Expos© Japon

  • View
    1.123

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Expos© Japon

Introduction : Le Japon nippon en japonais qui signifie pays du soleil levant est un archipel form de 6 852 les dont les quatre iles principales sont : Honshu, Hokkaido, Kyushu et Shikoku. Essentiellement montagneux, il se trouve dans une zone constamment menace par les sismes et les ruptions volcaniques. On dnombre une vingtaine de volcans dont le plus clbre est le mont Fuji avec 3776 mtres. Le climat y est trs diversifi, froid mordant, chaleur touffante, pluies torrentielles et des typhons en provenance du pacifique. Depuis l'adoption de sa constitution en 1947, le Japon a maintenu une monarchie constitutionnelle avec un empereur et un parlement lu.C est aussi la troisime plus grande puissance conomique du monde Cependant, le Japon souffre d'un des taux . de natalits les plus bas du monde. I La langue japonaise Le japonais compte quatre formes d criture : Regroups sous forme d un syllabaire (ka, ki, ku, ke, ko ). Ainsi le mot anata (toi/tu) s crit en hiragana form du a du na et du ta . On compte 46 caractres dans chacun de ces deux syllabaires. L criture en katakana est utilise en japonais pour la transcription des mots trangers.

- Hiragana ) - Katakana ejezrezrzerezrzerzerezrezrez ezrezrezrzerzerzerzerzerze

- Kanji ererere ere - Roumaji (romaji) dfdeerrere

Idogrammes d origine chinoise. On en compte des milliers, toutefois seulement 1945 d entre eux font sont ncessaires pour lire un e journal et dans la vie de tous les jours. Caractres romains (notre alphabet) trs utilis par les non-japonais qui apprennent la langue.

La grammaire japonaise est trs simple : Les genres masculin/fminin sont inexistants, mme chose pour le singulier/pluriel qui n est pas utilis. Les verbes se conjuguent trs facilement. Pour rsumer, l apprentissage du japonais n est pas si difficile que l on pourrait le penser. La simplicit de la grammaire et de la prononciation en fait une langue simple apprendre pour un francophone. En revanche, l apprentissage du vocabulaire et de l criture demande beauc oup de temps et de rgularit.

Page 1

II Coutume & tr

Le Japon es un pays paradoxal qui allie tradition et modernisme Plus que nulle part ailleurs dans le monde, le Japon dvoile la beaut de ses sanctuaires, jardins zen, ses campagnes avant de se projeter dans l e ervescence de ses villes surpeuples et des gratte-ciel multiformes, pubs aux nons clignotant. Sa culture ancestrale qui perdure malgr les influences de l Occident font de ce pays une destination dont l exotisme ne peut que mener l merveillement. LE SALUT : Les hommes se penchent en ayant les bras le long du corps, alors que les femmes ont leurs mains croises, devant elles. SE DECHAUSSER : Chez des gens, vous devez toujours enlever vos chaussures l'entre. Ainsi que dans les temples ou dans les htels traditionnels. LE RESPECT D'AUTRUI : Faire la queue sur le quai en attendant le train, attendre que le feu de soit vert avant de traverser, rester sur le cot (droite ou gauche, selon la rgion) de l'escalator, pour laisser passer les gens. LES RELIGIONS : Il y a deux principales religions au Japon, le Shint (religion d'origine) et le Bouddhisme. Dans certaines familles, vous trouverez mme des petits temples miniatures, sur une petite table, devant lesquels ils aiment prier. Parfois, ils font mme des offrandes en posant des fruits devant le temple. LA CEREMONIE DU THE : La crmonie du th au Japon tait d abord excute par les moines bouddhistes zen. Cette crmonie appele Chanoyu consistait prparer le th vert, produit alors partir d une poudre verte qui tait prcieuse puisqu elle servait galement soigner. Les moines faisaient de ce moment particulier une sorte de rituel qui incitait au calme et la mditation. Ce rite aboutit finalement la cour de l empereur o il fut raffin l excs par un Matre du th. La crmonie atteignit ds lors des sommets de perfection et devint une tradition incontournable au c ur des coutumes japonaises. La crmonie du th se droule normalement dans une modeste maisonnette (cha -shitu) et elle peut se prolonger de 45 minutes jusqu plusieurs heures de plus, elle varie en raison de plusieurs facteurs dans sa clbration situation gographique du pavillon de th, nombre d invits, l cole de laquelle se revendique le matre de th, etc.. LE PAYS DES SAMOURAS : Au dpart, ils taient une milice spciale pour protger le nord de Honshu, alors menace par les rebelles. Leurs matres d armes les pliant un code d honneur et de vertus irrprochable, les guerriers samouras ont impos partout travers le pays la loi du sabre. Bientt, les empereurs ont fait appel leur science du combat ainsi qu l efficacit de leur entranement pour dfendre le royaume. Au 17e sicle qu a t rdig un code d honneur du samoura comprenant 47 principes respecter. Cependant, c est au 20e sicle que l on publia l ouvrage le plus respect titre de code de conduite morale du samoura, le Hagakure. Ces chevaliers d Asie recrutaient la plupart de leurs soldats dans les rangs de la noblesse. Toutefois, certains d entre eux ne se ralliaient pas un empereur et faisaient cavalier seul. On leur donnait le nom de Ronin et ils faisaient figure de mercenaires parmi leurs semblables. LES SUMOS : Les sumos sont en quelque sorte des demi-dieux au Japon et leur rputation est sans failles. La lutte sumo est considre comme un art national (Kokugi) et elle est respecte partout au Japon.

itions

Page 2

Aujourd hui, les rgles du combat sont plutt bnignes mais il fut une poque o les sumos se battaient jusqu la mort. Consommant deux repas par priode de 24 heures. L un vers midi, l autre vers vingt heures. Le sumo dors immdiatement aprs les repas pour que la sieste permette plus facilement l accumulation des graisses. En gnral, le sumo engloutit entre 8000 et 10 000 calories quotidiennement. La vie entire d un lutteur de sumo est rgit par des codes rigoureux et une hirarchie bien dfinie qui en font des hros aduls et convoits. Lors des combats, les sumos s adonnent un rituel de prparation (entre 4 10 minutes) beaucoup plus long que le combat lui mme (parfois quelques secondes seulement). Une srie de positionnements et de gestes crmonieux sont destins impressionner l adversaire, de l illade meurtrire aux claquements de cuisses en passant par diverses manifestations de la force physique du lutteur. LE BASEBALL : Le base-ball est de loin le sport national au Japon. Son succs est d au fait que le base-ball ncessite un esprit d quipe et demande force, adresse, concentration, sang-froid... Tout ce qui plat aux Japonais. Le baseball fut introduit au Japon durant la priode Meiji (1867-1912), alors qu en 1873 un professeur amricain, Horace Wilson, fit dcouvrir ses tudiants le nouveau jeu des Amricains. Rapidement, les Japonais apprcirent la subtilit du jeu, la confrontation entre le lanceur et le frappeur rappelant la science de la lutte sumo et des arts martiaux. LES GEISHAS : C est au 18e sicle que la geisha fait son apparition dans le milieu de la socit japonaise, comme une forme d opposition ou de rivale morale la courtisane (avec laquelle on le confond trop souvent) rgnant l poque. Dans les rceptions, on fait de plus en plus appel ces personnes capables de danser, chanter, jouer d instruments diffrents, raconter des histoires, faire des acrobaties ou donner de petits spectacles. Les geishas naissent ainsi de ce dsir de marier tous les plaisirs en une seule personne. La Gei (art) Sha (personne) allait dsormais incarner la plus esthtique des manifestations du plaisir et du divertissement.Organises la faon d une corporation, les geishas voient leurs activits rglementes par des heures fixes de travail, des uniformes et un code d thique rigoureux. Le visage fard de blanc, le kimono de soie sangl la perfection, le tatami sous le bras, les geishas ne sont toutefois pas vendre, ce ne sont pas des prostitues. Pourtant, beaucoup de prostitues ont revendiqu un statut de geishas pour appter les hommes. Cette usurpation a considrablement entach la rputation de ces artistes superbes. Aujourd hui, peu d entre elles exercent encore leur admirable mtier et leur nombre diminue chaque anne.

III L culture j MODE :

Le Japon est le pays des extravagances par excellence. Il existe diffrent style :

Les lolit s japonaises :

onaise

Elles tentent de paratre les plus jeunes et innocentes possible travers un style vestimentaire qui fait penser aux poupes de porcelaines franaises. - Countr lolita (motif a fleur) - Sweet lolita (couleur pastel) - Gothic lolita (style sombre, rien de gothique. S'inspire principalement du monde du Visual travers l'androgynie prdominante, l'ambigut de l'ge et des tendances sexuelles des musiciens effmins l'extrme)

Page 3

Les Gals :

La vie toute entire d'une Gal tourne autour de son apparence et sa capacit rester kawa. Rien n'est plus important que le regard des autres, il faut se faire remarquer ! Choquer les gens conformes et tre admire de ses congnres.

Les Ko-gals :

Le summum du kawa en matire de mode au Japon, c'est bien-sr l'uniforme scolaire ! Il est indispensable toute Kogal qui se respecte ! Elles le gardent mme en dehors des heures de cours, bien que ce soit strictement interdit par tous les tablissements scolaires. Il faut aussi tre sexy, il n'est donc pas rare de croiser des lycennes en jupe anormalement, le chemisier dboutonn ou nou sous la poitrine, etc..

TECHNOLOGIE : Tokyo, capitale mondiale du HighTech qui dtient plus de la moiti du march mondial n arrte pas le dveloppement :robot, appareils photo ,ordinateur ,voiture et mme des toilettes . Parlons dcouverte : Des chercheurs japonais ont invent le vhicule pour handicaps du futur le RODEM pour enfin remplacer le fauteuil roulant pas trs pratique et facilit la vie quotidienne des personnes mobilit rduite. Ils ont aussi conu des prototypes de jambires motorises qui permettrons aux paraplgiques de