Éditorial - revue- .Président de la Fédération Des Nouvelle Acropole La plupart des biologistes

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Éditorial - revue- .Président de la Fédération Des Nouvelle Acropole La plupart des biologistes

  • 1

    ditorial Devenir le chef dorchestre de sa vie par Fernand SCHWARZ Prsident de la Fdration Des Nouvelle Acropole

    La plupart des biologistes taient persuads que les tres vivants ntaient que les produits de leurs gnes, que nous tions dtermins par un programme en loccurrence gntique, hrit de nos anctres, et que nous tions condamns le

    Revue de Nouvelle Acropole n 295 avril 2018

    SOMMAIRE DITORIAL : Devenir le chef dorchestre de sa vie DUCATION : Pdagogie initiatique pour grandir PSYCHOLOGIE : Rencontre avec Manuel Almandro PHILOSOPHIE : La magie du feu, la magie du mystre PHILOSOPHIE : Thalie, la muse de la comdie ARTS : Le comique, un sujet trs srieux ARTS : Le Prou avant les Incas , Les Moch, un univers symbolique proche de la nature SCIENCES : Stop linvasion des lapins en Australie ! CINMA : La vie est belle de Frank Capra LIRE :

  • 2

    subir. Les vingt dernires annes de recherches en sciences du vivant ont totalement boulevers cette conviction. Elles dmontrent que nous pouvons agir sur nos vies, nous transformer, changer nos comportements et nous dpasser pour aller vers des horizons parfois insouponns. Les recherches du docteur Bruce Lipton (1) ont rvl que lenvironnement qui opre au travers de la membrane cellulaire contrle le comportement et la physiologie de la cellule en activant et dsactivant les gnes. Ces dcouvertes qui vont lencontre de lavis des scientifiques tablis, selon lequel la vie est contrle par les gnes, laissent prsager un des domaines dtudes les plus importants daujourdhui, la science pigntique. La dcouverte de limpact qua lenvironnement sur le fonctionnement des cellules change radicalement lide quon avait de limmuabilit du code gntique. Cest aussi la preuve que les motions rgulent lexpression des gnes. [...] Quels que soient leur contenu, nos penses pntrent lorganisme sous la forme dnergie, une nergie de nature affective, mentale, psychologique ou spirituelle. Elle suscite des ractions biologiques qui sont ensuite enregistres dans la mmoire des cellules. Voil donc de quelle manire notre biographie sinscrit graduellement dans les systmes biologiques et cela saccomplit au fil des jours qui passent . Lpigntique se dfinit comme tant la science qui tudie les modifications transmissibles et rversibles de lexpression des gnes, ne saccompagnant pas de changement de support gntique, cest--dire ne modifiant pas lADN. Les modifications peuvent se produire spontanment ou la suite dun stress, en rponse un environnement ou dautres facteurs extrieurs. Les phnomnes pigntiques agissent comme des interrupteurs. Ils ouvrent et ferment selon les circonstances et des degrs divers, lexpression des gnes. Ils permettent ainsi de nombreuses combinaisons non programmes entre les gnes, travers le phnomne de mthylation (2). Mme si les dcouvertes lies lpigntique sont trs rcentes, le terme a t voqu en 1942 par Conrad Hal Waddington (3), (du grec epi qui signifie au-del ou au-dessus pigntique : au-del de la gntique) . Lpigntique englobe des proprits, un code au-dessus du code , comme lexplique si bien Jol de Rosnay dans son dernier livre La symphonie du vivant (4) : il sagit dun mtalogiciel biologique, qui transforme profondment le rle de la gntique classique. Le changement pigntique nest pas une mutation mais une modulation de lexpression des gnes par les comportements ou lenvironnement. On compare la gntique et lpigntique, respectivement aux textes dun livre et au processus de lecture, au cours duquel chaque individu interprte le livre dune certaine faon, travers son vcu, son imagination... Dautres comparent la gntique la partition musicale et lpigntique linterprtation de la symphonie. La grande question est de savoir comment devenir le chef dorchestre de sa propre partition.

  • 3

    Ce que nous vivons influence notre tat physique, psychique, notre trajectoire de vie, notre tat desprit et joue un rle important dans la modulation pigntique de lexpression des gnes. Nous hritons de notre gnome mais nous avons la libert dagir sur notre pi-gnome, au niveau individuel et au niveau collectif et sur lvolution de nos socits, selon les interactions que nous allons tablir les uns avec les autres. Ces phnomnes peuvent samplifier aujourdhui par lutilisation des rseaux sociaux dans un sens ou dans un autre. Dans le monde pigntique, tout est rversible, ce qui met en vidence limportance de prendre la responsabilit de nos vies et de clarifier nos choix. Nos comportements et notre volont dagir peuvent ainsi nous transformer. Avec lpigntique, nous pouvons rorienter des processus psychomatiques ngatifs dans une direction bnfique notre sant et notre quilibre mental. Les cinq mots cls pour russir cette rorientation sont la nutrition, lexercice, lanti-stress, le plaisir et lharmonie. Ils interagissent bien entendu entre eux et rclament une discipline de vie que les Anciens dOrient et dOccident ont toujours prconise ainsi que des approches prventives, sintressant influence entre lesprit et le corps. Des tudes actuelles ont dmontr que les pratiques ancestrales telles que la mditation, le yoga, les formes de mditation dynamique comme le Ta chi chuan et le Qi Gong peuvent avoir des effets positifs sur le mtabolisme de notre corps et sur certains dysfonctionnements comme lhypertension et dautres... Grace ces dcouvertes, les anciennes sagesses et les nouvelles dcouvertes ont trouv une voie de convergence. Nous savons aujourdhui que toutes les techniques de relchement du corps et de rgulation de la respiration permettent datteindre un niveau lev, la fois de concentration et de relaxation et que des malades notamment atteints de cancer les ayant pratiques, avec une nutrition saine, ont russi modifier leurs cellules cancreuses pour quelles redeviennent normales. Des tudes rcentes ont galement dmontr, que face un grand stress, comme dans le cas de victimes de lholocauste ou de famines, des modifications gntiques peuvent se transmettre en hritage sur des gnrations qui ne lont pas vcu, mais aujourdhui, linversion est possible. Ainsi, les habitudes alimentaires, lactivit physique, la pollution, le stress, le souci, nos relations sociales ou familiales, les vnements heureux ou malheureux susceptibles dinfluencer notre trajectoire de vie et notre tat desprit, jouent un rle important dans la modulation pigntique de lexpression de nos gnes. Par consquent, tre entour damis vritables ou vivre une vie affective stable, spanouir intrieurement, ne peuvent quavoir des effets bnfiques, non seulement sur notre sant physique mais sur notre sant tout court. Dawson Church (5), dcrit la manire dont notre tat mental influence nos gnes. Il dmontre que les croyances, les intentions, la mditation, laltruisme, loptimisme, la coopration, la confiance... ont un effet consquent sur les gnes du stress, impliqus notamment dans les processus du vieillissement et de limmunit.

  • 4

    En conclusion, le rapport que nous tablissons avec notre environnement extrieur mais galement avec notre intriorit est dterminant pour nous aider nous transformer et sortir des conditionnements, condition de nous lever au meilleur de nous-mmes. Cest galement un dfi collectif. Il est indispensable de comprendre que nous pouvons non seulement changer individuellement mais galement la manire de vivre ensemble. Pour cela, nous devons nous reconnecter des finalits suprieures, comme la montr le colonel Arnaud Beltrame par son propre sacrifice. Lunion de la Nation sest faite autour dtres hroques et non autour des partis. Il a su rpondre au dfi qui nous est impos : trouver lquilibre fragile entre libert et scurit. Son exemple nous a permis de prendre conscience que dautres postures sont possibles et quil ne faut jamais sincliner devant la fatalit. (1) Bruce Harold Lipton (n en 1944), biologiste amricain de dveloppement, ancien chercheur de lcole de mdecine de lUniversit de Stanford, auteur de . Biologie des croyances Comment affranchir la puissance de la conscience, de la matire et des miracles, 10e dition, ditions Ariane, 2016, 306 pages . volution spontane : comment participer au changement de notre espce, cocrit avec Steve Bhaerman, traduit par Jean Hudon, ditions Jai lu, 2013, 670 pages (2) Modification chimique consistant en lajout dun groupe mthyle (CH3) sur un substrat. Sur lADN, la mthylation se produit par lajout dun groupe mthyle la place dun atome dhydrogne, sur lune des quatre bases azotes. Alors la squence dADN devient muette et ne peut plus fabriquer de protine. (3) Biologiste du dveloppement, palontologue et gnticien britannique (1905-1975) (4) La symphonie du vivant, Jol de Rosnay, ditions Les Liens qui librent, 2018, 228 pages (5) Chercheur en matire de gurison nergtique (n en 1956) et auteur de livres, notamment Le Gnie dans vos gnes, mdecine pigntique, ditions Dangles, 2013, 426 pages tudes ralises sur lpigntique - Les effets de la famine en Hollande 1944-1945 par lUniversit de Columbia aux tats-Unis La famine vcue par les mres a provoqu des modifications pigntiques qui se sont transmises aux gnrations suivantes ( plusieurs gnrations, les mres ont eu des enfants plus petits, comme lors de la famine) http://siliconwadi.fr/15010/la-memoire-dune-famine-se-transmet-sur-plusieurs-generations - tudes concernant des mouches drosophiles (ou mouches du vinaigre) par le biologiste Renato Paro lInstitut fdral de technologie de Zurich Quand leurs ufs sont exposs une temprature de 37c, au lieu de 25c, les mouches closent plus tard avec des yeux rouges. Ces rejetons aux yeux rouges, lorsquils sont croiss avec le phnotype yeux blancs , sont capables de donner des descendants aux yeux rouges alors que selon les rgles de la gntique il ne devrait y avoir que des insectes classiques aux yeux blancs https://www.bsse.ethz.ch/egg https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/l-adn-n-est-pas-tout_16225

  • 5