Apiculture des tats-Unis Situation et perspectivesapiculteurs-midi- des tats-Unis Situation et perspectives Philippe Romanet 5 fvrier 2014 1

  • View
    219

  • Download
    5

Embed Size (px)

Text of Apiculture des tats-Unis Situation et perspectivesapiculteurs-midi- des tats-Unis Situation et...

  • Apiculture des tats-Unis Situation et perspectives

    Philippe Romanet

    5 fvrier 2014

    1

  • Ordre du jour

    Introduction

    La profonde mutation de l apiculture amricaine depuis lhiver 2006-2007 Leffondrement des colonies

    Les blanchisseurs de miel

    La rvolution de la pollinisation des amandiers

    La reconversion de lapiculture des Iles Hawaii

    Questions- Conclusion

    Dgustation de miel dHawaii

    2

  • 3

    CCD: Colony Collapse Disorter

    Dsordre de leffondrement des

    colonies

  • Le syndrome de leffondrement des colonies Colony Collapse Disorder-CCD

    Cest une extinction de la colonie sans aucune raison apparente qui frappe lAmrique du Nord depuis lhiver 2006-2007

    Octobre 2006: un apiculteur constate que 368 de ses 400 ruches de Floride sont presque vides, alors quelles taient en bonne sant 3 semaines plus tt

    Au total il a perdu 85% de ses 3000 ruches (Revue Science , 18 mai 2007)

    Caractristiques du phnomne: Absence dabeilles mortes dans ou proximit de la ruche

    Du miel et du couvain ferm sont souvent prsents,

    La reine peut tre prsente avec quelques abeilles

    4

  • Effondrement des colonies Au global 2006-2007 31 % du cheptel amricain de ruches a disparu 2007-2008: 36% avec des pertes jusqu 75% chez certains apiculteurs

    Effondrement des colonies (2006-2007)

    Disparition des colonies (1970-2005)

    (Science , 18 mai 2007) 5

  • Pertes hivernales dabeilles dans le Nord Est de lIowa (1892-1893) Je pense quau moins 50% des

    abeilles sont mortes depuis lautomne dernier dans lensemble de ltat. Dans la partie Nord que jai visite pas plus de 2 colonies sur 100 sont vivantes

    6

  • Le comit de pilotage CCD Dbut 2007, un comit de pilotage CCD compos de

    scientifiques est cr au niveau fdral pour trouver des solutions au problme

    Department of Agriculture (USDA)

    Agricultural Research Service (ARS),

    National Institute of Food and Agriculture (NIFA)

    Animal Plant Health Inspection Service (APHIS)

    Natural Resources Conservation Service (NRCS)

    Office of Pest Management Policy (OPMP)

    Environmental Protection Agency (EPA)

    7

  • Objectifs de la Confrence sur la sant de labeille Alexandria, Virginie, 15-17 octobre 2012

    Etat de lart sur les connaissances CCD, parasites, effets des pesticides, biologie de labeille, gntique et nourrissement

    Faciliter le dveloppement des meilleures pratiques apicoles

    Identifier les priorits de recherche, dducation et de sensibilisation

    8

  • Rapport de US Department of Agriculture (USDA) et de lU.S. Environmental Protection Agency (EPA)

    Parasites et maladies

    Mauvaise Nutrition

    Pesticides nonicotinodes

    Manque de diversit

    gntique

    9

  • Parasites(1): Varroa Destructor

    Dtect en 1987 sur le continent amricain , en 2007 sue les les dHawaii

    Reconnu comme le facteur de perte majeur des colonies aux tats-Unis

    10

  • Parasites (2): Aethina Tumida Le petit coloptre de la ruche est le ravageur le plus problmatique pour les abeilles Originaire dAfrique du Sud, il est arriv aux USA (Port de Charleston, cte Atlantique) en 1996 et il est apparu Hawaii en 2010. Il dtecte les ruches de loin laide de ses antennes sensibles, En Afrique du Sud, ce coloptre nest pas considr comme une menace, les abeilles locales ont dvelopp des dfenses telles que : Lemprisonnement des coloptres dans la

    propolis Lidentification du couvain infest L vacuation des ufs et des larves

    11

  • Coloptre de la ruche Aethina Tumida

    1999

    2006

    1999

    1999

    1999

    1999

    1999 1999

    1998

    12

    2010

  • Coloptre de la ruche Aethina Tumida

    Il peut aussi arriver sur le dos des abeilles, sous forme dufs ou adultes Six gnrations sont possibles dans de bonnes conditions de chaleur et dhumidit, une femelle pouvant pondre jusqu 2000 ufs Si ces coloptres atteignent une masse critique, la colonie peut mourir ou prendre la fuite

    Ils mangent les larves dabeilles, le pollen et le miel

    Ses dfcations produisent la fermentation du pollen et du miel, lodeur de cette boue tant dcrite comme odeur dorange/ de citron pourri

    13

  • Les larves ont besoin de nymphose dans le sol, il est recommand davoir un sol dur autour de la ruche

    14

  • 15

  • 16

  • Nutrition Le pollen est la source de protines cl Les bactries de lintestin de labeille transforment le

    pollen en enzymes Certaines bactries de lintestin des abeilles sont

    rsistantes aux antibiotiques La lutte contre les mauvaises herbes et les activits

    de pollinisation des cultures rduit la diversit de lalimentation

    Le manque de diversit des sources de nourriture et une alimentation peu nutritive rend les abeilles plus sensibles aux parasites et maladies

    17

  • Pesticides Neonicotinodesincluant clothianidine,

    thiamethoxame, imidaclopride (reconnu pour ses consquences dans la maladie de labeille folle ), et sulfoxaflor sont des facteurs aggravants de leffondrement des colonies

    En cours danalyse par lagence de protection de lenvironnement-Environmental Protection Agency

    18

  • Diversit gntique 1,5 millions de reines commercialises par an, descendantes de 500

    reines-mres (American Bee Journal, fvrier 2014)

    LUSDA a finance le Laboratoire dlevage, de physiologie et de gntique des abeilles Bton Rouge (Louisiane)

    Mise au point en 2013 des abeilles VSH (Varroa Sensitive Hygiene) : elles ouvrent le couvain ferm qui contient les varroas

    Les leveurs de reines se sont mis sur le march en 2013/2014!

    19

  • Rappel des quatre axes de recherche

    Parasites et maladies

    Mauvaise Nutrition

    Pesticides nonicotinodes

    Manque de diversit

    gntique

    20

  • Ordre du jour

    Introduction

    La profonde mutation de l apiculture amricaine depuis lhiver 2006-2007 Leffondrement des colonies

    Les blanchisseurs de miel

    La rvolution de la pollinisation des amandiers

    La reconversion de lapiculture des Iles Hawaii

    Questions- Conclusion

    Dgustation de miel dHawaii

    21

  • Les blanchisseurs de miel Honey Laundering

    Le miel chinois est souvent rcolt tt et sch la machine plutt que par les abeilles.

    Expdition de miel chinois vers les USA dans des barils noirs en passant par dautres pays, car dhabitude les chinois utilisent des barils verts

    Il a souvent une odeur et un got similaire la choucroute.

    Ajout de sucre et de sirop dans le miel Taiwan pour attnuer la saveur piquante.

    22

    Source : Business Week, 19 septembre 2013

  • Les blanchisseurs de miel La plus grande fraude alimentaire de lhistoire des Etats Unis

    (Le Honeygate )

    23

    Faux documents ont aid le miel

    passer les douanes amricaines

    Si un emballeur rejetait le miel, ALW trouverait un autre

    acheteur

    Le miel de Chine est sujet des taxes qui

    triplent son cot, bien plus haut que nimporte

    quel autre pays

    ALW tait bas en

    Allemagne

    Leurs bureaux en Chine utilisaient des

    ngociants indpendants pour se

    procurer du miel

    Des barils de 50 gallons (190 litres) taient expdis en Inde, Malaisie,

    Indonsie, Core du Sud, Russie, Mongolie, Thailande, Taiwan, Philippines

    o ils taient reconditionns, r-tiquets et filtrs pour enlever toute

    trace de leur origine

    Le pige miel

  • Les blanchisseurs de miel La plus grande fraude alimentaire de lhistoire des Etats Unis

    (Le Honeygate )

    20 fvrier 2013 : Communiqu de presse du Ministre de la Justice (United States Attorneys Office, Press Release 20 February 2013)

    Deux socits et cinq personnes sont inculpes pour limportation illgale de miel de Chine, qui leur ont permis dviter $180 000 000 de droits de douane antidumping

    1er octobre 2013: Dpt de bilan de Groeb Farms, le principale emballeur de miel des USA Fraude ltiquetage du miel en provenance de Chine tiquet comme

    provenant de Malaisie, Inde, Vietnam, Core Fraude aux documents douaniers Adultration du miel (Ajout de sirop de riz, de mas ou de canne sucre) Rsidus dantibiotiques (Chloramphenicol ) dans du miel en provenance de

    Pologne Rsidus de produits chimiques, mtaux lourds (plomb) Ultrafiltration pour enlever toute trace de pollen et donc dorigine

    24

    Source: Ministre de la Justice http //www.justice.gov/

  • Ordre du jour

    Introduction

    La profonde mutation de l apiculture amricaine depuis lhiver 2006-2007 Leffondrement des colonies

    Les blanchisseurs de miel

    La rvolution de la pollinisation des amandiers

    La reconversion de lapiculture des Iles Hawaii

    Questions- Conclusion

    Dgustation de miel dHawaii

    25

  • Les amandiers en Californie La Californie est le seul tat amricain qui commercialise de lamande

    Il produit 84% de la production mondiale damandes, devant lEspagne et lAustralie

    Chiffre daffaires gnr de 4,3Milliards $ (3,2 Milliards )

    Deuxime activit agricole et de ltat de Californie, derrire les produits laitiers

    940 000 tonnes damande produites en 2012 dont 700 000 pour lexport (+15% sur 2011), 1100 millions en 2013 +18%)

    Premire exportation agricole de cet tat

    Croissance permanente de la demande en Chin