lments bibliographiques ...................................................................... 65

    La participation : laboratoire de la politique de la ville ?

  • 7

    La participation : une injonction permanente depuis les premiers jours de lapolitique de la ville, et mme antrieure elle, dans les relations entre socitcivile et gouvernance ! Trente ans plus tard, le bilan est svre et le sujet estencore loin de faire consensus pour les dcideurs et les professionnels.

    Aujourdhui pourtant, lenjeu est dune nature et dune intensit nouvelles.La participation est clairement raffirme dans la loi comme condition de rus-site et defficacit de la politique de la ville, avec, et cest une nouveaut,lapparition de mesures concrtes : des conseils citoyens dans les quartiers et deshabitants dans les instances de pilotage. Lurgence est dmocratique et sociale.Elle simpose ceux qui uvrent pour lgalit territoriale dans nos villes. Il estprimordial dcouter aussi ceux qui ne sont pas rompus au dbat public localpour dfinir, suivre et valuer avec eux les changements entreprendre dans leurquartier. Cest le sens du nouveau contrat social autant que du nouveau contratde ville : faire lien pour penser lurbain, reflet dune socit durable, quitableet juste.

    Lurgence est aussi conomique, les finances publiques se faisant rares. Maisla participation, si elle demande des temps longs et des moyens, ne peut tre unealternative ou un leurre destin masquer une baisse dinvestissements qui res-tent ncessaires. Lambition nest pas mince, et les tches accomplir peuventsembler ardues. Les conditions de la participation sont-elles aujourdhui runieset les acteurs sont-ils prts ? Ce changement de paradigme est-il la porte de lapolitique de la ville ?

    Certes, des pratiques existent dj, mais elles peinent toujours dpasser lestade de lexemplarit. Elles sont menes par des collectifs citoyens, des asso-ciations, des intervenants en appui aux services et aux lus, des agents de lafonction publique territoriale. Certaines sont anciennes, dautres exprimentales ;

    Avant-propos

    Martine DURLACH Adjointe au maire de Paris, charge de la politique de la ville en 2007

    7

  • La participation : laboratoire de la politique de la ville ?

    les unes dans la coopration, les autres dans la ngociation. couter les tmoi-gnages de ceux qui les portent renseigne de faon concrte sur les fondements,les processus et laboutissement de ces rencontres humaines que propose la par-ticipation, un pas--pas qui peut tre lent, mais qui permet souvent daller plusloin.

    Sur la paillasse du laboratoire de la politique de la ville, cest le sens de lhis-toire de nos villes et de nos institutions dmocratiques qui est questionner, lesmthodes et les pratiques qui sont dissquer. Non pour les reproduire dem-ble, mais pour comprendre comment elles participent redfinir, tayer lacoopration entre les acteurs, renforcer la lgitimit de laction publique et dela politique. Mettre lhabitant au cur de laction publique, cest mobiliser desmoyens, communiquer une dtermination, un professionnalisme voire une pas-sion et mme parfois de la jubilation.

  • 9

    La dmocratie participative renvoie tout ce qui renforce la capa-

    cit des citoyens influencer les processus de dcision, y

    participer, que ces processus viennent den haut ou den bas, en

    associant les citoyens llaboration et la prise de dcision ou

    son application.

    La dmocratie reprsentative nest quune des figures de la dmocratie. Desformes plus actives de citoyennet dmocratique sont possibles. Pour le politisteamricain Robert Alan Dahl, la dmocratie e