COMPTE - RENDUs1.e- COMPTE - RENDU INTERVENTION EN SITE SOUTERRAIN EXERCICE Secours Sp£©l£©o Fran£§ais

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of COMPTE - RENDUs1.e- COMPTE - RENDU INTERVENTION EN SITE SOUTERRAIN EXERCICE Secours...

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    COMPTE - RENDU

    INTERVENTION EN SITE SOUTERRAIN

    EXERCICE Secours Spéléo Français 83

    27-28 SEPTEMBRE 2008

    AVEN DU PUIT DES BANS

    Commune de Saint Disdier en Dévoluy/ Département des Hautes Alpes

    - Sgt/c GRACIANO. F / CDT ISS83-

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    SOMMAIRE Avant-propos

    1. Description du cadre de l’exercice. 2. Synthèse du déroulement des opérations. 3. Bilan. 4. Conclusion et proposition.

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    Avant-propos Le Secours Spéléo Français: Le Spéléo Secours Français est une commission de la Fédération qui a pour but la mise en œuvre d'équipes et de moyens spécialisés en secours souterrains. La Convention Nationale : signée le 27 juin 2007 par le Ministère de l'Intérieur et la Fédération Française de Spéléologie, fixe les modalités d'intervention des équipes du Spéléo Secours Français. C'est sur cette Convention Nationale que s'appuient les Conventions Départementales. Le secours Spéléo Varois: Ramification du SSF et en complémentarité des pouvoirs publics, il intervient dans le cadre du plan de secours. Celui-ci est unilatéral, il est imposé par le Préfet. La complémentarité du Spéléo secours Varois avec, anciennement le Secours en Montagne de Toulon et depuis 1997, le GRIMP 83, a toujours existé, de nombreux exercices communs ont déjà eu lieu depuis de nombreuses années. L’équipe Intervention en Site souterrain : L’arrêté du 29 avril 2004 fixant le guide national de référence Intervention en site souterrain, détermine les conditions de formation et d’intervention des sapeurs- pompiers dans les cavités souterraines, naturelles et artificielles. Le Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux du SDIS du Var dispose de sauveteurs formés à cette spécialité. Onze sauveteurs sont titulaires de l’unité de valeur ISS 1 (6 chefs d’équipe et 5 équipiers), six sauveteurs dont un médecin sont en cours de formation. L’ensemble de ces sauveteurs est issu de la liste opérationnelle GRIMP. Les journées de formation des 27 et 28 septembre ont pour objectif principal de travailler en complémentarité des secouristes du SSF 83 afin d’appréhender au plus juste, une opération de secours d’envergure en site souterrain. Elles entrent dans le cadre des objectifs définis sur le plan de formation 2008/2009, en vu d’établir la liste opérationnelle 2009/2010. Afin de maintenir une réponse opérationnelle dans le département du var pendant ces journées de formation, cinq sauveteurs sur onze se sont rendus à cet exercice.

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    1. Description du cadre de l’exercice. 1. a) Thème de l’exercice : Le thème de l’exercice concerne un plongeur spéléo (spéléonaute) victime d’un accident de plongée dans le siphon 2, situé à la côte – 217 mètres de la cavité du puits des Bans à 1300 mètres de l’entrée de celle ci. L’alerte est donnée par un second spéléologue qui est sorti de la cavité. La victime s’est déplacée par ses propres moyens jusqu’à la côte -170 mètres.

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    1. b) Situation et description de la cavité : La cavité du Puits des Bans se trouve dans le massif du Dévoluy sur la commune de St Disdier en Dévoluy. Le Dévoluy est un massif karstique, qui compte de très nombreuses cavités naturelles spécifiques aux régions calcaires. Très fréquentées par les spéléologues, le Dévoluy en compte 585, le plus profond le Rama Aiguilles atteint -980 m. Le Dévoluy, d'une superficie d'environ 185 km², est situé à cheval sur les départements des Hautes- Alpes principalement, de l'Isère et de la Drôme. Pour information le Var en compte près de 1800.

    La cavité du puits des Bans est une source découverte en 1897. Pour le spéléologue, c’est une émergence temporaire pénétrable, qui déborde de temps en

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    temps. Dun développement de plus de 1300 mètres avant le siphon 2, la progression se fait à travers des petits lacs, des grandes dalles inclinées et de nombreux ressauts. Au-delà des caractéristiques de cette cavité, la présence d’eau et la température des lieux compliquent le travail des sauveteurs par l’effet du froid. - Entrée de la cavité selon la saison ou les conditions météorologiques- Aven du Puits des Bans Cordonnées GPS de la cavité : 44° 43.331 N 005° 54.957 E Altitude : 1090 mètres.

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    1. c) Méthode opérationnelle : L’ensemble des effectifs (28 personnes) participant au titre d’intervenants en site souterrain (SFF 83, ISS 83) a été mis en situation d’opération réelle.

    - 2 CTD SSF 83 ont assuré la gestion opérationnelle du secours en surface. - 4 Membres du SFF 83 ont assuré la gestion administrative du secours en

    surface (suivi de l’engagement des sauveteurs dans la cavité, permanence radio)

    - 1 membre du SSF 83 a assuré la distribution et le reconditionnement du matériel.

    - 21 membres du SSF 83 et de l’ISS 83 ont participé au conditionnement et à l’évacuation de la victime (comprise dans l’effectif des 21).

    L’engagement des sauveteurs a été réalisé en fonction de plusieurs critères :

    - La réponse immédiate à la réalité opérationnelle. - La qualification des intervenants. - L’aptitude des intervenants dans la réalisation des différentes missions. - L’ordre d’arrivée sur les lieux de l’exercice.

    1. d) Commandement et organisation du secours : L’organisation du secours est articulée autour d’une infrastructure qui se trouvait dans un champ à environ 10 mn de l’entrée de la cavité. Cordonnées GPS du champ : 44° 43.144 N 005° 54.958 E Altitude : 1177 mètres. L’infrastructure comprend : Une zone secours.

    - 1 Poste de commandement : Suivi du secours et permanence radio. Système TPS (transmission par sol) et Généphone (téléphone à fil).

    - 1 Poste matériel : Cordes, mousquetons, poulie, civière, etc… Une zone lieu de vie.

    - Un poste servant au repas commun. - Les tentes des différents intervenants.

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    Zone secours

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    Zone lieu de vie Les intervenants sont autonomes en matière d’intendance et de logistique personnelle. Le SDIS 83 a mis à disposition des 5 sauveteurs ISS l’ensemble des moyens nécessaires à la participation de ces journées de formation, 2 véhicules, une tente type Barnum, 5 lits « type picot » ainsi que la nourriture pour ces 3 journées.

  • Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux

    - Direction Départementale des Services d’Incendie et de Secours du Var-

    2. Synthèse du déroulement des opérations.

    2. a) Organisation et durée de l’exercice : La tactique opérationnelle est décomposée en 3 parties

    - La phase d’investigation. - La phase d’évacuation de la civière. - La phase de désengagement et déséquipement de la cavité.

    La première équipe débute le secours le 27 septembre à 09h30, le dernier sauveteur sortira de la cavité le 28 septembre à 04h30. Le secours aura duré 19h00. 2. b) Phase d’investigation : Cette phase comprend les opérations d’abordage, mise en sécurité victime, et déploiement des dispositifs de transmission sous terraine. Le déploiement simultané du dispositif de transmission permet de maintenir une permanence radio et de réagir instantanément. L’équipe transmission a été suivie peu de temps après, par l’équipe assistance victime (ASV).

    - L’équipe transmission posera 5 postes de liaison de communication dans la cavité.

    - L’équipe ASV réalisera l’abordage (bilan médicale transmis par poste téléphone) et la