IDERICA Etude prospective sur la caractérisation et le ... ?· sur les informations contenues dans…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • IDERICA Etude prospective sur la caractrisation et le suivi de la

    durabilit des exploitations agricoles franaises

    Rapport final Dcembre 2004

    Le prsent document constitue le rapport de ltude n 04 F5 02 03 finance par le Ministre de lAgriculture, de lAlimentation, de la Pche et des Affaires Rurales sur le chapitre budgtaire 37-

    11 article 44, son contenu nengage que la responsabilit de ses auteurs

    Philippe GIRARDIN Christian MOUCHET Florence SCHNEIDER Philippe VIAUX Lionel VILAIN

    Avec la participation de Patricia BOSSARD

  • Remerciements

    Nous tenons remercier Christian Cuvier du bureau du RICA au SCEES de son aide pour lenrichissement des donnes du RICA laide de celles du RA. Merci galement Dominique Desbois, qui travaille galement au bureau du RICA au SCEES, pour son expertise en matire danalyse de donnes.

  • Rsum

    1 - Introduction Ltude prospective sur la caractrisation et le suivi de la durabilit des exploitations agricoles franaises prsente dans ce rapport s'est droule de janvier 2004 dcembre 2004. Elle s'est donne pour but d'essayer d'valuer le niveau de durabilit des exploitations agricoles franaises par grands systmes de production et par rgions. Elle repose sur la transposition ou l'adaptation des indicateurs de la mthode IDEA1, (Indicateurs de Durabilit des Exploitations Agricoles), qui est une mthode d'valuation aujourd'hui trs utilise sur le terrain. Contrairement la mthode IDEA, qui utilise les donnes collectes chez les agriculteurs par des enqutes directes, la mthode dveloppe au cours de cette tude, nomme IDERICA, gnralise lapproche lchelle nationale. Elle sappuie sur les informations contenues dans les bases de donnes du RICA (Rseau dInformation Comptable Agricole) et du RA (Recensement de lAgriculture). Les analyses sont prsentes par orientations technico-conomiques et par rgions et non plus pour chaque exploitation agricole individuelle. Pour cette raison, il existe des diffrences importantes entre les indicateurs de la mthode IDEA et les indicateurs drivs qui constituent la mthode IDERICA. En effet, les bases de donnes utilises ne rpondent pas directement aux questions poses par l'outil de diagnostic IDEA et plusieurs indicateurs ont d tre adapts et transforms. De mme, les valeurs et la pondration relative de chaque indicateur ont t redfinies pour les besoins de ltude. Sur les 41 indicateurs de la mthode IDEA, 26 sont calculs avec ou sans adaptation particulire et 15 ne sont pas calculables avec les bases de donnes disponibles (RICA et RA). Cette faiblesse a t juge acceptable malgr le poids important de quelques indicateurs absents.

    2 - Prsentation de la mthode IDEA La mthode IDEA est structure en objectifs regroups au sein de trois chelles de durabilit. Chacune de ces trois chelles est subdivise en trois ou quatre composantes (soit 10 composantes au total), regroupant au total 41 indicateurs. Les objectifs de lchelle agro-cologique se rfrent aux principes agronomiques de lagriculture intgre2. Ils doivent permettre une bonne efficacit conomique pour un cot cologique aussi faible que possible. Ceux de lchelle de durabilit socio-territoriale se rfrent davantage l'thique et au dveloppement humain, caractristiques essentielles des systmes agricoles durables. Enfin, les objectifs de l'chelle de durabilit conomique prennent en compte la fonction entrepreneuriale de l'exploitation. Chaque indicateur est pondr proportionnellement son impact sur le milieu ou sur le systme de production et participe l'valuation globale de la durabilit par un systme de points (ou unit de durabilit). Les trois chelles de durabilit sont de mme poids et varient entre 0 100 points. L'existence de notes maximales par indicateur et par composante autorise sur lexploitation agricole un trs grand nombre de combinaisons techniques pour atteindre un mme degr de durabilit. En effet, mme si certains principes sont communs tous les systmes agricoles durables, les auteurs considrent quil ny a pas de modle unique. La diversit des contextes et des milieux de production et la diversit des systmes de productions et des combinaisons techniques autorisent de trs nombreux chemins pour progresser. Certaines faiblesses techniques ou structurelles peuvent donc tre partiellement compenses par des options plus compatibles avec l'organisation gnrale du systme de production. Le score dune exploitation, pour chacune des trois chelles de durabilit, est le nombre cumul dunits lmentaires de durabilit obtenues pour divers indicateurs de lchelle considre. Plus la note est leve, plus lexploitation est considre comme durable sur lchelle considre. Dans la mthode IDEA, la valeur numrique finale de la durabilit est constitue de

    1 "La mthode IDEA", Indicateurs de durabilit des exploitations agricoles, 2003, Educagri ditions, Dijon 2 VIAUX P., 1999, Une troisime voie en Grande Culture Environnement, Qualit, Rentabilit, Editions Agridcisions 211 p.

  • la valeur de la plus faible des trois chelles, en appliquant ainsi la rgle des facteurs limitants qui simpose dans l'ensemble du vivant.

    3 - IDERICA : Les principales tapes mthodologiques

    3.1 - La recherche des indicateurs

    La premire partie de l'tude s'est focalise sur le choix des indicateurs puisque les bases de donnes ne rpondent gnralement pas directement aux items et indicateurs de la mthode IDEA. Si tous les indicateurs de lchelle de durabilit conomique sont naturellement calculables grce au RICA sans adaptation particulire, dautres indicateurs ont d tre supprims, adapts ou mme remplacs. Par exemple, les indicateurs reposant sur les dclarations dires de lagriculteur, tels que la qualit de vie, lisolement, lintensit de travail, nont pas t retenus faute de pouvoir disposer de l'information ncessaire leur calcul. Certains indicateurs ont ncessit le rapprochement du RICA et du RA. Enfin, quelquefois, les bases de donnes disponibles n'ont permis le calcul que d'une seule composante de lindicateur. Par exemple, pour les indicateurs de diversit domestique (espces, races et varits), la diversit raciale ou varitale ne figure ni dans le RICA, ni dans le RA. Finalement, aprs transposition et adaptation, 16 indicateurs sont calculs ou partiellement calculs laide du RICA, 6 indicateurs sont calculs partir du RA, 4 indicateurs sont calculs avec les deux sources de donnes et en revanche , 15 indicateurs ne sont pas calculables. Parmi ces derniers, l'indicateur A7, Dimension des parcelles et A9 zone de rgulation cologique sont des indicateurs qui, dans IDEA, ont beaucoup de poids dans la notation finale. Cette tape s'est acheve par la rdaction d'une fiche par indicateur comprenant la description des variables, du mode de calcul et un commentaire.

    3.2 - Ajustement et premiers tests

    Les valeurs des 16 indicateurs calculables partir du RICA seul ont t obtenues par OTEX et par rgion. Ces premiers rsultats ont permis d'ajuster les seuils. Une deuxime srie de calculs a t effectue ensuite avec les indicateurs modifis et enrichis par les donnes du RA. Enfin un test de comparaison entre les deux mthodes IDEA et IDERICA, c'est--dire entre les deux sries d'indicateurs a t effectu. Une cinquantaine d'exploitations ont ainsi t enqutes dans diffrentes rgions sur des systmes de culture divers (polyculture-levage, levage hors sol, craliculture, viticulture, marachage de plein champ, cultures spcialises) entre juin et juillet 2004 pour comparer les rsultats de la mthode IDEA originelle et de IDERICA. La comparaison des rsultats entre les deux mthodes a permis de reprer les simplifications qui affectent ou non les rsultats. Ce travail a permis de valider un certain nombre d'indicateurs et d'intgrer l'absence de certains indicateurs par amlioration de la pondration relative des autres. Ces pondrations ont t effectues en jouant sur l'amplitude de l'chelle de notation de chaque variable entrant dans le calcul des indicateurs ainsi que sur le plafonnement des units de durabilit affectes chaque indicateur. Au final, IDERICA comporte 26 indicateurs calculables partir des donnes du RICA et/ou du RA : 13 indicateurs pour la partie agro-cologique, 7 indicateurs pour la partie socio-territoriale, et 6 indicateurs pour la partie conomique. Pour chaque indicateur on trouvera en annexe du rapport le dtail du calcul (avec le nom des variables RICA ou RA correspondantes).

  • Un exemple de fiche, lindicateur A19 Dpendance nergtique

    Equivalent fioul par hectare (EFH) EFH = quivalent fioul/ha = (fioul + azote + kWh )/(47*SAUTI). -EFH infrieur 200 l/ha : 8 points -Compris entre 200 et 300 l/ha : 5 points -Entre 300 et 400 l/ha : 3 points -Entre 400 et 500 l/ha : 1 point -Entre 500 et 1000 l/ha : 0 point -Suprieur 1000 l/ha : -1 point Hypothses de calcul On calcule cet indicateur en tenant compte des charges relles dapprovisionnements en carburants et lubrifiants, combustible et lectricit. On fait les hypothses du prix du fioul = 33 /100 l et le prix de llectricit = 0.07 / KW. On ajoute lnergie contenue dans lengrais azot sur la base des charges relles dapprovisionnement en engrais en (76% dengrais azots dans engrais total ; 36% dN dans lengrais azot ;1kg dN = 0,45 ). On convertit ensuite lensemble en MJ (1 l fioul = 47 MJ ; 1 unit dazote = 56 MJ ; 1 kWh = 9.5 MJ). EFH = quivalent fioul/ha = (fioul + azote + kWh )/(47*SAUTI). Argumentaire La rduction de la dpendance nergtique est la fois un objectif et une consquence du fonctionnement des systmes agricoles durables. Cest un objectif parce que cette rduction contribue lautonomie du systme de production, quelle conomise les stocks de ressources naturelles non renouvelables et quelle limite leffet de serre. Cest aussi une consquence parce quelle dcoule de la mise en uvre ditinraires techniques bas niveaux dintrants qui valorisent dabord les potentialits locales. Quatorze des 41 indicateurs IDEA n'ont pas pu tre calculs partir des bases de donnes RICA et RA : A3 Diversit vgtale associe, A5 Valorisation et conservation du patrimoine gntique, A7 Dimension des parcelles, A9 Zone de rgulation cologique, A14 Traitement des effluents, A16 Bien-tre animal, B2 Valorisation du patrimoine bti et du paysage, B3 Traitement des dchets non organiques, B4 Accessibilit de lespace, B8 Contribution lemploi, B12 Formation, B13 Intensit de travail, B14 Qualit de vie, B15 Isolement et B16 Accueil, hygine et scurit. Ce sont principalement les indicateurs socio-territoriaux qui sont manquants. Cest pour cette raison que le regroupement en composante nous a conduit ne faire quune composante socio-territoriale au lieu de 3 dans IDEA.

    3.3 - Validation de la mthode IDERICA par rapport IDEA

    Les simplifications effectues par dfaut dinformations rcuprables dans les bases de donnes disponibles ont pu entraner des erreurs de jugement de la durabilit des exploitations agricoles. En valuant la durabilit laide des deux mthodes, il a t possible de comparer les rsultats obtenus et den dduire les indicateurs refltant bien limage de la durabilit donne par la mthode de rfrence (IDEA) ainsi que ceux qui faussent les rsultats. La comparaison et lanalyse des rsultats sur chacune des chelles (A, B et C), puis par composantes et enfin au niveau de chaque indicateur a permis de dterminer les causes des diffrences dvaluation entre les deux mthodes. Ce travail de comparaison a dbouch sur la validation de certains indicateurs. On peut ainsi distinguer dans la Figure 1 ci-dessous, ceux pour lesquels les carts entre IDEA et IDERICA sont faible (< 25 % dcart sur la note) et ceux pour lesquels les carts entre

  • les deux mthodes sont importants (par exemple A8 et A9). Ce travail a aussi permis de faire des propositions damlioration qui sont prsentes dans la septime partie du rapport. L'tude dtaille a fait lobjet dun rapport spcifique3. Figure 1 : Rpartition des exploitations en fonction des diffrences de points entre IDEA et IDERICA pour chaque indicateur

    Pourcentage d'exploitations en fonction de la diffrence IDEA%-IDERICA% chelle A

    0%

    20%

    40%

    60%

    80%

    100%

    A1 A2 A4 A6 A8 A9 A10 A11 A12 A15 A17 A18

    indicateurs agroenvironnementaux

    pour

    cent

    age

    d'ex

    ploi

    tatio

    ns trs fort>75%50%

  • Validation des indicateurs IDERICA / IDEA Echelle Composante Nombre dindicateurs

    IDERICA Nombre dindicateurs IDEA

    Diversit 3 (tous valids) 5 Organisation de lespace 5 (dont 4 valids) 7 Agro-cologique Pratiques agricoles 5 (dont 2 valids) 7 Qualit des produits et du terroir 5 Emploi et services 5 Socio-territoriale Ethique et dveloppement humain

    7 (dont 6 valids) 6

    Viabilit conomique 2 (tous valids) 2 Indpendance 2 (tous valids) 2 Transmissibilit 1 (valid) 1

    Economique

    Efficience 1 (valid) 1

    4 - IDERICA : les premiers rsultats Les rsultats obtenus pour chaque indicateur ont t analyss et, pour chaque OTEX, des effectifs d'exploitations par classe de durabilit ont t calculs, interprts et discuts. Deux exemples seront simplement prsents dans ce rsum, l'indicateur A19 Dpendance nergtique et l'indicateur C6 Efficience. Figure 2 : Effectifs des exploitations par classes de notes de durabilit pour l'indicateur A19 : dpendance nergtique, par OTEX

    0

    5 000

    10 000

    15 000

    20 000

    25 000

    30 000

    35 000

    40 000

    Cra

    les, o

    lagin

    eux, p

    rotag

    ineux

    Autre

    s gran

    des c

    ulture

    s

    Mara

    chag

    e

    Fleurs

    et ho

    rticult

    ure di

    verses

    Vins d

    e qua

    lit

    Autre

    viticu

    lture

    Fruits

    et au

    tres c

    ulture

    s perm

    anen

    tes

    Bovin

    s lait

    Bovin

    s lev

    age e

    t vian

    de

    Bovin

    s lait,

    levag

    e et v

    iande

    Ovins

    , capri

    ns et

    autre

    s herb

    ivores

    Gran

    ivores

    Polyc

    ulture

    Poly

    levag

    e or

    ientat

    ion he

    rbivo

    res

    Poly

    levag

    e or

    ientat

    ion gr

    anivo

    res

    Gran

    des c

    ulture

    s et h

    erbivo

    res

    Autre

    s com

    binais

    ons c

    ulture

    s - le

    vage

  • Figure 3 : Effectifs par classes de notes de durabilit pour l'indicateur C6 : efficience du processus productif, par OTEX

    0

    5 000

    10 000

    15 000

    20 000

    25 000

    30 000

    Cra

    les, o

    lagin

    eux, p

    rotag

    ineux

    Autre

    s gran

    des c

    ulture

    s

    Mara

    chag

    e

    Fleurs

    et ho

    rticult

    ure di

    verses

    Vins d

    e qua

    lit

    Autre

    viticu

    lture

    Fruits

    et au

    tres c

    ulture

    s perm

    anen

    tes

    Bovin

    s lait

    Bovin

    s lev

    age e

    t vian

    de

    Bovin

    s lait,

    levag

    e et v

    iande

    Ovins

    , capri

    ns et

    autre

    s herb

    ivores

    Gran

    ivores

    Polyc

    ulture

    Poly

    levag

    e or

    ientat

    ion he

    rbivo

    res

    Poly

    levag

    e or

    ientat

    ion gr

    anivo

    res

    Gran

    des c

    ulture

    s et h

    erbivo

    res

    Autre

    s com

    binais

    ons c

    ulture

    s - le

    vage

    0

    3, 4, 5

    6, 7, 8

    9, 10, 11

    12, 13 ,14

    15, 16, 17

    18, 19, 20

    21, 22, 23

    24

    25

    Les hirarchies entre OTEX apparaissent nettement et sans contradictions : efficience faible en hors sol, moyenne dans les systmes vgtaux et animaux classiques aids par la PAC, meilleure chez les viticulteurs, arboriculteurs et marachers. La rpartition des notes est proche dune courbe de Gauss, pour toutes les OTEX (et dans toutes les rgions). Ceci est probablement la rsultante de plusieurs facteurs parmi lesquels on peut citer laptitude de...

Recommended

View more >