de Walfer Buet ... DE WALFER BUET 3 DE WALFER BUET NR. 5 MAI 201701 Fi آ« Nous avons commencأ© en 2007

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of de Walfer Buet ... DE WALFER BUET 3 DE WALFER BUET NR. 5 MAI 201701 Fi آ« Nous avons commencأ©...

  • STORY : 3 La Maison Relais Walfer fête ses 10 ans !

    CHRONIQUES : 18 Un mois en photos

    Ma i/ /2 01 7

    de

    Wa lf er

    Bu et

    LES ÉC

    HO S D

    E L A C

    OM MU

    NE

    DE W

    ALF ER

    DA NG

    E

  • 03 La Maison Relais Walfer fête ses 10 ans !

    07 Communications officielles

    12 Actualités associatives

    18 Chronique : Un mois en photos

    20 Calendrier des manifestations

    05 Die Maison Relais Walfer feiert ihren 10. Geburtstag!

    07 Amtliche Mitteilungen

    12 Vereinsleben

    18 Chronik: Ein Monat in Bildern

    20 Veranstaltungskalender

    SO MM

    AI RE

    IN HA

    LT

  • DE WALFER BUET 3

    DE WALFER BUET NR. 5 MAI 2017

    01

    Fi « Nous avons commencé en 2007 avec une centaine d’enfants. Aujourd’hui, nous en accueillons 474 », explique Sabine Bielen, responsable de la Maison Relais Walfer. Cette année, la structure célèbre ses dix ans d’existence. Et lorsqu’elle regarde en arrière, la directrice mesure le long che­ min parcouru : « Au début, nous étions principalement une struc­ ture d’accueil dans laquelle on fournissait des repas aux enfants et de l’aide pour les devoirs. Petit à petit, la Maison Relais est deve­ nue un véritable lieu de vie où les enfants peuvent apprendre en jouant et s’épanouir totalement. »

    En l’espace de dix ans, les acti­ vités se sont multipliées, surtout pendant les périodes de vacances. Les deux premières semaines des vacances d’été sont consacrées aux « Summer Aktivitéiten ». La dernière semaine d’août et la première de septembre, place au « Kinderferienkalender », organisé en collaboration avec la Maison des Jeunes. La Maison Relais s’est aussi beaucoup inves­ tie dans la vie de la commune en organisant régulièrement des rencontres avec les résidents de la maison de retraite Haus Am Becheler. Que ce soit en pleine forêt pour le « Rock de Bësch »,

    au théâtre, au musée ou lors des ateliers créatifs organisés dans l’enceinte de la maison, l’objec­ tif reste le même, souligne Mme Bielen : « Apprendre aux enfants à vivre ensemble, à se respecter et à devenir autonome. »

    Accepter les différences

    Avec une multitude de natio­ nalités représentées, la Maison Relais se veut un lieu d’ouverture et de tolérance. Chinois, Japo­ nais, Luxembourgeois, Portu­ gais, Français, Italiens, Anglais, Cubains, Haitiens… Cette mul­ ticulturalité, les éducateurs et

    l’ensemble du personnel en ont fait une richesse. « Nous avons réalisé il y a quelque temps un livre de cuisine pour représenter les différentes origines des enf­ ants. Nous leur avons demandé quelles étaient les spécialités de leurs pays et nous avons cuisiné tous ensemble », se rappelle la responsable.

    Miria Gavilli­Heuper, en charge de la Maison des Jeunes Woods­ tock, souligne le projet de par­ rainage mis en place depuis deux ans entre les deux structures. « L’idée est que chaque ado­ lescent parraine un enfant de la

    La Maison Relais Walfer a ouvert ses portes le 2 mai 2007. Depuis, elle ne cesse de s’agrandir et de multiplier les activités. Retour sur dix années passées auprès des petits Walferdangeois.

    LA MAISON RELAIS WALFER FÊTE SES 10 ANS !

  • 4 DE WALFER BUET

    DE WALFER BUET NR. 5 MAI 2017

    Maison Relais et l’accompagne dans différentes activités », explique la jeune femme. Du jardinage, de l’escalade ou une excursion pendant tout un week­ end : le but est de responsabili­ ser les plus grands et de donner confiance aux plus petits. Cet état d’esprit se reflète également dans l’ouverture aux différences.

    Les deux établissements situés à Bereldange et à Walferdange accueillent des enfants handi­ capés et insistent bien sur leur inclusion au sein du groupe. « Nous parlons beaucoup de cela avec les enfants. Ils doivent sa­ voir que chacun est, et a le droit d’être différent. Nous avons également organisé des activités

    avec les habitants du Foyer de non­voyants de Berschbach », détaille Sabine Bielen.

    Un vivre­ensemble que les enf­ ants et leurs familles sont invités à venir fêter le vendredi 19 mai à partir de 17.30 heures à la Mai­ son Relais Walfer de Bereldange. « Nous avons prévu plein de sur­ prises et bien sûr un spectacle avec les enfants, car sans eux, la fête n’aurait pas lieu ! », conclut la directrice avec un grand sou­ rire.

    Contact Maison Relais Walfer 104, route de Luxembourg L­7241 Bereldange Tél. : 33 15 84­50

    02

    03

    01 Vue aérienne de la Maison Relais située dans l’établissement scolaire à Bereldange. Luftaufnahme der Maison Relais in Bereldingen.

    02 Dès que le temps le permet, les enfants participent à des activités ludiques en plein air. Bei schönem Wetter spielen die Kinder draußen.

    03 La Maison Relais d’Helmsange prévoit d’ouvrir ses portes au cours de l’année scolaire 2017/2018, pour le plus grand bonheur de ses petits écoliers. Die Eröffnung der Maison Relais in Helmsingen ist für das Schuljahr 2017/2018 vorgesehen, zur großen Freude der kleinen Schüler.

    Quelques dates

    Cet été !

    2 mai 2007 : Ouverture de la première Maison Relais pour les enfants du cycle 1 au cycle 4 dans l’établissement scolaire de Bereldange. Avril 2011 : Face à la forte hausse des inscriptions et au succès des chèques­services, une nouvelle enceinte est inaugurée au 2e étage de l’école fondamentale de Walferdange. Juillet 2016 : La Maison Relais poursuit son développement. La construction d’un troisième bâtiment débute sur le site de l’école de Helmsange. L’ouverture est prévue pour l’année scolaire 2017/2018. 19 mai 2017 : La structure fête ses dix ans.

    « Summer Aktivitéiten » du 17 au 28 juillet.

    « Kinderferienkalender » du 21 août au 1er septembre. Les quatre semaines seront sur le thème « Spill, Spaass a Freed Walfer 2017 » avec au programme des excursions, des ateliers cuisine, de la danse, du théâtre, et bien plus encore…

  • DE WALFER BUET 5

    DE WALFER BUET NR. 5 MAI 2017

    04

    DIE MAISON RELAIS WALFER FEIERT IHREN 10. GEBURTSTAG!

    Die Maison Relais Walfer öffnete am 2. Mai 2007 ihre Pforten. Seither werden die Gebäude und das Freizeitangebot stetig erweitert. Rückblick auf zehn Jahre bei den kleinen Walferdingern.

    Di „Wir haben 2007 mit etwa 100 Kindern angefangen. Heute besuchen uns 474“, erklärt Sabine Bielen, Leiterin der Maison Relais Walfer. Dieses Jahr feiert die Einrichtung ihr zehnjähriges Bestehen. Die Direktorin erinnert sich an den langen Weg, den sie bis hierher zurückgelegt haben: „Am Anfang waren wir hauptsächlich eine Betreuungseinrichtung, in der den Kindern Mittagessen und Haus­ aufgabenbetreuung angeboten wurden. Nach und nach wurde aus der Maison Relais ein wahrhaftiger Ort des öffentlichen Lebens, in dem die Kinder spielend lernen und sich frei entfalten können.“

    Im Zeitraum von zehn Jahren wurden die Aktivitäten vervielfacht, vor allem während den Ferien. Die ersten beiden Wochen der Som­ merferien sind den „Summer Aktivitéiten“ gewidmet. In der letzten August­ und ersten Septemberwoche wird in Zusammenarbeit mit dem Jugendhaus Woodstock der „Kinderferienkalender“ angeboten. Die Maison Relais engagiert sich zudem stark im Gemeindeleben: Es werden regelmäßig Treffen mit den Bewohnern des Senioren­ heims Haus Am Becheler organisiert. Ob nun mitten im Wald für den „Rock de Bësch“, im Theater, im Museum oder bei hauseigenen Kreativwerkstätten, das Ziel bleibt immer das gleiche, unterstreicht

    Sabine Bielen: „Die Kinder zu lehren zusammenzuleben, sich gegen­ seitig zu respektieren und selbstständig zu werden.“

    Unterschiede akzeptieren

    Mit einer Vielzahl vertretener Nationalitäten versteht sich die Mai­ son Relais als ein Ort der Offenheit und Toleranz. Chinesen, Japaner, Luxemburger, Portugiesen, Franzosen, Italiener, Engländer, Kuba­ ner, Haitianier … Die Lehrkräfte und das gesamte Personal ver­ wandeln diesen Multikulturalismus in einen Reichtum. „Wir haben vor einiger Zeit ein Kochbuch veröffentlicht, um die unterschiedli­ che Herkunft der Kinder abzubilden. Wir haben sie nach typischen Gerichten ihres Heimatlandes gefragt und diese dann alle zusam­ men gekocht“, erinnert sich die Leiterin.

    Miria Gavilli­Heuper, zuständig für das Jugendhaus Woodstock, unterstreicht das Patenschaftsprojekt, das seit zwei Jahren zwi­ schen den beiden Einrichtungen durchgeführt wird. „Die Idee ist, dass jeder Jugendliche die Patenschaft für ein Kind aus der Maison Relais übernimmt und dieses bei verschiedenen Aktivitäten beglei­

  • 6 DE WALFER BUET

    DE WALFER BUET NR. 5 MAI 2017

    tet“, erklärt die junge Frau. Gartenarbeit, Klettern oder ein Wochen­ endausflug: Ziel ist es, den Älteren Verantwortung zu übertragen und den Jüngeren Selbstvertrauen zu geben. Diese Haltung zeigt sich gleichermaßen bei der Toleranz gegenüber Verschiedenartigkeit.

    Die zwei Einrichtungen in Bereldingen und Walferdingen werden auch von Kindern mit Behinderung besucht. Deren Inklusion in die Gruppe wird ganz großgeschrieben. „Wir reden viel mit den Kin­ dern darüber. Sie sollen wissen, dass jeder anders ist und dazu auch das Recht hat. Im Zuge dessen haben wir ebenso Aktivitäten mit den Bewohnern