Kling anne révolutionnaires juifs

  • View
    247

  • Download
    26

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Largement financs depuis ltranger, les rvolutionnaires juifs taient dj massivement prsents dans le mouvements de la fin du XIXe sicle qui prparrent la voie au coup de force dOctobre. Tout naturellement, ils jourent par la suite un rle essentiel dans la rvolution bolchevique de 1917 et la phase de consolidation qui suivit. Cet ouvrage braque les projecteurs sur un certain nombre dacteurs de la premire heure de cette rvolution qui fut particulirement sanglante et inhumaine. Les hommes et les femmes ici voqus eurent tous dimportantes responsabilits et jourent un rle, souvent majeur, dans cette trs macabre tragdie.

Transcript

  • Premire ditton.

    ISBN-IJ 978-2-9529-tB-17 EAN 9782952'N2.\ 1 7

    re;, Edition~ Mithr.l, ~epternbre 2008. Photo de couverture 'c; ogh,Hn :

    Parc cks statues du commu nisme, Budapest. '111.> th(lits dr /rttduaion. dt rrprot!ufliuu tl d't~tltl['ll/IJII rsrY'I';.< pour fow {1< pap.

  • Anne Kling

    Rvolutionnaires JUIFS

    LES PRINCIPAUX ACTEURS DES RVOLUTIONS BOLCHEVIQUES

    EN EUROPE (FIN XIX" - 1950)

    Editions Mithra

  • Table des matires /17Jtmt-pmpo.\ p. 15

    CEUX QUI ONT OUVERT LA VOIE G ESYA GELFMAN, la rgicide (1852-1882) p. 19 JACOB SCH IFF, le banquier amricain qui finana la rvolution (1847-1920) p. 21 OLAF ASCHBERG, le banquier sudois mcne (1877-1960) p. 24 EvNO AzEV, l'agent double (1869-1918) p. 26 GRtGORI GUERCHOUNI, le spcialiste de l'assassinat politique ( 1870-1908) . . . .. p. 31 ALEXANDRE PARVUS, le promoteur de la rvolution pennanente (1867-1924) .. . . - . ' .. p. 33 )ACOB GANETSKI, le porte-serviette de Lnine (1879-1937) . . p. 37

    LES MOTEURS DE LA RVOLUTION LON TROTSKI, la rvolution perm,mente acheve coups de piolet (1879-1940) p. 39

    LEV KAMENEV, ... quel malheur d'tre le beau-frre de Trotski ! (1883-1936) p. 44

    GRIGORY ZINOVIEV, l'aptre de la " terreur socialiste " ( 1883-1936) p. 46

    IAKOV SVERDLOV, l'assassin du tsar et de sa tmille ( 1885-1919) . . p. 49 GRJGORY SoKOI.N IKOV, le ministre des Finances des bolcheviks (1888-1939) ' . ' '' p. 52 KARL RADEK, ou l'chec de la rvolution en Allemagne (1885-1939) .. . . p.55 MAXTM LrrvlNOV, le ministre des AHires trangres bolchevique (1876-1951) p. 57 ADOLPH jOI'I'f:, le commissaire du peuple aux Aff.1ires trangres ( 1883-1927) ' p. 60 MOSE! URITSKI, le chef de la Tchka de Petrograd (1873-[918) . p. 62

    - 7 -

  • TABLE DES MATIRES

    MoSEI VoLODAR.SKJ, " /'impitoytlblc c1ptre de latareur rougf " (1891-1918) p. 6-1 LAZAR KAGANOVITCH, un Eichmann sovitique ( 1893-1991) p. 6o

    LES ROUAGES ZLS ET AUTRES EXCUTEURS DE BASSES-UVRES GENR.I KH lA GODA, " le plus grand meurtrier juifdu XX sicle" (1891-1938) . . . p. 71 MARTYN LATSIS, l'exterminateur de la bourgeoisie (1888-1938) p. 74 jACOB AGRANOV, "S'iln_'y a paJ d'ennrmis, il .faut en crer ., (1893-1938) .. ....... : . . .. .. .. . . . p.77 IAK.ov 1AKOVLEV, l'exterminateur de la paysannerie (1896-1938) .. .. . . . .. . . .. p. 79 SEMYON D IMANSTEIN, le rabbin promoteur de la rgion juive autonome " (1886-1938) p. 82

    ALEXANDRE LoZOVSKI, chef syndicaliste et fondateur du Comit antifasciste juif (1878-1952) p. 85

    j ACOB YOUROVSKI, l'ordonnateur du massacre de la famille impriale (1878-1938)

    Y AKOV DA VVDOV ( 1888-1938), SOLOMON M OGJ LEVSKY (1885-1925), MER TRIUSSER (1883-1938):

    p. 87

    espionnage et contre-espionnage en tous genres p. 90 ABRAM SLUTSKY, celui qui traquait les opposants l'tranger (1898-1938) . . . . p. 92

    SERGEY SPIGELGLAS, le liquidateur liquid (1897-1941) p. 94 GRIGORJ MAlMNOVSKJ, le Mengele bolchevique (1899-1964) p. 96 !SA BERG, l'inventeur des chambres gaz ambulantes (? - 1939) . .. . .. . . .. . . p. 99

    AU GOULAG .. .. .. .. . p. 101 NAFTAU FRENKEL, ,, l'infatigable dmon dt /Yirchipe/ " (1883-1960) ... .. .. . . .. . . .. . .. . .. ......

    QUELQUES DOUCES REPRSENTANTES DU SEXE "FAIBLE"

    . . . . p. 104

    FANNY KAPLAN, celle qui voulut tuer Lnine (1883-1918) . . p. 107 ROSALIA ZEMUACHKA, une harpie bolchevique (1 876-1947) .. p. 110

    - 8-

  • TABLE DES MATIRES

    OLGA KAMENEVA, f!rst Lad.y du rgime (1881 -1941) . . . p . 112 POLI NA) EMTCHOUJINA, une ji/le du peup/ejuff" (1897-1970) p. 115 LES ESPIONS MtKHAL BORODINE, celui qui exporta la rvolution en Chine (1884-1951) . . . . . . . . . . . . . p. 119 YAKOV BLUMKJN, trotskiste, espion et assassin (1898-1929) .. . . p. 123 EuzABErH ZUBILIN, agent recruteur aux USA (1900-1987) . p. 126 ALEXANDER ORl.OV, l'purateur des anarchistes espagnols (1895-1973). . . . . .. . ... . .. . .. .. ' .. .. . .. ..... . p. 129 MANFRED STERN, l'inspirateur s extermination de Mao Ts Toung (1896-1954) . . . . . . . . . . . . . ... p. 132

    NAHUM EITINGON, le recruteur de l'assassin de Trotski (1899-1981) .. .. .. .. " .. .. . .. .. .. .. . .. ' " . " ... " ... ' .. p. 134 MARK ZBOROWSKI, le chasseur de trotskistes (1908-1990) . . . . p. 136 WALTER KRIVTTSKY, un as de l'espionnage (1899-1941) . . . . . . p. 139 LEOPOLD TREPPER, le chef de l'Orchestre rouge (1904-1982) .. p. 141

    LES MILITAI RES lAN GAMARNIK, d1ef politique de l'Arme rouge (1894-1937) . p. 143 LEv MEKHLIS, les yeux et les oreilles de Staline (1889-1953) . . . p. 145 lONA IAKIR, gnral bolchevique (1896-1937) . . . . . . . .. . . p. 148 SEMYON KRrvoSHEIN, l'organisateur des forces blindes sovitiques (1899-1978) .

    }VAN CHERNYAKHOVSKY, le plus jeune gnral . . , . . '' . . ' p. 151

    de l'Arme rouge (1906-1945) . . . . . . ' ' . ' . . . . . . p . 154

    LES INTELLECTUELS DAVlD RlAzANOV, le thoricien du marxisme (1870-1938) . .. .. p. 157 ILIA EHRENBOURG, /ebardeattitrdurgime (1891-!967) . p. 159 EMELIAN JAROSLAVSKI, le perscuteur de la religion orthodoxe (1878-1943) . . . . . . ....... . .... p. 163

    M1KHAIL Konsov (1898-1940) - BORIS EFIMOV (n en 1900): deux frres aux destins bien diffrents . . . . . . . . . . . . . p. 165

    QUELQ UES VOISINS ALUMAGNE CLARA ZETKIN, une pasionaria bolchevique allemande (1857-1933) . ' .. '"" .. '

    - 9 -

    '. p. 169

  • TABLE DES MATIRES

    ROSA LUXEMBURG, Rosa la Rouge et l'insurrection spartakiste ( 1870-] 919) . . . . " . . p. 172 KURT EISNER, l'phmre ministre-prsident de Bavire (1867-1919) p. 175 EUGEN LEVJN, le chef de la Rpublique sovitique de Bavire (1883-1919) . .. .. .. . p. 177

    H ONGRIE BELA KUN, l'organisateur de la terreur rouge en Hongrie (1886-1938) .".. . . . . . . .. . . " " .... "." . " . p. 179 TIBOR SZAMUELY, " La terreur est La principale amte de notre rgiml' (1890-1919) . . .. . .. .. . . .. .. .. . . "".... " p. 182 )OHN PEPPER, l'activiste du parti communiste amricain (1 886-] 937) . . .. . " . " " " .... " " . " .. " . .... " . . p. 185 MATYAS RAKOSI, le stalinoltre (1892-1971) . . . . . . . . . . . p. 187 GABOR PETER, l'apprenti-tailleur devenu chef de la police secrte (1906-1993) .. . .... . ... .. p. 190

    ERNO GERO, celui qui rclama l'intervention militaire des sovitiques (1898-1980) . . . . . . . . . . . . p. 193

    R OUMANI.E ANA PAUKER, la pasionaria roumaine (1893-1960) .... . ... .... p. 196 MAX GOLDSTEIN,le terroriste au crochet (1898-1924) .. . . . p. 199 IOSIF CHISINEVSCHl, ,, lt bras droit de Moscou en Roumtmie (1905-1963) . .. . . ...... . . . . p. 201 P OLOGNE ) AKUB BERMAN, l'homme des basses uvres du rgime (1901-1984) . .. . . . .. . . .... " .. . " ITALIE

    . p. 203

    ANGELICA BAI.ABANOFF, fa bolchevik qui forma Mussolini (1878-1965) . . . ". . . .... " p. 205 FRANCE EuGEN FRJED, l'agent du Komintern qui fut le vrai chef du PCF ( 1.900-1943) . MICHEL FEJNTUCH, agent du Komintern et grand argentier du PCF ( 1906-1990) .

    Conclusion Lexique ..

    ' . . . . . . ' .

    & f p. 207

    p. 209

    . - .. " p. 211 p. 215

  • Avant-propos

    D ans sa saga relatant l'histoire commune des Juifs et des Russes pendant la priode sovitique, intitule Deux sicles ensemble (tome 2, 1917-1972), Alexandre Soljnitsyne crit ceci : '' ... Plus tard, en 1939, embrassant du regard les destines du judasme sous le noir nuage de l're nouvelle qui s'annonait, le mme Biekerman crivait : "La grande diffrence entre les Juifs et le monde qui les entourait tait qu'ils ne pouvaient tre que l'enclume, et jamais le marteau. "

    Je ne prtends pas creuser ici, dans cet ouvrage limit, les grandes destines historiques, mais j'mets sur ce point une rserve catgorique: peut-tre bien en fut-il ainsi depuis que le monde est monde, mais partir de l'anne 1918, en Russie, et pendant encore une quinzaine d'annes, les Juifs qui ont adhr la rvolution ont servi galement de marteau - du moins une grande partie d'entre eux.

    En d'autres termes, les rvolutionnaires juifs jourent un rle essentiel dans la rvolution bolchevique, aussi bien dans sa gestation que dans la phase de consolidaton qui suivit. Cette fois-l, ils furent bel et bien le marteau et le peuple russe, l'enclume. En ralit, leur rle se poursuivra bien plus longuement que la quinzaine d'annes voque plus haut, quoique de faon moins ostentatoire . A la mort de Staline, en 1953, n'oublions pas que le numro deux du rgime est Lazar Kaganovitch. Dont les pouvoirs n'taient pas de carton-pte.

    Dans l'extrait reproduit ci-dessus, Soljnitsyne semble faire dmarrer cette trs forte influence l'anne 1918. Sans doute, aprs les accusations d'antismitisme qui s'taient abattues sur lui la parution de l'Archipel du Goulag, en 1973, a-t-il prouv le besoin de redoubler de prudence et de

    . . CirconspectiOn.

    - 15 -

  • RVOLUTIONNAIRES JUIFS

    En ralit, les rvolutionnaires juifs n'avaient pas attendu 1918 pour se manifester. Ils taient dj massivement prsents dans les mo uvements de la fln du XIX' et du dbut du xx sicle, qui donnrent bien du fil retordre la police tsariste et prparrent la voie au coup de force d'Octobre. Et ils taient dj largement financs depuis l'tranger. Finale-ment, Lnine et sa bande parviendront, la fveur de la guerre mondiale qui faisait rage , tirer les marrons d'un feu auxquels ils ne croyaient presque plus.

    Pour apprcier pleinement le rle de ces prcurseurs pr-bolcheviks, il faut rappeler la situation des Juifs dans l'empire tsariste l'aube du XX" sicle : leur population, de l'ordre de cinq six millions de personnes, reprsentait environ 4% de la population russe totale. Ils taient tenus de rsider sur certaines parties du territoire de l'empire, nommes

  • AVANT-PROPOS

    Dans les moi