Civilisation Dio Fa Zappa

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Civilisation Dio Fa Zappa

  • 7/21/2019 Civilisation Dio Fa Zappa

    1/19

    rudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif compos de l'Universit de Montral, l'Universit Laval et l'Universit du Qubec

    Article

    Louise MorandCircuit : musiques contemporaines, vol. 14, n 3, 2004, p. 73-90.

    Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :

    URI: http://id.erudit.org/iderudit/902328ar

    DOI: 10.7202/902328ar

    Note : les rgles d'criture des rfrences bibliographiques peuvent varier selon les diffrents domaines du savoir.

    Ce document est protg par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'rudit (y compris la reproduction) est assujettie sa politique

    d'utilisation que vous pouvez consulter l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html

    La morale de lhistoire : quelques horizons esthtiques de Frank Zappa

  • 7/21/2019 Civilisation Dio Fa Zappa

    2/19

    La m o ral e d e l h isto i re.*

    Quelques hor izons es th t iques

    d e F ra n k Za p p a

    Louise Morand

    Lors de la commmoration des vnements du 1 1 septembre dans les mdias, j'ai

    pens que l'oeuvre la plus approprie diffuser pour l'occasion serait

    D io

    Fa, extraite

    de l'album Civilization Phaze

    III

    de Frank Zapp a

    1

    . Pourquoi Zappa et pas Taverner

    ou Arvo Part dont les oeuvres se veulent porteuses de spiritualit et de transcen

    dance? Dans un autre ordre d'ide, pourquoi pas le

    War Requiem

    de Britten ou

    Legrand m acabre de

    Ligeti qui ont une porte universelle? Ou la

    Passionselon Sa int-

    Jean

    de Bach

    ?

    Autrement dit, qu i est ce Z ap pa

    ?

    Qu'est-ce qu'il a de si extraordinaire

    pour que son oeuvre soit app ele nous interpeller dans une circonstance si trag ique ?

    Pour rpondre ces questions, il faut pntrer dans l'univers potique et musical

    de Zappa. Ce qui n est pas chose facile. D'abord parce que l'tendue de sa pro

    duction a de qu oi dsorienter l'auditeur-explorateur. En effet, en un peu plus de 3 0

    ans d'une carrire interrompue trop tt par la maladie, Zappa nous a laiss pas moins

    de 5 0 0 oeuvres musicales, plus de 6 0 disques, des textes, des films et des vidos.

    Une cration d'une grande diversit et d'une profonde originalit. Mais la difficult

    tient galement la position du compositeur vis--vis la culture contemporaine. Sa

    musique renvoie aux traditions tant classique que populaire et, comme ses textes, elle

    regorge d e citations ou d'allusions des oeuvres antrieures ou celles d'autres com

    positeurs. L'utilisation que fait Zappa de la langue est aussi trs particulire. Ses textes

    sont remplis de jeux de mots, d'expressions argotiques ou inventes qui en rendent

    la comprhension difficile. Le personnage de Zappa est aussi insparable de son

    u vre. L'artiste est un critique po litique bien inform et il s'est exprim dans plusieurs

    mdias contre la manipulation de l'information, la censure, le militarisme, l'usage des

    drogues, la corruption de la classe p olitique, etc. En spectacle il fait une part impor

    tante la communication avec les spectateurs. La musique y alterne souvent avec

    des histoires accompagnes d'une trame sonore, des actions sur scne avec parti

    cipation du public, des concours et mme des sances de vote. Ajoutons encore

    cela une entreprise de production et de diffusion qui fa brique des disques et vidos,

    1.

    Frank Zappa, Civilization, Phaze I

    Zappa Records, CDDZAP 56,1994.

  • 7/21/2019 Civilisation Dio Fa Zappa

    3/19

    7 4

    des T-shirts, des photos, des affiches, qui circulent dans le commerce.

    C est

    travers

    tous ces mdias que l'oeuvre de Zappa tend sa porte. Des liens se tissent entre

    ces rseaux d e comm unication qui font que de s lments de style sont vhiculs entre

    les plans sonore, visuel, littraire et mdiatique.

    C est la m usique que je vais m 'attarder plus particulirement ici. La musique est

    le coeur de la cration de Zappa. Il serait impossible d'en dresser un bilan dtaill

    en quelques page s. Je vais plutt tenter de mettre en lumire certains traits dominants

    de la personnalit artistique du compositeur, rendre compte de son originalit et de

    la place particulire q u'il occ upe au sein de la culture musicale contemporaine. Au

    lieu de p rocder partir d'exemples extraits de tout le catalogue d e Z ap pa , je vais

    prsenter une pice de sa dernire priode de composition que le lecteur pourra se

    procurer facilement. Il s'agit de Dio Fa

    2

    publie sur l'album Civilization Phaze III.

    Certains exemples d 'autres oeuvres serviront appu yer les traits rvls par la pic e

    principale.Lesrfrences aux disques seront donnes partir des numros apparaissant

    au catalogue de la collection Zappa (Zappa Records). Ce sont des rditions num

    riques de tous les disques qui ont t l'origine publis sous diverses tiquettes.

    Toutefois, la date de l'dit ion originale pour chaque album a t conserve.

    Commenons donc par la fin, Civilization Phaze

    III,

    Dio Fa et le

    1 1

    septembre...

    2. Le

    titre est une expression italienne qui

    signifie Dieu est un menteur :

    * Millions of

    people

    believe

    football

    is

    God, but, it

    is

    said(at least in Torino}, "Godis aliar -

    Dio

    Fa.

    Citation tire du texte

    Proposal for a

    world cup football opera: Dio Fa), publi

    dans

    The Real FrankZappa

    Book,

    par Frank

    Zappa et Peter Occhiogrosso, New York,

    Poseidon Press, 1989, p. 343-347.

    Sty le et for m e

    L'album Civilization Phaze III a t dit en 1994, quelques mois aprs la mort

    du compositeur. C est un album double que Zappa dcrit en ces mots :

    Civilization Phaze

    ///est

    un

    opra-pantomime, avec activit physique chorgraphie (mani

    feste par la danse ou toute autre forme de communication sociophysique inexplicable).

    La continuit de l'action est drive d'une rotation srielle de mots, phrases et concepts

    incluant (mais non pas limit ) moteurs, cochons, poneys, eau noire, musique, bire et

    diverses formes d'isolement personnel

    3

    .

    Dans cet opra-pan tomime , des personnages sont runis l' intrieur d'un piano

    qu'ils ont pour logement. Des pisodes de conversations accompagnes d'une trame

    sonore plus ou m oins lab ore alternent avec des pices musicales possdant cha

    cune un programme. Celui de Dio Fa se traduit ainsi :

    L'extrieur

    du

    piano est maintenant habit par des danseurs-en-poneys, portant

    des

    habits

    religieux catholiques.Lepape C ochon est mort. Il est maintenant renvers etsonwagon

    se fait remorquer.Lenouveau pape Poneysefait adorer. Des danseurs-poneys se mettent

    ensemble pour tirer son splendide wa gon neuf vers les spectateurs

    4

    .

    Dio Fa est donc une pice sur le thme du pouvoir religieux. Les acteurs en sont

    des porcs et des poneys, animaux grgaires et peu intelligents. Les attributs

    3. Civilization, Phaze III

    is an opera-panto

    mime, withchoreographed physical activity

    (manifested asdance orother forms of

    inex

    plicablesociophysical

    comm unication .

    Plot continuity is derived froma serial rotation

    ofrandomly chosenwords,phrases and

    concepts,

    including (but not limited to)motors,

    pigs,pon ies, dark water, nationalism, smoke,

    music, beer,

    an dvarious formso f

    personal

    isolation.

    Notes du livret de Civilization,

    Phaze

    III,

    p. 3. (N.B . Toutes les traductions

    dans cet article sont de l'auteur).

    4. The

    piano

    exterior area

    is now

    inhabited

    by dancers-as-ponies,wearing Catholicreli

    giousgarments.The Pig Pope isdead. He is

    upsidedownnow, an dhiswagon is being

    towed

    away.

    Then ew Pony Pope is being

    adored,

    Dancer-ponies team

    up fo pull

    his

    splendidn ew wagon toward theaudience.

    ibid, p. 26.

  • 7/21/2019 Civilisation Dio Fa Zappa

    4/19

    symboliques traditionnels de ces animaux sont pour l'un l'apptit insatiable (le

    porc - goinfre) ; pour l'autre, l'immaturit sexuelle (le petit chev al - phallus).

    La musique d e Dio Fa dbute p ar un impact sonore prolong par des chants d e

    gorge avec harmoniques. Des sonorits mtalliques interviennent comme ceux d'im

    pacts entendus sous l'eau. Le timbre prcis d'un moteur d'avion arrive au ralenti et

    en crescendo pour dominer un instant l'espace acoustique. Le chant harmonique se

    transforme ensuite en une sorte de brassage guttural qui voqu e un rituel tribal. Les

    sons de gorge servent de soutien harmonique un chur de voix planantes. Un

    deuxime avion approche. Des grondements sourds au loin. Une mlodie prend

    forme, triste et belle, au milieu de crpitements qui rappellent un feu, des bruits de

    chanes, des cliquetis mtalliques. Un motif voque une mcanique lourde et gro

    tesque, drgle. Plus loin un claquement de fouet amorce une autre mcanique

    absurde qui rappelle le trot d'un cheval. Un choeur amne des grappes d'harmonies

    complexes. Une plainte trange merge comme d'un autre monde avant l 'accord

    final,

    qui ressemble un clich publicitaire.

    Dio Fo est une pice pour Synclavier (donc une uvre lectroacoustique) d'une

    dure de 8 minutes, 19 secondes. Il est impossible de rendre compte de toute la

    richesse sonore de cette pice. Mais une descript ion sommaire montre qu'elle se

    dploie comme