Communaut© du Pacifique - spc. Communaut© du Pacifique Rapport annuel La science, le savoir et

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Communaut© du Pacifique - spc. Communaut© du Pacifique Rapport annuel La science, le...

  • Communaut du PacifiqueRapport annuel

    2014La science, le savoir et l innovation

    au service du dveloppement durable du Pacique

    Communaut du Pacifiquespc@spc.intwww.spc.intSige : Nouma, Nouvelle-Caldonie

    ISSN 0489-9598

  • Nouma, Nouvelle-Caldonie, 2015

    Communaut du Pacifique

    Rapport annuel

    2014

    New logo : 6 October 2015

  • Communaut du Pacifique (CPS) 2015

    Tous droits rservs de reproduction ou de traduction des fins commerciales/lucratives, sous quelque forme que ce soit. La Communaut du Pacifique autorise la reproduction ou la traduction partielle de ce document des fins scientifiques ou ducatives ou pour les besoins de la recherche, condition quil soit fait mention de la CPS et de la source. Lautorisation de la reproduction et/ou de la traduction intgrale ou partielle de ce document, sous quelque forme que ce soit, des fins commerciales/lucratives ou titre gratuit, doit tre sollicite au pralable par crit. Il est interdit de modifier ou de publier sparment des graphismes originaux de la CPS sans autorisation pralable.

    Texte original : anglais

    Communaut du Pacifique, catalogage avant publication (CIP)

    Rapport annuel de la Communaut du Pacifique : 2014 / Communaut du Pacifique

    (Rapport annuel de la Communaut du Pacifique / Communaut du Pacifique)

    ISSN : 0489-9598

    1. Pacific Community Periodicals.

    2. Technical assistance Oceania Periodicals.

    I. Titre II. Communaut du Pacifique III. Sries

    341.246 AACR2

    ISSN 0489-9598

    Maquette et mise en page : Section publications de la CPS

    Prpar pour la publication et imprim par la Communaut du Pacifique

    BP D5, 98848 Nouma Cedex, Nouvelle-Caldonie

    2015

    La CPS rduit son impact environnemental en utilisant Cocoon Offset.

  • Table des matiresRemerciements v

    Avant-propos 1

    Dialogue de haut niveau sur le changement climatique 2

    Observateur permanent auprs de lAssemble gnrale des Nations Unies 2La quarante-quatrime session du CRGA en bref 3

    valuation du dispositif de gouvernance 3

    galit hommes-femmes 4Membres de la Communaut du Pacifique 4Approches plurisectorielles 4Effectif de la CPS 5Engagement du personnel 5Rduction de l'empreinte carbone 5

    Nos trois objectifs 6Premier objectif : Croissance conomique durable 6Deuxime objectif : Les communauts du Pacifique sont autonomes et rsilientes 7Troisime objectif : Les Ocaniens ralisent leur plein potentiel, tout en vivant longtemps et en bonne sant 8

    Bilan au 31 dcembre 2014 13tat des recettes et des dpenses - fonds statutaires au 31 dcembre 2014 14tat des flux de trsorerie au 31 dcembre 2014 15Annexes aux tats financiers 16Notes relatives aux mthodes comptables 46Recettes par source de financement pour l'exercice 2014 51Informations statistiques 53tat des dpenses par activit pour l'exercice 2014 54tat des dpenses par division pour l'exercice 2014 54Caisse de prvoyance 58Notes relatives aux mthodes comptables 61Membres de la Communaut du Pacifique 62

  • RAPPORT ANNUEL 2014

    PapuaNew Guinea

    SolomonIslands

    Federated Statesof Micronesia

    Marshall Islands

    Kiribati

    Nauru

    Northern MarianaIslands

    GuamPalau

    Tuvalu

    Tokelau

    Samoa

    Wallis & Futuna

    KiribatiKiribati

    CookIslands Polynsie franaise

    Nouvelle-Caldonie TongaNiue

    Vanuatu

    Pitcairn

    New Zealand

    Australia

    Fiji Islands AmericanSamoa

    RemerciementsLa CPS est une organisation intergouvernementale qui uvre en troite collaboration avec ses membres : Australie, tats fdrs de Micronsie, tats-Unis dAmrique, Fidji, France, Guam, les Cook, les Mariannes du Nord, les Marshall, les Salomon, Kiribati, Nauru, Niue, Nouvelle-Caldonie, Nouvelle-Zlande, Palau, Papouasie-Nouvelle-Guine, Pitcairn, Polynsie franaise, Samoa, Samoa amricaines, Tokelau, Tonga, Tuvalu, Vanuatu, et Wallis et Futuna. Nous tenons les remercier pour leur soutien.

    Nous remercions galement nos principaux bailleurs de fonds pour leur gnreuse contribution la concrtisation des objectifs de dveloppement de la rgion Pacifique : Australie, Banque asiatique de dveloppement, Banque mondiale, Commission des pches du Pacifique occidental et central, Core, tats-Unis dAmrique, Fonds pour lenvironnement mondial, Fonds des Nations Unies pour lenfance, France, GIZ (Agence allemande de coopration internationale), Nouvelle-Zlande, ONU Femmes, Organisation maritime internationale, Organisation des Nations Unies pour lalimentation et lagriculture, Programme des Nations Unies pour le dveloppement, Secrtariat du Commonwealth, Secrtariat gnral du Forum des les du Pacifique, et Union europenne.

    Secrtariat gnral de la Communaut du Pacifique | spc@spc.int | www.spc.int

    Sige : Noumea, Nouvelle-Caldonie | Antenne rgionale des Fidji | Antenne rgionale Pacifique Nord | Bureau de pays des les Salomon

  • RAPPORT ANNUEL 2014 1

    Avant-proposJai le plaisir de vous prsenter le Rapport annuel 2014 du Secrtariat gnral de la Communaut du Pacifique. Vous y trouverez un bref rsum des activits de cette anne ainsi que les tats financiers et le rapport des vrificateurs des comptes pour lexercice considr.

    En 2014, nous avons amorc un programme de rformes destin conforter le statut de la CPS en tant que principale organisation scientifique et technique au service du dveloppement en Ocanie. Dans ce contexte et dans loptique gnrale damliorer lefficacit et lutilit du travail que nous menons au profit de nos pays membres, nous nous sommes notamment fix l'objectif de mettre en place une approche programme intgre permettant aux spcialistes

    de diffrents secteurs de travailler ensemble sur les problmatiques du dveloppement tout en sinscrivant dans une dmarche pluridisciplinaire.

    Nous avons choisi dinaugurer cette approche intgre sur deux dossiers thmatiques prioritaires : changement climatique et rduction des risques de catastrophe, dune part, et maladies non transmissibles et scurit alimentaire, dautre part. Si ces questions mettent clairement au dfi la rgion, elles appellent galement une action dcloisonne mettant contribution lensemble de nos domaines dintervention. Pour mettre en commun lexpertise de tous les programmes de la CPS, des groupes de travail ont t constitus en novembre 2014.

    Toujours dans loptique de renforcer lefficacit de notre action et les rsultats obtenus au regard des priorits des pays membres, nous avons galement cr en 2014 une Unit dappui aux programmes et un Comit de validation des projets. Cette nouvelle mthode de programmation, qui sapplique ds la rdaction de la note conceptuelle de projet, vise amliorer la conception, lexcution, le suivi et lvaluation des programmes et projets la CPS.

    Ces rformes doivent galement permettre la CPS de se doter des outils ncessaires pour appuyer activement la participation des membres aux diffrents processus engags sur la scne internationale. Pensons notamment aux Objectifs de dveloppement durable, la troisime Confrence internationale des Nations Unies sur les petits tats insulaires en dveloppement (Samoa) et son document final intitul Samoa, la Voie suivre , ou encore la Confrence des Parties la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) prvue fin 2015, qui vise

    ladoption dun accord universel contraignant sur le climat. Si ces mcanismes internationaux ont dimportantes retombes pour la Communaut du Pacifique, ils ouvrent aussi de grandes perspectives en matire de dveloppement.

    lchelle rgionale, le Cadre pour le rgionalisme dans le Pacifique, approuv par les dirigeants ocaniens en 2014, est en rsonance directe avec notre travail et notre faon de collaborer avec les organisations membres du Conseil des organisations rgionales du Pacifique (CORP), surtout lorsquil est question de mieux coordonner llaboration des politiques et loffre de services travers la rgion.

    Nous avons galement le plaisir de vous annoncer que pour la dix-neuvime anne conscutive, les vrificateurs indpendantsont approuv sans rserve les comptes de la CPS.

    Le Comit daudit et des risques, mis en place par notre organe directeur, sest runi trois reprises en 2014 et, au cours de lanne, il a adopt un cadre dassurance qualit structurant la fonction daudit interne et la gestion des risques, un plan stratgique de gestion des risques, et un plan daudit interne et de gestion des risques prcisant la porte de la fonction daudit pour les trois prochaines annes. Le Comit sest galement pench sur le texte rvis du Rglement financier de la CPS. Nous tenons ici remercier le Comit daudit et des risques qui a su mener sa mission indpendante de supervision et de conseil, ainsi que lAustralie, qui na de cesse dappuyer cet important mcanisme.

    Le financement prenne des futures activits de la CPS est une quation que lon ne pourra rsoudre sans une valuation mticuleuse des priorits. Cette quation, nous cherchons activement la rcrire, notamment en mettant davantage laccent sur des partenariats durables. Les nouvelles conventions de partenariat signes en 2014 avec lAustralie et la Nouvelle-Zlande ont permis dassouplir les modalits de financement et de les rendre plus prvisibles ; elles contribuent aussi lefficacit de laide, en ce sens quelles permettent des approches de long terme, qui sadaptent mieux aux priorits et aux capacits des pays que les approches projet.

    Notons que cest avant tout le climat de confiance et de coopration qui prvaut entre les membres de la Communaut du Pacifique et leur Secrtariat gnral qui dtermine lefficacit de notre action. ce titre, il figurera au premier plan de notre nouveau Plan stratgique 2016-2020, tabli en troite concertation avec les membres.

    Enfin, je tiens remercier le personnel de la CPS pour son engage