Conseils pratiques pour l'entretien des monuments .l’d’ un monument funéraire ? Entretien bien

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Conseils pratiques pour l'entretien des monuments .l’d’ un monument funéraire ? Entretien bien

  • Quelques conseils pratiques

    pour lentretien des monuments funraires

    Genevive ORIAL, Vronique VERGES-BELMIN, Annick TEXIER, Claudine LOISEL, Gunola GROUD,

    Jean-Pierre BOZELLEC, Hugues de BAZELAIRE

    Jardins de pierres - Conservation de la pierre dans les parcs, jardins et cimetires

    Confrence internationale 22-24 juin 2011

  • Le contexte

    En consquence, un entretien est ncessaire; Mais les interventions sont souvent agressives et nuisent la conservation du monument;

    Une rflexion entre responsables et scientifiques de la conservation, et praticiens de la restauration a t concrtise par ldition dun guide dentretien.

    Les spultures sont des uvres composites, exposes en extrieur donc aux variations climatiques et la pollution atmosphrique;

    Elles sont le sige de colonisations biologiques plus ou moins denses;

  • Comment dfinir lentretien dun monument funraire ?

    Entretien bien conduit - pour une conservation durable,

    - dans le respect des matriaux, - dans le respect de lintgrit de la forme et

    de la surface du monument. = actions lgres, rgulires et mesures.

    Connatre les matriaux composant le monument; Dterminer leurs degrs daltration;

    Comprendre limpact de certaines actions dentretien;

    Choisir les gestes, techniques et produits les plus adapts.

  • Les pierres peu poreuses dites dures

    Les pierres tendres

    Granites,trs rsistants, noirs, bruns,tachets; Reconnaissables leur poli; Marbres (souvent blancs) moins rsistants.

    Les matriaux des spultures

    Pierres poreuses (comme les calcaires), souvent beiges, roses ou grises; Ne prennent pas le poli; Saltrent plus facilement.

  • Les pierres artificielles Les mtaux

    Granito, le plus souvent constitu de graviers en pierre, enchsss dans une matrice en ciment

    Principalement les cuivreux (comme bronze et laiton), les ferreux (fonte, fer forg) et parfois le plomb pour les scellements.

  • Les cramiques ornementales et photographiques:

    Les vitraux

    Terres cuites ou porcelaines mailles.

    Associations de verres colors parfois peints, toujours sertis dans un rseau de plomb, lensemble tant maintenu par un chssis en mtal ferreux.

  • Leau, une cause majeure de dgradation !

    Elle provoque des dommages mcaniques lorsquelle est projete sous pression sur une pierre endommage.

    Elle transporte les sels minraux dans les pores de la pierres, puis les dpose sous forme defflorescences.

    Elle transporte les produits de corrosion des mtaux et favorise la rouille et le vert de gris.

    Elle contribue dtruire les maux des cramiques.

    Elle favorise la croissance biologique.

  • Sur quelles altrations puis-je intervenir ?

    Ne pas arracher, couper la base des racines et renouveler jusqu la mort des vgtaux

    Gratter sec la spatule en bois ou en plastique

    Pulvriser un biocide du commerce, base dammonium quaternaire - 2 ou 3 applications espaces dune journe, par temps sec; Brosser sec les vgtaux quand ils sont desschs (morts); Renouveler le traitement tous les deux ans.

    Algues noires Algues rouges

    Algues vertes Lichens

    Lierre et arbuste

    Mousses

    Principalement sur les recouvrements biologiques

  • Les altrations qui ncessitent laide dun spcialiste ?

    Crotes noires : accumulations superficielles grises noires, dures et fortement adhrentes au support de pierre.

    clatements de pierre : pertes locales dues des pressions internes, lies laugmentation de volume des agrafes.

    Cassures et dessertissage des vitraux.

    Dsagrgation de la pierre : dtachement de grains individuels ou dagrgats.

    Corrosion des dcors et sculptures en mtaux.

  • Les usages proscrire

    Leau de Javel ou hypochlorite de sodium : frquemment utilise mais dangereuse pour les matriaux; Effet propre immdiat mais attaque pierre et mtaux par la formation de sels (chlorure de sodium); La brosse mtallique : raye la pierre et entrane une perte irrmdiable de matire;

    Leau sous pression : elle agit essentiellement par effet mcanique et dsagrge la pierre.

  • Quelques conseils dentretien

    Enlever rgulirement les feuilles mortes et dbris vgtaux accumuls sur les monuments; Dpoussirer souvent la balayette; Nettoyer sous les jardinires et les plaques souvenir; Veiller ce que leau svacue correctement sans sinfiltrer dans la pierre et sans stagner. Laver modrment leau du robinet et la brosse douce, sans eau de Javel;

    Traiter tous les 2 ans environ, lammonium quaternaire, de prfrence au printemps;

    Nettoyer les cramiques, leau avec un tissu doux;

    Appliquer une cire micro cristalline sur les bronze, laiton, cuivre, pour conserver un aspect patin.

  • L entretien dune spulture doit tre une action lgre,

    rgulire et mesure, conduite dans le respect des matriaux

    et de laspect originel du monument;

    Un bon entretien nest pas exclusivement destin rendre

    une tombe visuellement propre, notion trs relative dans un

    environnement extrieur;

    Il doit surtout aider prserver durablement le monument

    - dans lintgrit de sa forme comme de sa surface - et donc

    privilgier des gestes de conservation

    Ces informations sont synthtises sous la forme dune

    plaquette simple, didactique, accessible tous.

    En conclusion

  • Merci pour votre attention

  • http://.lrmh.fr/lrmh/telechargement/Guide-Entretien-Monuments-Funeraires.pdf