HEMATOLOGIE ET HEMOSTASE - solidarites solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/hemato-   GROUPAGE SANGUIN

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of HEMATOLOGIE ET HEMOSTASE - solidarites solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/hemato-   GROUPAGE...

  • HEMATOLOGIE ET HEMOSTASE

    HEMATOLOGIE

    Groupage sanguin ABO-RH1 (RhD)Lucienne MANNESSIER. EFS Nord de France. Site de Lille.

    Dtermination des autres antignes rythrocytaires (phnotypage tendu)Lucienne MANNESSIER. EFS Nord de France. Site de Lille.

    Biopsie mdullaireJean-Marie GIRARDEL CH BELFORT-MONTBELIARD

    Cytogntique sanguine et/ou mdullaireJean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    Epreuve directe de compatibilit au laboratoire (EDC)Lucienne MANNESSIER. EFS Nord de France. Site de Lille.

    Recherche de drpanocytes - Test de falciformationJean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    Facteur II ou Prothrombine (mesure de lactivit)Franois DEPASSE - LCL

    Facteur V ou Proacclrine (mesure de lactivit)Franois DEPASSE - LCL

    Facteur VII ou Proconvertine (mesure de lactivit)Franois DEPASSE - LCL

    Facteur VIII ou FACTEUR ANTI-HEMOPHILIQUE A (mesure de lactivit)Franois DEPASSE - LCL

    Facteur X ou Facteur Stuart (mesure de lactivit)Franois DEPASSE - LCL

    FIBRINOGENE FONCTIONNELFranois DEPASSE - LCL

    Corps de HEINZJean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    Hmaties ftales Jean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    Populations lymphocytaires immunophnotypageJean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    MylogrammeJean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    Hmogramme (Numration formule sanguine)Jean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    Numration plaquettaire isoleJean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    Phnotypage rythrocytaire RH-KEL1 (RH-KELL)Lucienne MANNESSIER. EFS Nord de France. Site de Lille.

    Phosphatases alcalines leucocytairesJean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    Recherche, identification, titrage et dosage pondral des anticorps anti-rythrocytaires (RAI)Lucienne MANNESSIER - EFS Nord de France, Site de Lille.

    Rticulocytes Jean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    Temps de cphaline + activateur (TCA)Franois DEPASSE - LCL

  • Temps de thrombineFranois DEPASSE - LCL

    Test direct lantiglobuline (TDA)Lucienne MANNESSIER. EFS Nord de France. Site de Lille.

    Taux de prothrombine Temps de quick INRFranois DEPASSE - LCL

    Vitesse de sdimentationJean-Marie GIRARDEL - CH BELFORT-MONTBELIARD

    HEMOSTASE

    ACTIVITE ANTI-XaFranois DEPASSE - LCL

    D-DIMERESFranois DEPASSE - LCL

    FACTEUR WILLEBRANDFranois DEPASSE - LCL

    RESISTANCE A LA PROTEINE C ACTIVEEFranois DEPASSE - LCL

    TEMPS DE SAIGNEMENT - TEMPS DOCCLUSION PLAQUETTAIREFranois DEPASSE - LCL

  • GROUPAGE SANGUIN ABO-RH1 (RhD)

    Les procdures communes aux prlvements et particulires au laboratoire font lobjet dinstructionsspcifiques

    Le groupage sanguin ABO-RH1 coupl au phnotype RH-KEL1 est obligatoire avant toute transfusionavre ou potentielle, chez la femme enceinte et le nouveau-n issu dune mre RH :-1 (RhD ngatif).

    BIOPATHOLOGIE

    Lge : chez le nouveau-n, les antignes ABO sont mal dvelopps et les anticorps anti-ABO sontabsents. De mme chez le sujet g les antignes ABO et les anticorps anti-ABO peuvent treaffaiblis.Lge de la grossesse : une hmorragie foeto-maternelle peut fausser le groupage RH1.La pathologie du patient (AHAI, maladies des agglutinines froides, mylome, Waldenstrm) peutentraner de fausses ractions positives ou ngatives lors du groupage sanguin ABO-RH1Les traitements en cours doivent tre signals car certains mdicaments peuvent entraner uneauto-immunisation, des phnomnes de rouleaux pouvant perturber le groupage ABO-RH1.Une image de double population peut tre observe en raison de transfusion non isogroupe oudexsanguino-transfusion, de greffe de moelle osseuse ou de cellules souches. Le groupagesanguin ABO-RH1 doit tre ralis distance des transfusions (3 4 mois), la date de latransfusion doit donc tre mention

    PRELEVEMENT ET TRANSMISSION DES ECHANTILLONS

    EchantillonLa dtermination du groupe sanguin ABO-RH1 doit imprativement tre ralise sur un chantillonde sang prlev sur anticoagulant : citrate ou EDTA sec (en raison de lautomation) et en quantitsuffisante pour pouvoir effectuer

    PrlvementContraintes : aucune.Des contrles et des examens complmentaires.

    Pour tre valide, un groupage sanguin ABO-RH1 doit tre effectu sur 2 prlvements effectus des moments rellement diffrents.Cas particulier des nouveau-ns : le bon de demande dexamen doit mentionner en plus lidentitcomplte de la mre et son statut immuno-hmatologique (groupes sanguins ABO-RH1,phnotypes RH-KEL1, rsultat et date de la dernire RAI).Les rsultats antrieurs des typages rythrocytaires doivent tre fournis si le laboratoire na paseffectu les premires analyses.

    ParticularitsLe sang du nouveau-n prlev au cordon risque dtre contamin par du sang maternel, ousouill par de la gele de Wharton entranant de fausses ractions positives ou encore contenirdes caillots rendant impossible lautomation de lanalyse.Une agglutination faible ou absente lors du groupage sanguin ABO peut tre observe aprs unetransfusion incompatible ABO, ou lors de certaines hmopathies malignes.Les prlvements hmolyss sont viter, car la lyse affaiblie les ractions dagglutination et lesrend difficiles interprter.

    TransmissionLe groupage sanguin ABO-RH1 est dtermin sur un prlvement strile de moins de 7 jours etconserv dans de bonnes conditions +4C.

    Lhorodatage du prlvement ou du recueil, de lacheminement et de la rception de chaque chantillon aulaboratoire ainsi que lidentification de toutes les personnes qui accomplissent ces tches sont essentiels.

  • DETERMINATION DES AUTRES ANTIGENESERYTHROCYTAIRES (PHENOTYPAGE ETENDU)

    Les procdures communes aux prlvements et particulires au laboratoire font lobjet dinstructionsspcifiques.

    La dtermination des autres antignes rythrocytaires, en particulier, ceux possdant un fort pouvoirimmunogne et correspondant au phnotype tendu : FY1 (Fya), FY2 (Fyb), JK1 (Jka), JK2 (Jkb), MNS3 (S)et MNS4 (s) (si possible) est obligatoire dans les cas dallo-immunisation complexe, propos, titreprventif, chez certains polytransfuss itratifs et linitiative du biologiste lors de lidentification dunanticorps anti-rythrocytaire.

    BIOPATHOLOGIE

    La pathologie du patient (AHAI, maladies des agglutinines froides, mylome, Waldenstrm) peutentraner de fausses ractions positives ou ngatives lors du phnotypage rythrocytaire dupatient.Les traitements en cours doivent tre indiqus car certains mdicaments peuvent entraner uneauto-immunisation, des phnomnes de rouleaux pouvant perturber la dtermination des diversantignes rythrocytaires.Une image de double population peut tre observe en raison de transfusion non isogroupe oudexsanguino-transfusion, de greffe de moelle osseuse ou de cellules souches. Le phnotypagerythrocytaire doit tre ralis distance des transfusions (3 4 mois), la date de la transfusiondoit donc tre mentionne.

    PRELEVEMENT ET TRANSMISSION DES ECHANTILLONS

    EchantillonLa dtermination doit imprativement tre ralise sur un chantillon de sang prlev suranticoagulant : citrate ou EDTA sec (en raison de lautomation) et en quantit suffisante pourpouvoir effectuer des contrles et des examens complmentaires.

    PrlvementContraintes : aucune.Pour tre valide, un phnotype tendu doit tre effectu sur 2 prlvements effectus desmoments rellement diffrents.Cas particulier des nouveau-ns : le bon de demande dexamen doit mentionner en plus lidentitcomplte de la mre et son statut immuno-hmatologique (groupes sanguins ABO-RH1,phnotypes rythrocytaires, rsultat et date de la dernire RAI).Les rsultats antrieurs des groupages sanguins ABO-RH1 et phnotypages rythrocytairesdoivent tre fournis si le laboratoire na pas effectu les premires analyses.

    ParticularitsLe sang du nouveau-n prlev au cordon risque dtre contamin par du sang maternel, ousouill par de la gele de Wharton entranant de fausses ractions positives ou encore contenirdes caillots rendant impossible lautomation de lanalyseLes prlvements hmolyss sont viter, car la lyse affaiblie les ractions dagglutination et lesrend difficiles interprterLa dtermination du phnotype tendu est couple au groupage sanguin ABO-RH1 et auphnotypage RH-KEL1 lors dun bilan pr-transfusionnel ou pr-natal.

    TransmissionLe phnotypage tendu est ralis sur un prlvement strile de moins de 7 jours et conservdans de bonnes conditions +4C

    Lhorodatage du prlvement ou du recueil, de lacheminement et de la rception de chaque chantillon aulaboratoire ainsi que lidentification de toutes les personnes qui accomplissent ces tches sont essentiels

  • BIOPSIE MEDULLAIRE

    Les procdures communes aux prlvements et particulires au laboratoire font lobjet dinstructionsspcifiques

    BIOPATHOLOGIE

    Prciser les traitements en cours, en particulier toxiques, anticoagulants.

    Prescription motive et/ou concerte : la biopsie est indique chaque fois quil y a suspicion dundfaut ou dun dficit de la synthse mdullaire : aplasie, hmopathie, polycythmie,immunoglobulinopathies .

    PRELEVEMENT ET TRANSMISSION DES ECHANTILLONS

    Echantillon Fragment dos spongieux, forme dune zone corticale et dune zone mdullaire recueillie dans leliquide de fixation.

    Prlvement Acte mdico-chirurgical effectu laide dun trocard de YAMSHIDI usage unique, au niveaudune crte iliaque, aprs anesthsie locale.

    Particularits La connaissance dun hmogramme contemporain est ncessaire.La PBO est contre-indique chez les patients sous anticoagulants ou thrombopniques svres.Lors de la PBO, si le biologiste neffectue pas lui-mme la ponction, sa prsence est souhaitablepour raliser des empreintes mdullaires avant la fixation du fragment osseux

    TransmissionDans les plus brefs dlais au laboratoire danatomocytopathologie.

    Lhorodat