INTRODUCTION : Présentation de lEurope moderne I. Une Europe ou des Europes ? II. Les arts dans lEurope Moderne A. Lart baroque et lart classique

  • View
    105

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of INTRODUCTION : Présentation de lEurope moderne I. Une Europe ou des Europes ? II. Les arts...

  • Page 1
  • INTRODUCTION : Prsentation de lEurope moderne I. Une Europe ou des Europes ? II. Les arts dans lEurope Moderne A. Lart baroque et lart classique
  • Page 2
  • Faade du palais Carignan (Turin ; 1679-1685) par Guarino Guarini (Dossier pages 12 et 13) L'art baroque L'architecture baroque
  • Page 3
  • COLONNES FACADE COURBE les volumes s'opposent au vide, les volumes s'opposent au vide, provoquant un jeu d'ombre et de lumire L'ASPECT est MASSIF
  • Page 4
  • La sculpture baroque
  • Page 5
  • Bernini : Apollon et Daphn (1622-25, marbre, 243 cm, Rome) Les personnages sont immobiliss en mouvement. Les corps sont torsionns les lignes sont courbes Pour la premire fois, les sculptures sont ralises pour tre observes quel que soit l'angle de vue ! Les visages sont expressifs
  • Page 6
  • La peinture baroque
  • Page 7
  • Quelles sont les lignes directrices ?
  • Page 8
  • Le tableau se compose de trois volets, CECI EST DONC UN TRIPTYQUE Etudions de plus prs le panneau central...
  • Page 9
  • La descente de Croix P-P Rubens (1614 ; huile sur bois; 420 x 310 cm, cathdrale d'Anvers) Nous pouvons y retrouver les mmes caractristiques que dans l'architecture et la sculpture, vous de jouer: :
  • Page 10
  • La descente de Croix P-P Rubens (1614 ; huile sur bois; 420 x 310 cm, cathdrale d'Anvers) Les personnages sont en............................. Les visages sont............................. La scne apparat............................. Les lignes sont............................. MOUVEMENT EXPRESSIFS COURBES SURCHARGEE
  • Page 11
  • L'Erection de la Croix P-P Rubens (1610 ; huile sur bois; cathdrale d'Anvers) Pour le plaisir, voici le second tableau trs clbre de Rubens Dcrivez ce tableau :
  • Page 12
  • L'architecture classique (Dossier pages 13 et 14) L'art classique
  • Page 13
  • Quelles sont les lignes directrices ?
  • Page 14
  • La colonnade de la faade Est du Louvre Claude Perrault (1667-1678) La faade est harmonieuse et symtrique: Les colonnes et les lignes sont droites et rgulires L'atmosphre est sobre et calme Le FRONTON Le PILASTRE La CORNICHE L'architecture classique concilie donc esthtique et rationalit L'architecture classique s'inspire donc de.................................... l'antiquit grco- romaine
  • Page 15
  • La colonnade de la faade Est du Louvre Claude Perrault (1667-1678) L'architecture classique concilie* donc esthtique* et rationalit*
  • Page 16
  • Au fait, le Louvre, c'est aussi a...
  • Page 17
  • La sculpture classique
  • Page 18
  • Le visage est expressif, mais sans exagration La sculpture est harmonieuse, et l'atmosphre est calme et sobre. Le Printemps Philippe Magnier Le Printemps, de Philippe MAGNIER, 1681, chteau de Versailles La position est plus stable que dans la sculpture baroque
  • Page 19
  • La peinture classique L'adoration des bergers par Georges de La Tour (1640 ; huile; 107 x 137; Louvre) L'adoration des bergers par Georges de La Tour (1640 ; huile; 107 x 137; Louvre)
  • Page 20
  • Nous pouvons y retrouver les mmes caractristiques que dans l'architecture et la sculpture, vous de jouer: :
  • Page 21
  • L'adoration des bergers par Georges de La Tour (1640 ; huile; 107 x 137; Louvre) L'adoration des bergers par Georges de La Tour (1640 ; huile; 107 x 137; Louvre) Les visages sont................................ L'atmosphre est...................... Les lignes sont........................... Peu expressifs plutt droites sereine Les couleurs sont................................ sobres
  • Page 22
  • Sculpture ralise par Le Bernin en 1598 et baptise "Transverbration de sainte Thrse" connue aussi comme Extase de Sainte Thrse, expose Santa Maria della Vittoria de Rome. VOYONS SI VOUS AVEZ COMPRIS ! Baroque ou classique ? Baroque, bien sr ! Mais pourquoi baroque ? - de la sensibilit, de l expression dans les visages - beaucoup de mouvement dans les attitudes des personnages et dans leurs vtements.
  • Page 23
  • Franois Girardon (1628-1715) ralisa vers 1657, pour les jardins de Versailles, Apollon servi par les nymphes (1666-1673) pour la grotte de Thtis. Et l ? Classique ! Pourquoi Pourquoi ? - une uvre inspire de l Antiquit grecque : Apollon tait le dieu du soleil, la sculpture imite les sculptures grecques antiques, les tuniques sont grecques - une uvre symtrique, ordonne, avec des personnages figs.
  • Page 24
  • le baroque rococo de l glise de Wies (1746-56) en Bavire. Allez, une dernire pour la route ! Baroque ! - impression de richesse; - nef surcharge dornements peints ou sculpts; - fresque en trompe-l il au plafond.
  • Page 25
  • Page 26
  • Page 27
  • Page 28
  • I. Une Europe ou des Europes ? II. Les arts dans lEurope Moderne B. L'art un lment intgr la vie sociale
  • Page 29
  • Page 30
  • Temple protestant de Lyon (XVI s.) Temple protestant de Lyon (XVI s.) Eglise de Wies (Bavire, XVIIIe s.) Temple protestant de Lyon (XVI s.) Temple protestant de Lyon (XVI s.) En quoi l'art baroque peut-il servir l'glise ? Comment tente t-elle de rpondre la Rforme protestante ?
  • Page 31
  • Page 32
  • Londres ESPAGNE BAVIERE AUTRICH E Rom e PAYS-BAS Paris Versailles Zone de forte diffusion de l art baroque Foyer de l art baroque et diffusion Foyer de l art classique cole hollandaise
  • Page 33
  • I. Une Europe ou des Europes ? II. Les arts dans lEurope Moderne C.Rembrandt et la socit hollandaise au XVIIe s.
  • Page 34
  • Page 35

Search related