Click here to load reader

Institut Français de Pondichéry - ifpindia.org Activity Report 2008.pdfInstitut Français de Pondichéry Rapport d’Activité 2008 Institut Français de Pondichéry 11, rue Saint-Louis

  • View
    224

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Institut Français de Pondichéry - ifpindia.org Activity Report 2008.pdfInstitut Français de...

  • Institut Franais de Pondichry

    Rapport dActivit 2008

    Institut Franais de Pondichry 11, rue Saint-Louis

    Pondichry 605 001 INDE Siteweb : http://www.ifpindia.org

  • TABLE DES MATIERES

    I - INTRODUCTION .............................................................................................................................. 1

    II AXES ET PROJETS DE RECHERCHE....................................................................................... 2

    1. Savoir et Patrimoine Culturel Indiens : Dpartement dIndologie ............................. 2

    1.1. Analyses Indiennes de la langue et de la Littrature Sanskrite ........................... 3 1.1.1. La Grammaire Paninenne ............................................................................................. 3 1.1.2. Les Doctrines Indiennes de la Philosophie du Langage ................................................. 3

    1.2. Histoire des Religions................................................................................................ 4 1.2.1. Catalogage et Prservation des Manuscrits .................................................................... 4 1.2.2. Vers une Histoire du Saivasiddhanta.............................................................................. 5 1.2.3. Catalogage des Archives Photographiques..................................................................... 7 1.2.4. Hritage Architectural et Religieux de lInde du Sud..................................................... 7 1.2.5. Culture Brahmanique de lInde Ancienne ...................................................................... 8

    1.3. Etudes tamoules................................................................................................................... 8 1.3.1. Atlas Historique de l'Inde du Sud................................................................................... 8 1.3.2. Hymnes Tamouls Shiva............................................................................................... 9 1.3.3. Culture Tamoule Contemporaine ................................................................................... 9

    1.3.3.1. Littrature dans la culture tamoule contemporaine .................................................................10 1.3.3.2. Histoire de la Science dans la Culture Tamoule Contemporaine ............................................10

    2. Dynamiques Sociales Contemporaines : Dpartement de Sciences Sociales........ 11 2.1. Sant et Socits ................................................................................................................ 11

    2.1.1. Socits et Mdecines en Asie du Sud ......................................................................... 11 2.1.3. Epidmiologie Spatiale................................................................................................. 12

    2.2. Economie et Socits ........................................................................................................ 13 2.2.1. Travail, Finance et Dynamiques Sociales..................................................................... 13

    2.3. Socits et Environnement............................................................................................... 14

    3. Environnement et Dveloppement Durable : Dpartement dEcologie.................. 16 3.1. Paloenvironnements de lInde du Sud.......................................................................... 16

    3.2. Ecoinformatique et informatique de la biodiversit ..................................................... 17 3.2.1. Identification Assiste par Ordinateur des Arbres des Forts Tropicales (BIOTIK).... 17 3.2.2. Portail de la Biodiversit des Forts des Ghts Occidentaux........................................ 18

    3.3. Composantes de la Biodiversit dans les Ghts Occidentaux..................................... 18 3.3.1. Ecologie du Paysage pour la Conservation de la Biodiversit...................................... 18 3.3.2. Dynamique de la Diversit Forestire .......................................................................... 19 3.3.3. Carbone du Sol et Conservation de la Biodiversit ...................................................... 20

    3.4. Usages de la Biodiversit et Ecosystmes Anthropiss........................................... 21 3.4.1. Plantes Mdicinales en Inde du Sud ............................................................................. 21 3.4.2. Gestion de la Biodiversit dans les Paysages de Montagne ........................................ 21

  • Institut franais de Pondichry : 2008 ii

    III - STRUCTURES TRANSVERSALES........................................................................................... 23

    1. Laboratoire dInformatique Applique et de Gomatique (LIAG) .......................... 23 1.1. Introduction........................................................................................................................ 23 1.2. Participation aux projets de recherche ..................................................................... 23 1.3. Infographie, Internet, Applications informatiques................................................... 24 1.4. Cellule informatique et quipements ...................................................................... 25

    2. Centre de Ressources Documentaires (CRD)................................................................. 26 2.1. Gestion de la Bibliothque........................................................................................26 2.2. Diffusion des Publications de lIFP .........................................................................27

    IV - ORGANISATION ET GESTION DES RESSOURCES ............................................................ 28

    1. Ressources humaines ............................................................................................28 2. Gestion financire .................................................................................................28 3. Locaux ..................................................................................................................30 4. Equipements..........................................................................................................31 5. Objectifs pour 2008..31

    V - CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES ........................................................................................ 33

    ANNEXE I : PUBLICATIONS, SEMINAIRES, ACTIONS DE VALORISATION ...................... 35

    1. Publications et communications ......................................................................................... 35 1.1. Ouvrages entiers et CD-ROM ......................................................................................... 35 1.2. Chapitres d'ouvrages ......................................................................................................... 36 1.3. Articles................................................................................................................................ 41 1.4. Communications des colloques............................................................................. 44 1.5. Rapports de recherche, mmoires ................................................................................... 51 1.6. Divers.................................................................................................................................. 51

    2. Sminaires organiss par l'IFP ................................................................................53

    3. Actions de valorisation.......................................................................................................... 54

    4. Mdias............................................................................................................................. 55

    ANNEXE II : PERSONNELS EN POSTE lIFP............................................................................ 56

    ANNEXE III : IFP DOCTORANTS................................................................................................. 59

    ANNEXE IV: STAGIAIRES................................................................................................................ 62

    ANNEXE V: ACCORDS SIGNS....................................................................................................... 64

    ANNEXE VI: SIGLES.......................................................................................................................... 66

  • I INTRODUCTION

    Lanne 2008 a t marque par un changement de direction au mois de Septembre.

    Lors de mon discours darrive, jai signal que si lIFP tait un navire en ordre de marche, il fallait maintenant le faire avancer avec tout son potentiel afin de linscrire durablement au standard international en ce qui concerne sa production scientifique.

    Le primtre scientifique de lInstitut est vaste et souple, inscrit dans les textes anciens et dans une grande modernit. Cette diversit permet dassurer une couverture thmatique efficace des grands questionnements scientifiques et de socit, ainsi que le dcloisonnement ncessaire la construction de nouveaux objets de recherche. Les trois dpartements scientifiques et le laboratoire de gomatique doivent inviter dautres disciplines examiner leurs objets. Cest lun des mots cl de notre action :

    Pousser sur les interfaces disciplinaires afin de faire merger de nouveaux objets et le dveloppement de mthodes innovantes et transversales entre les disciplines.

    Cest donc sur la frontire de la connaissance quidalement lInstitut devrait poser sa production scientifique.

    Pour cela, il faudra mettre en musique un certain nombre de points :

    - Ladhsion des chercheurs - Un volume de financement suffisant

    pour les programmes scientifiques - Une valuation postriori des

    programmes de recherche - Un partenariat renforc avec les

    universits de recherche, les puissants ples de recherche et de formation que sont les RTRA, les PRES, les EPST,

    les Center of Excellence in India, et les universits indiennes.

    Il devient aussi ncessaire, et plus que jamais ncessaire, que lInstitut maitrise son agenda scientifique en ayant une politique de ressources humaines adquate.

    La cration dune fondation de coopration scientifique fait partie de notre agenda en collaboration avec le CSH afin daugmenter notre surface financire et ne plus dpendre uniquement des dotations de base des tutelles pour lanimation de lactivit scientifique, et ceci de faon prenne.

    Un point important, de cette anne 2008, a t le passage en UMIFRE de lInstitut avec maintenant une double tutelle MAEE-CNRS. La visite faite par une importante dlgation du CNRS pilote par Mme Brchignac, sa prsidente, montre tout lintrt que le CNRS montre vis vis de la science dans un pays mergent et de lactivit scientifique franaise en Inde.

    Nous devons saisir cette opportunit qui nous est offerte pleins bras, et, en satisfaisant les exigences scientifiques de cette nouvelle tutelle, nous devrions pouvoir progresser dans lensemble des domaines que nous maitrisons par ailleurs. Une valuation de lunit UMIFRE 21 est lordre du jour.

    La production scientifique est abondante et de qualit, en atteste les trs nombreuses publications dans des revues ou ditions de rang A (critre AERES). Pour les trois dpartements et le LIAG, un certain nombre de dispositifs apparaitront en 2009 pour renforcer cet tat, et surtout pour inciter une production scientifique plus en amont.

    Vlayoudom Marimoutou 3 avril 2009

  • II- AXES ET PROJETS DE RECHERCHE

    Centre pluridisciplinaire, l'Institut Franais de Pondichry a poursuivi en 2008 ses recherches en partenariat dans trois champs :

    Savoirs et Patrimoine Culturel Indiens (dpartement d'Indologie) : l'IFP a continu de s'intresser quelques unes des cls historiques de l'Inde classique, celles de ses religions, de sa littrature, de ses langues (le sanskrit et le tamoul) pour mieux comprendre les fondements de l'Inde moderne. Les recherches s'organisent selon 4 axes : (i) la langue et la littrature sanskrite ; (ii) l'histoire des religions (et particulirement du shivasme) en Inde du Sud ; (iii) le tamoul classique et contemporain ; (iv) lhritage architectural et religieux de lInde du Sud

    Dynamiques sociales contemporaines (dpartement de Sciences Sociales) : Les recherches menes au sein du Dpartement de Sciences Sociales visent comprendre et suivre les changements, dans le temps et l'espace, de la socit indienne. L'Inde, pays en mergence, offre en effet des terrains privilgis pour tudier les transitions dmographiques,

    pidmiologiques ou encore conomiques. Les tudes ont couvert trois grands domaines : (i) la sant ; (ii) lconomie ; (iii) l'environnement.

    Environnement et Dveloppement Durable (dpartement d'cologie) : l'IFP mne des recherches sur la biodiversit en considrant l'homme comme un paramtre important de son volution. L'objectif est de comprendre, valuer et contribuer grer et protger cette biodiversit. L'approche est spatio-temporelle : il s'agit de dcrypter le pass pour mieux comprendre le prsent et tenter d'imaginer l'avenir de ces cosystmes soumis une forte pression anthropique. Les travaux, qui ont essentiellement port sur des cosystmes riches mais fragiles, les forts, sorganisent selon quatre axes : (i) les palo-environnements (Inde du Sud) ; (ii) les composantes de la biodiversit (massif forestier des Ghts) ; (iii) lapplication des nouvelles technologies de linformation et de la communication la taxonomie des plantes ; (iv) les usages de la biodiversit et les cosystmes anthropiss.

    1. SAVOIR ET PATRIMOINE CULTUREL INDIENS

    Dpartement d'Indologie

    L'IFP possde un caractre unique de lieu de rencontre et d'change entre les traditions intellectuelles occidentale et indienne alors mme que l'enseignement traditionnel indien fond sur la transmission de matre disciple tend disparatre.

    L'autre originalit majeure du dpartement d'Indologie de l'IFP rside dans la richesse des collections de manuscrits et de photographies rassembles depuis sa cration. L'IFP possde 8 600 liasses de manuscrits sur feuilles de palmes et 1 150 liasses de transcrits sur papier, la plupart des textes tant en sanskrit ; le cur de la collection est constitu par le fonds le plus riche au monde de manuscrits relatifs au Shaivasiddhanta, courant de l'hindouisme qui existe au Tamil Nadu (Etat du sud de lInde) depuis plus de quinze sicles. Sur le plan

    iconographique, la photothque de l'IFP compte 130 000 photographies de temples ou de sculptures qui en font la plus importante collection existante de clichs sur l'art religieux du sud de l'Inde.

    La richesse des fonds de textes et d'images et la prsence de lettrs traditionnels concourent faire de l'IFP un endroit privilgi pour la prservation, la transmission et l'tude du patrimoine culturel indien dans ses formes matrielles et intellectuelles.

    Les projets de recherche visent utiliser au mieux ces atouts exceptionnels de l'IFP. Ils se rpartissent en trois grands axes : (1) Analyses indiennes de la langue et de la littrature sanskrites ; (2) Histoire du shivasme en Inde du Sud ; (3) Etudes tamoules.

  • Savoir et patrimoine culturel indiens 3

    1.1. Analyses Indiennes de la Langue et de la Littrature Sanskrite

    Cet axe de recherche souligne la volont de comprendre de l'intrieur les conceptions de la langue et de la littrature sanskrite dveloppes par les penseurs indiens au cours des sicles. Dans cette entreprise, la collaboration de savants indiens et de chercheurs occidentaux, possible l'IFP, est ncessaire puisque seuls les premiers connaissent toutes les subtilits des analyses indiennes et que les seconds doivent s'efforcer de les comprendre pour les rendre intelligibles un public occidental form d'autres conceptions.

    Une spcificit majeure de la tradition intellectuelle indienne rside dans l'importance accorde aux commentaires : en Inde, tout grand texte religieux, philosophique ou littraire fait l'objet de commentaires destins l'expliciter et le complter ; loin de constituer un genre mineur, les commentaires forment une partie essentielle de l'histoire des ides en Inde, donnant lieu leur tour d'autres commentaires. Il est donc logique que le dpartement d'Indologie accorde une grande attention ce type de textes.

    1.1.1. Les Grammaires Paninennes Chef de projet : F. Grimal, Directeur dEtudes, Ecole franaise d'Extrme-Orient (EFEO) ([email protected]). Partenaires institutionnels : IFP ; EFEO ; Rashtriya Sanskrit Vidyapeetha (RSVP), Tirupati ; Jagadguru Ramanandacharya Rajasthan Sanskrit University (JRRSU), Jaipur Financement : IFP ; EFEO ; RSVP ; JRRSU.

    Objectifs et mthodes : La grammaire de Panini est un monument incontournable de la culture sanskrite, dont l'accs reste difficile ceux qui n'ont pas bnfici de son enseignement traditionnel. Pour faciliter l'approche et la frquentation de ce systme grammatical aux sanskritistes mais aussi aux indologues, aux grammairiens et aux linguistes, la mthode consiste, au travers d'une collaboration entre un grammairien occidental et des pandits, prsenter de faon concrte, partir des quelque 40.000 exemples qu'ont donns quatre commentateurs majeurs, la fois le champ d'application et le fonctionnement de ce systme grammatical complexe. Ce faisant, on entend aussi prserver un savoir traditionnel en le

    transmettant sous une forme nouvelle et moderne. Le produit de ce programme est un dictionnaire, Le Paniniyavyakaranodaharana-kosa (La grammaire paninenne par ses exemples), en huit volumes, chacun consacr une partie de la grammaire de Panini telle que l'a prsente Bhattoji Diksita, clbre commentateur de la fin du 16me sicle.

    Un deuxime programme concernant cette grammaire a dbut cette anne, sous la direction du Dr. Jan Houben, Directeur dEtudes lEcole Pratique des Hautes Etudes (4me section). Ce programme a pour objet ldition, la traduction et ltude du Prakriyasarvasva de Narayanabhatta, rcriture elle aussi clbre du 16me sicle de la grammaire de Panini. Il a dbut avec une tude de sa liste de racines verbales.

    Activits engages ou ralises en 2008 :

    Activits ralises.

    1. Mise au point et publication du cdrom corespondant au deuxime volume du Paniniyavyakaranodaharanakosa (La grammaire paninenne par ses exemples) consacr aux mots composs.

    2. Mise au point pour limpression du second tome du troisime volume du Paniniyavyakaranodaharanakosa consacr aux formes verbales conjugues.

    Activits engages.

    Prparation du cdrom correspondant au second tome du troisime volume du Paniniyavyakaranodaharanakosa

    1.1.2. Les Doctrines Indiennes de la Philosophie du Langage Chef de projet : N.S.R. Tatacharya Partenaires institutionnels : IFP ; Rashtriya Sanskrit Sansthan (RSS), Delhi. Financement : IFP ; RSS.

    Objectifs et mthodes : Il sagit de produire une encyclopdie raisonne, en quatre volumes, des doctrines indiennes concernant la connaissance par les mots (verbal cognition). Ce programme, uvre de lun des plus grands logiciens indiens contemporains, le professeur N.S.R. Tatacharya, prsente les points de vue avancs sur une priode de plus de deux millnaires, dans divers textes fondamentaux des disciplines tradition-nelles : grammaire (vyakarana), exgse

  • Institut franais de Pondichry : 2008 4

    (mimamsa), logique (nyaya), une thologie (vedanta), et potique (alankarasastra).

    Activits ralises ou engages en 2008 :

    Activits ralises : Publication, avec la collaboration de F. Grimal et S.L.Narasimham, du 4e et dernier volume de lencyclopdie intitule Sabdabodhamimamsa (An Inquiry into Indian Theories of Verbal Cognition).

    Activits engages : Rdaction dun commentaire sur le Vyutpattivada de Gadadhara Bhattacarya (1700 A.D.), clbre mais difficile texte de logique, de philosophie grammaticale , traitant de smantique, particulirement de la relation entre les mots appele vyutpatti ou akanksa (attente / expectancy).

    1.2. Histoire des Religions Ce deuxime axe de recherche utilise

    pleinement les ressources patrimoniales uniques de l'IFP sur le shivasme, le courant de l'hindouisme dominant en Inde du Sud, qui accorde la prminence au dieu Shiva. L'essentiel du personnel de recherche employ dans cet axe s'intresse aux sources de l'histoire du shivasme en Inde du Sud. Les travaux sont mens dans deux directions complmentaires : le catalogage et la numrisation des manuscrits, d'une part ; l'dition de textes, d'autre part. La prservation et l'analyse de la collection de manuscrits sont effectues en parallle.

    1.2.1. Catalogage et Prservation des Manuscrits Chef de projet: T.Ganesan, Chercheur IFP ([email protected]) et Dominic Goodall, Chef du Centre EFEO de Pondichry ([email protected]). Partenaires institutionnels : IFP, Ecole Franaise dExtrme-Orient (EFEO), National Mission for Manuscripts (NMM), Departement de la Culture, Gouvernement central de lInde, Muktabodha Indological Research Institute (MIRI), San Marga Trust of Chennai. Financement : IFP ; EFEO ; NMM ; MIRI ; San Marga Trust of Chennai.

    Objectifs et mthodes : La collection de manuscrits de lIFP comprend approximative-ment 50 000 textes, conservs sur 8 600 manuscrits sur feuilles de palme et 1 144 transcriptions de manuscrits sur papier en

    caractres Devanagari. La majeure partie des textes sont relatifs lcole religieuse du Saivasiddhanta, base sur les textes sacrs Sanskrits, les Agamas.

    Dans un double souci de prservation et dtude, cette collection fait lobjet dune numrisation et dun catalogage descriptif, qui en faciliteront laccs pour les savants traditionnels et les chercheurs sintressant au shivasme. Les manuscrits de lIFP sont dsormais rassembls dans une chambre de conservation climatise. La liste manuelle des titres des textes transmis dans les manuscrits a t saisie. Une priorit est accorde aux Agama, et aux manuels traitant des doctrines thologiques du Saivasiddhanta. En rponse une demande soumise par lIFP, lEFEO et la NMM en 2004, Les manuscrits sivates de Pondichry ont t reconnus par lUNESCO comme une collection Mmoire du Monde .

    Par ailleurs, la National Manuscript Mission du Gouvernement indien, considrant lIFP comme lun de ses principaux Manu-scripts Resource Centers (MRC), a charg lInstitut de lister, cataloguer et fournir une vue densemble des manuscrits se trouvant dans la rgion de Pondichry.

    Activits ralises ou engages en 2008 :

    267 liasses de feuilles de palme, transmettant 900 textes, ont t dcrites en 2008. Comme toujours, ces descriptions sont saisies dans la base de donnes qui constitue le catalogue lectronique. 949 liasses ont t nettoyes avec de lhuile de citronelle.

    Suite lachvement, grce laide du MIRI, de notre projet de numrisation et daffichage en ligne de nos 1114 transcrits en 2007, deux nouvelles initiatives de numrisation ont t lances fin 2008. Lune a t conue par la NMM en 2006, qui a entrepris la numrisation de 500 manuscrits dans plusieurs bibliothques en Inde. Une liste de 500 manuscrits reprsentatifs de notre collection a t propose en 2007 et une quipe de Bangalore a t envoye par la NMM lIFP en novembre 2008. Fin 2008, lquipe avait numris les feuilles de presque 300 manuscrits sur feuilles de palme. Les images numriques seront conserves par lIFP et par lIndira Gandhi National Centre for the Arts Delhi, qui vient de prendre en charge les activits de la NMM. La deuxime initiative de numrisation a commenc en dcembre 2008 : le San Marga

  • Savoir et patrimoine culturel indiens 5

    Trust de Chennai a entrepris la numrisation de tous nos manuscrits non numriss sur une priode de 2 ans. Pour mener bien ce travail, le San Marga Trust a engag une quipe de 4 tchniciens.

    Un outil incontournable pour lidentification des textes lors du catalogage est une bibliothque lectronique de la littrature sivate sanskrite dans laquelle on peut mener des recherches. Nous continuons augmenter cet outil, qui remplace lindexe (sur papier) des demi vers de la littrature agamique que lIFP a longtemps maintenu et nourri. Quelques textes lectroniques (non seulement des textes qui figuraient dans lindex) peuvent dj tre tlchargs gratuitement du site-web de lIFP et de celui du Goettingen Register of Electronic Texts in Indic Languages (GRETIL). Des versions lectroniques des textes suivants ont t acheves en 2008 et sont prtes pour affichage : Suprabhedagama, Umamahesvarasamvada, Sivadharmasastra, Saivabhusana. Un texte lectronique de lAjitagama est en prparation.

    Quant au projet de catalogage des manuscripts conservs dans la rgion autour de Pondichry, projet confi lIFP par la NMM, 15 collections ont t examines en 2008, dont 5 appartiennent des institutions et 10 des individus. Cette anne, 3930 manuscrits, crits en caractres tamouls, tlougous et grantha, ont t nots (sur feuilles de palme et sur papier). Ils transmettent des textes concernant plusieurs sujets, tels que des rites domestiques (smriti), des rites vdiques (pour la plupart relevant du Samaveda), la littrature tamoule, des rites shivates et vishnoutes, lastrologie et la littrature dvotionnelle. Au cours des 5/6 dernires annes, 247 collections ont t examines pour la NMM au total (205 collections prives et 42 collections institution-nelles), couvrant 29 629 manuscrits, dont 3584 sur papier et 26 045 sur feuilles de palme.

    1.2.2. Vers une Histoire du Saivasiddhanta Chef de projet : B. Dagens, Professeur Emrite, Universit Paris-III ([email protected]). Partenaires institutionnels : IFP ; laboratoire Mondes Iranien et Indien (UMR 7528, Universit Paris 3, CNRS ; Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) ; Institut National des Langues et Civilisations Orientales).

    Financement : IFP ; Universit de Paris 3 ; CNRS ; Programme Inde-Rgion le de France (ARCUS) ; Veda Agama Mahapathasala (Bangalore).

    Objectifs et mthodes : Le Saivasiddhanta est un mouvement sivate qui depuis plus dun millnaire occupe une place de premier plan dans la vie religieuse de lInde et en particulier au Tamil Nadu. Cest un des mouvements religieux les plus actifs : la plupart des temples sivates du Sud de lInde suivent la doctrine et le rituel du Saivasiddhanta. Depuis sa fondation, lIFP est le principal centre de recherche pour ltude et la publication des textes de ce Saivasiddhanta, ce qui place les chercheurs appartenant lI.F.P. en bonne position pour prparer une histoire de ce courant majeur de la religion sivate.

    Les tudes sur le Saivasiddhnta sappuient sur un important corpus rdig en deux langues, le sanskrit et le tamoul ; parmi eux on rencontre : des textes canoniques rdigs en sanskrit, des traits philosophiques (en sanskrit galement), des traits doctrinaux rdigs en tamoul et enfin des Purna rdigs en sanskrit et relevant de divers courants religieux.

    Les activits actuellement regroupes dans ce projet sont llaboration de deux ditions critiques de textes canoniques, celles du Dptagma (en cours, premier volume paru en 2004, deuxime paru en 2007 et troisime et dernier prvu pour 2009) et du Sksmgama (lance la fin 2005, en cours), une tude sur lhistoire du Saivasiddhnta dont un volume consacre deux thologiens du 16me sicle a t publi en janvier 2009 par T. Ganesan et enfin la rdaction de deux thses sur des sujets puraniques dont lune a t soutenue en dcembre 2007. Une thse consacre au Yoga dans les textes saivasiddhanta a dmarre en 2008.

    Activits ralises ou engages en 2008 : (sous la supervision de B Dagens)

    Diptagama : (B. Dagens, M. L. Barazer- Billoret, V. Lefvre, Pandit S. Sambandhan Sivacarya et C. Barois). Financement : IFP / Unversit Paris 3-CNRS (UMR 7528)

    Lanne 2008 a t consacre lachvement du tome III et dernier de ldition du Dptgama, dont la mise au point dfinitive est lobjet dune mission prvue pour janvier 2009. La rdaction dfinitive des rsums de la

  • Institut franais de Pondichry : 2008 6

    cinquantaine de chapitres que contient ce volume et de son introduction a t accompagne de la rvision systmatique du texte sanskrit. Lintroduction fait le point sur les enseignements du texte, sur son histoire et sur sa place dans la littrature agamique. Enfin on a prpar un index alphabtique des +/- 13500 demi-vers qui constituent lensemble du texte.

    Les travaux ont t mens Paris et Pondichry. A Paris comme les annes prcdentes un sminaire hebdomadaire a runi dans le cadre des travaux de lUMR 7528 Mondes iranien et indien M.L-Barazer-Billoret, V. Lefvre, C. Barois et B. Dagens, auxquels sest joint T. Ganesan lors de son sjour en France en novembre 2008. A Pondichry une mission dun mois (janvier 2008, M.L-Barazer-Billoret, C. Barois et B. Dagens) a t consacre la rvision avec le Pandit S. Sambandhan de lIFP du texte sanskrit, ainsi qu la mise au point des rsums franais et une premire rdaction de lIntroduction.

    Durant toute lanne les membres de lquipe ont par ailleurs men leurs activits professionnelles rgulires (recherche, enseignement, administration etc.), Paris III (M.-L. Barazer-Billoret), au Muse Guimet puis lAgence France Museums (V. Lefvre) et lIFP (S. Sambandhan), tandis que C. Barois continuait la prparation de sa thse. Simultanment ils ont particip diffrentes runions scientifiques et publi divers ouvrages et/ou articles ou contributions (voir les rubriques concernes). B. Dagens, M.-L. Barazer-Billoret et Vincent Lefvre ont galement dirig des travaux de recherches, particip des jurys de soutenance des niveaux divers et sont membres de conseils, de comits de lecture, etc.

    Sksmgama (Dhattatreya Murti, jusquen aot 2007; Pandit S. Sambandhan Sivacarya, T. Ganesan; ainsi que M.-L. Barazer-Billoret [UMR 7528] et J.-M. Creismeas [doct. Paris 3] depuis Juillet 2008, et S. Bala subrahmaniam [Veda Agama Mahapatha sala] depuis septembre 2008)

    Financement : IFP, Veda Agama mahapathasala, Programme Arcus Inde-Rgion le de France

    Lanc la fin 2005, ce programme qui concerne ldition critique dun texte agamique indit, a d tre rorganis en janvier 2008 la suite du dpart de M. Dhattatreya Murti qui en avait la responsabilit et du non-recrutement de son successeur. Il a t alors plac sous la

    responsabilit du pandit S. Sambandhan qui avec la collaboration de T. Ganesan a repris le travail. Il a eu lappui de la Veda Agama Mahapathasala de Bangalore qui a envoy un stagiaire (mars avril 2008), puis a recrut un claviste (S. Balasubrahmanam depuis septembre 2008). Simultanment J.-M. Creismeas (doctorant, Paris 3), venu se former auprs de S. Sambandhan (mission ARCUS Juillet-Aot 2008), a pu assurer la saisie et le collationnement de 5 des 13 chapitres prvus pour le 1er volume, tandis que la venue de T. Ganesan Paris (Mission ARCUS, nov.-dc. 2008) lui a permis de faire avec des membres de lquipe Diptgama une rvision du travail dj effectu.

    Actuellement le travail est pratiquement achev sur les chapitres 1 7, en cours sur les autres (8 13) et le premier volume devrait tre prt pour limpression en avril 2009). La prparation du volume suivant sera mene simultanment Pondichry et Paris.

    Histoire du Saivasiddhanta au Tamil Nadu (T. Ganesan) : Financement : IFP

    Objectif: crire une histoire complete du Saivasiddhanta lun des plus importants courants religieux et philosophiques qui se soient dvelopps au Tamilnadu. Ltude est fonde sur des textes publis ou indits traitant des doctrines et rites du Saivasiddhanta.

    Rsultats obtenus en 2008 : le plus important rsultat obtenu en 2008 est lachvement par T. Ganesan de son ouvrage intitul Two Sixteenth Century Saiva Teachers: Nigamajnana I And His Disciple Nigamajnana Ii (paru en janvier 2009). Ce livre est entirement consacr ltude critique dtaille de toutes les uvres connues de deux grands matres avec une evaluation de leurs contributions respectives au dveloppement et la propagation du Saivasiddhanta au XVIme sicle. De plus de nombreuses contributions ont t publies et / ou prsentes diverses runions scientifiques par T. Ganesan.

    Activit lance en 2009. Dbut de ltude critique dtaille des travaux de Sivagrayogi, un autre grand matre sivate, jeune contemporain de Nigamajnana I.

    Vayaviyasamhita (C. Barois) :

    La thse de doctorat Les enseignements de la Vyavyasamhit : doctrine sivate et rituel

    http://www.ifpindia.org/Suksmagama-Project.html

  • Savoir et patrimoine culturel indiens 7

    dans un contexte puranique sera bientt termine. Ce projet est lanalyse systmatique de la section finale du Shivapurna, la Vyavyasamhit, un texte contenant 76 chapitres (approx. 4500 lokas), qui ont traits aux rituels, la mythologie et la thologie.

    1.2.3. Catalogage des Archives Photogra-phiques Chef de projet : N. Murugesan, archiviste, IFP ([email protected]). Partenaires institutionnels : IFP ; EFEO ; American Institute of Indian Studies (AIIS, Gurgaon, Inde). Financement : IFP.

    Objectifs et mthodes : LIFP possde une collection extrmement riche de photos datant de 1956 et qui sest accrue au fil des annes. Cette collection comprend environ 141.800 photos couleur et noir et blanc, 5500 films en couleur et diapositives. Au travers des projets de CD Pondichry et Darasuram, 5800 photos digitales ont t ajoutes la collection.

    Activits ralises ou engages en 2008 : Lquipe participe activement au nouveau projet sur le jainisme avec comme objectif de publier un CD-ROM sur les sites Jaina du Tamil Nadu en collaboration avec les Universits Paris III et Paris IV, Mel Sittamur Mutt, et des personnalits de la communaut jain.

    La base darchive photographique complte, a t analyse et regroupe. Les prcisions sur les lieux, les thmes et les donnes descriptives des photos ont t mises en ligne sur le site Internet de lIFP et sont ainsi accesibles au plus grand nombre

    3000 photos ont t prises cette anne de sites Jaina et une base de donnes a t constitue. 181 photos dustensiles rituels lors de la visite de ces sites. 1754 photos ont t prises durant les visites et les confrences. 41 posters ont galement t prpars ces occasions. 258 photos de diffrents formats ont t imprimes et fournies des chercheurs extrieurs. 1300 photos ont t digitalises. 351 images ont t digitalises et dites pour le projet d Atlas Historique du sud de lInde . 500 pages de lherbier de lInstitut ont t photographies et dites pour le projet BIOTIK , en plus des 2082 images qui avaient t slectionnes, dites et formates en

    trois tailles diffrentes pour tre utilises dans le CD-ROM BIOTIK . 500 photos ont t prises et dites pour le projet Plantes medicinales en Inde du sud

    1.2.4. Hritage Architectural et Religieux de lInde du Sud Chefs de Projet : J. Deloche, chercheur associ (IFP & EFEO) ([email protected]) et Karine Ladrech, post-doc (EFEO & IFP) ([email protected]). Partenaires Institutionnels : IFP ; EFEO ; Centre des Archives dOutre Mer (CAOM), Aix-en-Provence Financement : IFP, EFEO.

    Objectifs : Pour valoriser son abondante collection de photos, lIFP a programm depuis quelques annes llaboration, sous forme de CD-ROMs thmatiques, des analyses appro-fondies sur des sujets bien dfinis.

    Activits ralises ou engages en 2008:

    Temples Jaina du Tamil Nadu (N. Balbir et Karine Ladrech avec N. Murugesan et Ramesh Kumar) : Ce projet, qui a effective-ment dbut en septembre 2008, est men en collaboration avec lIFP, lUMR 7528 Mondes iranien et indien et la Rgion Ile de France /ARCUS. Le but est de prparer un CD-ROM qui prsente une couverture exhaustive des sites jaina du Tamil Nadu (temples, lits, grottes, etc.). Elle bnficiera de lexprience accumule lors de la constitution de lAtlas Historique de lInde du Sud. Cest laspect documentaire du projet. Il sagit de mieux connatre les spcificits rgionales du janisme telles quelles se manifestent dans le contexte particulier du Tamil Nadu, hier et aujourdhui, et de mieux mesurer les interactions entre janisme et hindouisme. En septembre 2008, les quatre participants du projet ont men ensemble des visites sur le terrain, en particulier dans le Nord du Tamil Nadu. Par ailleurs, N. Murugesan et Ramesh Kumar ont men indpendamment des missions spares vers le sud (en novembre et dcembre). Prvoyant dutiliser la documen-tation dj disponible la photothque, nous effectuons une couverture photographique de lensemble des sites. La premire tape du projet, concentre sur les derniers mois de 2008, a permis dentamer la constitution de la base de donnes, qui, en 2009, sera enrichie et

  • Institut franais de Pondichry : 2008 8

    commencera tre exploite de manire systmatique.

    Fortifications de lInde du Sud (J. Deloche) : Continuation des enqutes sur les fortifcations du Sud de lInde : mission Gutti et Gandikota. Achvement dun ouvrage en anglais comprenant 4 monographies de forts significatifs du Deccan : Daulatabad, Mudugal, Gandikota et Gutti, intitul : Some Ancient Forts of South India : soumis pour publication en 2009 (fin du projet)

    Edition dun manuscrit de P. Sonnerat (J. Deloche) :

    Nouveau voyage aux Indes orientales (1786-1813), dition critique prpare en collaboration avec le Dr. Ly-tio-Fane, La Runion.

    Les peintures de Tiruppudaimarudur (J. Deloche et al) (Nouveau projet) :

    Etude des peintures du gopura du temple de Tiruppudaimarudur (analyse de liconographie et interprtation). Ce travail dbouchera sur une monographie qui sera une contribution capitale lhistoire de lart, ainsi qu lhistoire sociale du Sud de la pninsule

    1.2.5. Culture Brahmanique de lInde Ancienne Chef de projet : T. Lubin, IFP et Associate Professor, Dpartement of Religion, Washington and Lee University (USA) ([email protected]) ; Fulbright-Hays research fellow (2003-2004); U. S. National Endowment for the Humanities fellow (2004-2005). Partenaires institutionnels : IFP ; Washington and Lee University. Financement : Fulbright-Hays research fellowship, de lInternational Educational Study (U.S. Dpartement of Education) et U.S. National Endowment for the Humanities fellowship.

    Objectifs et mthodes : Ce projet tente de reconstituer les transformations du clerg brahmane entre le 6me sicle avant JC et le 6me sicle de notre re, en mettant laccent sur la codification des crmonies domestiques, le culte des divinits, les mcanismes de transmission de la connaissance brahmanique et le rle de la protection royale, qui facilitrent la propagation de la tradition. Les sources utilises sont des textes brahmaniques prcdemment

    ngligs, et parfois indits (qui prconisent des normes religieuses), et des inscriptions (qui portent sur les pratiques relles).

    Activits ralises ou engages en 2008 : Activits en cours comprenant une tude sur la notion de lautorit selon le Dharmastra et implicite dans les documents lgaux, et un essai sur la thorie de lagence rituelle. Une analyse des pratiques du discours dans les sources pigraphiques tait galement soutenue. Rvision du texte de ldition Atharvairas: Historical Study, Critical Edition, and Translation est presque fini.

    1.3. Etudes Tamoules Par la situation gographique privilgie de

    l'IFP au cur du pays tamoul, le dpartement d'Indologie se doit d'tudier la culture tamoule dans ses formes multiples. Une direction privilgie de recherche au sein de l'ensemble Etudes tamoules concerne cependant le Tamil Nadu contemporain. L'intrt port au Tamil Nadu contemporain atteste la conception large de l'indologie dfendue l'IFP qui ne veut pas se limiter aux tudes de philologie sanskrite. Le tamoul possdant, ct du sanskrit, la plus ancienne et la plus prestigieuse littrature de l'Inde, tudier ses formes et transformations contemporaines fournit en outre un exemple particulirement instructif de la manire dont une vieille culture traditionnelle entre en conflit ou en accord avec la modernit (le tamoul est par exemple une langue trs prsente sur Internet par le nombre de sites).

    1.3.1. Atlas Historique de l'Inde du Sud Chef de projet: Y. Subbarayalu, IFP ([email protected]). Partenariats institutionnels : IFP; Tamil University, Thanjavur (Tamil Nadu) ; Mahatma Gandhi University, Kottayam (Kerala) ; Mangalore University, Mangalore (Karnataka) ; University of Hyderabad, Hyderabad (Andra Pradesh). Financement : Ford Foundation; IFP.

    Objectif et mthodes : Cet ambitieux projet vise l'laboration, sur support numrique, d'un atlas historique de l'Inde du Sud, depuis la Prhistoire jusque 1600 aprs J.-C., grce une combinaison interactive de cartes, photographies, illustrations, textes, utilisant les fonctionnalits dun Systme d'Information Gographique (SIG). Afin de susciter l'intrt

  • Savoir et patrimoine culturel indiens 9

    d'un large public pour le patrimoine historique de la rgion, et stimuler la collaboration entre historiens et archologues, il sera accessible sur le Net, fournissant ainsi une prsentation nouvelle et dynamique du savoir historique relatif l'Inde du Sud.

    Activits ralises ou engages en 2008 : Le projet, commenc en juin 2005, a t achev en avril 2008. Ce projet a atteint son objectif, qui tait de produire un atlas historique de lInde du sud sur support numrique. Latlas numrique est organis en sept priodes majeures, dont trois couvrent les temps prhistoriques, et quatre les temps historiques. Les informations sont organises sous la forme de quatre thmes principaux, savoir le politique, le social, lconomique et le culturel. Latlas est construit sur la base dune importante base de donnes, compose de prs de 7000 lieux historiques et denviron 10 000 images collectes lors denqutes sur le terrain, de rapports archologiques, dinscriptions et de la littrature. Des moyens sont fournis aux utilisateurs prospectifs pour naviguer au travers et interagir avec, par lintermdiaire de mots cls, cette trs vaste base de donnes historique et archologique, en fonction du temps, de lespace, et des thmes. En plus de la mthode conventionnelle qui consiste indiquer linformation gographique par des symboles logiques, le matriel textuel et visuel (fichiers images) est aussi li aux sites lorsque ncessaire. Latlas numrique est disponible en format DVD statique, mais aussi sous une forme interactive sur le site Internet de lIFP, et sur une version Google Earth. La version finale de latlas a t prsente et finalise lors de latelier final et de la runion de synthse sur ce projet qui sest tenue du 4 au 6 avril 2008. Les membres du comit consultatif de ce projet ont particip cette runion ainsi que des experts dans le domaine. Le lancement officiel de cet atlas sest fait lors dune crmonie organise cette occasion lIFP, le 12 aot 2008.

    1.3.2. Hymnes Tamouls Shiva Chef de projet : JL. Chevillard, CNRS ([email protected]). Partenaires : IFP ; Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) ; Ecole Franaise d'Extrme Orient (EFEO). Financement : IFP ; EFEO ; CNRS

    Objectifs et mthodes : Le projet Digital Tevaram , multimdia et interdisciplinaire, lanc en 1997, a t conu comme un outil permettant des historiens et des linguistes davoir une connaissance plus prcise du contenu du Tvram, une collection de 800 hymnes en tamoul Shiva, qui ont probablement t composs entre le VII et le IX s. par trois auteurs Llment central de ce CD-ROM est une concordance de 200000 lignes, qui est interface tout la fois avec le texte du Tvram, tel qudit par feu T.V. Gopal Iyer (EFEO) et une glose anglaise du texte, prsente ici pour la premire fois au public, qui est loeuvre de feu V.M. Subrahmanya Iyer (IFP). En utilisant la concordance, un historien ou un linguiste daujourdhui peut rapidement trouver toutes les occurrences de nimporte quel mot dans le Tvram (il trouverait par exemple seulement 7 occurrences du mot linga [ilikam]. Il peut aussi voir comment un lettr traditionnel lexpliquait. Lexprience enseigne dailleurs que cest en fait ainsi que les Bta-versions successives, qui ont circul pendant les annes prcdant la publication finale, ont t utilises dans des thses et dans des publications acadmiques. Le CD-ROM contient galement des informations gographiques prcises (prpares par le laboratoire de Gomatique) concernant la localisation des 274 sites qui sont chants dans les hymnes du Tvram, ainsi que des informations musicales.

    Activits ralises en 2008 :

    La version finale du CD-ROM est parue en janvier 2008. Par la suite, le contenu du CD-ROM a t, sous une forme lgrement modifie, rendu disponible sur linternet en tant que composante de la Digital Database de lIFP. Il devrait tre possible de mettre jour, sur une base annuelle, les donnes disponibles en ligne, si des errreurs typographiques sont dcouvertes.

    1.3.3. Culture Tamoule Contemporaine Chef de projet : M. Kannan, IFP ([email protected]).

    L'IFP, situ au cur du Tamil Nadu, a dvelopp durant ces cinq dernires annes un projet de recherche sur les tudes tamoules contemporaines, centr en particulier sur la transition vers la modernit et l'volution de la

  • Institut franais de Pondichry : 2008 10

    socit tamoule telles qu'elles se refltent dans une production littraire originale et dautres sources culturelles. Deux sous-projets sont en cours.

    1.3.3.1. Littrature dans la culture tamoule contemporaine (M. Kannan) Partenaires institutionnels: Pondicherry Institute of Linguistics & Culture (PILC); Dpartement of Tamil, University de Madras, Chennai ; Dpartement of Tamil, Jaffna University; Dpartement of Tamil, Kerala University; Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris; Dpartement of South and Southeast Asian studies (SSEAS), University of California at Berkeley; Dpartement of History, University of Michigan at Ann Arbor, USA. Financements : IFP ; SSEAS, University of California at Berkeley; Center of Excellence for Classical Tamil, CIIL, Mysore.

    Objectifs et mthode : Ce projet vise avant tout constituer une collection unique de documents originaux constamment actualise, mais aussi dvelopper un ensemble de projets de recherche locaux et internationaux sur le tamoul contemporain, par le biais d'un forum de chercheurs. Enfin, il a vocation produire des publications fondes sur ces sources documentaires primaires.

    Activits engages ou acheves en 2008: Un sminaire international Literary translation a t organis en collaboration avec la United States education Foundation in India en mars 2008. Louvrage The legacy of French rule in India (1674-1954): An Investigation of a process of creolization a t dit et publi. La traduction anglaise de Narrinai par N. Kandasami a t publie. Louvrage Deep Rivers: Selected writings on Tamil Literature de Francois Gros a t traduit et dit pour publication. Louvrage Affinities and oppositions: Relationship between Tamil and Sanskrit a t dit pour publication. Plus de 500 volumes de la collection sur le tamoul contemporain ont t documents par des tudiants stagiaires pour le Centre de Ressources Documentaires. La thse de doctorat de Kannan M. sur l Emergence et dveloppement des littteratures regionales et dialectales en Tamoul Contemporain sera bientt soumise lEPHE.

    330 pomes en tamoul contemporain ont t traduits par F. Gros, pour une Anthologie de la Posie Tamoule (en franais). Kannan M a supervis 6 doctorants et 4 post-doctorants affilis au programme.

    1.3.3.2. Histoire de la Science dans la Culture Tamoule Contemporaine (S. Babu) Partenaires : REHSEIS, Universit de Paris VII ; Centre for Historical Studies, Jawaharlal Nehru University, New Delhi; Institute of Mathematical Sciences, Chennai. Financements: ACI Culture Scientifique , Ministre Franais de l'Enseignement suprieur et de la Recherche.

    Objectifs et mthode : Ce projet est une tude de l'histoire de l'enseignement des mathmatiques durant la priode coloniale. Il vise tablir la situation de l'enseignement et plus gnralement des pratiques d'apprentissage des mathmatiques en langue tamoule durant la priode pr-coloniale, puis examiner leur continuit et leur transformation sous la loi coloniale. En complment, une recherche en ethnomathmatique sur les pratiques contemporaines dans le delta de la Kaveri a t initie par le biais d'enqutes de terrain.

    Activits engages ou acheves en 2008 : Le projet sur ltude anthropologique des pratiques mathmatiques dans la region du Delta du Kaveri au sud de lInde a dbut en avril 2005 et sest achev en mai 2008. Une collecte de donnes rares sur les pratiques mathmatiques quotidiennes a t ralise au cours de missions sur le terrain dans le District de Nagapattinam Les pratiques quantificatives utilises dans la vie de tous les jours par les habitants de la rgion agricole deltaique, ont constitu les donnes essentielles du projet. La collecte des nigmes mathmatiques et des aphorismes, partie intgrante du projet, est de grande importance, comme le dclare les rudits de la rgion. Les rsultats finaux du projet ont t prsents lors dun sminaire Paris lInstitut Henri Poincar, o des chercheurs de toutes les disciplines ont reconnu limportance des donnes et des mthodes adoptes lors de cette tude. Le rapport final du projet a galement t soumis lquipe de recherche Paris.

  • 2. DYNAMIQUES SOCIALES CONTEMPORAINES

    Dpartement de Sciences Sociales Directeur : Laurent Pordi

    Le dpartement des Sciences Sociales, ayant initialement pour vocation ltude de la contemporanit indienne, sinscrit dsormais dans une perspective rgionale. La dimension comparative ainsi offerte permet, en clairant les singularits et les diffrences plus grande chelle, de nourrir la rflexion mthodologique et thorique, tout en conservant la dimension applique constitutive de lethos de lInstitut. Par ailleurs, une attention particulire est porte aux processus de mondialisation et de trans-nationalisation, notamment exprims par lmergence et la production locale didologies de la modernit, par ladaptation et les transformations des politiques nationales, par lmergence de mouvements sociopolitiques, ou par lapplication pratique de modles conomiques, sociaux ou sanitaires jugs universaux. Il convient, bien entendu, de prciser que les recherches micro localises et exclusivement indiennes ne sont ni assujetties ni substitues par ces dveloppements relativement rcents. Ils permettent un largissement de la porte heuristique des travaux en les enveloppant dune toffe nouvelle.

    Les recherches sont de nature multidisciplinaires, alliant notamment dmographie, anthropologie, conomie, droit, sciences politiques et gographie. Une troite collaboration entre chercheurs de disciplines diffrentes, anims par le dsir dtudier un objet commun, permet une intellection affine des changements sociaux dans la rgion. On y explore les domaines des solidarits conomiques nouvelles, du religieux, de la sant, des systmes de soin, de la mobilit sociale et spatiale ou encore de lurbanisation.

    2.1. Sant et Socits LAsie du Sud est exemplaire en terme de

    pluralit mdicale et lInde, en gnral, connat aujourdhui une expansion dramatique de linfection par le VIH. Ce volet de recherche examine ainsi, dune part, la construction sociale et politique du soin, notamment dans le cadre des mdecines indignes, et dautre part, les

    logiques sociales caractrisant la transmission du VIH de la mre lenfant.

    2.1.1. Socits et Mdecines en Asie du Sud Chef de projet : L. Pordi, Chef du Dpartement des Sciences Sociales, IFP ([email protected]). Partenariats institutionnels: Universit Paul Czanne (CReCSS); University of Heidelberg (SAI); Universit de Louvain (CEIAS); University of Delhi; University of California at Berkeley and San Francisco; Gujarat Institute of Development Research; Darmouth College, USA; Welcome Centre at University College London; Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS); Jawaharlal Nehru University; University of Paris X-Nanterre; University of Minnesota; Facults Universitaires St Louis; University of Kent, Canterbury; University of Copenhagen; British Academy (RG on South Asian Medicine); Kerala Forest Department; Karnataka Forest Department; Nomad RSI, Toulouse. Financements : IFP; Agence Universitaire de la Francophonie (AUF); IFREs Tranversal programme Democratic Transformations; Heinrich-Boell-Foundation, Germany; Fulbright Scholarships, USA; ANRS/Ensemble contre le sida, France; Bourse Sidaction, France; Commonwealth Scholarship, England; Netherlands Foundation for the Advancement of Tropical Research (WOTRO), SSHRC doctoral Fellowship, Holland; Shastri Indo-Canadian Institute Doctoral Fellowship, Canada; University of Minnesota Grants; Galathea Fond, Copenhagen, Denmark.

    Objectifs et mthodes : Ce programme rgional de recherche examine les traditions de sant, en portant une attention particulire leurs dynamiques sociales, politiques et identitaires. Lobjectif gnral du programme est de comprendre comment les espaces thrapeutiques contemporains sont construits, identifis et lgitims. Lutilisation du mdical comme

  • Institut franais de Pondichry : 2008 12

    prisme de lecture permet une exploration approfondie du monde social, dautant plus pertinente par lapproche comparative quun projet rgional peut offrir.

    Des questionnements fondamentaux sur les dimensions politiques du soin constituent lossature du programme, lui-mme subdivis en sept axes qui organisent les recherches : trois entres par thme (institutionnalisation, marchandisation et biomdicalisation) et quatre par type de pratique thrapeutique (mdecine Siddha, mdicine tibtaine, homopathie et pratiques de soins populaires).

    Activits engages ou ralises en 2008 :

    Quatre vnements scientifiques ont t raliss en 2008. LEcole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et lIFP ont organis en troite collaboration une cole dt Pondichry sur le thme de la sant pour des tudiants indiens et europens de niveau Master ou plus avancs. Ce thme de la sant, dvelopp sans se restreindre au domaine indien, sest dclin en plusieurs chapitres : la sant et le bien-tre, le mdicament, le droit de la sant et la biothique, les pratiques et les institutions mdicales anciennes et modernes. LIFP et le Centre dtude de lInde et de lAsie du Sud ont ensuite organis un colloque international, Faults and Flaws. Therapeutic Practices Against the Norm in South Asia , dans lequel les questions de lgitimit des pratiques mdicales ont t tudies en ngatif, cest--dire en sintressant aux cas ne rpondant pas aux rgles tablies, aux pratiques qui dfient, bafouent ou transforment codes et valeurs. Ces deux organismes se sont galement associs pour organiser Paris un sminaire sur les relations entre mdecine et religion en Inde. Enfin, un colloque international The Commercialization of Local Knowledge , a t organis avec lUniversit de Warwick Pondichry. Ces quatre runions scientifiques ont runis des anthropologues, des historiens et des indologues, selon lapproche multidisciplinaire qui caractrise le programme depuis sa mise en uvre. Paralllement cette intense activit (voir aussi la liste de publication), une restructuration du programme a t engage en 2008, rduisant le nombre de sujets abords et la taille de lquipe. Trois axes sont aujourdhui retenus : le tourisme mdical et lmergence de lInde comme destination sanitaire internationale ; la trans-nationalisation des mdecines sud-asiatiques ; les innovations

    thrapeutiques. Cette rorganisation entame la phase II du programme (2008-2010), qui sera notamment caractrise par un troit rapprochement (finances et ressources humaines) du Ple dExcellence Asie et Europe de luniversit de Heidelberg.

    2.1.2. Epidmiologie Spatiale Chef de projet : Thomas Seyler ([email protected]). Partenariats institutionnels : Institut de Recherche pour le Dveloppement (IRD), Unit de Recherche 178 "Conditions et territoires dmergence des maladies" ; Vector Control Research Center / Indian Medical Research Council (VCRC/IMRC - Pondicherry) ; Dpartement de gographie, Universit de Bonn ; Dpartement de sant publique, Municipalit de Chennai. Financements : IFP, IRD, universit de Bonn.

    Objectifs et mthodes : Le programme Epidmiologie spatiale : Emergence et contrle des maladies transmissibles en Inde du sud utilise une approche pluridisciplinaire dans ltude des causes de lmergence et/ou de la r-mergence des maladies dans des milieux urbains, en particulier des milieux dfavoriss. Les recherches, qui portent sur la sant humaine, sur la bio-cologie des vecteurs et sur lenvironnement, s'est concentr dans la ville de Chennai, capitale de l'Etat du Tamil Nadu, Inde du sud. Une base de donnes est en cours de montage pour tudier la dynamique des risques sanitaires par le biais de Systmes dInformation Gographique (SIG) et de tldtection. Une tude rtrospective des effets de l'urbanisation sur l'pidmiologie des maladies vecteurs Puducherry (Pondichry), au long des trente dernires annes, est galement en cours.

    Activits engages ou ralises en 2008 : Ltude de cohorte engage en 2007 comprenant 200 mnages de deux bidonvilles de Chennai sest poursuivie au cours de lanne 2008. Des entretiens et questionnaires hebdomadaires et une surveillance entomologique quotidienne ont permis de rcolter des donnes sur ltat de sant et les facteurs de risque durant la saison sche (mai-juillet) et la saison des pluies (octobre-dcembre). Des consultations mdicales ont t organises dans les deux bidonvilles. Les rsultats prliminaires ont t prsents lors de deux vnements scientifiques. En collaboration avec luniversit de Madras et

  • Dynamiques sociales contemporaines 13

    luniversit de Bonn, lIFP a organis un sminaire international intitul Health vulnerability in Chennai : towards a better understanding of urban health . Il a runi des pidmiologistes, entomologistes, gographes, sociologues venant de diverses institutions locales, nationales et internationales (Corporation of Chennai, universit de Madras, Vector Control Research Centre, Organisation Mondiale de la sant). Lquipe de recherche a galement particip la confrence Health in Megacities and urban areas lcole de sant publique de luniversit de Bielefeld. Paralllement, la collaboration engage en 2007 avec le National Institute of Epidemiology a permis de faire une tude sur les cots conomiques et le disease burden de lpidmie de Chikungunya en Andhra Pradesh.

    2.2. Economie et Socits Les transformations conomiques et sociales

    qui affectent lensemble de lAsie du Sud font, dfont et refondent les liens et les espaces de production, dchange et de circulation. Les activits conomiques et socitales sont dtermines par une srie de liaisons rciproques et de rapports avec les territoires dans lesquelles elles sinscrivent. Des projets inter-disciplinaires, offrant une vritable interaction entre deux ou plusieurs disciplines, permettent daccder une comprhension de phnomnes conomiques et sociaux, de nature complexe, ambivalente et parfois contradictoire.

    2.2.1 Travail, Finance et Dynamiques Sociales Chef de projet : I. Gurin, charge de recherche l'Institut de Recherche pour le Dveloppement (IRD) ([email protected]). Partenaires institutionnels : CIESAS (Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropologia Social en Occidente, Mexico) ; Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris) ; Institut dEtudes Universitaires pour le Dveloppement (IUED, Genve) ; Centre dEconomie et dEthique pour lEnvironnement et le Dveloppement (C3ED), Universit de Saint Quentin en Yvelines) ; Dpartement danthropologie de lUniversit de Madras ; Ecole de Management de Solvay (Universit Libre de Bruxelles) ; FOFIFA (Centre National de la Recherche Applique au Dveloppement Rural, Madagascar ); Laboratoire Population Environnement

    Dveloppement (LPED, Universit de Provence/IRD) ; Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique (UMR CNRS/CNAM) ; Laboratoire Marchs, Organisations, Institutions et Stratgies dActeurs (UMR SupAgro Montpellier, INRA, CIHEAM, CIRAD, IRD) ; Institute for Human Development (IHD), Delhi ; Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie Comparative (Universit de Nanterre) ; Laboratoire Socits en Dveloppement dans l'Espace et dans le Temps (UMR CNRS /Universit Paris VII) ; Maison des Sciences de lHomme, Paris ; Queen Elizabeth House (Oxford University) ; Royal Anthropological Institute (Universit de Durham, UK) ; University of Sussex ; Financements : IFP ; Caisse des Dpts et Consignations ; Centre de Coopration Internationale pour le Dveloppement (CIRAD) ; Fondation pour lAgriculture et la Ruralit dans le Monde (FARM) ; Institut de Recherche pour le Dveloppement (IRD) ; International Labour Organisation (ILO) ; Maison des Sciences de lHomme ; Dpartement dAnthropologie de lUniversit de Sussex ; Ministre franais de la recherche (Actions concertes incitatives socits et cultures dans le dveloppement durable ) ; Agence Nationale de la Recherche (programme Les Suds ).

    Objectifs et mthodes : Ce programme de recherche vise analyser lmergence de nouvelles formes de services manant dun nombre croissant dacteurs (programmes publics, ONG, groupements de base et fdrations) et qui visent grer au mieux dune part la dcentralisation et dautre part la pauvret et les ingalits. Une attention particulire est porte la microfinance et au milieu rural. A partir de 2008 une recherche comparative (Inde, Mexique, Madagascar) soutenue par lAgence Nationale de la Recherche (programme "Les Suds, Aujourdhui") et portant spcifiquement sur limpact de la microfinance sur lemploi rural sera lance.

    Activits engages ou ralises en 2008 : Lanciennet du programme permet aujourdhui daboutir un certain nombre de rsultats (encore en cours de valorisation) sur les interactions entre pratiques financires, relations demploi et dynamiques sociales. La combinaison des chelles danalyse (individuel/ mnage, village/territoire, analyse sectorielle, analyse organisationnelle), la collecte intensive

  • Institut franais de Pondichry : 2008 14

    de donnes, lapproche interdisciplinaire permettent daboutir des rsultats relativement innovants. Citons notamment : le rle trs limit de la microfinance en matire demploi ; des effets ambigus sur la vulnrabilit (lissage de la consommation mais aussi risques de surendettement) ; des effets galement ambigus sur la finance informelle (non seulement la substitution nest que partielle mais on observe mme des effets de levier) ; la persistance et parfois le renforcement de relations de servitude pour dettes, y compris dans des secteurs dits formels. En termes de mthode, les rsultats confirment quel point il est ncessaire de tenir compte des catgories locales et de la subjectivit des populations pour saisir la manire dont elles comprennent, utilisent et parfois dtournent les services proposs. Les rsultats confirment galement la construction sociale et politique de lactivit des ONG et leur inscription dans des contextes locaux politique, religieux et sociaux (dont les relations de caste, de parent, de classe et de genre). Outre la poursuite de plusieurs travaux de recherche individuels et collectifs, lanne 2008 a t marque par deux activits majeures. La premire est un sminaire de clture dune recherche comparative sur lconomie solidaire , qui sest tenu au Maroc en juin 2008. La confrontation dexpriences rgionales diverses (dont lInde du Sud) a mis en vidence lhtrognit des pratiques dconomie dites solidaires, htrognit qui est le fruit de trajectoires nationales et probablement rgionales spcifiques o se mlent des facteurs de nature la fois socio-conomique et sociopolitique. Deuximement, une recherche comparative et interdisciplinaire (anthropologie et conomie) portant sur les liens entre finance rurale et emploi a dmarr. Deux runions de travail ont t organises en France et ont runit la plupart des chercheurs des trois pays concerns (Inde, Madagascar, Mexique), avec les objectifs suivants : familiarisation mutuelle des contextes et des terminologies employes ; laboration dun cadre commun danalyse ; analyse des divergences mthodologiques et pistmologiques, analyse des possibilits mais aussi des limites du travail interdisciplinaire. Des terrains croiss en 2009 devraient permettre davancer dans la perspective comparative et interdisciplinaire.

    2.3. Socits et Environnement Chef de projet : O. Aubriot, IFP & Universit de Pondichry ([email protected]). Partenariats institutionnels : Universit de Pondichry ; Universit de Marrakech (Maroc) ; Centre National dtudes Agronomiques des Rgions Chaudes (CNEARC, Montpellier) ; Universit de Provence (CTIG, Centre de Traitement de l'Information Gographique) ; Universit Autonome de Barcelone (Espagne). Financements : IFP (50%) et Agence Universitaire pour la Francophonie (AUF)

    Objectifs et mthodes : Le programme Gestion sociale de leau tudie limpact des politiques de dveloppement sur les pratiques dirrigation. Fond sur des approches anthropologiques et gographiques et intgr plus globalement dans la problmatique de la durabilit de la disponibilit de la ressource en eau, il explore les diffrentes dynamiques dutilisation de l'eau d'irrigation. Le projet analyse galement les perceptions des diffrents acteurs sur le problme de l'eau, les politiques engages par l'Etat et les actions mener. Trois axes de recherche sont pour cela privilgis : (i) savoir local sur l'eau souterraine et les nouvelles techniques de pompage de l'eau ; (ii) institutions collectives -traditionnelles et formelles nouvellement instaures par l'Etat- de gestion des systmes d'irrigation: irrigation participative et gouvernance locale ; (iii) facteurs territoriaux et environnementaux d'accs l'eau (souterraine et de surface) pour expliquer les diverses dynamiques d'utilisation de l'eau.

    Activits engages ou ralises en 2008 :

    Le projet stant achev fin 2007, lanne 2008 a t consacre la prparation dun ouvrage collectif de synthse des rsultats. Ceux-ci se distinguent par les points suivants :

    - Des cartographies du remplissage et de lutilisation des tanks lchelle rgionale valident lhypothse selon laquelle la scurit daccs leau -souterraine ou de surface- est un facteur essentiel pour expliquer lutilisation des tanks pour lirrigation.

    - Marques par les rapports de pouvoir et de caste au sein des villages, les actions des associations formelles dutilisateurs des tanks sont davantage guides par des intrts individuels que par un objectif de meilleure gestion collective de leau.

  • Dynamiques sociales contemporaines 15

    - Les pratiques de pompages de leau suivent des logiques inchanges malgr lvolution des techniques dexhaure. Ces logiques reposent sur lobservation du stock deau et le principe de recharge par les pluies, or les

    conditions de fonctionnement hydrogo-logique des nappes souterraines profondes sont fort diffrentes, ce qui explique en partie leur surexploitation.

  • 3. ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE Dpartement d'Ecologie

    Directeur : Raphal PELISSIER

    Le dpartement d'Ecologie concentre ses efforts sur l'tude des cosystmes naturels de l'Inde du sud, de leur histoire, de leur biodiversit, des ressources et des usages qui en drivent, et des modalits de leur gestion durable ; domaines qui constituent des priorits de la recherche indienne et qui sont troitement lis aux grandes proccupations internationales sur l'eau, la diversit biologique ou les changements climatiques.

    Le dpartement poursuit une politique ambitieuse de valorisation des acquis de plusieurs dcennies de travaux de terrain et de laboratoire, au travers d'applications innovantes (bases de donnes spatialises, identification assiste par ordinateur, statistiques spatiales, simulations multi-agents, etc.), dans le double objectif d'assurer une diffusion internationale de ses acquis scientifiques et de contribuer significativement des projets pluridis-ciplinaires visant promouvoir une gestion durable des ressources naturelles.

    3.1. Paloenvironnements de lInde du Sud

    Cet axe de recherche aborde la question essentielle de la comprhension des palo-environnements et de leur volution au travers du temps, et s'efforce d'expliciter l'influence relative des activits humaines dans ces changements. Cet axe s'insre dans les grands programmes internationaux qui sintressent limpact de l'action humaine sur l'environnement tels que PAGES, programme sur les changements globaux passs (IGBP core project). Chef de projet : Anupama K., IFP ([email protected]). Partenaires institutionnels : National Remote Sensing Agency, Forestry & Ecology Division (NRSA-FED Hyderabad) ; Indian Space Research Organization, Geosphere Biosphere Programme (ISRO- GBP) ; Department of Earth Science, Pondicherry University ; Centre Europen de Recherche et d'Enseignement de

    Gosciences de l'Environnement (UMR CEREGE), Aix-en-Provence ; PAst Global changES (PAGES) project, International Geosphere-Biosphere Program (IGBP), Bern. Financements : IFP ; NRSA-FED ; ISRO-GBP.

    Objectifs et mthodes : Le projet utilise des archives biologiques comme les pollens pour comprendre les changements environnementaux qui ont affect l'Inde pninsulaire soumise la mousson au cours des priodes historiques comme sur l'ensemble du quaternaire. L'objectif est de raliser des reconstitutions de la vgtation et du climat (palo-environnements) sur la base des rsultats d'un rseau de sites de donnes fossiles, de faon valider des modles rgionaux et globaux. Cette approche ncessite l'identification de sites prsentant une sdimentation continue, identification effectue grce aux techniques modernes de tldtection et de gomatique. Le projet qui implique des institutions indiennes et internationales, s'appuie sur la solide expertise palynologique de l'IFP et sur son importante collection de diapositives palynologiques de rfrence.

    Activits ralises ou engages en 2008 : Cette recherche multi-disciplinaire s'est poursuivie sous la forme de trois sous-projets:

    Etude de la pluie actuelle de pollen pour la palo-cologie : Les rsultats du projet sur les Ghts Orientaux men en collaboration avec la NRSA et arriv terme mi-2007, ont faits l'objet d'analyses complmentaires et de prsentations orales. La thse de Doctorat de A. Stephen, mene dans le cadre de ce projet sur l'tude des pollens et des types fonctionnels de plantes, devrait tre acheve mi-2009. Une demande de financement a t faite auprs du Department of Science and Technology, Government of India (DST), afin de poursuivre les tudes palo-cologiques dans la plaine alluviale de la Cavery. Un nouveau thme de recherche a t lanc en Melissopalynologie, portant sur le lien entre les abeilles mellifres, leurs lieux de rcoltes

  • Environnement et dveloppement durable 17

    et leur habitat cologique en utilisant les pollens comme marqueurs.

    Changements climatiques et environne-mentaux naturels et anthropiques au cours des derniers 1000-2000 ans : Le projet multi-institutionnel "reconstitution des changements anciens de la mousson partir des enregistrements sdimentaires dans les tangs d'irrigation du sud de l'Inde", financ par l'ISRO-GBP, s'est termin en juin 2008. Le rapport final a t soumis. L'analyse des donnes et le travail de publication des rsultats de ce projet se poursuit. L'intrt croissant pour ce thme un niveau international a t soulign lors de la runion du comit de pilotage du groupe PAGES-PHAROS la Royal Society of London en juillet 2008. Les tapes futures vers la production de synthses rgionales et globales bases sur des donnes fossiles de vgtation, ressources en eau, rosion des sols et transport des sdiments, ont t discutes. Cette anne a galement t l'occasion de plusieurs prsentations du documentaires trilingue (Franais, Anglais Tamoul) "Eaux douces-amres" produit par l'IFP, notamment lors des discussions de l'AJEI organises la North-Eastern Hill University (NEHU) de l'tat du Shillong, en fvrier 2008.

    Archologie Pleistocne et palo-environnements dans la valle du Palar, Inde du sud : En complment du rapport de la premire excavation, les tudes de la palynologie de l'Holocne sur la base de carottes provenant de diffrentes parties du Palolithic du sud de l'Inde devraient commencer en 2009 dans le cadre d'un nouveau projet, qui pourrait galement inclure des tudes de phytolithes.

    3.2. Ecoinformatique et informatique de la biodiversit

    Cet axe de recherche a pour objectif la valorisation sous la forme de logiciels libres et d'applications bases sur Internet, de l'hritage scientifique (expertise, jeux de donnes) accumul sur la biodiversit du sud de l'Inde au cours de plusieurs dcennies. Il comprend d'une part le dveloppement d'applications d'identifi-cation assiste par ordinateur, d'un usage convivial en mode graphique, au travers de portraits-robots de taxons qui guident l'utilisateur vers des fiches descriptives d'espces. L'identification est ainsi rendue

    possible mme en prsence d'information lacunaire et de critres non renseigns. Ce type d'outil permet de lever certaines contraintes relatives l'identification des espces qui demeurent un frein majeur l'application de la Convention de la Diversit Biologique (CDB), notamment dans les pays du Sud, du fait de la rduction importante du nombre de taxonomistes travers le monde ainsi que de la perte dfinitive de leur savoir. Un second volet consiste dvelopper un portail Internet de la biodiversit des forts des Ghts Occidentaux, afin de mettre disposition d'un large public des informations sur ce "points chauds" de la biodiversit mondiale et de les connecter d'autres sources d'information du mme type l'chelle nationale indienne.

    3.2.1. Identification Assiste par Ordinateur des Arbres des Forts Tropicales (BIOTIK) Chefs de projet : B.R. Ramesh ([email protected]) et N. Ayyappan ([email protected]), IFP. Partenariats institutionnels : CIRAD-UMR AMAP, France ; National Herbarium Nederland (NHN), Universit de Leiden, Pays-Bas ; Universit Nationale du Laos, Lao RDP. Financement : Programme Asia IT&C, Commission Europenne ; IFP.

    Objectifs et mthode : Le projet BIOTIK a pour objectif de dvelopper une application IDAO d'identification assiste par ordinateur des espces d'arbres des forts sempervirentes des Ghts Occidentaux de l'Inde et des Monts Annamites au Laos, deux rgions reconnues comme des "points chauds" de la biodiversit mondiale. Les descriptions des espces ont t ralises partir d'chantillons rcolts au cours de missions de terrain et/ou partir de l'analyse de spcimens d'herbier. L'IFP est en charge de la partie du projet concernant les Ghts Occidentaux et l'Universit Nationale du Laos, en collaboration avec le NHN, est en charge de la partie relative aux Monts Annamites.

    Activits ralises ou engages en 2008 : Le prototype de l'application sur les arbres des Ghts Occidentaux, a t lanc la fin de l'anne 2007 avec 302 espces et mise jour en 2008 dans la version 1 (V.1) avec l'ajout de 226 nouvelles espces. Le rapport final du projet a t soumis la Commission Europenne en mars 2008. La V.1 a t teste et certaines erreurs rsiduelles dans la base de donnes, les

  • Institut franais de Pondichry : 2008 18

    dessins et les descriptions des espces ont pu tre corriges. La V.1 comporte maintenant 528 espces, 220 illustrations interactives des diffrents tats des caractres vgtatifs et 5637 photos. L'application pour Windows est disponible pour tlchargement partir du site Internet du projet BIOTIK (http:// biotik.org/downloads/WGhats.zip). La version en ligne est en cours de dveloppement. Une formation l'utilisation de cette application sur le terrain a t dispense des lves des services forestiers du Tamil Nadu. De telles sessions de formation seront reconduites en 2009.

    3.2.2. Portail de la Biodiversit des Forts des Ghts Occidentaux Chefs de projet : B.R. Ramesh ([email protected]) et R. Plissier ([email protected]), IFP Partenariats institutionnels: The India Biodiversity Portal Initiative (ATREE, Bangalore and the National Knowledge Commission, Government of India). Financement : IFP.

    Objectifs et mthode : Le portail de la biodiversit des forts des Ghts Occidentaux a pour objectif de mettre disposition d'un large public, scientifiques, pouvoirs publics, amateurs, des donnes et des informations labores (applications multimedia, cartes interactives, etc.) produites l'occasion des nombreux projets de recherche mens par les quipes IFP dans ce "point chaud" de la biodiversit mondiale. Ce site sera l'un des relais officiels de l'Indian Biodiversity Portal Initiative (http://www. indiabiodiversity.org), soutenue par le gouvernement central de l'Inde travers sa National Knowledge Commission (http:// knowledgecommission.gov.in).

    Activits ralises ou engages en 2008 : La version beta du portail, construite sur la base de l'outil joomla CMS, est maintenant prte tre lance. Elle contient les lments suivants : - Cartes de vgtation : deux cartes de

    vgtation interactives (cartes 5 et 6 de Ramesh et al.) couvrant le sud des Ghts Occidentaux, prpares l'aide des technologies Mapserver et cartoweb3 (logiciels libres)

    - Arbres endmiques : accs en ligne au CD-Rom de l'atlas des endmiques des Ghts Occidentaux qui montre la distribution

    spatiale des espces d'arbres endmiques et leur amplitude cologique ;

    - Identification des arbres : version tlchargeable de l'application BIOTIK pour les Ghts Occidentaux, qui aide l'identification botanique des espces d'arbres sempervirentes grce une interface graphique

    - Arbres agroforestiers : accs en ligne au CR-Rom 'Maram' qui dcrit les pratiques agroforestires du Sud de l'Inde (y compris les Ghts Occidentaux) et propose une base de donnes des usages multiples des arbres agroforestiers.

    Le portail donne galement accs certaines publications, des archives cartographiques et des bases de donnes cologiques, auxquelles seront bientt intgres les bases de donnes de l'herbier et des pollens, ainsi qu'une slection de jeux de donnes de terrain. Les perspectives concernant ce portail sont de le rendre plus interactif et d'intgrer d'autres cartes de vgtation et d'autres bases de donnes.

    3.3. Composantes de la Biodiversit dans les Ghts Occidentaux

    Cet axe de recherche se focalise sur les grands ensembles biogographiques de l'Inde du Sud (Ghts Occidentaux notamment), et aborde les questions de dynamique spatio-temporelle de la biodiversit, en prenant en compte des chelles spatiales allant de la population d'arbres jusqu'aux gradients cologiques rgionaux, en passant par le niveau intermdiaire de l'cologie des paysages (landscape ecology). En utilisant les techniques de l'cologie quantitative, il vise fournir des fondements scientifiques des actions de conservation et de gestion durable des ressources naturelles dans le massif des Ghts Occidentaux, reconnu comme un des principaux points chauds de la biodiversit mondiale.

    3.3.1. Ecologie du Paysage pour la Conservation de la Biodiversit Chef de projet : B. R. Ramesh ([email protected]) et R. Plissier ([email protected]), IFP. Partenaires institutionnels : National Remote Sensing Agency (NRSA) ; Institut de Sylviculture, Universit de Freiburg, Allemagne ; Ashoka Trust for Research in Ecology and the Environment (ATREE, Bangalore).

  • Environnement et dveloppement durable 19

    Financement : IFP.

    Objectifs et mthodes : L'objectif de ce projet est de dfinir une approche gnrale pour la conservation et la gestion intgre de la biodiversit l'chelle du paysage. Celui-ci est vu comme une mosaque d'cosystmes interagissant au travers de processus physiques, biologiques ou socio-conomiques. En 2008, les actions menes dans le cadre de ce projet ont essentiellement port sur la modlisation de la distribution des feux de forts dans la rgion des Ghts Occidentaux.

    Activits ralises ou engages en 2008 : Les feux de fort sont l'une des principales menaces qui psent sur la conservation de la biodiversit. L'importance des vgtations sches, couples aux alas climatiques et la forte pression anthropique, rend la rgion des Ghts Occidentaux de l'Inde particulirement sensible cette menace. L'objectif de ce travail est d'identifier les facteurs cologiques permettant de prdire la frquence et la distribution des feux de forts le long de la chane des Ghts. Pour cela, les donnes du satellite MODIS, fournies par l'agence spatiale indienne NRSA, ont permis de localiser toutes les occurrences de feux entre 2000 et 2006. Celles-ci ont ensuite t mises en relation avec les donnes bioclimatiques et cologiques disponibles pour la rgion. L'occurrence des feux de forts a ensuite t modlise grce l'algorithme Maxent (Maximum Entropy), ce qui a permis de montrer que le type de vgtation tait le principal facteur dterminant la probabilit d'occurrence des feux de fort, en interaction toutefois avec la topographie (altitude, pente, exposition) et le bioclimat (pluviomtrie, temprature). Une carte de sensibilit aux feux a pu tre produite et une publication scientifique des rsultats est en cours de rdaction.

    Ce travail sur les dterminants cologiques des feux de fort dans la rgion des Ghts Occidentaux fait de l'IFP un des partenaires pressenti pour participer en 2009 un programme de recherche sur "la gestion des incendies de fort en Inde : intgration des contextes cologiques et culturels et consquences", soutenu par le Ministre Allemand de la coopration conomique et du dveloppement (BMZ) et le Ministre indien de l'Environnement et des Forts (MEF). Le Dr. B. R. Ramesh a d'ores et dj t nomm membre du conseil scientifique de ce programme.

    3.3.2. Dynamique de la Diversit Forestire Chef de projet : R. Plissier, IFP ([email protected]). Partenaires Institutionnels : UMR botanique et bioinformatique de lArchitecture des Plantes (AMAP, Montpellier) ; Universit de Lyon 1 ; Universit Libre de Bruxelles. Financement : IFP, Ministre de lEcologie du Dveloppement et de lAmnagement Durable (MEDAD, France), CIRAD.

    Objectifs et mthodes : Les inventaires de la biodiversit ou le suivi des cosystmes (par exemple par tldtection) gnrent d'importants volumes de donnes partir desquels il convient d'extraire la fois des informations pratiques pour la prise de dcisions et des perspectives thoriques concernant l'origine et le maintien de la biodiversit dans les forts tropicales. Cependant, les mthodes numriques applicables ces donnes appellent encore des dveloppements ou des adaptations dans l'objectif d'lucider et de modliser des processus cologiques complexes susceptibles d'interagir plusieurs chelles. Ce projet entend contribuer un tel travail de dveloppement ou de raffinement des mthodes quantitatives d'analyse et de modlisation de la diversit des espces arbores pour des chelles spatiales qui vont du peuplement forestier aux gradients cologiques rgionaux. La rgion des Ghts Occidentaux de l'Inde est une situation privilgie pour le dveloppement et le test d'outils mthodologiques grce la prsence de plusieurs gradients cologiques en interaction (p.e. pluviomtrie, altitude, pression anthropique) et aussi grce l'expertise et aux donnes disponibles l'IFP.

    Activits ralises ou engages en 2008 : Le projet de thse de Ccile Madelaine, traitant de la modlisation spatialement explicite de la dynamique tridimensionnelle des forts tropicales humides naturelles s'est poursuivi sur la base des donnes de suivi de la dynamique de la station forestire d'Uppangala dans les Ghts Occidentaux de l'Inde. Le premier objectif de ce projet, d'adapter un modle de rfrence initialement dvelopp pour simuler la dynamique des agroforts de Sumatra, en Indonsie, et d'estimer les paramtres fondamentaux du modle (croissance en diamtre de la tige, hauteur totale, dimensions

  • Institut franais de Pondichry : 2008 20

    de la couronne) pour les espces d'arbres qui dominent les forts du Karnataka, a t atteint. L'exploration des conditions de coexistence de ces espces travers la reconstruction par simulation et l'analyse de leurs stratgies et trajectoires de croissance a commenc. Une premire publication scientifique est en cours de rdaction et une seconde devrait intervenir avant la soutenance de la thse prvue pour fin 2009.

    Un autre projet de thse de Doctorat, conduit par Champak Beeravolu Reddy, progresse galement dans le champ de la modlisation de la dynamique des communauts des forts tropicales humides hyper-diverses. Ce travail utilise comme point de dpart vers des modles plus ralistes, un modle neutre qui suppose que la dynamique de l'abondance des espces rsulte uniquement de la "drive cologique". L'quipe a publi cette anne une mthode innovante pour l'estimation des paramtres fondamentaux du modle neutre partir de donnes de terrain, qui permet notamment de s'affranchir de certaines hypothses fortes limitant l'utilisation des mthodes d'estimation plus classiques. Dans le cadre de sa thse, C. R. Beeravolu a men une tude statistique de sensibilit de cette nouvelle mthode d'estimation avant de la mettre en uvre sur divers jeux de donnes provenant notamment de parcelles d'inventaires forestiers dans la rgion des Ghts Occidentaux de l'Inde. Un article de synthse bibliographique sur l'estimation des paramtres des modles neutres a galement t soumis cette anne. La soutenance de thse est prvue pour fin 2009.

    L'analyse des relations entre espces et environnement dans les forts de la rgion des Ghts Occidentaux de l'Inde a t approfondie. Ces rsultats permettront d'amliorer le ralisme des modles thoriques ci-dessus par intgration des effets environnementaux.

    3.3.3. Carbone du Sol et Conservation de la Biodiversit Chefs de projet : P. Krishnan (until March 2006) et K. M. Nair (from April 2006), NBSS & LUP, Bangalore ([email protected]; [email protected]) ; G. Bourgeon, CIRAD ([email protected]). Partenaires institutionnels : NBSS & LUP ; CIRAD ; INRA ; Universit de Paris 10 (Nanterre).

    Financement : Centre Franco-Indien pour la Promotion de la Recherche Avance (CEFIPRA - IFCPAR).

    Objectifs et mthodes : L'objectif gnral tait d'analyser les interactions entre politique de conservation de la biodiversit et mission/squestration de carbone par/dans les sols forestiers des Ghts Occidentaux et, ce faisant, de relier deux proccupations mondiales de premier ordre : la conservation de la biodiversit et la limitation de la quantit de gaz effet de serre mise dans l'atmosphre. Il s'agissait de mettre au point, sur la partie centrale des Ghts Occidentaux, une dmarche pilote pour valuer les stocks de carbone organique du sol (COS) et leurs variations depuis 20 ans. La dmarche s'est base, entre autres, sur les SIG et les techniques modernes de fouille des donnes (Data Mining).

    Activits ralises ou engages en 2008 : Le projet pris fin le 31/03/2008. Lors d'un sminaire organis par le CEFIPRA Aix-les-Bains en mai 2008, cinq rsultats principaux furent prsents : 1) La mthode utilise pour la prparation des cartes des stocks de carbone organique du sol (SOC) pour 1977 et 1999 est assez originale et a t publie ; 2) L'analyse des changements intervenus entre les deux dates montre que le stock total n'a dans l'ensemble pas significativement chang, alors que la perte potentielle de biodiversit (en termes de superficie d'habitat) a t considrable ; 3) Con-cernant la perte de biodiversit, un cosystme particulier la fort dcidue humide est particulirement menace. C'est galement l'habitat des grands herbivores et de leurs prdateurs. La perte en habitat de fort dense estime pour les 20 dernires annes, atteint 6% (630 km2) de l'habitat de 1977 dans la rgion tudie (88 500 km2) ; 4) Les tudes socio-conomiques n'ont pas pu identifier un dterminant unique du changement d'utilisation des terres, mais a confirm le risque de fixer les prix du march du carbone sans prendre galement en compte la biodiversit ; 5) Le nouveau Programme National Carbone pourrait certainement bnficier de l'exprience acquise lors de ce projet, et la mthodologie dveloppe pourrait tre rutilise moyennant quelques adaptations.

  • Environnement et dveloppement durable 21

    3.4. Usages de la Biodiversit et Ecosystmes Anthropiss

    Ce quatrime axe de recherche se situe rsolument l'interface entre sciences cologiques et sciences de l'homme et de la socit. Il s'intresse principalement aux usages de la biodiversit et des ressources naturelles, pour en valuer les impacts possibles et explorer des scnarios et des pratiques de gestion durable, et pour suggrer des politiques de dveloppement et de conservation appropries.

    3.4.1. Plantes Mdicinales en Inde du Sud Chef de projet : Laurent Pordi, IFP ([email protected]). Partenariats institutionnels : Foundation for Revitalisation of Local Health Tradition (FRLHT, Bangalore); Universit de Paris 10, Nanterre. Financement : IFP.

    Objectifs et mthodes : 90% des plantes mdicinales sont collects ltat sauvage. Ce projet sinterroge sur les consquences possibles de laugmentation du march et de la consommation de plantes sur lenvironnem