AVANT-PROPOS - ?· Le modèle de quasi-géoïde QGF98. 1 Un des premiers appareils de mesure de distance…

Embed Size (px)

Text of AVANT-PROPOS - ?· Le modèle de quasi-géoïde QGF98. 1 Un des premiers appareils de mesure de...

  • AVANT-PROPOS

    Le 26 avril 2010, Henri Duquenne nous a quitts, dans sa 63me anne. Directeur de recherche en gravimtrie au LAREG depuis six ans aprs une longue carrire de godsien, il est l'origine de la surface de rfrence des altitudes franaise actuelle, et des logiciels de dtermination de gode utiliss par le Service de godsie et de nivellement de l'IGN (pour ne parler que de son activit de recherche). Il a initi au laboratoire des recherches novatrices sur la gravimtrie mobile qui ont donn lieu une thse de doctorat et qui se poursuivent aujourd'hui. Nous lui ddions ce Bulletin d'information scientifique et technique, consacr notre activit de recherche des trois dernires annes, et lui rendons hommage dans les pages suivantes.

    Bulletin dinformation scientifique et technique de lIGN n 77 (2011/02) 5

  • Bulletin dinformation scientifique et technique de lIGN n 77 (2011/02) 6

  • HOMMAGE HENRI DUQUENNE

    Cet hommage a t prpar avec l'aimable collaboration de Franoise Duquenne.

    Mars 2007 : prsentation du LAREG aux Journes de la Recherche de l'IGN.

    1. Une carrire principalement effectue l'IGN

    Henri Duquenne intgre lcole nationale des sciences gographiques (ENSG) en 1967 dans le cycle des Ingnieurs des travaux gographiques de ltat.

    En 1972, son premier poste lIGN se situe dans le service de topographie, o il mne plusieurs missions de terrain en France et ltranger : Mazamet, Manche, Mali, Terres Australes (Kerguelen, le aux cochons), quateur, Lybie. Il intgre le Service de la godsie et du nivellement (SGN) en 1977, et participe la mission de triangulation dans les Vosges en 1978. De 1979 1983, dtach au Ministre des affaires trangres, il enseigne la godsie lcole nationale des sciences godsiques dArzew (ENSG, Algrie). De retour dAlgrie, en 1983, il est affect comme enseignant lENSG (IGN) et deviendra le chef de la Cellule de pdagogie et de recherche en astro-godsie (CPRAG). Puis il est affect au SGN o il devient chef du dpartement de nivellement, puis du dpartement tudes et mthodes.

    En 1991, il rejoint le LAREG (Laboratoire de recherche en godsie) nouvellement cr.Entre 1994 et 2003, il est dtach au Ministre de lducation nationale lcole suprieure des

    gomtres et topographes (ESGT) en tant que matre de confrences et en deviendra le directeur scientifique.

    Revenant lIGN en 2003, il rejoint le LAREG jusqu sa fin de carrire.En 1986, il entre dans le corps des Ingnieurs gographes par examen professionnel et, suivant

    lvolution de ce corps, il deviendra Ingnieur gnral des ponts et chausses en 2006. Il reoit les palmes acadmiques en 2005.

    2. Une passion : la Godsie

    Henri Duquenne dcouvre la Godsie en participant trois grandes missions sur le terrain : en quateur (1975-1976), o il fallait quelquefois rester un mois sur un point pour faire tous les tours dhorizon et mesures de distances, en Lybie (1976-1977) o, en plein milieu du dsert, les points

    Bulletin dinformation scientifique et technique de lIGN n 77 (2011/02) 7

  • astronomiques taient relis par de grands cheminements lAGA81 et, plus classique, la triangulation dans les Vosges (1978) o les signaux godsiques pouvaient atteindre 42 mtres.

    Cest laspect thorique de la Godsie qui va ensuite le passionner et il va se consacrer lenseignement et la recherche. partir de 1979, et jusquau bout, il enseignera temps complet ou partiel aux niveaux ingnieurs, DEA puis master (ENSG dArzew, IGN/ENSG, ESGT, ESTP cole spciale des travaux publics, du btiment et de l'industrie, Observatoire de Paris, Universit Paris VII). Il mettra en place des enseignements et rdigera des cours en godsie gomtrique, godsie physique, topomtrie et mtrologie. Pour faire passer les messages, il sera soucieux de mettre en place les enseignements pratiques correspondants et sera lorigine de la mise en place du laboratoire de mtrologie de lESGT, en particulier avec linstallation du banc dtalonnage de distancemtres par interfromtrie laser.

    Observation dun point godsique en quateur.

    3. Une recherche dans le domaine du champ de pesanteur

    Henri Duquenne commence ses travaux de recherche sur le gode ds 1989. Lobjectif est doffrir la possibilit de dterminer des altitudes des utilisateurs du systme GPS. Il entre alors dans la petite communaut internationale des spcialistes de godes haute rsolution, calculs partir de mesures denses de gravimtrie terrestre, marine puis aroporte. Il labore le modle de Quasi-gode franais (QGF98) ainsi que la grille RAF98 de conversion de hauteurs ellipsodales (RGF93) en altitudes IGN 69, qui sera intgre dans les logiciels et rcepteurs GPS et utilise au quotidien par les professionnels du positionnement prcis.

    Le modle de quasi-gode QGF98.

    1 Un des premiers appareils de mesure de distance au laser.

    Bulletin dinformation scientifique et technique de lIGN n 77 (2011/02) 8

  • Il amliore les donnes et les mthodes de calcul et publie en 2002 un quasi-gode sur la Corse (et la Provence). la demande de la DITT (Direction des infrastructures, de la topographie et des transports terrestres), il fera le mme travail pour la Nouvelle-Caldonie en trois tapes (2000, 2004, 2007) et crera la grille de conversion de la Belgique.

    En 2005, dans le cadre de lAssociation internationale de godsie (AIG), il met en place lcole francophone sur le gode afin de transmettre son savoir-faire de jeunes ingnieurs. Encadrant ainsi de prs ou de loin, il contribue l'laboration des quasi-godes et grilles de conversion de l le de la Runion, du Cameroun, de l'Algrie et du Liban et des nouvelles grilles sur la France et la Corse (RAF09, RAC09).

    Conscient de limportance pour la prcision des modles de gode de la densit et de la qualit des mesures de gravimtrie, Henri Duquenne entreprend la mise au point dun systme de mesure trois acclromtres, coupls quatre antennes GPS, pouvant tre embarqu sur vhicule lger (drne, bateau, voiture, ) afin de faire des mesures dans des endroits difficiles daccs.

    gauche. Avec Jos Cali: mise au point du systme de gravimtrie mobile (ESGT, 2000). droite. Mesures sur un bateau du SHOM (2006).

    Ayant le got du travail en quipe, il collabore avec de jeunes enseignants chercheurs, encadre des stages (ingnieurs, DEA) et des thses (voir la liste de ses publications ci-aprs).

    Participant en 2000 au groupe de travail du Conseil national de l'information gographique (CNIG) sur la gravimtrie en France, il prconise l'tablissement d'un rseau godsique combin, en ajoutant des mesures de gravit sur les points du rseau godsique RBF (1 000 points). Il participera son laboration, en particulier avec le gravimtre absolu A10.

    En 1997, il crit les spcifications du NIREF (Nivellement de rfrence franais) dont il suivra avec attention l'tablissement en fin de carrire.

    4. Activits dans les unions et organisations scientifiques

    Secrtaire, puis vice-prsident, de la section godsie du Comit national franais de godsie et de gophysique (CNFGG).

    Membre du groupe de Travail Modlisation du gode marin et terrestre de l'AIG (AIG/SSG.3.167).

    Reprsentant national la commission Gode europen de l'AIG. Participation aux activits du Bureau gravimtrique international (BGI) et de l'International

    gravity field service (IGFS) AIG.

    Bulletin dinformation scientifique et technique de lIGN n 77 (2011/02) 9

  • Participation aux travaux du CNIG : commission Positionnement statique et dynamique et groupe de travail Rseaux gravimtriques et godes de rfrence .

    Participation la sous-commission de l'AIG des rfrences godsiques pour l'Europe (EUREF). Membre de la commission Positionnement et mesure de la Fdration internationale des

    gomtres (FIG).

    5. Publications

    Duquenne, H. (1992) The new digital terrain model of France. In Proceedings of the First Continental Workshop on the geoid in Europe, Prague, May 11-14th 1992.Duquenne, H, Z. Jiang, N. Schaud (1994) Nivellement par GPS : vers un gode centimtrique. Gomtre, n. 4, p. 42-47.Duquenne, H., Z. Jiang (1995) The geoid in Southern Alps of France. In New Geoids in the World, IGES Bulletin, n. 4, p. 115-130.Duquenne, H., Z. Jiang, C. Lemari (1995) Geoid determination and levelling by GPS: some experiment on a test network. In Proceedings of the Inversion IAG Symposium n. 113 "Gravity and Geoid", Graz, Austria, 1994, Springer Verlag.Duquenne, H., M. Sarrailh (1996) Improvement of gravimetric geoid determination in the French Alps. Finnish Geodetic Institute Report, n. 96:2, p. 71-76. Proceedings, Session G7, EGS XXI General Assembly, The Hague, The Netherlands, May 6-10th 1996.Jiang, Z., G. Balmino, H. Duquenne (1996) On the numerical approximation of the errors in a GPS aided gravimetric geoid determination. Finnish Geodetic Institute Report; n. 96:2, p. 57-66. Proceedings, Session G7, EGS XXI General Assembly, The Hague, The Netherlands, May 6-10th 1996.Jiang, Z., H. Duquenne (1996) On the combined adjustment of a gravimetrically determined geoid and GPS levelling stations. Journal of Geodesy, vol. 70, n. 8, p. 505-514.Drflinger, E., Z. Jiang, H. Duquenne (1997) Determination of the quasi-geoid in a mountainous Area: Example of the Eastern Pyrnes (France). In IAG symposia Series, vol. 117, Gravity, Geoid and marine Geodesy, Springer.Jiang, Z., H. Duquenne (1997) On fast integration in geoid determination. Journal of Geodesy, vol. 71, n. 2, p. 59-69.Duquenne, H. (1998) QGF98, a new solution for the quasi-geoid in France. Finnish Geodetic Institute Report, n. 98:4, p. 251-255. Proceedings of the 2nd Continental Workshop on