Click here to load reader

Afficher des Données Issues de Plusieurs Tables

  • View
    19

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Afficher des Données Issues de Plusieurs Tables. Objectifs. A la fin de ce chapitre, vous saurez : Ecrire des ordres SELECT pour accéder aux données de plusieurs tables en utilisant des équijointures et des non-équijointures - PowerPoint PPT Presentation

Text of Afficher des Données Issues de Plusieurs Tables

<Lesson Title>4
Objectifs
A la fin de ce chapitre, vous saurez :
Ecrire des ordres SELECT pour accéder aux données de plusieurs tables en utilisant des équijointures et des non-équijointures
Visualiser des données ne répondant pas aux conditions de jointure, en utilisant les jointures externes
Relier une table à elle-même
Objectifs
Au cours de ce chapitre, vous allez étudier les différentes façons d'obtenir des données de plusieurs tables.
4-*
Afficher des Données
Afficher des Données Issues de Plusieurs Tables
On a parfois besoin d'obtenir des données de plusieurs tables. Dans l'exemple ci-dessus, l'état affiche les données de deux tables différentes.
EMPNO appartient à la table EMP.
DEPTNO appartient aux tables EMP et DEPT.
LOC appartient à la table DEPT.
Pour obtenir cet état, il faut relier les tables EMP et DEPT et accéder aux données de ces deux tables.
4-*
Qu'est-ce qu'une Jointure ?
Une jointure sert à extraire des données de plusieurs tables.
Ecrivez la condition de jointure dans la clause WHERE.
Placez le nom de la table avant le nom de la colonne lorsque celui-ci figure dans plusieurs tables.
SELECT table1.column, table2.column
FROM table1, table2
WHERE table1.column1 = table2.column2;
Définition des Jointures
Pour obtenir des données appartenant à différentes tables de la base de données, vous devez utiliser une condition de jointure. Les lignes d'une table peuvent être reliées aux lignes d'une autre table en fonction de valeurs communes éxistant dans des colonnes se correspondant, en général la colonne clé primaire et la colonne clé étrangère.
Pour afficher les données issues de deux ou plusieurs tables , écrivez une condition de jointure simple dans la clause WHERE.
Syntaxe :
table.column indique la table et la colonne d'où sont extraites les données
table1.column1 = table2.column2 représente la condition qui joint (ou lie) les tables entre-elles Conseils
Lorque vous écrivez un ordre SELECT pour joindre des tables, il est recommandé, par souci de clarté et de facilité d'accès, de placer le nom de la table avant le nom de la colonne.
Lorsque le même nom de colonne apparaît dans plusieurs tables, il doit obligatoirement être préfixé par le nom de la table.
Pour joindre n tables entre elles, il faut au minimum (n-1) conditions de jointure. C'est pourquoi, par exemple, trois jointures au moins sont nécessaires pour lier quatre tables. Cette règle ne s'applique pas si votre table contient une clé primaire concaténée, auquel cas il faut plus d'une colonne pour permettre d'identifier chaque ligne de manière unique.
Pour plus d'information, reportez-vous à
Oracle8 Server SQL Language Reference Manual, "SELECT."
4-*
Produit Cartésien
On obtient un produit cartésien lorsque :
Une condition de jointure est omise
Une condition de jointure est incorrecte
Toutes les lignes de la première table sont jointes à toutes les lignes de la seconde
Pour éviter un produit cartésien, toujours insérer une condition de jointure correcte dans la clause WHERE.
Produit Cartésien
Lorsqu'une condition de jointure est incorrecte ou tout simplement omise, on obtient un produit cartésien dans lequel sont affichées toutes les combinaisons de lignes. Toutes les lignes de la première table sont jointes à toutes les lignes de la seconde.
Un produit cartésien fournit en général un nombre important de lignes, donnant un résultat rarement exploitable. C'est pourquoi il faut toujours inclure une condition de jointure correcte dans une clause WHERE, à moins que vous n'ayez réellement besoin de combiner toutes les lignes de toutes les tables.
4-*
Génération d'un Produit Cartésien
Produit Cartésien
L'omission d'une condition de jointure génère un produit cartésien. L'exemple de la diapositive affiche le nom d'employé et le nom de département des tables EMP et DEPT. Comme aucune clause WHERE n'a été spécifiée, toutes les lignes (14) de la table EMP ont été jointes à l'ensemble des lignes (4) de la table DEPT, donnant ainsi un résultat de 56 lignes.
SQL> SELECT ename, dname
2 FROM emp, dept;
Types de Jointures
Les équijointures
Les non-équijointures
Jointures externes
Remarque : les opérateurs ensemblistes seront étudiés dans un chapitre ultérieur
4-*
Qu'est-ce qu'une Equijointure ?
Equijointures
Pour déterminer le département auquel appartient un employé, vous devez comparer les valeurs de la colonne DEPTNO de la table EMP avec les valeurs de la colonne DEPTNO de la table DEPT. La relation établie entre les tables EMP et DEPT est une équijointure : les valeurs de la colonne DEPTNO appartenant aux deux tables doivent être identiques. Ce type de relation fait souvent appel aux clés primaires et étrangères.
Remarque : les équijointures sont aussi appelées jointures simples ou jointures internes.
4-*
Extraction d'Enregistrements avec les Equijointures
SQL> SELECT emp.empno, emp.ename, emp.deptno,
2 dept.deptno, dept.loc
----- ------ ------ ------ ---------
7698 BLAKE 30 30 CHICAGO
7782 CLARK 10 10 NEW YORK
7566 JONES 20 20 DALLAS
...
Dans l'exemple ci-dessus :
La clause SELECT spécifie les noms des colonnes à extraire :
colonnes ename (nom des employés), empno (matricule des employés) et deptno (numéro de département) dans la table EMP
colonnes deptno (numéro de département) et loc (localisation) dans la table DEPT
La clause FROM spécifie les deux tables de la base de données auxquelles on souhaite accéder :
la table EMP
la table DEPT
La clause WHERE spécifie la façon dont les deux tables sont jointes :
EMP.DEPTNO=DEPT.DEPTNO
La colonne DEPTNO étant commune aux deux tables, vous devez la préfixer du nom de la table d'appartenance afin d'éviter toute ambiguïté.
4-*
Différencier les
Noms de Colonne Ambigus
Préfixer avec le nom de la table pour différencier les noms de colonnes appartenant à plusieurs tables.
Ces préfixes de table améliorent les performances.
Différencier des colonnes de même nom appartenant à plusieurs tables en utilisant des alias de colonne.
Différenciation des Noms de Colonne
Pour éviter toute ambiguïté, vous devez préfixer dans la clause WHERE les noms de colonne avec le nom de la table. Ainsi, sans autre précision, la colonne DEPTNO peut tout aussi bien appartenir à la table DEPT qu'à la table EMP. Il faut donc ajouter le préfixe de table pour pouvoir exécuter la requête.
Lorsqu'aucune colonne n'est commune aux deux tables, la qualification n'est pas indispensable. Toutefois, vous obtiendrez de meilleurs résultats avec les préfixes de table, car ils indiquent précisément à Oracle où il peut trouver les colonnes.
La nécessité de qualifier les noms de colonne s'applique aussi quand une colonne ambiguë est présente dans d'autres clauses, par exemple dans les clauses SELECT ou ORDER BY.
4-*
EMP
DEPT
Conditions de Recherche Supplémentaires
Outre la jointure, vous pouvez spécifier des critères supplémentaires dans la clause WHERE. Par exemple, pour afficher le matricule, le nom, le numéro de département et la localisation de l'employé King, vous devez ajouter une condition dans la clause WHERE.
SQL> SELECT empno, ename, emp.deptno, loc
2 FROM emp, dept
3 WHERE emp.deptno = dept.deptno
4 AND INITCAP(ename) = 'King';
EMPNO ENAME DEPTNO LOC
4-*
Utilisation d'Alias de Table
de table.
2 dept.deptno, dept.loc
2 d.deptno, d.loc
4 WHERE e.deptno=d.deptno;
Alias de Table
La qualification des noms de colonne à l'aide des noms de table peut prendre beaucoup de temps, en particulier si les noms de table sont longs. Vous pouvez substituer des alias de table aux noms de table. De la même manière qu'un alias de colonne renomme une colonne, un alias de table donne un nouveau nom à une table. Les alias de table permettent ainsi de réduire le volume du code SQL et donc, de gagner de la place en mémoire.
Notez la manière dont les alias de table sont identifiés dans la clause FROM de l'exemple. Le nom de la table spécifié en entier est suivi d'un espace puis de l'alias de table. E est l'alias de la table EMP, et D l'alias de la table DEPT.
Conseils
Bien qu'un alias de table puisse compter jusqu'à 30 caractères, il est préférable qu'il soit le plus court possible.
Lorsqu'un alias de table est substitué à un nom de table dans la clause FROM, cette substitution doit s'opérer dans la totalité de l'ordre SELECT.
Choisissez de préférence des alias "parlants".
Un alias de table ne s'applique que dans l'ordre SELECT courant.
4-*
Jointures de Plus de Deux Tables
NAME CUSTID
Jointures Mettant en Jeu Plus de Deux Tables
Vous pouvez avoir besoin de lier plus de deux tables. Par exemple, si vous souhaitez afficher le nom, les commandes passées, les numéros d'articles, le total par article et le total par commande pour le client TKB SPORT SHOP, vous devez lier les tables CUSTOMER, ORD et ITEM.
SQL> SELECT c.name, o.ordid, i.itemid, i.itemtot, o.total
2 FROM customer c, ord o, item i
3 WHERE c.custid = o.custid
4 AND o.ordid = i.ordid
NAME ORDID ITEMID ITEMTOT TOTAL
------------ --------- --------- --------- ---------
4-*
Non-Equijointures
EMP
SALGRADE
EMP sont compris entre le
salaire minimum (LOSAL) et le
salaire maximum (HISAL) de la
table SALGRADE"
Non-Equijointures
La relation entre la table EMP et la table SALGRADE est une non-équijointure car aucune colonne de la table EMP ne correspond directement à une colonne de la table SALGRADE. La relation existant entre les deux tables est la suivante: les valeurs de la colonne SAL de la table EMP sont comprises entre celles des colonnes LOSAL et HISAL de la table SALGRADE. Il faut donc utiliser un autre opérateur que le signe égal (=) pour effectuer une jointure.
4-*
Extraction d'Enregistrements avec les Non-Equijointures
ENAME SAL GRADE
2 FROM emp e, salgrade s
3 WHERE e.sal
Non-Equijointures (suite)
L'exemple ci-dessus crée une non-équijointure pour évaluer l'échelon de salaire d'un employé. Le salaire est obligatoirement compris entre deux valeurs délimitant une tranche salariale.
Il est important de noter que tous les employés n'apparaissent qu'une seule fois dans la liste lorsque la requête est exécutée, et ce pour deux raisons :
Aucune ligne de la table des échelons de salaire ne déborde sur une autre. Autrement dit, le salaire d'un employé se situe nécessairement entre la valeur minimale et la valeur maximale d'une des lignes de la table.
Tous les salaires des employés entrent dans les limites prévues par la table des échelons de salaire. Aucun employé ne peut gagner moins que le salaire minimal de la colonne LOSAL ni plus que le salaire maximal de la colonne HISAL.
Remarque : il serait possible d'utiliser d'autres opérateurs tels que <= et >= , mais BETWEEN est le plus simple. Avec BETWEEN, n'oubliez pas de spécifier d'abord la valeur la plus basse puis la valeur la plus haute. Dans l'exemple, des alias de table ont été spécifiés pour améliorer les performances et non à cause d'une possible ambiguïté.
4-*
Jointures Externes
Affichage d'Enregistrements sans Lien Direct, au moyen de Jointures Externes
Lorsqu'une ligne ne satisfait pas à une condition de jointure, elle n'apparaît pas dans le résultat de la requête. Par exemple, quand on fait l'équijointure entre les tables EMP et DEPT, le département OPERATIONS n'apparaît pas car personne ne travaille dans ce département.
SQL> SELECT e.ename, e.deptno, d.dname
2 FROM emp e, dept d
3 WHERE e.deptno = d.deptno;
Jointures Externes
Les jointures externes permettent de visualiser des lignes qui ne répondent pas
à la condition de jointure.
L'opérateur de jointure externe est le signe (+).
SELECT table.column, table.column
FROM table1, table2
WHERE table1.column(+) = table2.column;
SELECT table.column, table.column
FROM table1, table2
WHERE table1.column = table2.column(+);
Affichage d'Enregistrements sans Lien Direct, au moyen de Jointures Externes
Il est néanmoins possible de ramener la ou les lignes manquantes en plaçant un opérateur de jointure externe dans la condition de jointure. Cet opérateur se présente sous la forme d'un signe plus inclus entre parenthèses, et se place du "côté" de la jointure où l'information est incomplète. Il crée une ou plusieurs lignes NULL, auxquelles une ou plusieurs lignes de la table complète peuvent être liées.
Syntaxe :
table1.column = condition qui joint (ou lie) les tables entre-elles.
table2.column (+) symbole de jointure externe ; se place d'un côté ou de l'autre de la condition de la clause WHERE, jamais des deux côtés. Placez le symbole de jointure externe après le nom de la colonne appartenant à la table où manquent les lignes correspondantes
4-*
Utilisation des Jointures Externes
2 FROM emp e, dept d
3 WHERE e.deptno(+) = d.deptno
4 ORDER BY e.deptno;
Affichage d'Enregistrements sans Lien Direct, au moyen de Jointures Externes
L'exemple ci-dessus affiche les numéros et les noms de tous les départements. Le département OPERATIONS, qui ne comprend aucun employé, est également affiché.
Restrictions Applicables aux Jointures Externes
L'opérateur de jointure externe ne peut être placé que d'un seul côté de l'expression, à savoir le côté où l'information manque. Il permet de ramener les lignes d'une table n'ayant pas de jointure directe avec l'autre table.
Une condition comportant une jointure externe ne peut pas utiliser l'opérateur IN ni être liée à une autre condition par l'opérateur OR.
4-*
Autojointures
7839 KING
7839 KING
7839 KING
7698 BLAKE
7698 BLAKE
"Dans la table WORKER, MGR équivaut à EMPNO dans la table MANAGER"
Liaison d'une Table à Elle-même
Il se peut que vous ayez besoin de relier une table à elle-même. Ici, pour retrouver le nom du manager de chaque employé, il faut que la table EMP soit reliée à elle-même. Par exemple, pour retrouver le nom du manager de l'employé Blake, vous devez :
Trouver Blake dans la table EMP en cherchant dans la colonne ENAME
Trouver le matricule du manager de Blake en cherchant dans la colonne MGR.
Trouver le nom du manager dont le matricule est 7839 dans la colonne EMPNO, puis regarder le nom correspondant dans la colonne ENAME. Le matricule 7839 appartient à King, donc King est le manager de Blake.
Dans ce processus, vous utilisez la même table deux fois : la première, pour rechercher le nom de Blake dans la colonne ENAME et la valeur correspondante dans la colonne MRG ; la seconde, pour rechercher le matricule 7839 dans la colonne EMPNO et le nom correspondant (King) dans la colonne ENAME.
4-*
Liaison d'une Table à Elle-même
WORKER.ENAME||'WORKSFOR'||MANAG
3 WHERE worker.mgr = manager.empno;
Liaison d'une Table à Elle-même (suite)
L'exemple ci-dessus relie la table EMP à elle-même. Afin de simuler l'existence de deux tables dans la clause FROM, on a mis deux alias, WORKER et MANAGER, pour la même table EMP.
Dans cet exemple, la clause WHERE contient une jointure dont la signification est "lorsque le matricule du manager d'un employé correspond au matricule du manager".
4-*
Résumé
Equijointure
Non-équijointure
Résumé
Il existe de nombreuses manières de lier des tables. Cependant, toutes sont fondées sur une condition spécifiée dans la clause WHERE. La méthode que vous choisirez dépend du résultat souhaité et des structures de données que vous utilisez.
Types de Jointures
Produits Cartésiens
L'omission de la condition de jointure dans la clause WHERE génère un produit cartésien dans lequel toutes les combinaisons de lignes sont affichées.
Alias de Table
Les alias de table accélèrent l'accès aux données.
Les alias de table permettent de réduire le volume du code et donc, de gagner de la place en mémoire.
SELECT table.column, table.column
FROM table1, table2
WHERE table1.column1 = table2.column2;

Search related