Cours 9 SES : Les grands principes de pr©vention

  • View
    39

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Cours 9 SES : Les grands principes de prévention. Corinne Alberti. Introduction. La plupart des médecins sont attirés par la médecine car ils essaient de guérir les malades. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Cours 9 SES : Les grands principes de pr©vention

Cours 9 SES : Les grands principes de prvention mdicalise

Cours 9 SES :Les grands principes de prventionCorinne AlbertiIntroductionLa plupart des mdecins sont attirs par la mdecine car ils essaient de gurir les malades.

Mais, tout bien considr, la plupart des malades prfraient ne jamais tre malades, ou du moins, sils ne peuvent lviter, ils prfrent quon diagnostique leur maladie tt pour la traiter avant quelle ne leur cause trop de douleur ou de mal.IntroductionIntrt des visites prventives

Pour identifier et modifier, en absence de toute plainte, les facteurs de risque afin dviter le dveloppement des maladies

Ou pour diagnostiquer une maladie tt dans son volutionPlanDfinitions de la prvention

Dpenses de prvention

Programmes de prvention et de sant publique4Dfinitions de la prvention Classifications de la prventionBase sur la nature de lintervention prventive, celle de lOMS (Organisation Mondiale de la sant)

Base sur la nature de la population cible

Base sur une combinaison des 2 approches prcdentes

Classification de lOMSPrvention primaire

Prvention secondaire

Prvention tertiaireHistoire naturelle de la maladieBonne santDbut processus biologiquePossibilit diagnostic prcoceDiagnostic clinique usuelDxDevenirGurisonIncapacitDcsTempsClassification de lOMSPrvention primaireA pour but dviter lapparition de la maladie en agissant sur les causesDsigne laction portant sur les facteurs de risque des maladies avant leur survenueMdicale et non mdicalePrvention de la transmission ou de linfection : vaccination, lavage des mains, dtection des infections au don du sangEducation pour la sant : manger mieux, manger plus, ne pas fumerScurit routire (ceintures de scurit, casques de moto)Classification de lOMSPrvention secondaireVise dtecter la maladie ou la lsion qui la prcde un stage o lon peut intervenir utilement

Vise dpister les maladies et viter lapparition des symptmes cliniques ou biologiquesDpistage des cancers Dpistage = identification rapide dune maladie ou dun facteur de risque inconnuPar linterrogatoire (par ex, demander si le sujet fume)Par lexamen clinique (par ex, examen prostatique)Par des examens biologiques (ex, taux de cholestrol dans le sang)Ou autres (mammographie, frottis cervico-vaginaux, colonoscopie)Geste de prvention primaire et secondaireNest pas un acte diagnostique +++

Classification de lOMSPrvention secondaire (suite) A pour objectif de diminuer les rcidives, les incapacits et de favoriser la rinsertion sociale.A pour vocation de limiter les complications et squelles dune maladie.Est pratique pendant ou aprs les soins et sattache limiter la gravit des consquences de la pathologieUtilisation de -bloquants pour diminuer le risque de dcs des malades aprs infarctus du myocarde

Classification de lOMSPrvention tertiaireClassification de lOMSPrvention tertiaire (suite)Limites plus ou moins floues avec la mdecine curative (et non prventive)Particulirement importante en cas de maladie chronique afin de maximiser la dure de vie haut niveau de qualit de vie.Ex malades diabtiquesPrvention tertiaire ncessite plus de contrle de la glycmie (examens ophtalmo, ducation, recherche des FDR cardiovasculaires, recherche de protinurie)Bilan des prventionsBonne santDbut processus biologiquePossibilit diagnostic prcoceDiagnostic clinique usuelDxDevenirGurisonIncapacitDcs123Primaire : Supprime les facteurs de risqueSecondaire : Dtection prcoce et traitementTertiaire : Diminuer les complicationsExemplesHyperlipidmie :Prvention primaire :Conseils dittiques et hygine de vie donnes au cours dune consultation mdicalePrvention secondaire :Dpistage des sujets risque par un bilan biologique et suivi mdicalPrvention tertiaire :En cas dIDM, prise en charge mdicale court et long terme pour viter complications et rcidivesAutre exempleSIDAPrvention primaire :Actions pour rduire le risque de contamination par le virus : srologies au don du sang, prservatifs, seringues usage uniquePrvention secondaire :Vise les porteurs asymptomatiques : suivi biologique de la charge virale et du taux de T4, traitements antirtrovirauxPrvention tertiaire :Traitement du SIDA.

Classification base sur le type de population ciblePrvention individuelle Vise modifier les comportements par des obligations (vaccinations obligatoires, interdiction de fumer) ou des incitations (dpistage, vaccinations recommands, ducation pour la sant)Tout ce qui est fait en direction des individus pour amliorer leurs connaissances des problmes de sant et amender leurs comportementsClassification base sur le type de population ciblePrvention collective :Vise rduire les facteurs de risque lis lenvironnement (mesures de scurit sanitaire concernant leau, lair, les rayonnements ionisants).Vise prserver la sant des individus en agissant en amont du systme de sant par action sur linnocuit et la prservation de lespace public.Classification combinant les 2 approchesTravail dun groupe dexperts franais (DRASS, CNAMTS, Universit, PMI, INPES, HAS, Inserm) au sein de lIRDES (Institut de Recherche et de Documentation et Economie de la Sant) 2008.Combine la nature relle de laction de prvention au sens des objectifs et des moyens et le type de population cible par laction prventive.

DRASS : Direction Rgionale des Affaires sanitaires et sociales. CNAMTS : Caisse Nationale dAssurance Maladie des Travailleurs Salaris. PMI : Protection Maternelle et Infantile. INPES : Institut National de Prvention et dEducation la Sant. HAS : Haute Autorit de Sant. Inserm: Institut National de la Sant et Recherche Mdicale

Classification combinant les 2 approchesA Eviter la survenue dune maladie ou dun tat de sant indsirable :Les mesures vise environnementale (collectives)Mesures dhygine, conditions de logement, scurit routire, lutte contre les expositions nocives (rayonnements, qualit de leau de baignade)Les mesures axes sur le comportement individuel (collectives et individuelles).Hygine de vie, alimentaire et bucco dentaire, lutte contre le tabagisme, lalcoolisme, chez les personnes bien portantesLes mesures ralises dans le cadre du systme de sant.Actions individuelles ralises par les biens portants afin dviter une maladie et ayant induit un contact avec le systme de sant lexclusion des dpistages : vaccin hors calendrier vaccinal pour les voyages, prvention du paludisme, suivi de grossesseClassification combinant les 2 approchesB Dpister les maladiesLes actions sont essentiellement individuelles et sont toutes ralises dans le cadre du soinLes actions concernent les biens portantsMammographies, hmocult, prise de la pression artrielle, surveillance du poids, prises de sang pour les dosages du cholestrol, des triglycrides, du glucoseClassification combinant les 2 approchesC Prendre en charge les facteurs de risque et les formes prcoces des maladiesPrise en charge des facteurs de risque : actions de prise en charge individuelle des facteurs de risque non compliqus ou des comportements risque additifs.Traitement mdicamenteux et suivi mdical de lHTA, du diabte de type 2 et des hyperlipidmies simples, sevrage tabagique, prise en charge de lobsit, prise en charge de la dpendance alcooliquePrise en charge des formes prcoces des maladies : actions de prise en charge individuelle prcoce cherchant viter une aggravation ou lapparition dun autre trouble connexe plus svreCorrection de la dyslexie ou du strabisme, rducations des dficiences sensorielles et des troubles de la statique, orthodontie, surveillance des cancers in-situ (peau), traitement des primo-infections tuberculeusesClassification combinant les 2 approchesLiens avec la classification de lOMSA. prvention primaireB. prvention secondaireC. prvention tertiaireMais aussi des diffrencesPrvention primaire : A et CPrvention tertiaire : fraction de CLes dpenses de prventionRepose sur une tude faite par lIRDES en 2008(estimation en 2002)Rappel : Comptes de la santLes comptes nationaux de la Sant :Compte satellite de la comptabilit nationale.Evaluation rtrospective annuelle de la consommation et du financement de la fonction sant (ensemble des actions qui concourent au traitement ou la prvention dune perturbation de ltat de sant).

2 agrgats principauxConsommation mdicale totale (CMT)Dpense courante de Sant (DCS)

Consommation Mdicale Totale (CMT)Consommation de Services et Biens mdicaux (CSBM)Consommation de soins de mdecine prventive (CSMP)

DCS : comprend la CMT + dpenses de prvention collective(cf. cours 3).

Prvention et comptes nationaux de la santSources de financement des mesures de prvention dans le CNStat, collectivits locales et territorialesAssurance maladieOrganismes institutionnels (ex : INPES, MiLDT)Fonds de prvention spcifiques (ex : Fonds National de Prvention, dEducation et dInformation en Sant)Organismes de fonctionnement privsPlanning familialMdecine du travailOrganisme Professionnel de Prvention du Btiment et des Travaux PublicsLe poste de prvention individuelle des CNS (1)Prvention individuelle primaireDpenses de vaccinBudgets de la Protection Maternelle Infantile (PMI) et du planning familialMdecine du travailMdecine scolaireLe poste de prvention individuelle des CNS (1)Prvention individuelle secondaire :Dpistage des tumeursDpistage du SIDA, de lhpatite, de la tuberculose et des infections sexuellement transmissiblesDpistage des autres pathologiesBilans bucco-dentairesExamens de santLe poste de prvention collective des CNS (2)Prvention collective vise environnementaleRelve surtout de la scurit sanitaireHygine du milieuPrvention des accidents du travailLutte contre la pollutionRecherches dans le domaine de la prvention sanitaireObservation, veille, alerteUrgences et crisesScurit sanitaire de lalimentationProduction et mise en uvre de dispositifs Le poste de prvention collective des CNS (2) Prvention collective axe sur les comportements Campagne en f