Click here to load reader

introduction Cesare Beccaria - pur- · PDF file15 Introduction Le moment Beccaria Michel Porret « Morus avait bien raison de condamner à la servitude même les scélérats. C’est

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of introduction Cesare Beccaria - pur- · PDF file15 Introduction Le moment Beccaria Michel...

15

IntroductionLe moment Beccaria

Michel Porret

Morus avait bien raison de condamner la servitude mme les sclrats. Cest une ide heureuse ; elle a t dveloppe par M. Beccaria, elle est dj excute dans plusieurs tats, et voil comme les rves dun homme de bien sont insensiblement adopts par la postrit 1.

Permettez que je fasse hommage aux descendants du clbre, de lexcel-lent Beccaria de louvrage qui a obtenu le prix au concours que jai ouvert en faveur de labolition de la peine de mort. M. Mirabeau mon concitoyen veut bien avoir la bont de se charger de vous le remettre son arrive Milan qui ne doit pas tarder. Cest au Trait des dlits et des peines, que la Russie, une partie de lAllemagne et surtout la belle Toscane ont d lesprit qui domine dans leurs curs, cest cet ouvrage admirable couronn Berne, qui inspirera encore longtemps les crivains et qui oprera encore des convictions pareilles celles de Leopold 2.

Une rforme de la lgislation criminelle tait devenue un des plus pressants besoins de la socit ; mais, pour oprer cette rforme, il fallait un vnement tragique qui frappt les esprits, et une voix forte et loquente qui fit sortir les gouvernements de leur profond sommeil. Cet vnement se prsenta bientt et cette voix ne tarda pas se faire entendre. Jean Calas tomba victime des erreurs de ses juges et de larbitraire des lois de son temps. Lindignation gnrale excite par cet assassinat juridique inspira la plume dun homme de gnie, Csar marquis de Beccaria, lauteur immortel des Dlits et des peines 3.

Pnale, conomiste, montaire, philosophique, stylistique et pistolire : courte et multiforme, luvre de Cesare Beccaria comme patrimoine intellectuel et culturel de lhumanit est scientifiquement dite depuis

1. Brissot de Warville J. P., Bibliothque philosophique du lgislateur, du politique, du jurisconsulte..., Berlin, Paris, Desauges et Belin, Lyon, Grabit & Rosset, IX, 1782, Fragments de lutopie , p. 11.

2. Biblioteca Ambrosiana, Milano, Bec 233 44-10, lettre du comte de Jean-Jacques de Sellon, membre du Conseil souverain de Genve, date du 12 octobre 1827.

3. Haus J. J., Observations sur le projet de rvision du code pnal prsent aux chambres belges ; suivies dun nouveau projet, premire partie, Gand, Veuve de Busscher-Braeckman, 1835, p. 2.

Ce

sare

Bec

caria

, M

iche

l Por

ret e

t lis

abet

h Sa

lvi (

dir.

) IS

BN 9

78-2

-753

5-40

16-3

Pre

sses

uni

vers

itaire

s de

Ren

nes,

201

5, w

ww

.pur

-edi

tions

.fr

MICHEL PORRET

16

1984 Milan de faon exemplaire 4. Cette entreprise collective montre limportance historique de ses ides dans le contexte de sa rception lauda-tive, neutre ou hostile au temps des Lumires. Ds le xviiie sicle, Beccaria focalise la controverse pnale. Sa clbrit posthume simpute encore aujourdhui son trait de 1764 consacr au droit de punir et la rforme de la justice criminelle : Dei delitti e delle pene/Des dlits et des peines.

Les grands colloques de Turin, Milan, Heidelberg et Genve ont soulign limportance et la centralit de Beccaria dans la culture juridique des Lumires et dans le soubassement du droit pnal moderne sur lequel repose ltat de droit 5. Bien que son trait appartienne la modernit pnale et criminologique, sa postrit en ce domaine reste encore relative-ment peu tudie, de mme que son usage argumentatif dans la pratique judiciaire. Bilan collectif du colloque international de Genve (fvrier 2013) tenu sous la houlette de lquipe DAMOCLES et de lInternational Association for the History of Crime and Criminal Justice, ce livre voque lhritage beccarien pour en montrer limpact pistmologique dans les traditions pnales et juridiques issues du xviiie sicle 6. Les auteurs de ce volume crivent des pages du moment Beccaria, quils inscrivent dans lhistoire des Lumires du pnal en une dimension cosmopolite nomme aujour dhui trans- nationale. Ce moment Beccaria commence il y a deux sicles et demi, en t 1764.

t 1764

Durant lt 1764, Le Dictionnaire philosophique portatif de Voltaire parat Genve sans nom dauteur. Un mois avant le couronnement en septembre du dernier roi de la Pologne indpendante Stanislas II, le dimanche 1er juillet du mme t, selon la Gazette de Leyde (n 58), une

4. Edizione nazionale delle opere di Cesare Beccaria, diretta L. Firpo, G. Francioni, Milano, Mediobanca, 16 vol., 1984-2014 (I : Dei delitti e delle pene, a cura di G. Francioni, 1984 ; IV-V, Carteggio, a cura di Carlo Capra, F. Pino Pongolini, R. Pasta, 1994-1996).

5. Atti del convegno internazionale su Cesare Beccaria promosso dallAccademia delle Scienze di Torino nel secondo centenario dellopera Dei delitti e delle pene (Torino, 4-6 ottobre 1964), Torino, 1966 [Memorie dellAccademia delle scienze di Torino, Classe di scienze morali, storiche e filologiche, serie 4, n. 9] ; Cesare Beccaria and modern criminal policy. International congress, Milan (Italy), Castello Sforzesco, December 15th-17th 1988, organized by Centro nazionale di prevenzione e difesa sociale, [edited by] Committee of the municipality of Milan for the celebrations of the 250th anniversary of Cesare Beccarias birth, Milano, 1990 ; Cesare Beccaria tra Milano e lEuropa, Prolusioni di Sergio Romagnoli e Gian Domenico Pisapia. Convegno di studi per il 250e anniversario della nascita promosso dal Comune di Milano, Milano, Roma, Bari, 1990, [Economia e societ in Lombardia dallet delle riforme alla grande crisi, 6] XII ; Deimling G. (Hg.), Cesare Beccaria Die Anfnge moderner Strafrechtspflege in Europa, Heidelberg, 1989, [Kriminologische Schriftenreihe der Deutschen Kriminologischen Gesellschaft, 100] ; Porret M. (dir.), Beccaria et la culture juridique des Lumires, Genve, Droz, 1997.

6. Universit de Genve, quipe DAMOCLES, Colloque international Cesare Beccaria Rception et hritage, du temps des Lumires aujourdhui , organis par Michel Porret et lisabeth Salvi [http ://www.unige.ch/lettres/index.html].

Ce

sare

Bec

caria

, M

iche

l Por

ret e

t lis

abet

h Sa

lvi (

dir.

) IS

BN 9

78-2

-753

5-40

16-3

Pre

sses

uni

vers

itaire

s de

Ren

nes,

201

5, w

ww

.pur

-edi

tions

.fr

INTRODUCTION

17

tempte dnormes grlons prcds dun dluge biblique dtruit les fermes, les arbres fruitiers, les vignes et les rcoltes dans quarante paroisses autour dAngoulme, alors que le mardi 2 juillet, lire le Supplment aux nouvelles extraordinaires de divers endroits (Leyde, 31 juillet), le gouver nement napolitain prend des mesures pour soulager les Pauvres et diminuer le nombre des Mendiants . LAvant-coureur, Feuille hebdomadaire de Charles-Joseph Panckoucke, annonce en son dition du 9 juillet la publi cation du Mmoire sur le canal de Bourgogne (rcompens en 1763 par lAcadmie de Dijon) et rappelle que le mois prcdent les morts subites ont t frquentes Paris. Ce mme jour, nat dans la capitale franaise Louis-Pierre Baltard, inventeur de larchitecture carcrale et concepteur de prisons franaises vers 1830, cependant que le 16 juillet Ivan VI tsar de Russie de 1740 1741 est assassin dans sa gele de la forteresse Chlisselbourg. Date du 13 juillet 1764, la une du Supplment aux nouvelles extraordinaires informe ses lecteurs quune fille denviron 16 ans, qui a t prisonnire pendant quelques annes parmi les Indiens dans la contre suprieure du Susquehannah sest vade pour rejoindre ses proches Philadelphie, aprs une marche de trois semaines. Le 19 juillet, ldit du contrleur gnral Clment-Charles-Franois de LAverdy supprime en France toute entrave au commerce des grains sauf pour la capitale, ce qui provoque de nombreuses meutes frumentaires. Le mme t, au moment o la cou ronne britannique engage la construction du Fort ri lembouchure du Niagara et dcide de rparer et augmenter les fortifications en Irlande, Jean-Jacques Rousseau en exil herborise dans la rgion de Neuchtel, alors quune bte froce , monstre dpouvante sorti de la nuit des temps, commence de terroriser et de dvorer les paysannes et les paysans du Gvaudan.

Toujours durant cet t 1764, si des galres napolitaines arraisonnent un Chebec Algrien menant Constantinople le Tribut dAlger et de Tunis (Supplment aux nouvelles extraordinaires, 3 aot), le 16 juillet, un coup de canon abolitionniste rsonne en Toscane. Son cho secouera bientt lEurope des rois et des Lumires. Un ouvrage in-octavo dune centaine de pages intitul Dei delitti e delle pene (Des dlits et des peines) est dit anonymement Livourne, sur les presses du modeste imprimeur Marco Coltellini 7. Ce brlot philosophique, qui brise les liens normatifs entre la religion et le droit de punir, expose lutopie du rpublicanisme dalors. Celle dune cit scularise que rglent les lois favorables la modra-tion des peines et la correction des criminels, que modernise lducation publique, quapaise socialement lgalit juridique entre les justiciables 8.

7. Beccaria C. (introd. F. Venturi, trad. M. Chevallier), Des dlits et des peines [1764], Genve, Droz, 1965 ; idem (Prface R. Badinter, mme traducteur), Des dlits et des peines, Paris, GF, 2006 ; idem (introd., trad. et notes Ph. Audegean, texte italien G. Francioni), Des dlits et des peines. Dei delitti e delle pene, Lyon, ENS ditions, 2009, dsormais DP.

8. Venturi F., Utopia e riforma nellilluminismo, Torino, Einaudi 1970.

Ce

sare

Bec

caria

, M

Search related