Atlantide -- Spanuth -- Clan9

  • Author
    odred9

  • View
    238

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Atlantide -- Spanuth -- Clan9

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    1/17

    Complment : article vu le 13 mai 04 sur +

    LAtlantide

    1.1 - O tait lAtlantide ?

    La rgion de lAtlantide avant la chute du plantode.En ligne pointille) : la progression la plus tendue de l'inondation suivant les formations de falaise.

    En continue: la ligne des ctes d'aujourd'hui, l'ouest les lagunes avec les les frisonnes du nord.

    Jrgen Spanuth a prouv qu'en raison des diffrentes traditions historiques,lAtlantide a pri dans la mer du Nord autour de 1200 AEC. Il s'agit de l'le Royale(Basilia en grec), la mtropole Atlante, o leur premier roi Atlas porte symbolique-ment le ciel sur ses paules, tel la colonne Yggdrasil/ Irminsul* qui indique l'toile dunord autour de laquelle toute la vote cleste tourne.

    Selon les plonges entreprises, les ruines de Knigsburg/ Basilia sont seule-ment 8 m de profondeur ce qui fut mesur par cho-location et les rsultats obte-

    nus concernant les mesures, la qualit des restes et leur situation, correspondent exac-tement aux indications du "Rapport sur l'Atlantide".

    1

    mailto:[email protected]:[email protected]
  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    2/17

    1.2 - Pourquoi lAtlantide a-t-elle sombr ?

    L'le d'Hligoland : Ici, 40 m de profondeur, commence "le trou dHligoland"de 14 km de long provoqu par la chute d'un plantode.

    Cette cause n'tait pas, jusqu' maintenant, l'une de celles que la science recon-

    naissait mais, nous pensons que la catastrophe naturelle mondiale dvastatrice, fut d-clenche par un plantode immense la fin du XIIIe s. AEC : approchant de la terre,il tourna plusieurs fois en dclenchant dans tous les pays survols des incendies im-menses et en provoquant le rveil de nombreux volcans avant de tomber dansl'embouchure de l'Eridanus (cf. le "Rapport sur l'Atlantide"). L'Eridanus est une rivired'Allemagne du Nord qui s'appelle aujourd'hui l'Eider et qui avait alors un delta com-mun avec les rivires Elbe et Weser devant l'le de l'Helgoland dans la mer du Nord.Aujourd'hui mme, le "trou dit de Hligoland" qu'a creus ce grand polantode, estdmontrable (cf. 4.2).

    1.3 - Que furent les consquences de la catastrophe naturelle mondiale ?Puisque le Grand Plantode, avant sa chute sur la terre qui est connueaujourd'hui par les mesures satellitaires, tourna sur des chemins diffrents, plongea tou-

    jours plus dans l'atmosphre, et devenant incandescent se chauffait et lachait une ma-tire extrmement incendiaire qui brlait sur l'eau encore mieux que sur la terre, beau-coup de pays sur la terre furent dtruits par de terribles incendies; par exemple: lapopulation de la Grce fut rduite de 1%, l'empire Hittite steignit, et l'gypte futtourmente par les "10 plaies", la Bible livre en plus un "schma eschatologique" (unscnario mondial de chute, cf. infra); "L'Edda" germanique nous informe aussi decette "catastrophe mondiale" quelle nomme le Ragnark1 .

    1Notes site :Le Ragnark : que la Grce dorienne appelle la Gigantomachie sur les frises duParthnon [cf. le British Musum + Le Louvre].

    2

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    3/17

    1.4 - Pourquoi les Atlantes ne sont pas tous mortslors de l'effondrement de l'Atlantide ?

    > : La "Grande randonne" des des Peuples de la Mer du Nord, cause parle temps des catastrophe. En rouge : mise en valeur des zones ctires de la Culture

    des Mgalithes prcdant l'ge de Bronze. Les points indiquent les dcouvertesdes pes germaniques. En encadr: la souverainet plus troite de l'Atlantide

    (daprs Jrgen Spanuth).

    Cette question s'impose qui n'a pas encore lu l'un des sept livres rdigs parJrgen Spanuth (cf. 3.3.). Le Nord tait en effet trs peupl l'ge du bronze et lescrivains anciens disait qu'il tait la "source des peuples". Dj, avant la chute du Pla-ntode une scheresse de plus en plus forte se rvla en Europe du Nord si bien queles Atlantes furent contraints l'migration. L'une des consquences de cette dcisionentrana la fabrication des "pes soie en langue de carpe", en cuivre de Hligoland,qui furent trouves par toute Europe et indiquent ainsi les chemins de la "randonne"atlante.Selon les rapports, ces randonnes avaient dj commenc avant la chute duplantode sur l'le Royale/ Basileia si bien qu'une masse de population se distribuait

    dj sur toute l'Europe, tout comme les navigateurs expriments allaient naturelle-ment aussi le faire sur la mer et, ainsi, les influences de la catastrophe dcrite furentseulement partielles.

    3

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    4/17

    1.5 - O les Atlantes voulaient-ils en principe aller ?

    Les anctres Atlantes, comme navigateurs habiles depuis le temps des mgali-

    thes, avaient des liaisons continues avec la Mditerrane et, ainsi, leurs descendants ap-prirent vite que le Nil assch envoyait nouveau autant d'eau par les inondations siimportantes pour leur agriculture, qu'avant l'influence du plantode incendiaire 2 .Grce cela les terrains fertiles tait continuellement augments en gypte et les At-lantes voulaient prendre une partie de ces terres ncessaires leur nouvelle installation.Mais le pharaon gyptien entreprit tout pour se dfendre contre cet assaut parce qu'ilsupposa sans doute que l'Egypte serait aussi concerne par la catastrophe qu'amenaitces Atlantes. Aujourd'hui encore, cette conception sera volontier nouveau prsentescientifiquement bien qu'elle ne rsiste d'aucune manire un jugement concret. LesAtlantes ne peuvent nullement en avoir t la cause parce que les destructions provo-ques partout surpassent de loin et de toutes les manires ce qu'il est possible de faire

    de main d'homme. Aussi les archologues abandonnent l'ide qui ne peut pas tre ta-blie d'une simultanit des "pluies de feu" avec les hritages Atlantes.

    1.6 - Y a il encore des Atlantes aujourd'hui ?

    Comme peuple ferm avec une identit ethnique, naturellement non. Cepen-dant, trois millnaires depuis le cataclysme n'ont pu passer devant aucun de nos peu-ples sans qu'il y ait eu des changements. Aujourd'hui encore, les descendants sparsdes Atlantes vivent certainement dans des pays diffrents sans tre trs mlangs. LesAtlantes taient une ethnie trs unifie dont les descendants sont dcrits dans leur pays

    d'origine encore plus de mille ans aprs leur dispersion par l'crivain romain Tacitecomme "pareils et seulement pareils eux-mmes".

    Csar appelle ces descendants pour la premire fois du nom de "Germains" quisignifie dans la langue latine "vritables, bien, comme le frre et la sur"! Par la catas-trophe de la chute spatiale qui avait cause aussi la dstruction de l'Atlantide , alors,les cultures de Mditerrane dj fort orientales furent ncessairement influences engrande partie par les Atlantes "s'chappant" dans les espaces "vides" et de nouvellescultures se fondrent dont les peuples "indo-europens" sont soi-disant ressorti , nousdit "la science". Aujourd'hui mme, ils parlent des langues apparentes de l'Atlantique

    jusqu' l'Inde. De cela on doitt conclure imprativement qu'ils considrent aussi rtro-

    spectivement avoir eu une origine commune. Seule la recherche gntique modernepourra apporter des indications exactes sur cette parent subsistant encore de nosjours.

    1.7.QuandAtlantidea-t-elle t submerge?

    Une pe germanique soie en langue de carpe

    2N r.t : Plantode incendiaire, cf. le Mythe grec de Phaton cit infra

    4

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    5/17

    Dans le "Rapport sur l'Atlantide", la datation de cet vnement 8.000 ansavant la visite de Solon (640-559 AEC) en gypte est dj trs trange, tout commel'arondissement en milliers pour les indications annuelles historiques et, en outre, en

    comparaison des autres indications de ce texte, il est en effet impossible qu'il y ait eu,8.000 ans avant Solon, des choses telles que : une ville d'Athnes, des Etats grecs, unearme de terre grecque, un chteau sur l'Acropole entoure d'un mur, des armes ducuivre et d'tain, un char de combat, un temple de Poseidon ou dAthna...Comme le dirent dj Eudoxe de Cnide et Plutarque, les gyptiens calculaient"un mois comme un an"3. Jrgen Spanuth a suivi cette instruction et tabli une data-tion exacte des vnements dcrits : l'effondement de l'Atlantide s'est donc produitevers 1220 AEC.

    1.8 - Pourquoi les Atlantes quittrent leur pays natal ?

    Ds 1250 AEC se produisit en Europe un fort rchauffement du climat. Dansl'espace mditerranen dominaient mme des tempratures manifestement tropicales.Cependant pour l'Europe du Nord, cela amenait une inquitude concernant une futurescheresse. Les Atlantes devaient penser quitter peu peu 4 leur pays natal.Leur but ne pouvait tre que le Sud qu'ils connaissaient trs bien depuis long-temps comme habiles navigateurs. Pour une telle grande entreprise, il faut une prpa-ration approfondie et de bonnes armes. C'taient les "pes germaniques soie en lan-gue de carpe", en cuivre de Hligoland, qui purent encore tre fabriques avantl'impact du Plantode de 1220 AEC (Cf. 4.4.). Elles furent retrouves par les ar-chologues partout en Europe et elles caractrisent les chemins de la randonne des

    Atlantes qui sont tracs par elles comme par des bornes. En outre, les analyses spec-trales des pes donnent une haute teneur en arsenic pour laquelle seulement l'uniqueste de minerai de cuivre d'Hligoland entre en ligne de compte. Grce cela, l'originenord europenne des Atlantes est aussi impeccablement prouve.Aujourd'hui, l'ensemble de ces randonnes et du dpart final de toute la popula-tion survivante de toute l'Europe rsultant de la chute du plantode, est appel "laGrande Randonne". Sur ces chemins, les morts innombrables ne pouvaient pas treenterrs de la manire habituelle avec tombe de pierre et tumulus, mais ils taient br-ls immdiatement et taient inhums dans des urnes. De ce fait, on parle mme de la"randonne des champs d'urne" parce que ces cimetires d'urnes se sont propagsavec les gens qui pratiquaient ces incinrations.

    Aprs l'vnement de la catastrophe, dite Fimbulweter "l'immense hiver" parles Nordiques, laquelle dura quatre ans (cf.la posie germanique de l'Edda), dimmen-ses masses de poussire dans l'atmosphre empchrent l'installation de l't.

    3N r.t : Un an suppose un dcompte solaire ce qui est typique des Peuples du Nord ! Les Smites

    comptaient en lunaisons, ce qui demeure dans les religions asianiques islamique et isralite4N r.t : quitter peu peu, cela tait d'ailleurs ritualis depuis longtemps : cause de la remonte r-gulire des eaux dans le Grand MaraisMaglemose, tout les 20 ans une gnration entire quittait sonpays et ces "voyageurs" Wandel ont laiss leur noms aux... Vandales qui, pour nous, ntaient riendautre que des immigrs climatiques!

    5

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    6/17

    L'migration des Atlantes avec nana 5 et enfants, ne rsulta pas de "l'insolence" deces peuples ou du dsir de conqutes, comme cela est si souvent affirm, mais d'unepure ncessit vitale(cf. 4.3).

    1.9 - D'o viennent en principe les Atlantes ?Les Atlantes sont les descendants de ces gens qui, durant de nombreux mill-naires lors de la priode glaciaire, taient enferms entre les barrires de glace des Al-pes et les glaces du Nord. Dans cet "isolat", un profond claircissement du pigment dela peau 6, des cheveux et yeux apparurent comme conditions vitales de slection parti-culires par rapport aux gens du sud de nos terres. L'unique possibilit de quitterl'Isolat tait la voie maritime de l'Atlantique! C'tait connu depuis longtemps dansl'ge post-glaciaire et jusqu' la navigation perfectionne de haute mer. Cela est prou-v non seulement par beaucoup de bateaux sur les gravures paritales nordiques, maisencore par les grandes constructions de pierre des zones ctires de la Mer du Nord

    (Hnengrber "Les dolmens du diable", Stonehenge), de l'Atlantique (les menhirs,Dolmen, cromlechs) et la Mditerrane (nuraghes, pyramides).L'largissement de cette culture dite des mgalithes incita de plus les historiensgrecs indiquer le nord de l'Europe mme comme tant la source de ces peuples. Lagrande catastrophe naturelle autour de 1200 AEC a contraint ces peuples Atlantes dunord la Grande randonne avec leur culture trs dveloppe porte ainsi dansl'espace de la Mditerrane et, enfin, en Grce de culture archaque, ce qui produisitpar la suite le fameux "Miracle Grec" qui devint la racine dcisive de notre CultureOccidentale.

    5N r.t : nana, ce terme n'est ni vulgaire ni mme pjoratif chez les Germains : Nanna est la Desse

    Mre : Desse de la Fidlit, elle est une des incarnations la plus noble de la Desse-Mre*. D-Mre humaine. Fille de Nep (bourgeon), mortel (fils Odhin?), ou Nkkvi (Hyndluljod ou lai deHundla), pouse de Balder, mre de Forseti. Elle monte sur le bcher de son poux Balder volontai-

    rement (cf. cataclysme boren/ Dluges*), depuis le Hell, elle adresse son voile de lin (jaune, si com-paraison avec Athna*) Frigg et Fulla sa confidente, avec son anneau d'or (Ring). [Bourgeon Nep rapprocher de Nephte, Nysos, Dio-Nysos dieu rcurrent des arbres fruitier". "Bourgeon de mise fruit" plus grand que ceux des brindilles, qui dirige la taille fructifre, le greffage surtout en ente].Ltymologie* de Nana serait maman en sudois dialectal, ou "la courageuse", la plus fidle des"bonne-amies", modernes et art-gothiques nanas. Proche de Dana "connaissance" des Anglo-Fri-sons & Irlandais (aussi Tara, Danu honore/ montagne figurant ses deux mamelles (cf. art.Abondance*) ou Anna chez les Celtes* continentaux. : sainte-Anne bretonne. Au Sud : AnnaPerenna des Romains ; Nana, nymphe grecque mre du berger Attis (vgtation rcurrente). lEst :Annahanna Mre des Mres Hittites. Annahita "l'Immacule" des Persans. Anna Purna, DesseBlanche de l'Himalaya chez leurs cousins Indous Au Moyen-Orient on trouve Anat Ougarit,vierge, mre, guerrire et destructrice, qui est la sur de Baal (le Soleil); Anatu, la Grande Dessedu Ciel et Rgente de la Terre (Ishtar) des Msopotamiens (indo-europens venant de Cimmrie/ MerNoire); Anunit rgente de la Lune au Nord de Babylone. cf.: ABCMYTHO/ R&T).On voit bienque, loin d'tre pjoratif, ce nom est des plus majoratifs du point de vue paen* !!!6N r.t : claircissement du pigment de la peau pour compenser le manque d'ultra violets !

    6

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    7/17

    2.1. Qui tai Jrgen Spanuth ?

    Jrgen Spanuth le chercheur de l'Atlantide, ici en vue dHligoland

    Fils du Pasteur protestant local, et surintendant ensuite, Jrgen Spanuth est nen 1907 dans la ville-usine de Leoben en Autriche. Comme tudiant du Lyce Huma-niste, il reut comme travail faire la maison le "Rapport sur l'Atlantide" de Platon,en grec traduire et commenter pour prparer le Bac. Spanuth reconnat cordiale-ment qu'il traduisit certes, ce rapport, mais s'arrta cependant devant une telle absurdi-t et qu'il demanda son professeur l'attribution d'un autre sujet.Cependant le Rapport sur l'Atlantide ne lcha plus Spanuth et a faitqu'ensuite il a encore tudi aussi l'archologie, la prhistoire et la philologie ancienneaux universits de Vienne, Tbingen, Berlin et Kiel sauf la thologie, la valeur de la tra-dition historique de ce rapport le rvlant comme l'explorateur et le dcouvreur del'Atlantide le plus considrable. Jrgen Spanuth consacrait toute sa force la science,

    ct de son activit professionnelle comme Pasteur dans la Frise du nord en Allema-gne. Il a rsum ses rsultats de recherche scientifique en sept livres (cf. 3.3).Jrgen Spanuth est mort le 17 octobre 1998 !

    2.2. Qui a vraiment dcouvert Atlantide ?

    Depuis que le mot Atlantide fut nomm dans le ""Rapport sur l'Atlantide""du philosophe grec Platon, les auteurs on dit: 25.000 livres s'occupaient de la d-couverte de cette le submerge. Les difficults sont relire dans le 2.3 et 3.1 mais,les connaissances de recherche essentielles du pasteur protestant Jrgen Spanuth (cf. 2.1.) l'ont dirig sur la trace correcte qui lui ont fait vraiment dcouvrir Atlantide.Pourquoi cela ne devint pas une "dcouverte sensationnelle" encense par la scienceofficielle se trouve, peut-tre, dans le trs juste dicton tudiant : "sous les robes setrouve la poussire de mille ans", ou encore "Pour qu'une vieille doctrine s'teigne, ilfaut seulement que les vieux professeurs et leurs lves steignent aussi". Malheureu-sement, ces dictons se vrifirent aussi dans le cas de Jrgen Spanuth qui fut disqualifipersonnellement d'une manire dloyale par la science tablie bien qu'aucun des rsul-tats de sa recherche scientifique n'ai t rfut. L'envie et la jalousie frapprent aussicertains autre grands dcouvreurs

    7

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    8/17

    2.3. Pourquoi n'a-t-on pas pu dcouvrir lAtlantide pendant si longtemps ?

    Le philosophe grec Platon, auteur du "Rapport sur l'Atlantide".

    L'obstacle principal de son dchiffrement a toujours t la datation de sa chutequi est donne par Platon 8.000 ans avant Solon. Puisque 10.000 ans auparavant, lapriode glaciaire n'tait pas encore tout fait termine, toutes les indications du"Rapport sur l'Atlantide" (une ville d'Athnes, des pes de bronze, etc...) sont des im-possibilits totales. Aussi, la science refusa le statut de source historique ce rapport.

    Seulement, Jrgen Spanuth savait qu'il ne s'agit pas dans ce texte d'un nombred'annes, mais de mois, et cela donne accs toutes les autres indications possibles etrationnelles du rapport. Ces indications (le pays natal des Atlantes dans le nord del'ocan, leur marche guerrire travers l'Europe sur terre et sur mer jusqu'aux fronti-res de l'gypte, leur tablissement sur la cte de la Palestine...) conviennent trs bienavec les vnements rels, historiquement connus jusqu'ici, tout comme la remarquefaite par Platon lui mme : "leRapport sur l'Atlantide ne serait nullement un conte in-vent, mais une histoire absolument vraie". Aucun doute ne convient donc plusmaintenant!Ainsi, par exemple, le personnage biblique Mathusalem n'tait srement pas agde 960 ans mais, en dcompte mensuel, de 80 ans seulement ce qui, de toute faon,

    tait dj beaucoup pour cette poque-l.Mais, pourquoi la science ne reconnat-elle pas les rsultats de la recherchescientifique de Jrgen Spanuth, (relisez le 2.2)

    2.4. D'o vient en principe le"Rapport sur l'Atlantide" ?

    Dans la littrature mondiale, le "Rapport sur l'Atlantide" provient des deuxdialogues Kritias (Crit. 108d - 121c) et Timaios (Time 19b - 26e) du philosophe grecPlaton (427 - 347 AEC) (cf. 2.5). Platon avait cependant reu cette tradition de So-lon, le grand homme d'tat et lgislateur d'Athnes qui tait l'un des savants de la

    Grce qu'elle utilisait pour un long sjour d'tudes en gypte en l'an 560 AEC. Solony reut des prtres gyptiens des connaissances surprenantes concernant les temps an-cien qui lui furent aussi exposes par des papyrus et les bas-reliefs du temple. Comme

    8

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    9/17

    nous pouvons le remarquer, les crits de Solon et ceux de Platon se sont conservs,par bonheur, et ont t reconnus en fin de compte par Spanuth comme tant rels :c'est une source historique jusqu'ici inutilise mais d'une importance extraordinaire (cf. 3.2).

    2.5. Le"Rapport sur l'Atlantide" est-il l'unique source de l'antiquitqui mentionne le nom de lAtlantide ?

    Jrgen Spanuth explore un mur du temple de Medinet Habou

    Pour la recherche de l'Atlantide, le "Rapport sur l'Atlantide" de Platon est rel-lement l'unique source de l'antiquit. Certes, Kranto de Soloi (cf. 2.7) s'en occupeencore une fois, deux gnrations plus tard, ainsi que l'historien grec Diodore dont cer-tains livres de son Histoire Universelle datant du premier sicle AEC semblent voquerlAtlantide ; mais l'informateur global sur lAtlantide reste toujours Platon. Son"Rapport sur l'Atlantide" seul restait, depuis ce temps-l, l'objet de spculations fasci-nant d'innombrables chercheurs, aventuriers, potes et charlatans.Or, en plus du"Rapport sur l'Atlantide", Jrgen Spanuth a encore dcouvertune range d'autres sources de l'antiquit qui contiennent des nouvelles considrablessur Atlantide, utilisant cependant pour la nommer d'autres noms. Les popesd'Homre dcrivent la "Phacie", la tradition germanique parle de "Asgard", les Grecsdu pays "d'Hyperbore", la Bible appelle les Atlantes venus du nord des "Kaphthor"ou "Philistins" et, l'cole, nous avons appris l'immigration des "Doriens" en Grce.

    9

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    10/17

    2.6. Pourquoi ces grandes nouvelles du Temps de Catastrophese conservrent-elles seulement en gypte ?

    Les prtres gyptiens fondent cela sur le fait que l'gypte n'tait pas concernepar les dluges* de chute de pluie aprs la chute de Phaton, au contraire de la Grceet de l'Asie Mineure, si bien que les documents n'ont pas t dtruits. En outre, pres-que tous les gens instruits dans d'autres pays la lecture et aux lettres sont morts parl'action des pluies de feu, les ruptions volcaniques et les Tsunamis (raz de mare pro-voqus par les tremblement de terre). Ainsi, Solon put s'entendre dire en gypte :Vous les Grecs tes comme les enfants, puisque vous ne savez rien de votre proprehistoire.Le voyage en Egypte de Solon avait pour but de faire la connaissance de cettevieille histoire du Temps des Catastrophes qui s'tait dj perdue chez les Grecs.Ceque Solon apprit l des prtres, Platon nous l'a ensuite rendu dans le "Rapport sur

    l'Atlantide". Cf. 3.4.

    2.7. Quel est le premier qui s'est souci de la vracitdu "Rapport sur l'Atlantide" ?

    Les prisonniers et guerriers de la Mer du Nord enchans.(Mur de temple* de Medinet Habu)

    Nous ne voulons pas, pour les nombreux lecteurs qui ne connaissent pas le"Rapport sur l'Atlantide" et n'ont pas non plus lu d'autres pilogues de ce rapport,confirmer cela, parce que le premier fut le Grec Krantor de Soloi (320-270 AEC) qui

    alla mme en Egypte pour s'assurer de l'existence des affirmations du "Rapport surl'Atlantide" de Platon. Il nous a inform que les prtres* gyptiens lui avaient montrles mmes inscriptions du temple que Solon avait aussi vues autrefois et, il a ralis sescrits d'aprs celles-ci. Jrgen Spanuth a aussi suivi son modle, il a soigneusementexamin ces inscriptions du temple gyptien et il a ainsi trouv, et confirm l'ge de laconstatation de Krantor 2.300 ans.

    3.1. Pourquoi lAtlantide ne peut pas avoir t situe dans la Mditerrane ?

    Le "Rapport sur l'Atlantide" dit clairement que l'Atlantide est dans l'Ocan, aunord le plus extrieur, et quelle a pri compltement "en un jour et une nuit defrayeur horrible". Pour les gyptiens, lAtlantide se trouvait "sin wur", le grand cer-cle d'eau du 9me "arc" cestr dire au 54me degr de latitude Nord qui passe au

    10

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    11/17

    sud d'Hligoland. Toutes les spculations selon lesquelles lAtlantide pourrait avoir t l'intrieur du dtroit de Gibraltar 7 (les Colonnes d'Hercule), comme par exemple les

    les de Thra, ou la Crte, ou mme Troie (Ilion) comme finalement Eberhard Zanggerl'a affirme, sont fausses en raison mme de ces indications. En effet, la Mditerrane

    n'est jamais indique dans l'antiquit comme "l'Ocan", dans le "Rapport surl'Atlantide" mme, mais seulement comme la "baie par l'entre troite" !

    3.2. Le "Rapport sur l'Atlantide" a-t-il une importanceextraordinaire comme source historique ?

    Au cours de sa recherche de l'Atlantide, Jrgen Spanuth a pu trouver dans lesdisciplines les plus diverses une abondance de rsultats unique chez de nombreux cher-cheurs qui s'avrent ensembles une preuve suffisamment sre pour dcrire la catas-trophe spatiale qui s'est produite la fin du XIIIe s. AEC (cf. 1.2., 1.3 et 1.4). Cetvnement extraordinaire a dtermin de faon dcisive un autre destin du mondeconnu alors (cf. 1.6).

    3.3. Quels ouvrages sur Atlantide Jrgen Spanutha-t-il publi jusqu' maintenant ?

    "L'Atlantide dchiffre", Union Deutsche Verlagsgesellschaft Stuttgart en 1953(ouvrage essentiel, trs clair et convaincant)

    "...Et, pourtant: L'Atlantidedchiffre" : une rponse de J. Spanuth en 1955 enrfutation de toutes les objections avances contre lui et son rejet des attaques infmes,

    non scientifiques) nouvelle dition chez Otto Zeller-Verlag Osnabrck en 1980; iden-tique la postface de l'dition de 1955, de plus 20 pages: la meilleure possibilit des'informer brivement du sujet.

    "L'Atlantide,pays natal,empireetdestindes Germains", Grabert Tbingen en1965 (reprsentation trs globale, 676 pages)

    "Les Atlantes, peuple du pays de l'ambre jaune", Grabert Tbingen en 1977(prsentation simplifie susdite, 507 pages) 5me dition en 1989, Grabert.

    "Les Philistins, peuple inconnu,matreetadversairesdes Isralites", Otto Zeller

    d'Osnabrck, 1980 (298 pages)

    "Les Phniciens,un peuple de la Mer du Nordau Liban" Otto Zeller, 1985 (cepeuple comme descendants des Atlantes dans l'ancien Orient et ses rsultats extraordi-naires)

    "Le retourdes Hraklides, hritiers des Atlantes,le Nordcomme originede laculturegrecque", Grabert, 1989 (rsum de l'histoire des origine de notre Occident)

    "Une rhabilitation de Platon", cahier 39 de l'Acad. Allem. pour la formation et laculture, Munich 1992 (un Court aperu de l'Atlantide" de Platon, 30 pages)

    7N r.t : Dtroit de Gibraltar appel tort Colonnes dHercile par les Grecs ayant perdu la mmoire..

    11

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    12/17

    Autre littrature :"La discussion sur l'Atlantide, la lgende la plus discutedel'antiquit" Fischer livre de poche juillet 1973. Hormis celle de Spanuth, GerhardGadow s'occupe dans cette brochure de toutes les autres thories connues surl'Atlantide.

    3.4. Par quoi le "Rapport sur l'Atlantide" commence-t-il ?

    Le rapport commence par l'histoire de la chute du Phaton, le fils d'Helios(leSoleil) qui montait le char de son pre et qui, parce qu'il ne sut pas suivre son trajetnormal, brla tout sur la terre jusqu' ce qu'il soit enfin tu par un clair. Cela sonne,certes, comme une histoire, disait le prtre gyptien Solon, cependant cela a unnoyau vridique, en effet, le mouvement des corps clestes tournant autour de la terrefut modifi et tout ce qui est prsent sur la terre fut dtruit par de nombreux feux. So-lon apprit la Grande Catastrophe spatiale accompagne d'immenses inondations quipargna seulement une petite partie de la population grecque. partir de ce petit

    tronc se reconstruisit cependant une excellente gnration des plus nobles parmi les-quelles toi, Solon et tous les citoyens de ton Etat actuel, descendent.

    3.5. Qui y a-t-il plus loin dans le "Rapport sur l'Atlantide" ?

    La traduction du "Rapport sur l'Atlantide" depuis le grec contient les Atlan-tes : 30 pages dans le livre de Spanuth (cf. 3.3). En voici un court aperu :Une puissante force arme d'Atlantes du Haut Nord, des les et du continent ocani-que, est tombe sur l'Europe et l'Asie Mineure. Les rois de l'Atlantide voulaient enva-hir tous les territoires grecs et gyptiens, ainsi que tous les pays de la Mditerrane

    sous leur autorit". La dfense hroque des habitants d'Athnes, provoqua la stagna-tion de l'autre arme d'Atlantes qui ne put tre amene en gypte qu'avec peine. Lesdescriptions dtailles du pays natal des Atlantes, d'Atlas leur premier roi, de leurgrand art de la construction navale, de la metallurgie du cuivre, de l'ambre jaune trou-v sur leurs ctes, de l'organisation de leur rpublique, sur le sport et les jeux*, la r-partition de leur arme de terre et son armement, et sont aussi donns les noms origi-naux des10 rois jumeaux, par traduction approche en grec. L'le royale sumerge deBasileia, trs exactement dcrite, tait entoure d'un triple anneau de remparts accessi-bles aux bateaux et, au milieu se trouvait Knigsburg/ Basilia avec la colonne d'ambre

    jaune qui tait dcore d'or et d'argent et vernie d'ambre jaune brillant. Malheureuse-ment, la mort de Platon l'a empch de finir ce rapport qui, de toute faon, tait finale-

    ment dj trs riche.

    3.6.Commentcelaallait-ilpour les Atlantesen gypte? Aprs une priode de randonne de peut-tre 30 ans, les Atlantes commen-rent l'attaque stratgique gnrale projete. Ils dcidrent finalement d'agir simultan-ment sur terre et sur mer de trois cts contre l'gypte. 1200 chars de combat, demme que beaucoup de bateaux, durent avoir t employs. Cependant, les gyptienstaient bien prpars cette "invasion" et purent vaincre les Atlantes, ce qui est repr-sent en dtail sur les murs du temple de Medinet Habou (les planches du livre"Atlantide" cf. 3.3). Des prisonniers innombrables furent faits, tous interrogs, les r-cits sur leur origine, la qualit de leur pays natal, la submersion et sur les raisons deleur expdition (cf. infra 3.5.) pouvaient encore tre montrs 600 ans aprs Solonet tre traduit.

    12

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    13/17

    Les peuples du nord pris, sont interrogs par les gyptiens,leurs dits nots, et ils sont marqus au fer rouge du nom du pharaon .Bas relief sur le mur du temple de Medinet Habou (Haute gypte)

    3.7. Qu'entreprirent les Atlantes aprs leur expdition choue contre l'gypte ?

    Tous les Atlantes qui taient "en aussi grand nombre que les grains de sablede la mer" d'aprs la reprsentation gyptienne et qui avaient survcu aux bataillesperdues, se retirrent aprs les vnements catastrophiques dans la zone ctire sy-rienne qui ne se trouvait plus sous l'influence gyptienne. Ils s'y installrent et com-menrent immdiatement la construction d'une range des ports artificiels. (Gaza, As-

    kalon, Asdod, Dor, Tyros, Sidon, Byblos et autres) et ils acquirent en peu de temps lamatrise financire de la Mditerrane. Quand les Atlantes furent depuis plus d'une g-nration dans leurs nouveaux tablissements, venant de l'est, du Sina leur rgion, im-mdiatement aprs leur randonne de 40 ans par le dsert sous l'autorit de Mose/Mose, les Isralites s'installrent dans la rgion austre de la Jude et de la Samarie.Comme esclaves des gyptiens, les Isralites avaient peine les conditions pour cons-truire un Etat fonctionnel. De leurs voisins atlantiques sur la cte, ils pouvaient en ap-prendre beaucoup plus et Jrgen Spanuth a crit sur ce sujet en dtail, sous le titre"L'aide germanique au dveloppement d'Isral il y a 3.000 ans", cf. DGG 1981, ca-hiers 3 et 4, d. chez Grabert, Tbingen.

    3.8. Comment s'tablit la relation des Atlantes avec les Juifs immigrs ?

    Initialement par l'entente ! Les Atlantes, dont la tribu de premier plan s'appelleles Philistins furent, d'aprs la Bible, trs serviables envers les Isralites immigrs dansl'est de la Jude et la Samarie. "Il n'y avait aucun forgeron dans le pays d'Isral et, siquelqu'un avait aiguiser un soc, une houe, une hachette ou une faux, il devait sollici-ter les Philistins (Samuel 1.B). Sur la demande du roi Salomon, Hiram roi Sakar deTyr dut construire le clbre temple de Jrusalem (Josu 8.B). "Hiram envoya ses ma-rins qui taient parti sur la mer, vers Ophir et ils prirent l-bas 420 demi-quintaux d'oret l'apportrent au roi Salomon" (Rois 1.B). Par suite de ces contacts troits, beaucoup

    de mots germaniques ont naturellement gliss dans la langue hbraque et le linguiste juif Arnold Wadler parle mme de 50% (Arnold Wadler, La Tour de Babel, 1935,Wiesbaden).

    13

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    14/17

    3.9. La refondation de la culture grecque ou le retour des Hraclides!

    Comme cela se produit bien souvent avec l'aide au dveloppement, les Atlantes

    furent toujours tourments par les expditions de pillage des Isralites devenus fortsentre temps. Enfin, leur envie et leur avidit finirent par chasser les minorits Atlantesde la Palestine. Par plusieurs oprations navales rapides, ceux-ci revinrent autour de1200 AEC en Grce, que leurs anctres de la Grande Randonne Nordique avaientdj traverse. Spanuth souligne l'importance particulire de cette dernire partie de laGrande Randonne avec les mots suivants : Le retour des Hraclides est l'un desvnements les plus importants pour les Grecs et, de ce fait, de l'histoire occidentale!Sans le "Retour des Hraclides" aucune culture grecque, et pas non plus notre cultureoccidentale! L'Europe ne vient pas de la Crte ou de Mycne car elles avaient tcompltement dtruites vers1200 AEC, l'Europe vient de Tyr !. La patronne de nomde notre partie du monde (Europe) tait la plus belle fille d'Agenor le roi de la gnra-

    tion des princes de la Mer du nord, les rois de l'Atlantide (cf. 3.8)!

    4.1. La chute de Phaton dans le "trou de Hligoland" (cf. 4.2.)a-t-elle aussi enfonc un nouveau chapitre dans l'histoire de la mer Baltique ?

    Les chercheurs sudois, danois et allemands sont d'accord pour dire que jusqu'la fin de l'ge de Bronze, la Mer Baltique tait une mer d'eau douce. D'aprs le mol-lusque caractristique de cette poque de l'Ancylus, on appelle la mer Baltique decette poque, le Lac d'Ancylus. Il n'y avait pas encore les les danoises, et la Scandina-vie tait relie par un large pont de terre au continent et, au Danemark et en Scandina-

    vie, on appelle cette priode "l'poque du continent". Il n'y avait pas non plus les deuxBelt et le dtroit de re et la mer Baltique se vidait par l'Eridanus dans la Mer duNord (lactuel Eider, cf. 1.2.). Aprs la chute de Phaton, le sisme sous-marin poussa des masses d'eau sale

    de la Mer du Nord qui envahirent la terre ferme puis l'eau douce du Lac Ancylus. Par suite de la chute de Phaton, des masses de sable furent violemment dstruc-

    tures dans les vieilles avances de landes maritimes et un grand banc de sable surna-geant fut alors fut soulev dans la direction de travers sud-nord devant la vieille cte etde grandes quantits de sable de l'Eridanus furent ainsi chasses vers l'amont par lesondes du sisme sous-marin. Mais, celle-ci cumait aussi au dessus du Kattegat si bienque le dtroit de re, le grand et le Petit Belt furent enfoncs et, depuis ce temps, l'eausale de la Mer du Nord coule dans la Mer Baltique!

    4.2. Qu'est ce "Trou de Hligoland" ?

    Le "Trou De Hligoland" indique le lieu le plus profond de la mer du Norddans la "Baie Allemande", 4 km au sud de l'le de Hligoland. D'aprs la carte ma-rine exacte de 1976, la ligne isobathe des profondeurs de 40 mtres autour du point leplus profond de 57 m reprsente un diamtre de plus que 10 km pour une tendue de37 km. Comme Spanuth l'a prouv en dtail, ce Trou de Hligoland fut caus par lachute violente d'un grand Plantode, autour de 1200 AEC ce qui provoqua

    l'effondrement de l'Atlantide et entrana des consquences renouvelant tout le mondede cette poque-l (cf. les 1.2, 1.3, 1.4 et 4.4).

    14

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    15/17

    4.3. Quelles furent les consquences de la chute du Plantode ?

    Dans toute l'Europe, les installations fixes furent dtruites par de grands incen-dies. Les archologues trouvent toujours plus d'installations de rempart vitrifies par

    les braises des feux et des vagues de scories. Les forts de l'Europe brlaient aussi cette tpoque. Tous les marcages de Hollande, de l'Allemagne du Nord et de la Scan-dinavie montrent des horizons de feu ou des horizons de charbon simultans. L'Avestaindien nous informe que l'toile ardente Tishtrya dclencha un incendie et un raz demare mondiaux. De mme que l'Edda et la Bible dans son schma eschatologique 8ainsi que le Rapport sur lAtlantide, racontent cette poque de la catastrophe en Eu-rope, en Asie occidentale et en Afrique du Nord, si bien que nous possdons une do-cumentation trs dtaille son sujet. Bien qu'on doive conclure seulement ici une catastrophe naturelle mondiale

    depuis ces rsultats historiques, gologiques et archologiques, les "savants" ont fort l-grement (!) attribu presque imprativement toutes ces destructions dans le Sud aux

    peuples appeles maintenant Atlantes, Peuples de la Mer du Nord, Doriens, Hraklides,Philistins ou Germains, qui avanaient pousss par une ncessit vitale trs compr-hensible et ce, malgr l'impossibilit logistique dune telle affirmation !

    4.4. Que peut-on dire du Plantode ?

    Selon les dires des experts, le Plantode de 1220 AEC qui vint manifeste-ment dans la zone d'attraction de la terre et, finalement, tomba dans la Mer du Nord,pourrait venir du Groupe des Crides, et aurait tourn 50 fois, ou encore plus autourde la terre avec des trajectoires de survol continuellement dplaces sur l'hmisphre

    Nord jusqu' atteindre 57 de latitude et, plongeant chaque fois un peu plus dansl'atmosphre terrestre il aurait perdu beaucoup de sa matire, comme des pierres ar-dentes, et sa masse brlante, puante, brla tous les pays et vitrifia mme les murs. Finalement, rsultant de sa direction du sud-est oriental vers la Mer du Nord, sa

    chute eut lieu au sud d'Hligoland. Pendant des sicles, le lieu du point d'impact ne futpas praticable cause de la vase et des gaz vnneux 9. Aujourd'hui, la vase est partiemais, cependant, l'entonnoir malgr 3200 ans de lavage par les mares nest pas en-core assez limpide pour tre mesur.En 1956, Saint Peter-Ording (qui se trouve unendroit proche du point de chute) le forage profond excut 68,5 m de profondeur adonn de l'eau noire et puante dont le sulfure d'hydrogne pourrait venir du Plan-tode (cf. 1.3) [cf. Note r.t supra ]r.t

    Les traditions anciennes sur cet vnement spatial collationnes par Spanuth,etses traces tablies aujourd'hui mme, ont permis aux experts d'estimer complte-ment la grandeur physique du Plantode : son diamtre de 1 km et une masse spcifi-que estime 6, donne une masse totale de 3.109 (puissance 9) tonnes.On peut comprendre que face une catastrophe aussi violente, l'axe de la terren'a certainement pas oscill comme il est souvent dit, mais cette impression est apparuepartout cause des sismes immenses et aussi des ruptions provoques par tous lesvolcans ainsi que par les tremblements de la crote terrestre. Ing. Rudolf Czeppan.

    /

    8Note r.t, Eschatologique : ensemble de doctrines et de croyances portant sur le sort ultime de

    l'homme et de l'univers.9

    Gaz vnneux : cf. complment delmetan.pdf sur Hydrates de Mthane in art. Atlantide* de r.t!

    15

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    16/17

    Ncrologie

    Jrgen Spanuth, le dcouvreur d'Atlantis, est dcd le 17 octobre1998. Son ami, personnel, Ing. Rudolf Czeppan, vivant Klagenfurt ("le gu desplaintes"), Autriche, qui avait prsent cette contribution sur Internet, vient de d-cder le 20 septembre 2003.La page Internet devient l'avenir celle du Freundeskreis des Ing. Ru-dolf Czeppan (Cercle des Amis de l'Ing. Rudolf Czeppan), dont s'occupent ErikaHannesschlger et Walter Piutz. SVP, adressez toutes vos questions Walter Piutz

    ~~~~Traduction/ adaptation : (r.t)~~~~~

    +++++++++

    Quelques images supplmentaires vues /

    Limage du monde des gyptiens vers 1200 AEC.

    Pour les gyptiens du XIIIe sicle AEC, le monde se divisait en dix arcs. Le 9me arc tait la rgionoccupe par les Peuples du Nord et le 10me arc correspondait la colonne du ciel (Irminsul*). Lesgyptiens de lpoque de Ramss III sont formels: ce sont les ravages causs par Sekhmet qui obli-grent ces Peuples du Nord abandonner leurs contres devenues invivables. Cest lpisode du Ra-gnark de la mythologie germanique et scandinave. Figure 19-2 extraite du livre/ Internet : Le Terre

    Bombarde de M.-A. Combes.

    16

  • 8/6/2019 Atlantide -- Spanuth -- Clan9

    17/17

    Sekhmet et les Peuples de la mer : Le cataclysme de la fin du XIIIe sicle AEC a caus partoutsur son passage la dsolation et la misre, ruinant et chassant des peuples entiers de leurs terres an-cestrales. Certains de ceux-ci se regrouprent pour former les fameux Peuples de la mer, cohortehtroclite de guerriers en qute de nouveaux territoires. Ce personnage qui figure sur les bas-reliefsde Mdinet Habou a une coiffe caractristique des peuples germaniques, comme la montr J. Spa-nuth, et est probablement venu des contres du nord-ouest de lEurope. On sait par les textes que lespays du neuvime cercle ont t totalement dvasts par un grand cataclysme: le Ragnark, parve-nu jusqu nous sous forme de mythe.Figure 19-3/ Macombes.

    La flche indique la trajectoire sud-est/nord-ouest suivie par Sekhmet. Les divinits dontles noms sont indiqus sont associes au cataclysme de la fin du XIIIe sicle avant J.-C. Lpope duRagnark concerne tout le nord-ouest de lEurope (mythologie germanique et scandinave) et date de lamme poque comme la montr J. Spanuth. Figure 19-3 - Macombes.

    17