Cultures Urbaines

  • View
    217

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Festival sur le thème des cultures urbaines visant à valoriser les quartiers de Matoury

Text of Cultures Urbaines

  • Matoury

    CU

    LTU

    RES

    UR

    BA

    INES

    MA

    TOU

    RY

    201

    1

    CULTURESURBAINES

  • Mars juin 2009

    Danse hip-hop par lAssociation Djambel Free Touch : tous les samedi 10h 11h30 au Gymnase du Groupe Scolaire du La-rivot ( partir de 7 ans)

    Skate Board par lassociation Blunt : tous

    les samedi 16h 18h Place du quartier ou Prau du

    Groupe Scolaire

    Graff par lassociation Art Action : tous les mercredi 14h

    15h30 ( partir de 10 ans) LCR Znith

    PROGRAMME

    Quarer Znith

    Quarer Znith

    Lundi 6 au Vendredi 10 Avril 2009 de 9h 11h

    "projet ralis en partenariat avec la Mairie de Matoury, le service Dveloppement Social Urbain (DSU) de Matoury, la REGION Guyane, l'Ecole Nationale de Musique et de Danse (ENMD), et l'association Matoury Espace Jeunesse Plus (MEJEP)"

    dans le cadre des

    SHOW ARTISTIQUE27 et 28 MAI 201120H LAUDITORIUM DE LENCREENTRE LIBRECOMMUNICATION

    QUARTIERS

    Affiches @ CT Design

  • -2-

    Mot du Maire

    Texte

    Texte

    -2-

    Mot du Maire

    Consquence de la rapide croissance de sa population, la Ville de Matoury lins-tar de la grande majorit des communes de Guyane, se caractrise par le poids si-gnificatif des jeunes dans sa courbe d-mographique.

    En effet plus de 50 % de la population est age de moins de vingt ans.

    Cette configuration dmographique a im-pos la collectivit de mettre en uvre une politique volontariste en faveur de la jeunesse, particulirement en intensi-fiant, malgr un contexte de rarfaction des aides de lEtat, ses efforts pour la construction dtablissements scolaires et dquipements sportifs et culturels.

    Parrallllement, grce la Maison de lIn-sertion, de la Solidarit et de lEmploi, les jeunes demandeurs demplois peuvent bnficier dun accompagnement dans leur dmarche pour lobtention dun em-ploi ou laccession une formation quali-fiante.

    Cependant, scolariss ou non, bon nombre de jeunes restent sous la menace de la marginalisation faute de relles per-pectives davenir en raison de la dliques-cence des valeurs morales sur lesquelles repose la socit.

    Cest ce constat qui a conduit la munici-palit sinscrire, grce au service du D-veloppement Social Urbain, dans une d-marche visant dvelopper une stratgie dac-tions en faveur des jeunes.

  • -3-

    Texte

    Texte

    -3-

    Intervenant en complmentarit de laction municipale dans le cadre de la politique de la ville, le DSU a initi avec le concours et la collaboration, notam-ment du Centre dAction Sociale, Spor-tif et Culturel de Matoury (CASCSM), un programme danimation en direction des jeunes afin de les responsabiliser et de canaliser leurs nergies dans des ac-tivits formatrices.

    Cest dans ce cadre que depuis 2006, la commune de Matoury a initi les ren-contres des Cultures Urbaines dont la finalit est doffrir cette strate de la population lopportunit de sadonner des activits artistiques travers la mu-sique, la danse et lart graphique.

    Cest ainsi quen partenariat avec lEcole Nationale de Musique et de Danse de Guyane, une serie de stage a t mise en place afin de permettre des jeunes ma-touriens dacqurir, grce au concours des professionnels chevronns, une cer-taine matrise dans des ateliers conus selon trois thmatiques diffrentes la danse hip hop, le deejaying et le Graff , matrise dont les participants ont su faire montre lors des deux reprsenta-tions lENCRE au mois de mai.

    J-P. T. ROUMILLAC

  • SOMMAIREMot du Maire

    Service Dveloppement Social Urbain

    De 2006 ...

    ... A 2011

    02

    06

    08

    10

    -4-

    Historique du festival

  • Trajectoire Hip-Hop

    Ateliers Deejaying

    Comptition de Roller-Skate

    Concert Hip-Hop

    Soire 100% Hip-Hop

    Guichet des quartiers

    Battle Guyane

    Show Hip-Hop

    Battle International

    14

    26

    32

    36

    40

    42

    44

    48

    -5-

    50

    De la rue ...

    ... A la scene

  • -6-

    Le Service Dveloppement Social Urbain (DSU) est un service intgr lorgani-gramme municipal charg daccompagner les projets dans le cadre du Contrat Urbain de Cohsion Sociale (CUCS).

    Le CUCS de la Ville de Matoury :

    Un projet social partag

    Le Contrat Urbain de Cohsion Sociale (CUCS) succde en 2007 au Contrat de ville comme cadre du projet de territoire d-velopp au bnfice des quartiers en dif-ficult et de leurs habitants en matire de dveloppement social et urbain.

    Le Contrat urbain de cohsion sociale, si-gn le 28 juillet 2007 entre lEtat et la Ville de Matoury, vise assurer une cohsion so-ciale, une dynamique de quartier et une lutte contre lexclusion des divers quartiers de la com-mune.

    Rquilibrer le territoire et rinsrer les quartiers les plus dfavoriss dans le tissu urbain est la priorit de ce contrat.

    Les volets prioritaires du CUCS :

    o Dveloppement conomiqueo Russite ducativeo Prvention de la dlinquance et citoyenneto Sant-prcarito Habitat et cadre de vie des quartiers

    SERVICEDEVELOPPEMENTSOCIAL URBAIN

  • -7-

    HISTORIQUEDU FESTIVAL

  • 200

    92

    006

    200

    72

    011

  • De 2006 ...

    -9-

    Les Rencontres des Cultures Urbaines Ma-toury cest avant tout une affaire de passionpour tout ce qui touche la culture Hip-Hop.

    Un projet solidaire en lien avec les quartiers

    Depuis 2009, le Service Dveloppement Social Urbain (DSU) et le Service des Sports (CASCSM) de Matoury collaborent rguli-rement, afin de dvelopper ensemble une stratgie dactions cohrentes destination du public jeune (6-25 ans). La concertation interservices permet dutiliser au mieux les dispositifs et les outils de financements (programmation CUCS, dispositif Ville Vie Vacances, CEL, etc...) et de mettre en oeuvre une vritable politique danimation et de prvetion en faveur de la jeunesse matou-rienne. Pour 2011, le DSU et le CASCSM se sont de nouveau associs pour organiser la quatrime dition du festival des Cultures Urbaines.

    Cette manifestation phare, dsormais atten-due et plbiscite par les jeunes matouriens, a lieu tous les deux ans, en alternance avec la Biennale du Marronnage. Elle permet de crer un rendez-vous important, dclin tout au long de lanne au coeur des quartiers sous forme dateliers thmatiques.

    Quelques dates :

    o 2006 : 1re dition des Cultures Urbaines du 10 au 15 avrilo 2007 : 2me dition des Cultures Urbaines du 18 au 24 juino 2009 : 3me dition des Cultures Urbaines du 11 au 23 juino 2011 : 4me dition des Cultures Urbaines du 13 au 20 aot

  • ... A 2011

    -11-

    Confrence de presseLe conceptTrois thmatiques qui ont servies de fil conducteur dans les quartiers :

    o La danse hip-hop, travers le projet Trajectoire Hip-Hopo Le Deejaying, travers le projet Atelier DJo Le Graff, avec la ralisation du Guichet des quartiers

    Ces trois disciplines ont trouv une valori-sation finale lors des temps forts du festival.

  • DE LA RUE...

  • "projet ralis en partenariat avec la Mairie de Matoury, le service Dveloppement Social Urbain (DSU) de Matoury, la REGION Guyane, l'Ecole Nationale de Musique et de Danse (ENMD), et l'association Matoury Espace Jeunesse Plus (MEJEP)"

    dans le cadre des

    SHOW ARTISTIQUE27 et 28 MAI 201120H LAUDITORIUM DE LENCREENTRE LIBRE

  • TRAJECTOIRE HIP HOPDe la rue... a la scene

    -15-

    Le projet Trajectoire Hip-Hop est n dun partenariat troit entre la Mairie de Ma-toury (Service DSU), lEcole Nationale de Musique et de Danse de Guyane (ENMD) et lassociation Matoury Espace Jeunesse Eu-rope Plus (MEJEP).

    Pour chaque discipline du festival, la ville de Matoury sentoure de professionnels re-nomms. En danse hip-hop, le choix sest port naturellement vers le chorgraphe et danseur Miguel NOSIBOR, pour son en-gagement dans la transmission auprs des jeunes, la singularit de son travail artis-tique et Nadia EGALGI, danseuse et profes-seur mrite lENMD.

    Le spectacle Trajectoire Hip-Hop ras-sembl des jeunes danseurs autodidactes de Matoury et des lves du conservatoire, entre 11 et 25 ans. Il questionne la notion de trajectoire sous toutes ses formes : lide de progression des jeunes, qui par-tent dun point pour en arriver un autre, trajet humain (de lun vers lautre), trajet interne (nergie de la danse dans le corps), etc...

    Lobjectif est de leur faire dcouvrir le processus de cration artistique dans ses aspects les plus varis. La slection des jeunes danseurs a eu lieu lcole de Mu-sique et de Danse de Matoury (CENTRAP).Au total, plus de quarante jeunes ont par-ticip laventure Trajectoire Hip-Hop travers une srie de stages de danse inten-sifs :

    o Stage n1 : du 2 au 9 mars lENMD (intervenant M. NOSIBOR)o Stage n2 : du 26 au 29 avril au CENTRAP Matoury ( intervenante N. EGALGI)o Stage n3 : du 19 au 29 mai lENMD (intervenant M. NOSIBOR)o Stage n4 : du 1er au 17 aot au CENTRAP ( intervenant M. NOSIBOR)

    Deux reprsentations du spectacle ont t donnes lauditorium de lEnCRe les 27 et 28 mai 2011 en premire partie du solo Temps darrt de Miguel NOSIBOR.

  • Master Class dispense au CENTRAP par Nadia EGALGI

  • -17-

    Signature du partenariat entre le MEJEP, lENMD et le DSU de Matoury.

    Slection des candidats au projet Trajectoire Hip-Hop

  • -19-

    Ateliers de danse mens par Nadia EGALGI et Miguel NOSI-BOR lEcole de Musique et de Danse (CENTRAP) de Matoury.

  • -21-

    Ateliers de danse mens par Miguel NOSIBOR lEcole Nationale de Musique et de Danse (ENMD)

  • Rptition gnrale lAuditorium de lEnCRe

  • -23-