Contribution à la connaissance de l'implantation Burgonde en Gaule

  • View
    214

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Contribution à la connaissance de l'implantation Burgonde en Gaule

  • HAL Id: halshs-00566093https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00566093

    Submitted on 15 Feb 2011

    HAL is a multi-disciplinary open accessarchive for the deposit and dissemination of sci-entific research documents, whether they are pub-lished or not. The documents may come fromteaching and research institutions in France orabroad, or from public or private research centers.

    Larchive ouverte pluridisciplinaire HAL, estdestine au dpt et la diffusion de documentsscientifiques de niveau recherche, publis ou non,manant des tablissements denseignement et derecherche franais ou trangers, des laboratoirespublics ou privs.

    Contribution la connaissance de limplantationBurgonde en Gaule au Ve sicle : propos de

    decouvertes recentes de fibules zoomorphesDavid Billoin, Katalin Escher, Henri Gaillard de Smainville, Philippe Gandel

    To cite this version:David Billoin, Katalin Escher, Henri Gaillard de Smainville, Philippe Gandel. Contribution laconnaissance de limplantation Burgonde en Gaule au Ve sicle : propos de decouvertes recentesde fibules zoomorphes. Revue archologique de lEst, Socit archologique de lEst, 2010, 59 (2),pp.567-583.

    https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00566093https://hal.archives-ouvertes.fr

  • Revue Archologique de lEst, t. 59-2010, p. 567-583 SAE 2010

    * Charg doprations et de recherche lInrap / UMR 5594 ARTeHIS, 6 boulevard Gabriel, 21000 Dijon.** Chercheurs associs, UMR 5594 ARTeHIS, 6 boulevard Gabriel, 21000 Dijon.

    Mots-cls Fibule zoomorphe, cheval, cavalier, fibule aviforme, Antiquit tardive, Grandes Migrations, Burgondes.Keywords Zoomorphic fibula, horse, cavalryman, bird fibula, Late Antiquity, major migrations, Burgundians.Schlaglwrter Zoomorphe Fibel, Pferd, Reiter, Vogelfibel, Sptantike, Vlkerwanderungen, Burgunder.

    Rsum La rcente dcouverte de trois fibules en forme de cheval une paire avec cavalier crille, dans le Jura, et une isole dans le secteur de La Chambre, en Savoie ainsi que dune fibule aviforme Charpey, dans la Drme, toutes dates de la seconde moiti du ve s. ou des alentours de 500, fournit de prcieux jalons permettant de complter la carte de limplantation des Burgondes dans le centre-est et le sud-est de la Gaule. Cette carte est encore trs lacunaire, tout particulirement en ce qui concerne les rgions situes au sud de Lyon, o se trouvent prcisment La Chambre et Charpey. Quant la dcouverte dcrille, elle confirme le grand intrt de ce site dfensif et en complte la connaissance.

    Abstract The recent discovery of three horse shaped fibulae a pair with a cavalryman from Ecrille in the Jura and a fibula from the La Chambre sector in Savoie as well as a bird shaped fibula from Charpey in the Drome, all dating from the second half of the 5th century or around 500 AD, provide valuable references in the context of the Burgundian settlement in the Centre-East and the South-East of Gaul. The map is still incomplete notably for the area to the south of Lyon, precisely where La Chambre and Charpey are located. Relating to the Ecrille discovery, it provides new information in relation to this defended site underlining its importance.

    Zusammenfassung Die drei krzlich entdeckten Fibeln in Form eines Pferdes ein Paar mit Reiter in crille im Departement Jura, und eine einzelne Fibel im Sektor von La Chambre im Departement Savoie sowie eine Vogelfibel in Charpey im Departement Drme, sind alle in die zweite Hlfte des 5. Jh. oder um 500 datiert. Sie liefern wertvolle Anhaltspunkte fr die Ergnzung der Karte der Niederlassung der Burgunder im Sdosten und stlichen Zentrum Galliens. Diese Karte weist noch groe Lcken auf, insbesondere was die Regionen sdlich von Lyon betrifft, dort wo eben La Chambre und Charpey liegen. Die Entdeckung von crille besttigt ihrerseits die groe Bedeutung dieser Verteidigungsanlage und ergnzt die Kenntnisse bezglich dieser Fundsttte.

    CONTRIBUTION LA CONNAISSANCE DE

    LIMPLANTATION BURGONDE EN GAULE AU Ve SICLE :

    propos de dcouvertes rcentes de fibules zoomorphes

    David Billoin *, Katalin EschEr **, Henri Gaillard de smainvillE **, Philippe GandEl **

    Le hasard nous a mis presque simultanment en prsence de plusieurs dcouvertes mobilires de mme nature rcemment effectues : des fibules zoo-morphes que leur intrt pour lhistoire du peuple-ment de la Gaule au ve s., plus particulirement en ce

    qui concerne les Burgondes, nous a conduits faire connatre sans tarder par le biais de cette note. Elles proviennent en effet de secteurs du Centre-Est et du Sud-Est - crille, dans le Jura, le bassin de La Chambre, en Savoie, et Charpey, dans la Drme -

  • 568 David Billoin, Katalin EschEr, Henri Gaillard de smainvillE, Philippe GandEl

    Revue Archologique de lEst, t. 59-2010, p. 567-583 SAE 2010

    qui se situent clairement lintrieur du deuxime royaume burgonde (fig. 1). tant donn la raret des tmoignages archologiques permettant de jalonner limplantation des Burgondes, spcialement au sud de la latitude de Lyon o il ny en a quasiment pas (voir en particulier Gaillard de SmainvillE, 2003), et ceci malgr des progrs rcents (EschEr, 2005), on comprend limportance de ces dcouvertes.

    i. la fiBulE dE la chamBrE

    Elle a t dcouverte en septembre 2003 par M. Angel Ramos dans une parcelle agricole du bassin de La Chambre, rgion situe dans le dpartement de la Savoie, au cur de la valle de lArc, plus connue sous le nom de Maurienne1. Le site nayant pas donn lieu des fouilles, il nest pas possible den savoir beau-coup plus son sujet, si ce nest quil semble sagir dune ncropole daprs les anomalies vgtales de forme quadrangulaire observes par linventeur, des traces qui pourraient traduire la prsence de tombes. De plus, deux objets en alliage de cuivre ont t recueillis : un ardillon de boucle base scutiforme orne en son centre de trois cercles concentriques gravs, ainsi quun vraisemblable lment dentre de fourreau orn galement docelles (fig. 2) qui trouve un parallle au muse de Die (Drme) o est conserv un objet similaire, malheureusement sans indication de contexte ni de datation (EschEr, 2005, p. 187 et 192). Si cet objet est difficile dater avec prcision, lardillon, en revanche, est clairement attribuable lpoque mrovingienne et parat traduire une fr-quentation des lieux jusquau viie sicle.

    Dans ce secteur gographique, assez peu de dcou-vertes archologiques sont connues ce jour et aucune

    1. Nous avons pris le parti, en accord avec M. Ramos et le SRA, et afin dviter les risques de pillage, de ne pas donner ici plus de prcisions sur la localisation de ce site du bassin de La Chambre qui a t par ailleurs dclar et est donc enregistr au Service rgional de larcholo-gie (DRAC de Rhne-Alpes). La fibule est lheure actuelle entre les mains de linventeur qui a prvu de la remettre au Muse Savoisien de Chambry. Outre M. Ramos, qui a accueilli avec intrt notre projet de publication et a rserv un excellent accueil lun dentre nous (D. B.), nous aimerions remercier tous ceux qui nous ont aids, en particulier Franoise Ballet, conservatrice du service dpartemental du patrimoine de Savoie, Marie-Pierre Feuillet, charge de la Savoie au sein du SRA, Gabriele Graenert, du Service archologique de ltat de Fribourg, Jean-Franois Connille, prsident de la Socit dHistoire et dArchologie dAix-les-Bains, Gilbert Kaenel, directeur du Muse cantonal darchologie et dhistoire de Lausanne, ainsi que son collaborateur, Jrme Bullinger, et Jacques Meissonnier, ancien conservateur du patrimoine au SRA de Bourgogne. Merci galement Jean Gelot (INRAP) pour ses dessins. Cette tude a en outre bnfici dune relecture de la part de nos collgues Michel Feugre, Reto Marti et Franoise Vallet, auxquels nous sommes redevables de prcieuses remarques et suggestions.

    nest contemporaine de la fibule zoomorphe. Il sagit essentiellement dobjets antrieurs, en loccurrence dpoque gallo-romaine (des monnaies en particu-lier), ainsi que de La Tne, qui tmoignent donc dune occupation antique, notamment La Chambre mme (Rmy et alii, 1996, p. 135) ; mais on a trouv aussi non loin de l, Sainte-Marie-de-Cuines, des spul-tures qui pourraient tre dpoque mrovingienne (ColardEllE, 1983, p. 299-300). La situation topo-graphique du lieu mrite dtre souligne, dans une des grandes voies naturelles de pntration du massif alpin et, qui plus est, la jonction avec deux valles affluentes, dont lune conduit vers le col du Glandon, au sud-ouest, et lautre, en direction du nord-est, per-met de communiquer avec une pntrante majeure dans lAntiquit, la valle de la Tarentaise, via le col de la Madeleine, col o, prcisment, des dcouvertes de spultures dpoque mrovingienne auraient t signa-les (ibid., p. 292-294 ; Rmy et alii, 1996, p. 175).

    La fibule (fig. 3) est de petite taille, limage des autres pices de la mme srie : 34 mm de longueur pour 17 de hauteur maximale. Elle est en argent dor, sans apport dun autre matriau. Les dtails du dcor sont simplement inciss. Bien conserve, cette fibule est complte lexception de lardillon, rduit au porte-ardillon, et sa dorure nest use quen quelques points.

    Les deux pattes du cheval reposent sur une barre horizontale, grave de deux traits longitudinaux, qui matrialise le sol. La patte antrieure, lgrement

    0 300 km

    crille

    La ChambreCharpey

    Fig. 1. Localisation dcrille (Jura), de La Chambre (Savoie) et de Charpey (Drme).

  • contriBution la connaissancE dE limplantation BurGondE En GaulE au ve siclE 569

    Revue Archologique de lEst, t. 59-2010, p. 567-583 SAE 2010

    flchie, est plus longue que la patte postrieure, trs ramasse, ce qui donne lanimal une position qui pourrait voquer le premier temps du galop. Cette hypothse parat renforce par la position de la queue, redresse dune faon trs inhabituelle par rapport ce que lon voit sur les autres pices de cette srie o elle est tombante, et par celle de la tt