La Gaule indpendante et la Gaule Romaine

  • View
    422

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La Gaule indpendante et la Gaule Romaine

LA GAULE INDPENDANTE ET LA GAULE ROMAINE

GUSTAVE BLOCH

PARIS 1900

TOME PREMIER DE L'HISTOIRE DE FRANCE DEPUIS LES ORIGINES JUSQU' LA RVOLUTION, D'ERNEST LAVISSE

PREMIRE PARTIE. LES ORIGINES. - LA GAULE INDPENDANTE. - LA CONQUTE ROMAINE LIVRE PREMIER. LES ORIGINESCHAPITRE PREMIER. LES SOCITS PRIMITIVESI. - L'ge de la pierre taille II. - L'ge de la pierre polie III. - L'ge des mtaux

CHAPITRE II. LES PEUPLES HISTORIQUESI. - Les Ibres et les Ligures II. - Les Phniciens et Marseille III. - Les Celtes et leurs migrations IV. - Les peuples de la Gaule

LIVRE II. LA GAULE INDPENDANTE ET LA CONQUTE ROMAINECHAPITRE PREMIER. LA GAULE INDPENDANTEI. - La civilisation II. - La religion III. - La religion (suite). Le sacerdoce druidique IV. - Les institutions sociales et politiques V. - Les luttes dans les cits et entre les cits

CHAPITRE II. LA CONQUTE ROMAINEI. - La conqute et l'organisation de la province transalpine (154-58 av. J.-C.) II. Les campagnes de Csar (58-50 av. J.-C.) III. - Les caractres et les effets de la conqute IV. - Les insurrections du premier sicle ap. J.-C.

DEUXIME PARTIE. LA GAULE ROMAINE LIVRE PREMIER. LE GOUVERNEMENT DE LA GAULE AU Ier ET AU IIe SICLES AP. J.-C.CHAPITRE PREMIER. LE GOUVERNEMENT CENTRALI. - La monarchie impriale II. - Les circonscriptions provinciales III. - Les circonscriptions provinciales (suite). La frontire germanique IV. - Les gouverneurs des provinces. La justice V. - L'impt VI. - Le service militaire. L'arme gallogermanique

CHAPITRE II. LE GOUVERNEMENT LOCALI. - La religion impriale et les assembles provinciales II. - Les tats ou cits. Les cantons ou Pagi III. - La transformation des tats gaulois en cits romaines IV. Les divers types de cits V. - Le rgime municipal. Les magistratures. Les sacerdoces VI. - Le rgime municipal (suite). Le snat et l'aristocratie. Les augustales et la plbe. Les Pagi et les Vici

CHAPITRE III. L'ENTRE DES GAULOIS DANS LA CIT ROMAINEI. - Les associations de citoyens romains. Les concessions du droit latin et du droit de cit. Le discours de Claude II. - Les Gaulois citoyens romains. L'onomastique galloromaine. L'dit de Caracalla

LIVRE II. L'HISTOIRE ET LE GOUVERNEMENT DE LA GAULE DU Ier AU IVe SICLES AP. J.-C.CHAPITRE PREMIER. HISTOIRE DE LA GAULE DEPUIS L'AVNEMENT DES FLAVIENS JUSQU' CELUI DE DIOCLTIEN (69-285)I. - La Gaule sous les Flaviens, les Antonins, les Svres et leurs successeurs (89-253) II. - L'anarchie militaire. La Gaule dtache de l'Empire (253-273). La Gaule aprs le rtablissement de l'unit romaine (273-285)

CHAPITRE II. LE GOUVERNEMENT DE LA GAULE AU IVe SICLE DEPUIS LA RFORME DE DIOCLTIEN. - LE GOUVERNEMENT CENTRALI. - La monarchie du Bas-Empire. Le systme de la ttrarchie. Les nouvelles circonscriptions provinciales II. - La justice. L'impt III. - Le service militaire et le nouveau systme dfensif

CHAPITRE III. LE GOUVERNEMENT LOCALI. - Les assembles provinciales II. - Les cits et le rgime municipal

CHAPITRE IV. L'CHEC DE LA RFORME DIOCLTIANOCONSTANTINIENNE. - HISTOIRE DE LA GAULE DE DIOCLTIEN THODOSE (285-395)

LIVRE III. LA SOCIT GALLO-ROMAINECHAPITRE PREMIER. LES VILLES GALLO-ROMAINESI. - La Narbonnaise II. - Lyon capitale des Gaules III. - Les trois Provinces. L'Aquitaine IV. - La Lyonnaise V. - La Belgique et les deux Germanies

CHAPITRE II. LA VIE INTELLECTUELLE ET MORALEI. - Le latin et le celtique. Les coles. II. - La littrature. III. - L'art. IV. - La religion et les murs

CHAPITRE III. L'ORGANISATION SOCIALEI. - Les classes urbaines. Le commerce. Les routes. Les corporations. II. L'aristocratie foncire et la plbe rurale. La grande proprit et les origines du servage

PREMIRE PARTIE. LES ORIGINES - LA GAULE INDPENDANTE - LA CONQUTE ROMAINELIVRE PREMIER. LES ORIGINESCHAPITRE PREMIER. LES SOCITS PRIMITIVES1

I. - LGE DE LA PIERRE TAILLE2[LPOQUE QUATERNAIRE] LES dcouvertes rcentes ont recul dans un lointain

profond le problme de nos origines nationales. Cest lpoque quaternaire, la dernire des grandes poques gologiques, que lhomme apparat sur la terre. Notre pays avait pris ds lors sa forme et son relief, mais les conditions de la vie ny taient pas tout fait ce quelles sont prsent. Lpoque quaternaire se divise en deux priodes.[PRIODE DILUVIENNE] La premire, dite diluvienne, est caractrise par un

rgime de pluies abondantes qui a pour consquence la formation de larges rivires et dimmenses glaciers. La temprature nanmoins tait assez douce, et la mme de grandes distances. Des plantes, des animaux, rpartis actuellement entre des zones diverses, coexistaient sous nos latitudes. Le laurier et le figuier poussaient Fontainebleau. Beaucoup despces subsistant encore dans nos contres sy montraient dj, le cheval, la chvre, plusieurs varits de beaufs et de cerfs. Beaucoup sy rencontraient qui ont migr, les unes au Midi, la hyne, la panthre, le lion ; dautres au Nord, laurochs, le beauf musqu, le renne ; dautres sur des points plus levs, le chamois, le bouquetin ; un grand nombre pullulaient qui se sont teintes, des carnassiers formidables, lours et le flin des cavernes, des pachydermes herbivores taille gigantesque, le grand hippopotame, le rhinocros aux narines cloisonnes, lelephas meridionalis, lelephas antiquus, lelephas primigenius ou mammouth.[PRIODE GLACIAIRE OU GE DU RENNE] A la priode diluvienne succde la priode quon a tort appele glaciaire. Elle est signale, en effet, non par lextension, mais par la limitation des glaciers. Ce phnomne est d la diminution des pluies et lavnement dun climat plus froid et plus sec. La faune se transforme avec le climat. Les varits de llphant quaternaire disparaissent. Le

1 BIBLIOGRAPHIE GNRALE. Sources. Les textes relatifs lhistoire de la Gaule celtique et romaine ont t runis pour la plupart dans le premier volume du Recueil des historiens des Gaules et de la France par dom Bouquet. Les textes grecs ont t runis part dans les Extraits des auteurs grecs concernant la gographie et lhistoire des Gaules, par Cougny et Lebgue, 1888-92. Pour les textes pigraphiques, voir la note en tte de la deuxime partie. OUVRAGES CONSULTER. Ruelle, Bibliographie gnrale des Gaules, Alto-1886. Ouvrage devenu insuffisant. La seule histoire densemble est louvrage vieilli dAmde Thierry, Histoire des Gaulois, 10e dit., 1877, et Histoire de la Gaule sous la domination romaine, 4e dit., 1878. Le dernier ouvrage sur la gographie de la Gaule est celui de E. Desjardins, Gographie historique et administrative de la Gaule romaine, 1876-1893. 2 S. Reinach, Description raisonne du muse de Saint-Germain, I, 1889. Donne la bibliographie jusqu cette date et la liste des priodiques.

mammouth, qui a rsist le plus longtemps, succombe son tour. Sa toison lui permettait de braver les tempratures les plus basses, mais il rclamait, pour son alimentation, une vgtation opulente favorise par une atmosphre sature dhumidit. Le renne, au contraire, qui se nourrit peu de frais, sest multipli. De l le nom dge du renne, qui mieux que tout autre convient pour dsigner cette priode.[LOUTILLAGE ROMAIN] La dure des poques gologiques ne peut tre fixe. On

ne saura donc jamais combien de centaines ou de milliers de sicles remontent les uvres de lindustrie humaine enfouies ple-mle avec les ossements prhistoriques. Lhomme, en qute dune matire assez dure pour ses outils et ses armes, employa celle quil avait sous la main. Il commena par tailler la pierre, puis les os et les bois des animaux. Les archologues ont class ces objets en plusieurs catgories, dnommes chacune daprs une des stations qui lui ont fourni ses principaux spcimens. Ils ont ainsi compos des sries o les types schelonnent suivant leur perfection relative, dans un ordre quon peut, dune manire gnrale, considrer comme chronologique. On noubliera pas toutefois les ingalits possibles dans le dveloppement des diffrents groupes sociaux. Pour mesurer lanciennet de nos plus vieilles populations, ltat de leur outillage ne nous offre donc quun critrium insuffisant. Le niveau gologique o il a t exhum, la faune et la flore qui laccompagnent nous renseignent plus srement.[PENDANT LA PRIODE DILUVIENNE] La premire humanit, contemporaine de la

priode diluvienne, est reprsente sur notre sol par les objets recueillis dans les alluvions de la Seine, de la Marne, de lYonne, de lOise, de la Somme, et notamment dans les dpts de Saint-Acheul prs dAmiens, de Menchecourt prs dAbbeville, du Pecq et de Chelles prs de Paris. Les outils chellens sont pour la plupart taills dans le silex. Ce qui domine au milieu des couteaux, des poinons, des racloirs, cest la hache dite de Saint-Acheul, instrument de forme amygdalode, de dimensions variables, avec une moyenne de onze treize centimtres de long sur sept de large, au pourtour anguleux et tranchant, aux faces renfles vers le milieu et travailles grands clats. Il est probable quelle servait avant tout fendre le bois, larme ordinaire du sauvage tant plutt la massue.[PENDANT LGE DU RENNE] Le type moustrien, qui tient son nom de la grotte de

Moustier, dans la Dordogne, appartient dj lge du renne. Il diffre du chellen par plus dhabilet dans les procds et plus de fcondit dans linvention. La hache de Saint-Acheul sest amincie. Un autre objet, particulier cette srie, est une sorte de tranchet ou racloir finement retouch sur un de ses bords.

Le type solutren (village de Solutr, aux environs de Mcon) accuse un progrs marqu sur les deux prcdents. Les pices les plus intressantes sont la pointe en feuille de laurier, qui devait servir de poignard ou darmature de javelot, et la pointe crans qui tait une flche. La srie magdalnienne (grotte de la Madelaine, voisine de celle de Moustier) se distingue essentiellement par la mise en uvre des os des animaux, des bois des cervids, de livoire. La pierre nest pas dlaisse, ma