La conqu£¾te Romaine et Et avant la La Gaule devient donc une Province romaine et conna£®t la paix romaine
La conqu£¾te Romaine et Et avant la La Gaule devient donc une Province romaine et conna£®t la paix romaine
La conqu£¾te Romaine et Et avant la La Gaule devient donc une Province romaine et conna£®t la paix romaine
La conqu£¾te Romaine et Et avant la La Gaule devient donc une Province romaine et conna£®t la paix romaine

La conqu£¾te Romaine et Et avant la La Gaule devient donc une Province romaine et conna£®t la paix romaine

  • View
    1

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La conqu£¾te Romaine et Et avant la La Gaule devient donc une Province romaine et...

  • Document A

    Document B

    casque

    lance

    bouclier

    épée

    torque

     un guerrier gaulois braies

    La conquête Romaine et

    la romanisation de la Gaule

    Et avant la France ?

    L’Antiquité CM1

    CM2

    Rome devient en quelques siècles un puissant état et part à la conquête

    d’un empire.

    C'est une véritable politique d'expansion autour de la Méditerranée qui

    est menée par Rome entre la fin du IIIe et lors du Ier siècle avant J-C.

    Ainsi, les Romains ont conquis de nombreux territoires.

    Les Romains, qui faisaient du commerce avec les Gaulois, étaient attirés

    par les richesses de la Gaule et voulaient en prendre le contrôle.

    En 125 av. J.-C., l’armée romaine conquit une vaste région au sud de la

    Gaule, et en fit une province romaine appelée « Narbonnaise ».

    En 58 av-J-C, le général romain Jules César profita des guerres

    entre les tribus gauloises pour commencer à envahir le reste de la

    Gaule.

    Source : L’Antiquité cycle III, Hachette

    L’organisation de l’armée romaine

    Durant l’Antiquité, la ville de Rome a constitué une armée

    puissante et bien équipée, qu’elle a envoyée à la conquête

    de l’Italie puis de régions de plus en plus lointaines.

    Cette armée était bien organisée et très disciplinée et

    suivait une stratégie précise (une tactique) qui la rendait

    supérieure à ses ennemis qui, eux, combattaient souvent

    dans le désordre.

    Rome une puissance militaire

    Document D Documents C

  • Plusieurs représentations de Vercingétorix Plusieurs représentations de Jules César

    Documents F

    Documents E

    Vercingétorix

    et

    Jules César

    Vercingétorix

    Issu de la grande tribu des Arvernes,

    Vercingétorix a vingt ans lorsqu’il devient

    leur chef. Il lance un appel à toutes les

    tribus gauloises pour résister aux Romains.

    Il livre à César, une lutte sans merci, mais il

    est finalement battu à Alésia. Il est

    emprisonné et exécuté, en 46 avant Jésus

    Christ à Rome, après le triomphe de César.

    Vercingétorix

    « Vercingétorix, Arverne, jeune homme qui était parmi les

    plus puissants du pays, convoque ses clients. Il enrôle des

    miséreux dans les campagnes. Après avoir réuni cette

    troupe, il l’exhorte à prendre les armes pour la liberté de la

    Gaule. A l’unanimité on lui confie le commandement en chef.

    Il ordonne qu’un grand nombre de soldats lui soit amené

    sans délai. Il fixe quelle quantité d’armes chaque peuple

    doit fabriquer. A la plus grande activité, il joint une

    sévérité extrême dans l’exercice du commandement. Pour

    une faute grave, c’est la mort par le feu et par toutes

    sortes de supplices ; pour une faute légère, il fait couper

    les oreilles au coupable ou lui fait crever les yeux, et il le

    renvoie chez lui afin qu’il serve d’exemple. » Jules César, La Guerre des Gaules.

    Jules César (101-44 avant JC)

    Issu d’une des plus riches familles de Rome,

    Jules César est extrêmement ambitieux.

    Orateur, administrateur et chef militaire, il

    est aussi un grand conquérant.

    Jules César ne veut pas rester cantonné à

    administrer une province. Il a des desseins de

    conquérant, aussi n'hésite-il pas à pousser ses

    pions dans la Gaule Chevelue (Gaule

    indépendante) dès qu'il en a la possibilité.

    -58 : Les troupes romaines de Jules César

    rentrent en Gaule Chevelue. Il parvient, en six

    ans, en profitant des rivalités qui opposent les

    tribus gauloises, à soumettre le pays.

    -52 : Les Gaulois se soumettent à César et la

    Gaule devient romaine.

  • Document G

    Documents I : reconstitutions du siège d’Alésia

    *Assiéger : entourer, tenir enfermé une

    population dans

    sa ville (synonymes :

    encercler, bloquer,

    assaillir)

    * Siège : tenir un siège devant une ville,

    empêcher la

    population d’un ville

    d’en sortir.

    Le siège d'Alésia

    Il (César) fit creuser un fossé large de vingt pieds, dont les côtés étaient

    à pic et la profondeur égale à la largeur. Tout le reste des

    retranchements fut établi à quatre cents pieds en arrière de ce fossé ; il

    voulait par-là (car on avait été obligé d'embrasser un si grand espace, que

    nos soldats n'auraient pu aisément en garnir tous les points) prévenir les

    attaques subites ou les irruptions nocturnes, et garantir durant le jour

    nos travailleurs des traits de l'ennemi. Dans cet espace, César tira deux

    fossés de quinze pieds de large et d'autant de profondeur ; celui qui était

    intérieur et creusé dans un terrain bas et inculte, fut rempli d'eau tirée

    de la rivière. Derrière ces fossés, il éleva une terrasse et un rempart de

    douze pieds ; il y ajouta un parapet et des créneaux, et fit élever de

    grosses pièces de bois fourchues à la jonction du parapet et du rempart,

    pour en rendre l'abord plus difficile aux ennemis. Tout l'ouvrage fut

    flanqué de tours, placées à quatre-vingts pieds l'une de l'autre. Jules César, La Guerre des Gaules.

    Le siège d’Alésia

    Vercingétorix et ses 80 000 fantassins se

    réfugièrent dans l’oppidum d’Alésia, au sommet de

    la colline avec de quoi tenir 30 jours. Jules César

    assiégea les Gaulois en installant ses troupes

    (70 000 légionnaires) autour de l’oppidum. Il fit

    construire deux palissades :

    • une palissade intérieure pour empêcher

    Vercingétorix et les Gaulois de sortir de l’oppidum.

    • une palissade extérieure pour se protéger des

    Gaulois venus au secours des assiégés.

    Le camp romain était installé entre les deux

    palissades, lesquelles étaient surmontées de tours

    et protégées par des fossés remplis d’eau et des

    pieux enfoncés dans le sol, pointe vers le haut.

    L’armée de secours (240 000 fantassins et 8 000

    cavaliers) arriva après plus de 60 jours de siège et

    il était déjà trop tard.

    Les Gaulois ne parvinrent pas à vaincre les Romains

    et Vercingétorix dut se rendre.

    Magellan, Hatier Alésia

    Document G

    Document H

  • Document J

    Document L

    Les voies de communication

    Après la conquête romaine, les romains pavent les routes existantes et

    construisent des ponts pour faciliter la circulation des hommes et des

    marchandises dans le pays. Cela favorise le commerce et

    l’enrichissement de la Gaule Romaine. Hachette éducation

    La romanisation de la Gaule Magellan, Hatier

    Après la victoire, les Romains vont apporter en Gaule leur mode de vie. La Gaule devient donc une Province romaine et connaît la paix

    romaine qui lui permet de s’enrichir et de se développer. Certains Gaulois adoptèrent le mode de vie des Romains : on les appelle les

    «Gallo-Romains ». Ils devinrent des citoyens romains. Nos ancêtres sont donc l’union des peuples gaulois et romains.

    Les villes gallo-romaines (Lugdunum, Massalia) étaient organisées sur le modèle des villes romaines (Rome, Pompéi, ...). Elles

    comptaient des lieux, des aménagements et des monuments typiques comme : le forum (grande place centrale où le peuple se réunit),

    le temple (souvent rectangulaire, au centre, se trouve la statue du dieu honoré, entouré de colonnes et richement décorés à

    l'intérieur), l’amphithéâtre (ou arènes) (abrite les combats de gladiateurs, richement décoré de statues, avec des toiles tenues par

    des mats protégeant le public du soleil. Le plus célèbre, le Colisée, peut accueillir de 50 000 à 60 000 spectateurs est situé à Rome.

    Les plus célèbres arènes en France sont celles de Nîmes), le cirque (stade, construit pour les courses de char ou d'autres

    spectacles, de forme allongée et arrondie), le théâtre (souvent de forme hémisphérique, l’accès y est gratuit et permis à tous),

    l’arc de de triomphe (pour célébrer les victoires romaines), les thermes (bains publics, proposant de l'eau chaude et froide dans

    des baignoires communes avec massages et applications d'onguents, proposent un moment agréable de détente et de loisir avec ses

    amis. On pouvait y trouver également de nombreux équipements assurant le confort des citadins (aqueducs, fontaines, égouts,

    passages piétons, …).

    La romanisation

    De la Gaule

    D oc

    um e nt

    K

    Pl an

    d ’A

    rl e s,

    I I

    èm e

    si è cl

    e a

    p rè

    s

    J C , re

    co n st

    it ut

    io n