Click here to load reader

LA MÉDECINE À L’ÉPOQUE ROMAINE - · PDF filegallo-romain de Lyon-Fourvière / Jean-Michel Degueule. 3. IDENTITÉ DU MÉDECIN L’identité du médecin romain ressort à la fois

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of LA MÉDECINE À L’ÉPOQUE ROMAINE - · PDF filegallo-romain de...

  • LA MDECINE LPOQUE ROMAINE

    QUOI DE NEUF, DOCTEUR ?

    En couverture : Relief dEsculape et Hygie aux serpents, Ma 602 (dtail). Localisation : Paris, Muse du Louvre, Dpartement des Antiquits grecques, trusques et romaines. Muse du Louvre, dist. RMN / Stphane Marchalle. Graphisme : Aurlia Monnier

    Parcours de lexposition

    Le caractre paradoxal de la civilisation romaine, la fois proche et loigne de la ntre, ressort particulirement lorsquon sintresse la mdecine. voquer lpoque romaine, cest faire revivre un monde o lesprance de vie est limite, la mortalit infantile leve, o une banale infection peut tre mortelle, et o enfin, la religion vient souvent au secours de la science.

    Mais cest aussi une civilisation qui connat les traits de mdecine, dont les praticiens disposent dinstruments volus. Ils savent pratiquer des examens, rduire les fractures, soigner les plaies Un monde comparable au ntre par le souci de lhygine du corps, de la salubrit des villes ou de la qualit de leau.

    Cette exposition prsente les hommes et les femmes mdecins de lAntiquit et leurs pratiques, grce un rassemblement excep tionnel dinstruments de mdecine et de chirurgie prts par des muses franais et trangers. Sont galement voqus les maladies et leurs remdes, ainsi que le recours aux dieux salutaires et la magie.

    lorigine, cette exposition a t conue par le Muse romain de Nyon en Suisse, sous la direction de Vronique Dasen, professeur darchologie classique lUniversit de Fribourg.

    1. Mdecine grecque et mdecine Rome2. Mdecine antique et mdecine moderne3. Identit du mdecin4. Instruments5. Mdecine par les plantes6. Prendre soin de son corps7. Pathologies8. Quand les dieux viennent au secours des hommes9. Museotouch10. Film

    PARCOURS DE LEXPOSITION

    1234

    5

    678

    10

    RETROUVEZ LENSEMBLE DE LA PROGRAMMATION

    AUTOUR DE LEXPOSITION SUR

    WWW.MUSEES-GALLO-ROMAINS.COM

    9

  • LA MDECINE LPOQUE ROMAINE

    QUOI DE NEUF, DOCTEUR ?

    En couverture : Relief dEsculape et Hygie aux serpents, Ma 602 (dtail). Localisation : Paris, Muse du Louvre, Dpartement des Antiquits grecques, trusques et romaines. Muse du Louvre, dist. RMN / Stphane Marchalle. Graphisme : Aurlia Monnier

    Parcours de lexposition

    Le caractre paradoxal de la civilisation romaine, la fois proche et loigne de la ntre, ressort particulirement lorsquon sintresse la mdecine. voquer lpoque romaine, cest faire revivre un monde o lesprance de vie est limite, la mortalit infantile leve, o une banale infection peut tre mortelle, et o enfin, la religion vient souvent au secours de la science.

    Mais cest aussi une civilisation qui connat les traits de mdecine, dont les praticiens disposent dinstruments volus. Ils savent pratiquer des examens, rduire les fractures, soigner les plaies Un monde comparable au ntre par le souci de lhygine du corps, de la salubrit des villes ou de la qualit de leau.

    Cette exposition prsente les hommes et les femmes mdecins de lAntiquit et leurs pratiques, grce un rassemblement excep tionnel dinstruments de mdecine et de chirurgie prts par des muses franais et trangers. Sont galement voqus les maladies et leurs remdes, ainsi que le recours aux dieux salutaires et la magie.

    lorigine, cette exposition a t conue par le Muse romain de Nyon en Suisse, sous la direction de Vronique Dasen, professeur darchologie classique lUniversit de Fribourg.

    1. Mdecine grecque et mdecine Rome2. Mdecine antique et mdecine moderne3. Identit du mdecin4. Instruments5. Mdecine par les plantes6. Prendre soin de son corps7. Pathologies8. Quand les dieux viennent au secours des hommes9. Museotouch10. Film

    PARCOURS DE LEXPOSITION

    1 2 3 4

    5

    6 7 8

    10

    RETROUVEZ LENSEMBLE DE LA PROGRAMMATION

    AUTOUR DE LEXPOSITION SUR

    WWW.MUSEES-GALLO-ROMAINS.COM

    9

  • LA MDECINE LPOQUE ROMAINE

    QUOI DE NEUF, DOCTEUR ?

    En couverture : Relief dEsculape et Hygie aux serpents, Ma 602 (dtail). Localisation : Paris, Muse du Louvre, Dpartement des Antiquits grecques, trusques et romaines. Muse du Louvre, dist. RMN / Stphane Marchalle. Graphisme : Aurlia Monnier

    Parcours de lexposition

    Le caractre paradoxal de la civilisation romaine, la fois proche et loigne de la ntre, ressort particulirement lorsquon sintresse la mdecine. voquer lpoque romaine, cest faire revivre un monde o lesprance de vie est limite, la mortalit infantile leve, o une banale infection peut tre mortelle, et o enfin, la religion vient souvent au secours de la science.

    Mais cest aussi une civilisation qui connat les traits de mdecine, dont les praticiens disposent dinstruments volus. Ils savent pratiquer des examens, rduire les fractures, soigner les plaies Un monde comparable au ntre par le souci de lhygine du corps, de la salubrit des villes ou de la qualit de leau.

    Cette exposition prsente les hommes et les femmes mdecins de lAntiquit et leurs pratiques, grce un rassemblement excep tionnel dinstruments de mdecine et de chirurgie prts par des muses franais et trangers. Sont galement voqus les maladies et leurs remdes, ainsi que le recours aux dieux salutaires et la magie.

    lorigine, cette exposition a t conue par le Muse romain de Nyon en Suisse, sous la direction de Vronique Dasen, professeur darchologie classique lUniversit de Fribourg.

    1. Mdecine grecque et mdecine Rome2. Mdecine antique et mdecine moderne3. Identit du mdecin4. Instruments5. Mdecine par les plantes6. Prendre soin de son corps7. Pathologies8. Quand les dieux viennent au secours des hommes9. Museotouch10. Film

    PARCOURS DE LEXPOSITION

    1234

    5

    678

    10

    RETROUVEZ LENSEMBLE DE LA PROGRAMMATION

    AUTOUR DE LEXPOSITION SUR

    WWW.MUSEES-GALLO-ROMAINS.COM

    9

  • IV

    VIII

    Lart mdical se structure en Grce au ve sicle av. J.-C. avec la naissance dune littrature mdicale spcialise, le Corpus hippocratique. Durant toute lAntiquit, la mdecine reste profondment lie la culture grecque et la personne dAsclpios/Esculape. Elle fait peu peu son entre Rome au iiie sicle av. J.-C.

    I. Aryballe Peytel. Aryballe attique figures rouges: mdecin pratiquant la sai-gne (vers 480-470 av J.-C.). CA 2183 ; CA 1989. Peintre de la Clinique (vesicle av.J.-C.). Localisation: Paris, Muse du Louvre, Dpartement des Antiquits grec-ques, trusques et romaines. RMN/Stphane Marchalle.

    2. MDECINE ANTIQUE ET MDECINE MODERNE

    Hier comme aujourdhui, les premiers gestes mdicaux relvent de lexa-men clinique : prendre les constantes vitales (pouls, tension artrielle), ausculter en coutant les bruits du cur et des poumons, examiner tympans et gorge, palper. Viennent ensuite les gestes thrapeutiques, guids par des instruments toujours plus prcis mais lessentiel de lquipement de petite chirurgie est dj en place dans lAntiquit.

    II. Bote damputation Charrire (avec tiquette Charrire), xixe sicle. Localisation: Lyon, Muse dHistoire de la mdecine, Universit Claude Bernard Lyon 1. Muse gallo-romain de Lyon-Fourvire/ Jean-Michel Degueule.

    3. IDENTIT DU MDECIN

    Lidentit du mdecin romain ressort la fois des reliefs et pitaphes des tombes, avec notamment la stle funraire dite de loculiste (Muse de Bar-le-Duc) et celle dune femme mdecin medica (Muses de la Cour dor-Metz mtropole), mais aussi du type dinstruments dposs dans les spultures.

    III. Mobilier conserv de la trousse doculiste de Reims (fin iie-dbut iiie sicle aprs J.-C.). Localisation : Saint-Germain-en-Laye, Muse dArchologie nationale. RMN / Ren-Gabriel Ojda.

    4. INSTRUMENTS

    Lensemble de linstrumentarium du mdecin romain est prsent en vitrine par spcialit mdicale: des instruments dusage courant, ventouse et scalpel, en passant par les balances, mortiers, botes, et balsamaires pour la prparation et conservation des mdicaments, comme la bote mdicament en ivoire de Coire (Suisse), aux instruments hautement sophis-tiqus comme le fameux speculum vaginal et les aiguilles cataracte.

    IV. Aiguilles cataracte et leur tui (poque gallo-romaine). Localisation: Tournus, Muse Greuze Muse gallo-romain de Lyon-Fourvire/ Jean-Michel Degueule.

    5. MDECINE PAR LES PLANTES

    La botanique mdicale antique offre un arsenal thrapeutique dune grande richesse. ct des prparations simples, que les ditticiens daujourdhui rangeraient sans doute du ct des alicaments, on trouve des recettes plus labores qui correspondent nos mdicaments, o se mlent diffrentes substances, vgtales, minrales et animales. Parts dherbier prtes par lUniversit Claude Bernard Lyon 1 et ditions ancien nes de livres de botanique conservs la Bibliothque municipale prsentent certaines de ces plantes mdicinales.

    V. Parts dherbier et graines en pot. Localisation : Lyon, Herbiers de lUniversit Lyon1. LY Herbiers de lUniversit Claude Bernard Lyon 1.

    6. PRENDRE SOIN DE SON CORPS

    Les mdecins attachent autant dimportance conserver la sant qu la rtablir. En traitement prventif, le rgime allie une alimentation saine aux promenades, aux exercices physiques et aux bains. Galien diffrencie lart de la toilette, qui vise entretenir la beaut naturelle, de lart du maquillage, quil qualifie dartifice.

    VI. Composition de balsamaires. Localisation : Lyon, Muse gallo-romain de Lyon-Fourvire. Muse gallo-romain de Lyon-Fourvire/ Jean-Michel Degueule.

    7. PATHOLOGIES

    Un certain nombre de nuisances et pollutions dnonces aujourdhui existaient sans doute ds lpoque romaine. Diverses pathologies (arthrose, rhumatismes, maladies infectieuses), ainsi que des traumatismes sont discernables sur les restes osseux. Ces derniers portent aussi les traces des soins prodigus aux malades, comme les fractures rduites et consolides, ou encore ce cas exceptionnel de trpanation gurie visible sur un fragment de crne tudi par le Labo