of 64/64
Numéro 43 Septembre - Octobre 2009 PHOTONIQUES EST LA REVUE DE LA Opticiens célèbres : William Henry Fox Talbot Savoir : l’effet Talbot Comprendre les métamatériaux (parution 30 octobre 2009) Cahier Spécial « Salon PRI – PHOTON Recherche Industrie » Actualités Comptes-rendus des salons Odebit, ECOC, Opto… Un Prix Nobel de physique 2009 très « photonique » Réseaux en fibres optiques ROADM et WDM-PON Acheter une soudeuse de fibres optiques

Actualités Réseaux en fibres optiques - Photoniques · Nobel de physique qui salue à la fois la fibre optique et les capteurs numériques ! Nous avions consacré un long article

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Actualités Réseaux en fibres optiques - Photoniques · Nobel de physique qui salue à la fois la...

  • Numro 43Septembre - Octobre 2009

    PHOTONIQUES EST LA REVUE DE LA

    Opticiens clbres : William Henry Fox Talbot Savoir : leffet Talbot Comprendre les mtamatriaux

    (parution 30 octobre 2009)

    Cahier Spcial Salon PRI PHOTON

    Recherche Industrie

    Actualits Comptes-rendus des salons

    Odebit, ECOC, OptoUn Prix Nobel de physique

    2009 trs photonique

    Rseaux en fibresoptiques

    ROADM et WDM-PON Acheter une soudeuse

    de fibres optiques

  • 1

    Editorial ......................................................................................................2

    Socit franaise doptique .........................................................................3

    AFOP...........................................................................................................5

    Anticipa Lannion.........................................................................................6

    ALPhA.........................................................................................................8

    Rhenaphotonics Alsace ...............................................................................9

    POPsud .....................................................................................................10

    Ple ORA...................................................................................................11

    Actualits - Prix et distinctions ..................................................................14

    Actualits - R&D...............................................................................15 et 19

    Actualits - Socits ..................................................................................16

    Actualits - Carnet ....................................................................................18

    Actualits - Lu, vu, entendu...................................................................20

    Actualits - Salons.....................................................................................21

    Agenda .....................................................................................................24

    PRI PHOTON Recherche Industrie ...............................................26

    Liste des exposants ...................................................................................28

    Les partenaires PRI....................................................................................31

    William Henry Fox Talbot - Riad HADAR .................................................36

    Comprendre les mtamatriaux Stphane COLLIN .............................38

    Savoir : leffet Talbot Nicolas GUERINEAU...........................................42

    Rseaux en fibres optiques Jean-Michel MUR

    la dcouverte des multiplexeurs dinsertion-extraction de longueursdonde paramtrables distance (ROADM) ..............................................46

    Tour dhorizon du WDM-PON ....................................................................50

    Acheter une soudeuse de fibres optiques Jean-Michel MUR .................54

    Nouveaux produits....................................................................................58

    Liste des annonceurs.................................................................................58

    OPTICIENS CLBRES

    PRODUITS

    CAHIER TECHNIQUE

    DCOUVRIR

    CAHIER SPCIAL

    ACTUALITS

    LOPTIQUE EN FRANCE

    En IIIe de couverture :

    Au sommaire du prochain numro Planning ditorial 2010 Liste des entreprises cites

    Cahier technique : Rseaux en fibresoptiques.

    Actualits Prix et distinctions : Prix Nobelde physique 2009 : fibres optiques et capteurs lhonneur

    Cahier Spcial PRI PHOTON Recherche Industrie .

    N43 Septembre/octobre 2009

    Acheter une soudeuse de fibresoptiques.

  • N43 Septembre/octobre 2009

    la revue des solutions optiques 52-54, avenue du 8-mai-1945 95200 Sarcelles Tl. : 33 (0)1 34 04 23 23Fax : 33 (0)1 34 38 13 99www.photoniques.com

    Photoniques est la revue de la Socit franaise doptiqueCampus Polytechnique RD 128, 91127 Palaiseau cedex (France) [email protected]

    Tl. : 33 (0)1 64 53 31 82 Fax : 33 (0)1 64 53 31 84

    Directeur de publication Jean-Paul Abadie [email protected]

    Rdactrice en chef Vronique Parasote Tl. : 33 (0)9 60 05 32 [email protected]

    Journaliste Audrey Loubens

    Ont particip la rdaction de ce numroStphane Collin (CNRS/LPN), Nicolas Gurineau (Onera),Riad Hadar (Onera), Jean-Michel Mur (Club Optique)

    Publicit Annie KellerMobile : 33 (0)6 74 89 11 47Tl/Fax : 33 (0)1 69 28 33 69 [email protected]

    Assistante Olga [email protected]

    Rdactrice-graphiste Jacqueline [email protected]

    Comit de rdactionPhilippe Aubourg (Quantel), Jean-Luc Ayral (Force-A), Didier-Luc Brunet (Horiba Jobin Yvon),Jean Cornillaut (SFO), Fabien Ghez (Thales Laser), Philippe Goupilleau (BFI Optilas),Laurent Greulich (Laser 2000), Riad Hadar (Onera),Wolfgang Knapp (Club Laser et procds), Andr Masson (Angnieux), Guy Mesquida (Avanex), Jean-Michel Mur (Club Optique), Franois Piuzzi (CEA Saclay), Didier Pribat (cole Polytechnique),Marie-Claire Schanne-Klein (Ecole Polytechnique),Costel Subran (Opton Laser International).

    Gestion des abonnements Logodata50 rue Notre-Dame-de-Lorette 75009 ParisTl. : 01 55 31 03 15 Fax : 01 55 31 03 [email protected]

    Abonnements (6 numros par an) : France : 60 euros, UE, Suisse : 74 euros, autres pays : 80 euros, tudiants ( titre individuel et sur justificatif) : 38 euros. Rglements lordre dditorial Assistance

    Photoniques est dit par ditorial Assistance sarl 52-54, avenue du 8-Mai-194595200 SarcellesRCS Pontoise B 391 143 179ISSN : 1629-4475CPPAP : 1005 G 80654

    Dpt lgal parution Impression SPEI (54) Routage Routage 93 (93)

    La photonique aura-t-elle enfin la place quelle mrite dans lesesprits ? Cest ce que nous voulons croire aprs lattribution du PrixNobel de physique qui salue la fois la fibre optique et les capteursnumriques ! Nous avions consacr un long article aux capteurs CCD etCMOS (en juin 2009) et nous vous proposons ici un cahier techniqueconsacr aux rseaux de fibres optiques, assorti dun guide dachat surles soudeuses fibres... Intuition du comit de rdaction de Photoniquesou preuve que le comit dattribution du Nobel se fie aux programmesditoriaux de notre revue, je vous laisse donc choisir votre point de vueNous sommes, en tout cas, ravis de coller lactualit !

    Et, en parlant de programme ditorial, le voici, tout beau, tout chaud :le planning 2010 est prt ! Avec le comit de rdaction, dcision a tprise de proposer des cahiers techniques thmatiques pour rendre plusvisible le potentiel de la photonique auprs de tous nos lecteurs. Pources articles techniques, comme pour les articles Comprendre et Savoir , nous sollicitons des experts dont les noms nous sont proposspar le comit. Mais, vous pouvez aussi proposer votre contribution en nous envoyant un court rsum de ce que vous vous offrez dcrire.Les thmes pour lesquels nous navons pas dfinis tous les sujets et les articles Appliquer (qui dcrivent une application concrte de laphotonique) nattendent peut-tre que vous ! Le planning est en pageIIIe de couverture et nous vous avons prpar une page sur notre site Internet pour vous indiquer o et comment il est possible de participer Photoniques : www.photoniques.com/sc/participer.php.

    Ah, dailleurs, un autre sujet Photoniques est - et revendique - dtreun vrai journal. Ce nest pas une petite revue entre amis , pas plusquune somme de publi-rdactionnels dguiss (on ma pos la ques-tion) ! Photoniques a une rdaction qui se charge notamment de rdiger les rubriques Actualits et Produits, et daider les auteurs dar -ticles techniques mettre en forme leurs textes. Lorsque la revue comporte des publi-rdactionnels, ils en portent mention ; les autres articles sont des informations, lues, digres, compiles et rcrites pourdonner un reflet de la photonique des socits et laboratoires franais.Pour autant, les journalistes ne sont pas forcment extra-lucides : ces articles sont rdigs en fonction des informations que nous recevonsdifficile dy inclure les informations que nous ne recevons pas ! Alors, vos claviers ! Et en attendant

    Bonne lecture !

    Vronique ParasoteRdactrice en chef

    [email protected]

    2

  • Depuis lassemble gnrale du 7 juillet, je remplaceEmmanuel Rosencher dans les fonctions de prsident de la SFO.La liste trs varie des minents opticiens qui mont prcd ce poste tmoigne dune des caractristiques les plus intres-santes de notre socit, assez rare dans les socits scientifiques

    franaises : celle de runir toute la palette des mtiers de notre discipline, depuis larecherche fondamentale jus qu la production industrielle. Une explication possibleest quen optique le chemin est souvent assez court entre la dcouverte de base, sondveloppement en direction des applications, et sa mise en uvre en tant que produitcommercialisable. Notre socit est ainsi le lieu idal pour des changes fructueuxentre tous les acteurs de loptique.

    Parmi les missions de la SFO, il y en deux auxquelles je suis particulirement attach :lune est de favoriser et dacclrer les processus dinnovation technologique alimen-te par les dcouvertes des chercheurs, et lautre est de faire mieux connatre des cher-cheurs les ralisations technologiques les plus rcentes qui permettront leur tour denouvelles avances dans leur recherche. La revue Photoniques est, avec le site Internetde la socit, lun des vecteurs essentiels de cette circulation dinformation.

    Le laser, dont on ftera en 2010 le cinquantenaire, est un autre exemple de cette rela-tion forte entre recherche et industrie dont loptique est le terrain privilgi. N dudveloppement des connaissances fondamentales en interaction matire-rayonnementaccumules dans les dcennies prcdentes, il a t au dbut considr comme une solution la recherche de problmes . Les lecteurs de Photoniques savent bien quel point, cinquante ans plus tard, le laser est omniprsent dans notre environne-ment technologique et mme dans notre vie quotidienne, avec les lecteurs de CD ouDVD. Inversement, la recherche en opti que a fait un bon considrable grce aux pro-grs incessants des lasers mis au point par les industriels. La rvolution du laser a tou-ch tous les domaines de la recher che, et jusquaux bases mme de la physique. Sansle laser pas de fusion inertielle contrle, de gyromtres ultra-performants, de traite-ment du dcollement de la rtine, mais pas non plus datomes ultra-froids ou de tats de photons intriqus , manifestations de la non-localit du monde quantique.

    Le cinquantenaire du laser donnera lieu en 2010 de multiples manifestations. La Socitfranaise doptique y apportera toute la comptence et lnergie de ses adhrents. Jin-vite donc toutes les personnes intresses participer ces manifestations, ou dsireuxden organiser dautres, me contacter par mail.

    Claude FABRE [email protected]

    Socit franaise doptique 3

    N43 Septembre/octobre 2009

    Le mot du Prsident Devenezmembre de la

    Vous bnficierez de ses nombreux services :

    Contactez-nous : Jolle Bourges - 33 (0)1 64 53 31 82 [email protected]

    revue Photoniques tarifs prfrentiels pour certaines

    confrences site Internet et bourse de l'emploi aide pour l'organisation de confrence adhsion l'European Optical Society annuaire rseau de professionnels et clubs informations actualises

    Une seule adresse : www.sfoptique.org !

    LAGENDA

    La SFO organise : du 16 au 20 novembre 2009, Reims, le 10e

    colloque Cmoi (colloque international franco-phone du club Mesures et techniques optiquespour lindustrie de la SFO), conjointement avecFLUVISU, le congrsfranais de visualisation et de traitement dima -ges en mcanique des fluides et les JRIOA(Journes de loptique adaptative) de lAFOP ;

    le 15 octobre 2009, la 3e Journe du SOOS(Systmes optroniques dobservation et de surveillance), le club mixte SFO/SEE, dans leslocaux de lInstitut doptique Graduate School Palaiseau.

    Confrences parraines :La SFO vient daccorder son parrainage la journe thmatique Propret dans loptique, le spatial et les nanomatriaux qui aura lieule 18 novembre 2009 Talence.

    La onzime dition de COLOQ sesttenue du 7 au 9 septembre 2009 Mouans-Sartoux, en partenariat avec les laboratoires de luniversit de Nice-Sophia-Antipolis. Organise par la Socitfranaise doptique, cette manifestationvisait donner un instantan des recher -ches dans le domaine de loptique quan-tique et non linaire, des lasers et de linteraction matire-rayonnement, touten favorisant louverture de la commu-naut la nouvelle gnration de scien-

    Un bilan trs positif pour COLOQ11

  • 4

    N43 Septembre/octobre 2009

    Socit franaise doptique

    minaire au colloque a t programme lelundi 16 novembre pour donner aux par-ticipants non spcialistes les principes debase permettant une meilleure compr-hension de la majorit des confrences.

    Informations et inscriptionswww.club-cmoi.fr.stwww.sfoptique.org

    Le club CMOI (Contrles et mesures opti -ques pour lindustrie) de la SFO propose,selon une unit de lieu et de temps, unespace dchanges scientifiques et un plateau technique regroupant la plupartdes technologies commercialises demesure et de contrle par voie optique.De plus, une journe de formation prli-

    10e colloque international francophone Contrles et mesures optiques pour lindustrie (organis par le club CMOI de la SFO)

    dapplications. Ces missions sont concrti-ses ds cette anne par lorganisationsous lgide de la SFO du 13e congrsnational FLUVISU, regroupant industriels,universitaires et exposants.

    Informations et inscriptionswww.fluvisu13.frwww.sfoptique.org

    En 2008, a t propose la SFO la cra-tion du Club FLUVISU, ayant pour missionsde promouvoir les activits lies au diag-nostic optique en mcanique des fluides,dans le domaine de la mise au point demthodes nouvelles et loptimisation desmthodes existantes, ainsi que dans ledveloppement de tous les domaines

    Centre des Congrs de Reims du 16 au 20 novembre 2009

    13e congrs franais Visualisation et de traitementdimages en mcanique des fluides (organis par le club FLUVISU de la SFO )

    tifiques. Lchelle du congrs 140 parti-cipants, 18 confrences invites de niveauinternational, deux confrences gn-rales participant la diffusion du savoir,84 posters, neuf reprsentants indus-triels, un diteur scientifique a pleine-ment permis de remplir ces objectifs. Lafonctionnalit et lagrment du site ontlargement servi ces changes.

    La progression spectaculaire de la matrisede loptique dans les milieux complexesa t illustre par la localisation dAn-derson de photons ou datomes, et soncorollaire les lasers alatoires, la gnra-tion de lumire lente, la comprhensiondes processus de transmission extraordi-naire dans des films mtalliques structursou dans des fibres optiques. Des percesprometteuses ont t dcrites dans lesdomaines de la photonique de spin, de lacryptographie quantique et de ses futurslments comme les relais quantiques,dans le contrle quantique des molculesfroides, dans la mesure de corrlationsquantiques.

    Notons le trs fort potentiel de nouvellesmthodes de spectroscopie et dimageriede trs haute rsolution dans le domainede la mtrologie, de lastronomie et delanalyse scientifique des uvres dart ouencore le potentiel de la filamentationlaser pour influencer les phnomnesmtorologiques. Ct lasers, les avancesse confirment, tant duct du contrle desimpulsions attosecondes que dans celui de la production de nouvelles sources partir de la condensation de polaritons,par exemple.

    Les sessions posters trs animes ont uti-lement complt ces exposs. De nom-breux contacts se sont nous autour delexposition de matriel. Deux expossenthousiasmants, retraant les 50 ans du laser et ftant lanne mondiale de lastronomie, ont conclu le congrs en prsence dtudiants de master et declasses prparatoires de Nice. La pdago-gie enfin tait au rendez-vous, au traversdes actions de la commission pdago-gique de la SFO et de lexposition des travaux doptique raliss par des lvesde primaire et de collge en 2008-2009, loccasion de la tenue de COLOQ11.

    Tous Reims !

    loccasion des dix ans du colloque du club CMOI/SFO et des 25 ans ducongrs franais de visualisation et de traitement dImages en mcanique desfluides (club FLUVISU/SFO), nous avonsdcid de runir nos deux communautsscientifiques en une manifestation regrou-pant les industriels exposants et des ses-sions communes et parallles, tout enconservant lidentit de chaque club. Lexposition CMOI/FLUVISU, aide pour la communication par lAssociation fran-

    aise des industries de loptique et de laphotonique (AFOP) avec le pack com-munication Photon Recherche Industrie ,illustrera le fort potentiel des moyensoptiques disponibles aujourdhui pour lesapplications industrielles. Par ailleurs, lesJournes recherche-industrie de loptiqueadaptative (JRIOA), organises par lAFOP,se drouleront en parallle de la manifes-tation CMOI/FLUVISU.

    Guillaume POLIDORI, club FLUVISU/SFO et Paul SMIGIELSKI, club CMOI/SFO

  • L AFOP et lUNM (Union de normalisa-tion de la mcanique) proposent sesadhrents de participer la normalisa-tion, enjeu conomique et stratgiquecapital.LAFOP lance une enqute dintrt sur les normes en rvision en 2010 et sur celles utilises dans loptique photonique.Si vous tes intress par la normalisa-tion, vous pouvez intgrer la commissionoptique photonique, en particulier sur les thmatiques : normes fondamentales,matriaux et composants, systmes opto -lectroniques, composants optiques etmthodes dessai. Vous pouvez gale-

    Devenez acteurs sur les normes qui vous intressent !

    ment rpondre aux enqutes probatoiresafin de donner votre avis avant publica-tion.LAFOP finance la participation dexpertsfranais aux runions ISO. Par ailleurs, leministre de lIndustrie a mis en place undispositif daides financires qui permet-tent de prendre en charge 50 % desdpenses engages (temps pass et fraisde dplacement) par les experts manda-ts pour reprsenter les PME dans ces travaux.

    Ivan [email protected]

    Photon Recherche Industrie, le nou-veau salon optique photonique quiaura lieu les 18 et 19 novembre Reimsrunira, avec lexposition Cmoi Fluvisu,plus de 50 exposants et 22 partenaires.LAFOP, qui se rjouit dores et dj de ce succs, a jou un rle importantdans ce mouvement collectif et soli-daire qui consolide lexposition CmoiFluvisu et donne un premier lan fort au salon Photon Recherche Industrie quise droulera paris en 2010.

    Reprsentant national des industriels, lesyndicat professionnel a pris ses res-ponsabilits et cr un salon qui rpond leurs besoins ; les ples optiques et laSFO jouent un rle important de sou-tien et de relais auprs de leurs adh-rents. En runissant ses partenaires,lAFOP a permis au salon PRI dexister et de prendre de lampleur. Leffort decommunication est important et per-met PRI de trouver dj un cho ausein de la profession.

    Le comit de pilotage, qui runit lesentreprises : BFi Optilas, Imagine Optic,Horiba Jobin Yvon, Optimask, Optoprimet Quan tel, fixe la stratgie, le droule-ment et les outils du salon. Il prparegalement dj ldition 2010.

    Renseignements et inscription :www.salonphoton.fr

    C inq entreprisesadhrentes delAFOP taient pr-sentes ECOC 2009,le salon des commu-nications optiques

    qui sest tenu du 21 au 23 septembre Vienne : Ixfiber, Keopsys, Kerdry, Laser2000 et Photlines Technologies.

    lire aussi : compte-rendu dECOC2009, page 23.

    L optique adaptative est devenue enquelques annes une technologie cldans de nombreux domaines dapplica-tion, permettant de dpasser les limites deloptique classique et offrant de nouvellesperspectives dans la ralisation de fonc-tions optiques complexes. Elle trouve saplace dans des applications aussi variesque limagerie biomdicale, les biotech-nologies, le contrle des lasers de puis-sance, le secteur des tlcommunicationsoptiques et de la dfense. Les confrences intgreront des sessionsorales et des sessions de posters ; desconfrences animes par des personnali-ts scientifiques permettront de dresser

    un bilan de la recherche et des solutionstechniques apportes au cours de ces jour-nes.Celles-ci sadressent aux enseignants,chercheurs, industriels, spcialistes enoptique adaptative, fabricants, intgra-teurs ou utilisateurs, et aux jeunes : doc-torants, en cole dingnieurs ou en mas-ter. Le tarif est de 170 euros, avec des tarifsrduits de 100 euros pour les doctorantset 70 euros pour les tudiants.

    Renseignements et inscriptions : www.optique-adaptative.fr.

    Lamia [email protected]

    AFOP LOPTIQUE EN FRANCE 5

    N43 Septembre/octobre 2009

    La troisime dition des JRIOA (Journes recherche industrie de loptique adaptative) se tiendra du 17 au 19 novembre 2009 au Centre des congrs de Reims. Organises par lAFOP et la SFO,ces journes runiront une centaine dexperts issus des milieuxindustriels et de la recherche, intresss par les progrs les plusrcents dans le domaine de loptique adaptative.

    Cahier spcialPRI - Photon Recherche Industrie - pages 26 37.

    JRIOA 2009

  • Traiter des pices de quelques milli-mtres 1,50 m de diamtre, telle estla comptence offerte dsormais parKerdry qui vient de squiper dunemachine de dpt optique de grandedimension. Lentreprise, implante dansla technopole Anticipa, vient ainsi derpondre la demande dune sociteuropenne pour le traitement optiquesur le miroir dun grand tlescope (voirphoto).Par ce nouvel quipement, Kerdry ren-force son savoir-faire dans la ralisation etlassociation de couches dilectriques etmtalliques et vise de nouvelles applica-tions en dfense, aronautique, tlcom-munications, mdical, industrie du luxe ourecherche. Cette expertise a t reconnuefin 2008 par lattribution du label entre-prise du patrimoine vivant dcern par le

    ministre de lconomie et de lIndustrie.Equipe pour le prototypage et la pro-duction en srie, Kerdry possde un parcde dix machines de dpts dans 500 m desalle blanche. Ses quipements lui per-mettent de raliser des dpts mtalliques(Au, Ag, Al, Ti, Ni, Cr, Ni/Cr, Cu, etc.) sur tout

    type de supports avec une localisationprcise sur les pices, avec un savoir-faire spcifique dans le traitement pourbrasure ; ils lui permettent galementde faire des dpts optiques (TiO2,Ta2O5, SiO2, MgF2, Al2O3, HfO2, ZrO2)avec des traitements classiques et unsavoir-faire spcifique qui offre uneforte adhrence des couches, unegrande stabilit en temprature et unehaute tenue au flux laser, ainsi que desdpts spcifiques dITO (oxyde din-

    dium dop ltain) qui permettent unetransmission suprieure 85 % dans le visi-ble pour une rsistance infrieure 20ohms par carr. Par ailleurs, la matrise parKerdry de la photolithographie permetdassocier couche mtallique, coucheoptique sur une mme pice.www.kerdry.com

    Le Centre commun lannionnais dop-tique (CCLO) est une plate-forme tech-nologique ouverte aux industriels et auxlaboratoires universitaires, intgre aulaboratoire FOTON (UMR CNRS 6082) etinstalle depuis six ans lENSSAT, au curde la technopole Anticipa Lannion, o sonquipe dune quinzaine de personnes dis-pose de locaux quips de deux sallesblanches.Engag dans quatre projets de lAgencenationale de la recherche (ANR), dans lesquels il pilote la mise au point de struc-tures de guides monomodes, le CCLOvient dobtenir des rsultats de niveau

    international dans plusieurs projets o ilassure la mise au point de guides poly-mres, tout particulirement sur laspectfonctions miniaturises pour le filtrageoptique et la modulation trs hautsdbits.

    Outre la technologie des guides, le CCLOmatrise les caractrisations optiques etstructurales de guides et fibres optiquesspciales.Les travaux sont orients vers des guidesoptiques trs confins qui ncessitent destechnologies nouvelles de couplage. LeCCLO dveloppe, par exemple, des micro-lentilles fibres de diffrents diamtres demode ainsi que de linstrumentation sp-cifique (voir photo). Dans ce contexte, ilvient de mettre au point une mthode originale dassemblage de guide ou defibres, petit cur, dont le brevet est encours de dpt.

    Dominique [email protected]://foton.enssat.fr/plates-formes/CCLO/cclo.php

    L incubateur de Bretagne Emergys, quia ft ses 10 ans dexistence le 14 sep-tembre, vient de dcerner ses Trophes cinq socits innovantes. Lentreprise Oxxius a reu le prix de la plus

    grosse leve de fonds ralise ce jourparmi les cent projets accompagns parEmergys (2,4 millions deuros en 2004 et 8millions deuros en 2006). Oxxius, implan-te dans la technopole Anticipa Lannion,

    conoit, fabri que et commercialise deslasers continus dans le domine du visibleet du proche UV.

    www.oxxius.com

    Oxxius reoit le prix Emergys de la plus grosse leve de fonds

    Banc pour mesure de mode en champ lointain,ralis au CCLO.

    Dpt optique sur miroir de tlescope.

    6

    N43 Septembre/octobre 2009

    LOPTIQUE EN FRANCE Anticipa Lannion

    Quatre projets ANR et un dpt de brevet

    De nouvelles possibilits dans le domaine des couches minces

  • 7

    N43 Septembre/octobre 2009

    PME trs actives dans le domaine de laphotonique telles IDIL Fibres Optiques,iXFiber, Keopsys, Kerdry, Laseo, Micro -Module, Oxxius, Quantel et Yenista. Lesmembres acadmiques (IREENA Nantes,FOTON-ENSSAT, EVC Rennes, RESO-ENIB)

    sont, quant eux, rassembls avecPerfos au sein du GIS GRIFIS.

    www.perfos.com

    Lannuon-Treger Tolpad-KrioA G G L O M R A T I O N Lannion - Trgor Agglomration : 02.96.05.09.00 - [email protected]

    ADIT : 02.96.05.82.50 - [email protected]

    www.lannion-tregor.com - www.technopole-anticipa.com

    tion :

    .

    oum.rnesADIT : 02.96.05.82.50 - agagglomrgor ArTLannion -

    egor.lannion-trwww

    .agglom

    om

    [email protected] - c

    ticipa.c-anechnopole.twwwom -.c

    Une nouvelle direction pour Perfos

    projets collaboratifs labelliss (rgion,ANR, Europe) et proposer des services etprestations (modlisations, prototypage,petites sries, prestations dtudes) sesmembres et des clients externes.Les membres industriels de Perfos sont des

    la suite du dpart de Nicholas Traynor,la direction du centre techniquePerfos (plate-forme dtudes et de recher -che sur les fibres optiques spciales) estaujourdhui assure par Denis Trgoat et David Mchin qui se chargeront, res-pectivement, des oprations et des pro-grammes de la plate-forme. la suite du renouvellement de sonconseil dadministration, David Pureur(Quantel Lannion) est prsent le nou-veau prsident de Perfos, en remplace -ment de Thierry Georges (Oxxius), quireste trsorier.

    voir Carnet, page 18.

    Situe linterface universit/industrie,Perfos a pour objectif de dvelopper desfibres optiques innovantes, favoriser ladiversification des applications lies laphotonique (voir figure), apporter un sup-port aux PME de la filire, raliser destransferts de technologie, participer des

    Anticipa Lannion LOPTIQUE EN FRANCE

  • Le prochain rendez-vous de la Route des Lasers (mercredi 18 novembre Bordeaux) aura pour thme la propretdans loptique, le spatial et les nanoma-triaux. Chercheurs et industriels de cestrois communauts pourront croiser leursexpriences pour faire ressortir les enjeuxsoulevs par le respect ou non des rgles depropret et les bonnes pratiques mettre

    en uvre pour atteindre un seuil de pro-pret satisfaisant. Les confrenciers satta-cheront montrer limportance de la pro-pret sur les performances des composantset systmes et sur la capacit dune entre-prise pntrer certains marchs. Ils dres-seront un panorama des techniques sus-ceptibles daboutir une relle matrise de la propret, au niveau des composants

    et lors de leur assemblage. Ils aborderontaussi les mthodes de mesure, danalyse etde caractrisation offrant une valuationprcise du niveau de propret et de leffi-cacit des techniques de nettoyage misesen uvre au cours des cycles de fabrication.Enfin, seront prsentes quelques forma-tions permettant de sensibiliser ou perfec-tionner ouvriers, techniciens et ingnieursaux techniques de mise en propret et decaractrisation. Cette journe, organisepar le CEA, Pyla et la Route des Lasers, enpartenariat avec le ple Aerospace Valley,a reu le soutien de lASPEC, du club Nano -Microtechnologies et de la SFO.www.rdv-routedeslasers.fr/propret

    Depuis lt, deux nouvelles entre-prises ont rejoint la Route des Lasers. Scoptique, dirige par David Batt,accompagne les entreprises dans leursprogrammes de recherche et dans la rali -sation de prototypes ou de produits inno-vants. Cette socit de service est spciali-se en ingnierie optique photonique etoffre toute une palette de prestations

    (R&D, conception, mesure, recher che defournisseurs, ralisation de prototypes,veille technologique et concurrentielle,gestion de projet...).www.scoptique.com Imagine Optic, spcialiste de lanalyse de front donde par Shack-Hartmann et deloptique adaptative, vient douvrir uneantenne en Aquitaine, pour mieux rpon-

    dre aux besoins spcifiques de ses clientslocaux et travailler avec des partenairesaquitains dans le cadre de projets de R&D,notamment pour de nouvelles applica-tions laser. Lantenne aquitaine, dirigepar Nicolas Lefaudeux, est installe dans la Cit de la Photo nique Pessac, prs deBordeaux.www.imagine-optic.com

    8

    N43 Septembre/octobre 2009

    LOPTIQUE EN FRANCE ALPhA

    LAGENDA

    Rendez-vous de la Route des lasers : la propret dans loptique, le spatial et les nanomatriaux

    18 novembre 2009 Bordeauxwww.rdv-routedeslasers.fr/propret

    Salon Photon Recherche Industrie18 et 19 novembre 2009 ReimsALPhA Route des Lasers est partenaire de lapremire dition du salon Photon Recher -che Industrie, mis en place par lAFOP et laSFO. Plusieurs entreprises aquitaines serontelles aussi prsentes sur ce salon.www.salonphoton.fr

    Salon Medica18 au 21 novembre 2009 DsseldorfLes applications mdicales de loptique pho-tonique constituent un axe stratgiquemajeur pour le ple de comptitivit Routedes Lasers : ALPhA, gouvernance du ple,sera prsent sur le salon Medica pour y pr-

    senter lensemble des comptences aqui-taines (industrie, recherche, formation)dans ce domaine.www.medica.de

    Comit stratgique dALPhA27 novembre 2009 BordeauxLe comit stratgique dALPhA, constitude personnalits extrieures au ple, ap -porte rgulirement son analyse et sesconseils au ple, sur ses objectifs et lesmoyens mis en uvre pour les atteindre.Cette anne, il sintressera particulire-ment ses actions linternational, sonattractivit, son positionnement sur lesmarchs applicatifs et son rle dans lacommunaut nationale.

    Salon Photonics West26 au 28 janvier 2010 San FranciscoLe ple Route des Lasers sera prsent avecplusieurs entreprises sur lespace Ples de comptitivit du pavillon France orga-nis par Ubifrance et organisera, avec lesoutien de la DGCIS et Ubifrance, une ren-

    contre partenariale pour aider les entre-prises franaises collaborer avec les entre-prises et les grands centres de recherchepublics et privs amricains.http://spie.org/x2584.xml

    Semaine du laser15 au 21 mars 2010

    Pour clbrer les 50 ans du laser, ALPhAorganise, en partenariat avec la rgionAquitaine, le CEA et luniversit Bordeaux 1,une srie de manifestations (confrences,dmonstrations, visites dentreprises et de laboratoires) qui permettra au grandpublic et aux tudiants en sciences demieux connatre le fonctionnement dunlaser, den dcouvrir ses multiples utilisa-tions dans notre vie quotidienne et sonimportance dans la vie conomique de la rgion.

    Gabrielle MARRE Tl. : 33 (0)5 57 57 84 [email protected]

    Deux nouvelles entreprises sur la Route des Lasers

  • Voici quelques mois, RhenaphotonicsAlsace a initi une coopration avec laSocit doptique de Pkin dans le cadrede ses actions linternational. Ces dmar -ches se sont traduites en septembre par lasignature Pkin dune convention entreIrepa Laser de Strasbourg et la Socitdoptique de Pkin, en prsence d'unreprsentant du gouvernement de la province de Pkin. Cette convention de partenariat a t finalise lors de la visite Pkin (voir photo) dAlain Diard (prsi-dent de Rhenaphotonics Alsace et dIrepaLaser) et de Jean-Paul Gaufillet (directeurdIrepa Laser). Elle permet aujourdhui Irepa Laser dchanger avec son parte-naire chinois sur des bonnes pratiques detravail et denvisager plus long termedes actions de codveloppement. Pour faire suite cette premire tape,Liang Zhiuyan, le vice-prsident de la Soci -t doptique de Pkin, et Sun Zhongfa, sonprsident dhonneur, ont t accueillis Strasbourg du 28 septembre au 2 octobre.Cette tape retour du partenariat a permis Irepa Laser de leur montrer sessavoir-faire et de consolider les premierscontacts.Par ailleurs, ils ont aussi pu dcouvrir unepartie du potentiel alsacien en optique etphotonique. Ainsi, ils ont visit lInstitut dephysique et chimie de Strasbourg (IPCMS)avec son parc de lasers femto seconde, len-treprise RBnano qui y est hberge et ra-

    lise des traitements de surface et des mar-quages sur tous types de supports, grce une technologie unique base sur la min-ralisation dencres spcifiques, le Labora -toire des systmes photoniques (LSP) delEcole nationale de physique de Stras -bourg (ENSPS) et lInstitut de recherche des cancers arodigestifs (IRCAD) avec sesapplications de loptique la chirurgie. Leur venue aura aussi t loccasion pourles membres de Rhenaphotonics Alsacedassister la confrence sur La photo-nique en Chine aujourdhui : acteurs, mar-chs et technologies lors du troisimeClub Rhenaphotonics.Les prochaines tapes de cette collabora-tion passeront par louverture des entre-prises du secteur photonique de nou-veaux contacts en Chine, en collaborationavec Alsace International, lagence dedveloppement conomique de la RgionAlsace.

    Rhenaphotonics Alsace LOPTIQUE EN FRANCE 9

    N43 Septembre/octobre 2009

    Convention de partenariat entre Irepa Laseret la Socit doptique de Pkin

    La gamme danalyseurs de front donde HASO vous fournit prcision, versatilit et facilit dutilisation.

    Analyse de front donde Optiqueadaptative

    Venez nous voir sur notre stand PRI - PHOTON Recherche Industrie pour une dmonstration ou visitez:imagine-optic.com

    2009 Imagine Optic. Tous droits rservs. Elucido Partners

    mirao 52-e, coupl avec nos logiciels CASAO ou GENAO, offre la meilleure capacit de correction avec les fonctionnalits avances pour la microscopie biologique.

    CONTACTRhenaphotonics Alsace Directeur : Lionel LHARIDON lionel.lhar[email protected] de mission : Roma [email protected] : [email protected] rue marc Seguin - BP211868060 MULHOUSE Cedex

    www.rhenaphotonics.fr

  • Cette mission, qui se situe dans le pro-longement des partenariats djengags par POPsud avec le MasachussetInstitute of Technology (MIT) et le BostonUniversity Photonic Center, sadresse aux membres industriels et acadmiquesdes trois ples de comptitivit parte-naires. Cette mission, soutenue par laDGCIS et Ubifrance, est de permettre aux entreprises et aux laboratoires derecherche de tisser des partenariats tech-

    nologiques, didentifier des dbouchsindustriels et commerciaux, douvrir desopportunits de marchs et de mieuxconnatre le tissu conomique, techno -logique et scien tifique de Boston et de la rgion du Massachusetts. Par cette mission, les trois ples de comp-titivit photoniques pourront galementpromouvoir le potentiel de la photoniquefranaise et de ses acteurs industriels etacadmiques.

    Ces quatre projets qui reprsentent unmontant total de 10 millions deurosont obtenu 4,8 millions deuros de sub-ventions. Plus de vingt partenaires sontassocis, dont dix PME et six laboratoires,ce qui illustre la forte implication des PMEdans les projets et la synergie troite entrerecherche et industrie.Ce trs bon rsultat peut tre attribu ga-lement au renforcement de laccompagne-ment individualis des projets, mis en placedepuis janvier 2009, par le ple Optitec,avec ldition dun Guide du porteur deprojet et la mise disposition par le plede jours de consultants pour les porteurs deprojets, en fonction des prconisations duconseil stratgique qui expertise les projets. Les projets retenus dclinent trs directe-ment les thmatiques majeures du ple, savoir la sant, le spatial et loptique adap-

    tative, la scurit et la surveillance (sys-tmes de vision aroports, systme RFID,traitement dimages) : projet QUITO : dveloppement dun nou-veau systme dimagerie dynamique pourdes applications en sant (biologie cellu-laire) et dans lindustrie (caractrisation dematriaux, projet MADRAS : adaptation des tech-nologies de loptique active adapte auspatial, projet Gyrovision (co-labellis avec le plePgase) : systme de vision aroport des-tination du march de la surveillance et dela dtection, projet ASPECT (co-labellis avec le PleSCS, ple leader) : systme innovant de ges-tion automatise de manutention desconteneurs sur les ports (exploitation, clas-sification et traabilit).

    10

    N43 Septembre/octobre 2009

    LOPTIQUE EN FRANCE POPsud

    Mission collective BostonLe ple de comptitivit Optitec (POPsud) organise une missioncollective Boston, qui se tiendra du 30 novembre au 4 dcembre2009, mene en partenariat avec les ples Elopsys et Route desLasers (ALPhA), dans le cadre de la convention inter-ple signe le25 juin dernier Marseille.

    Le ple Optitec a connu de trs bons rsultats pour le financementde projets collaboratifs de R&D, dans le cadre du huitime appel du Fonds unique interministriel (FUI) : sur les 93 projets, reprsentant 48 ples, quatre projets labelliss par le ple Optitecsur six ont t retenus par le FUI, dont deux en co-labellisation.

    Des financements duFUI pour quatre projets

    de R&D labelliss par le ple Optitec

    LAGENDAColloque CMOI et salon Photon

    Recherche Industrie18 et 19 novembre - ReimsPOPsud sera prsent sur le colloque Con tr-les et mesures optiques pour lindustrie et le salon PRI, pour prsenter ses adhrents et les projets collaboratifs de R&D.

    Photonic WestJanvier 2010 - San Francisco (USA)POPsud accompagnera plusieurs de sesadhrents (Alpao, Cilas, Klo, Phasic, Silios,Symtrie, STIL) sur le salon Photonic Westet sera galement prsent en tant que cluster, en partenariat avec les ples de comptitivit Elopsys et Route des Lasers,pour rencontrer dautres clusters amri-cains.

    Marie [email protected]

    Centre technologique mditerranen de mtrologie(CT2M)

    Cr en 1990, le Centre technologiquemditerranen de mtrologie est unacteur reconnu dans le monde des labo-ratoires danalyses et dessais, avec uneforte expertise dans lvaluation des incer-titudes de mesure. www.ct2m.fr

    Pliades Technologies Cette socit spcialise dans la concep-tion optique, linstrumentation optique,loptolectronique et le traitement dima -ge et vido possde galement des com-ptences en lectronique et en informa-tique embarques.www.pleiades-technologies.com

    SM ConceptSM Concept est un bureau dtude pour ledveloppement et la conception de dis-positifs de contrle de commande et demesure pour des systmes contenant dellectronique ou de linformatique et dela mcanique. www.smconcept.fr

    CONTACTKatia [email protected]

    NOUVEAUX ADHRENTS

  • Ple Optique Rhne-Alpes LOPTIQUE EN FRANCE 11

    N43 Septembre/octobre 2009

    Les marques de Newport Corporation Filtres Corion New Focus Oriel Instruments Richardson Gratings Lasers Spectra-Physics AD-090906-FR

    MICRO-CONTROLE Spectra-Physics S.A.S1, rue Jules Guesde Btiment BZI. du Bois de lpine BP18991006 vry CEDEX

    Tl. : 01.60.91.68.68Fax : 01.60.91.68.69e-mail : [email protected] 2009 Newport Corporation.

    MICRO-CONTROLE Spectra-Physics a lhonneur de vous annoncer larrive de New Focus et de ses produitsde qualit dans le groupe Newport avec ses marques rputes mondialement. A partir du 1er novembre 2009,vous pourrez trouver et acheter les produits New Focus directement chez nous.

    Maintenant,les produits

    sont disponibles chezMICRO-CONTROLE Spectra-Physics

    Nous nous engageons rpondre vos besoins de produits et de solutions. Veuillez nous appeler directementpour toute question ou pour recevoir un devis.

    New Focus est maintenant chez MICRO-CONTROLE Spectra-Physics.

    Srie TLB-6900 Vortex IISrie TLB-6900 Vortex IILasers accordables de prcisionLasers accordables de prcision

    Srie TA-7600Srie TA-7600Amplificateurs semi-conducteursAmplificateurs semi-conducteurs

    Modulateurs de phaseModulateurs de phase seuil de dommage lev (KTP) seuil de dommage lev (KTP)

    PicomotorPicomotor

    VrinsVrins

    NOUVEAU

    Le ple ORA participe actuellement,avec neuf autres partenaires euro-pens, au projet PhotonicRoadSME (voirphoto).Au cours de la premire phase de ce pro-jet, qui sest tale sur deux ans et vient de sachever, le consortium du projet a pu

    Ces donnes sont aujourdhui intgresdans une base de donnes informatise.Dans le mme temps, les partenaires duprojet ont collect de nombreuses infor-mations concernant les produits et qui-pements associs aux domaines dappli-cations choisis initialement (TIC, sant et bien-tre, environnement et sret &scurit) aux moyens denqutes indus-trielles et des sources dinformations dis-ponibles. Ces donnes ont ensuite tcompiles sous formes danalyses SWOT.Aujourdhui, le consortium entreprenddtablir une mthodologie pour mettreen place des feuilles de routes adaptesaux PME et PMI concernant les moyenstechniques et technologiques venir quiont t recenss. Cette mthodologie seraensuite valide par son application surdouze cas dtudes de dveloppement deproduit. Pour cela, chaque entreprise lapossibilit dtre lobjet dun des douzecas dtudes, et donc de bnficier de cetaccompagnement.

    collecter une quantit importante din-formations sur neuf catgories de mat-riaux nanophotoniques, des obstacles lis la technologie, leur fabrication et/ouaux marchs, ainsi que leurs applicationsactuelles et futures dans de nouveaux dis-positifs photoniques.

    Runion du groupe dexperts PhotonicRoadSME.

    PhotonicRoadSME : le projet europen passe la phase 2

    Pa

    rtena

    ires d

    u pr

    ojet

    Pho

    toni

    cRoa

    dSM

    E

  • CONTACTPle ORADavid VITALETl. : 04 77 91 57 44 [email protected]

    Le ple ORA est dsormais agr au titre du crdit impt recherche (CIR)

    linitiative de la CCI de Lyon, un grou -pe fondateur, constitu de Philips,

    du Comptoir lyonnais delectricit (Grou -pe SONEPAR), de lEcole nationale destravaux publics de ltat (ENTPE) et deCDO, organisateur du salon LumiVille, adcid de constituer un cluster pourfdrer et dvelopper les savoir-faire enclairage en Rhne-Alpes.

    Le cluster Lumire, premier cluster enFrance autour de la filire clairage, a pourvocation :- de renforcer linnovation autour desnouvelles technologies dclairage en

    rponse aux enjeux conomiques et dedveloppement durable,- de favoriser la comptitivit et le dve-loppement du tissu conomique rgionalpar la cration de rseaux dentreprises etpartenariats locaux, nationaux et inter-nationaux.Le ple ORA est associ au cluster Lumirepour positionner la rgion Rhne-Alpescomme rfrence europenne en clai-rage.

    Patrick CLERT-GIRARDTl. : 04 72 40 57 [email protected]

    Cluster Lumire : innovation et performance en clairage

    12

    N43 Septembre/octobre 2009

    LOPTIQUE EN FRANCE Ple Optique Rhne-Alpes

    L appel projet Eco-concept/Facteur4 initi par le conseil gnral de laLoire et de la CCI Saint-Etienne/Mont -brison a pour objectif de repenser laconception dun produit ou service endivisant son impact environnemental glo-bal par 4. Parmi les douze dossiers dpo-ss, huit ont t convis tre prsentsdevant un jury, cinq slectionns et troisconcepts ont finalement t retenus pourbnficier dun accompagnement mtho-dologique, technique et financier par leconseil gnral de la Loire, lESC et le pleco-conception & management du cyclede vie.Le Ple ORA a rpondu cet appel en pro-posant un projet de re-conception etcration dun nouveau dispositif dclai-rage distribuant la lumire issue dunesource technologie LED dans le plan sup-port sur lequel il est install. Cette nou-velle lampe, baptise Luxflat, est destine

    lclairage dans lhabitat et lhabitacle. Le concept prsent par le ple ORA, enpartenariat avec les designers membresde Collectifs Designer+ (voir photo), a tretenu par le jury et passe actuellement enphase de dveloppement pour raliser unprototype.Ce projet est conduit par les membres duconsortium dentreprises Lumiplan (voirPhotoniques n 41 page 8) et sappuiera cette occasion sur les socits Cellux, PSI,Scaelec et les ateliers Cahen & Gregori etSandra Villet.

    Luxflat, un co-concept dclairage qui divise son impact environnemental par 4

    Le concept Luxflat.

    Co

    nsor

    tium

    Lum

    ipla

    n

    Le ple ORA sera prsent en qualit dexposant la premire dition du salon PRI (PhotonRecherche Industrie) qui aura lieu Reims les 18 et 19 novembre 2009.

    Le ple ORA met les comptences deses ingnieurs spcialiss dans lesproblmatiques de loptique et de laphotonique disposition des entreprisespour proposer son aide ses adhrents,une assistance technique (pour les pro-jets porteurs dinnovation) allant du sim-ple conseil dorientation (mise en rela-tion avec des experts) jusqu la prise encharge partielle ou totale de projets (tra-vail en collaboration).Au vu du potentiel de recherche et dve-loppement (R&D), le ple a demand, aumois de juin, lagrment au titre du cr-dit impt recherche (CIR) pour que lesentreprises puissent dduire de limptsur les socits une partie des dpensesdactivit de R&D qui lui sont confies.Le ministre de lEnseignement sup-rieur et de la Recherche vient de rpon-dre favorablement cette demande : leple ORA a donc obtenu lagrment autitre du CIR. Rappelons que le calcul du CIR porte sur30 % des dpenses de R&D pour une pre-mire tranche jusqu 100 millions deu-ros et 5 % des dpenses de R&D au-del.Pour les entreprises qui demandent en bnficier pour la premire fois, letaux de cette tranche est de 50% lannedentre dans le dispositif et de 40% ladeuxime anne.

  • tovoltaque, verres lectrochromiques,gravure sur textile, revtements optiques,scurisation traabilit, recuits de surfa -ces, biochip

    Olivier DELLEA (CEA)Tl. : 04 77 91 57 [email protected]

    riaux conducteurs (cuivre, or, argent)que non conducteurs (polymres, iso-lants).Grce sa capacit de structuration et texturation de surfaces, cet quipementprsente un fort potentiel dapplicationsdans des domaines multidisciplinaires :piles combustibles, microbatteries, pho-

    Installe sur le site Ple Optique & Vision, Saint-Etienne, la Tamarack 412 (voirphoto) est un quipement industriel dephotoablation par laser fonctionnant enprojection de masque. La station de travail est quipe dun laserexcimre KrF fournissant des impulsionsde quel ques nanosecondes la longueurdonde de 248 nm avec une fluence com-prise entre 34 et 473 mJ/cm un taux derptition ajustable entre 1 et 50 Hz. Enoutre, cette station est quipe dune platine de translation motorise x-y acceptant des substrats souples ou rigidesde 32 x 38 cm.Le procd de photoablation mis en u -vre permet un arrachement de matire ensurface trs contrl, aussi bien de mat-

    Ple Optique Rhne-Alpes LOPTIQUE EN FRANCE 13

    N43 Septembre/octobre 2009

    NEDO : un mini-spectromtre en technologie MOEMS

    Rseau, fente, dtecteur intgrs dans un mme substrat font de ce spectromtre une merveille de technologie aux applications infi nies.

    www.sales.hamamatsu.fr

    [email protected] - Tl. +33 1 69 53 71 00

    27 x 13 x 16 mm

    Capteur CMOS Fente dentre intgre

    Rseau par nano-empreinte

    P.

    Avav

    ian/

    CEATamarack 412 :

    une machine dablation laser de production 100 % oprationnelle

    La station de travail Tamarack 412.

  • Sur un air un peu sixties (les recherchesrcompenses datent des annes 1960alors que le must des communicationstait le cble transatlantique, avec unrecord de 36 conversations tlphoniquessimultanes, et que le cinma amateurdcouvrait la rvolution du Super 8 ), leNobel de physique 2009 rend hommageaux initiateurs de deux technologies denos vies quotidiennes dont on imaginemal comment se passer aujourdhui ! Pourla remise du Prix, qui aura lieu le 10 dcem-bre Stockholm, les images (numriques)de la crmonie seront belles et voyage-ront aux quatre coins du monde lavitesse de la lumire et ce sera notam-ment grce eux !

    Charles Kao : la fibre optique

    Les travaux de 1966 qui valent aujourdhuiun Prix Nobel Charles Kao ont mis en vi-dence limportance de la puret du verredes fibres optiques pour la transmissiondu signal lumineux sur de longues dis-tances. Le tube creux quest une fibreoptique tait pressenti pour tre un bonconducteur de lumire, mais on en estalors navoir plus que 1 % du faisceaulumineux aprs 20 mtres de parcoursCharles Ken Kao montre que la solutionnest pas dans la structure mais dans lamatire de la fibre : il sattache convain-cre chercheurs et industriels de sintres-ser la silice et la faon de rendre leverre plus transparent. Il a ainsi jou ungrand rle dans la mise au point des fibresoptiques telles que nous les connaissons :quatre ans aprs ses calculs, en 1970, une

    premire fibre optique performante dunkilomtre est fabrique ; en 1988, le pre-mier cble en fibre optique relie lEurope lAmrique sur 6 000 km et aujourdhui,les fibres optiques de la plante reprsen-tent un milliard de kilomtres - 25 000 foisle tour de la Terre. Les chercheurs des BellLabs, unit de recherche d'Alcatel-Lucent,poursuivent ces travaux ; ils ont prsentrcemment le nouveau record du mondede transmission : 100 millions de gigabitspar seconde sur une distance de 7 000 km.Et noublions pas que, paralllement cetessor des tlcommunications, de nom-breuses applications de la fibre optiquesont apparues dans le domaine mdical etdans lindustrie.

    A lire aussi : Rseaux en fibresoptiques , pages 46 53.

    George Smith et Willard Boyle : les capteurs numriques George Smith et Willard Boyle doiventleur Prix Nobel la mise au point, en 1969,du capteur CCD (Charge-Coupled Device)qui a permis lessor de limagerie num-rique En se penchant sur lamliorationdes mmoires lectroniques, ils suivent lapiste de ce qui deviendra le capteur dima -ge CCD et rvolutionnera limagerie : uneplaque en silicium tapisse de cellules pho-tolectriques ouvre lre de limagerienumrique ! Ils construisent une premirecamra (photo), obtiennent une qualitsuffisante pour la tlvision en 1975 etvoient les premiers appareils quips de ce dispositif apparatre sur le march en

    14

    N43 Septembre/octobre 2009

    ACTUALITS Prix et distinctions

    Le Prix Nobel de physique 2009 rcompense un trio lumineux !LAcadmie royale des sciences de Sude a dcern le Nobel de physique 2009 Charles Kuen Kao,dune part, et dautre part, Willard Sterling Boyle et George Elwood Smith, trois chercheurs qui ont ouvert des voies des avenues ! des applications de la photonique grce leurs rsultatsde physique fondamentale dans le domaine des fibres optiques et dans limagerie numrique.

    Willard Boyle (gauche) et George Smith(droite) avec leur premier CCD en 1974.

    A

    lcate

    l-Luc

    ent/B

    ell L

    abs

    U

    nive

    rsit

    de H

    ong-

    Kong

    1981. Aujourdhui, les capteurs CCD sonttrs utiliss dans lindustrie et les applica-tions de haute technologie, tandis queleurs successeurs, les capteurs CMOS(Complementary Metal Oxide Semi -conductor) fleurissent dans les objets denotre vie quotidienne que sont appareilsphotos et tlphones portables.

    lire aussi : Comprendre les capteursCCD et CMOS , Photoniques n41,pages 40 42.

    N en 1933 Shangha (Chine), CharlesKen Kao a les nationalits britannique etamricaine. Aprs un doctorat dingnie-rie lectrique en 1965 (Imperial College de Londres), il a dirig les Engineering ofStandard Telecommunication Laboratoriesde Harlow (Essex) et a t vice-chancelierde luniversit chinoise de Hong-kong,avant de prendre sa retraite en 1996.

    Willard Sterling Boyle, qui a les nationa -lits canadienne et amricaine, est n en1924 Amherst (Canada). Aprs un doc-torat de physique en 1950 luniversitMcGill, il a travaill aux Bell Labs (NewJersey) partir de 1953. Il y met au pointle premier laser rubis capable de fonc-tionner de faon continue avec DonNelson en 1962, puis il dirige une chaired'tudes spatiales avant de se consacrer ltude des semi-conducteurs partir de 1964. Aprs avoir dirig la recherchedes Bell Labs, il a pris sa retraite en 1979.

    LAmricain George Elwood Smith estn en 1930 White Plains (Etat de NewYork). Aprs un doctorat de physique deluniversit de Chicago en 1959, il a tra-vaill aux Bell Labs (New Jersey), avant deprendre sa retraite en 1986.

    no

    belp

    rize.o

    rg

  • R&D ACTUALITs 15

    N43 Septembre/octobre 2009

    rsultats du huitimeappel projets

    La plate-forme daccueil en Chine ddie la filire optique franaise, Pythagore,est constitue dun business center mettant disposition des PME-PMI franaises desservices (localisation de VIE, bureaux etsalles de runion, traduction, secrtariat,coaching) et dun laboratoire doptiqueassurant le service-aprs-vente et la main-tenance des systmes vendus en Chine, la formation des partenaires locaux, des tests et dmonstrations de produits,suivi de la qualit de la production, la protection des brevets... Une aide pour langociation de contrats dachats avec

    des fournisseurs locaux et la mise en place de programmes de R&D conjoints ou departenariats industriels est galementpropose.Cette action est accompagne par les acteurs du Ple optique en Chine (Optics -valley, lInstitut doptique, PMI ConsultantGroup, DRCE, Coface, Ubifrance, CCE 91,Imfusio, Shanghai Institute of Laser Tech-nology, Shanghai Chamber of Commerceet Sota Shanghai), soutenue par les aideset subventions au dveloppement inter-national des entreprises franaises et parle gouvernement chinois.

    Pythagore : loptique franaise en Chine

    Cr le 19 octobre 1939 linitiative du PrixNobel de physique Jean Perrin, le Centrenational de la recherche scientifique estdevenu, au fil des ans, un acteur majeur de la recherche internationale. Dabordconsacr aux recherches militaires, cest un organisme qui ne compte encore quunecinquantaine de laboratoires que dirigeFrdric Joliot-Curie aprs la Libration.Aprs 1945, les missions du CNRS sonttendues, de nouveaux laboratoires sont

    crs : le nombre de chercheurs et de collaborateurs passe prs de 7 000 la findes annes 1950. Il compte aujourdhuiplus de 30 000 chercheurs et ingnieurs,travaillant dans 1 200 laboratoires et ser-vices.Pour clbrer cet anniversaire, le CNRS apubli Lhistoire du CNRS de 1939 nosjours Une ambition nationale pour lascience (Editions Armand Colin) et orga-nise de nombreuses manifestations :www.cnrs.fr/70ans

    Le CNRS fte ses 70 ans

    Le huitime appel projets des ples de comptitivit a retenu 93 projets de R&D, sur 200 dossiers prsents, issus de 48 ples de comptitivit, dont certainsples totalement ou partiellement consa-crs la photonique comme Elopsys, Optitec ou Vhicule du futur. Ltat, viale Fonds unique interministriel dvolu ces ples, versera 109 millions deuros ; lescollectivits territoriales devraient appor-ter certains projets un financement sup-plmentaire, hauteur de prs de 62 mil-lions deuros. Les PME impli ques dans cesprojets devraient bnficier directementde prs de trente millions deuros. Rappelons que le Fonds unique intermi-nistriel est aliment par les ministreschargs de lIndustrie, de la Dfense, de

    lquipement, de lAgriculture, de la Santet de lAmnagement du territoire poursoutenir des projets de recherche appli-que portant sur le dveloppement deproduits ou services susceptibles dtre missur le march court ou moyen terme, etdes projets de dveloppement collabora-tifs des ples de comptitivit. Il est dotde 600 millions deuros sur la priode 2009-2011 (495 millions deuros pour les projetsde R&D et 105 millions deuros pour lesplates-formes dinnovation). Les projetssusceptibles dtre financs sont retenus lissue des appels projets organiss deuxfois par an.Le neuvime appel projets sera lanc lautomne 2009 ; ses rsultats serontconnus en mars 2010.

  • Le groupe Horiba a dcid la construc-tion dune implantation sur le siteQuartier Ouest de Polytechnique, Palai-seau. Le nouveau btiment (photo) de7 500 m2 accueillera en septembre 2011 lesige social europen du groupe Horiba et un centre de spectroscopie dune centaine de personnes issues des sites de Chilly-Mazarin (qui fermera alors), deLongjumeau et de Villeneuve-dAscq ainsique Genoptics (start-up issue de lInstitutdoptique acquise par Horiba Jobin Yvonen avril 2009). Lobjectif est de viser enquinze ans un doublement de taille (des phases ultrieures de constructionpourront porter la surface jusqu environ18 000 m2), portant les effectifs en rgionparisienne plus de 600 salaris.

    Horiba simplantera Palaiseau en 2011

    Cette nouvelle implantation rpond un besoin de dvelopper les moyens deR&D de la socit Horiba Jobin Yvon, fon-de en 1819 et qui se trouve depuis 1960 Longjumeau, dans un site qui peut difficilement sagrandir, mais elle a aussipour objectif de placer la socit au curdu campus de haute technologie qui se dessine sur le plateau de Saclay Laproximit des centres de recherche degrands groupes de technologie installs sur le plateau, ou qui rejoindront le cam-pus dans les annes venir, nous permet -tra dapprofondir les liens existants etdtre voisins de palier des structuresqui sy implanteront, comme Nano-Innov , nous a prcis Michel Mariton, le direc teur dHoriba Jobin Yvon.

    A lain Renck, directeur de linternationaldOseo, et Sergey Polyakov, directeurgnral de son homologue russe, la Fasie(Foundation for Assistance to Small Inno-vative Enterprises) ont sign un accordpour promouvoir linnovation technolo-gique entre les PME franaises et russes.Lobjectif de cet accord est damliorer leurcomptitivit internationale par une coo-pration et des transferts de technologie.Il permettra galement de soutenir lesPME dans leur internationalisation et

    dans leur dveloppement. Cette collabo-ration se concentrera sur le financementde projets collaboratifs innovants dve-lopps par les PME des deux pays, le lan-cement dappels propositions communs,lanalyse des possibilits dutilisation desprogrammes Eureka et Eurostars dans lecadre du programme bilatral de coop-ration technologique entre les PME fran-aises et russes, la promotion des relationsentre les ples de comptitivit franais etles zones conomiques spciales russes etla mise en place de partenariats entre PMEau travers de rseaux tels que lEuropeanEnterprise Network ou le French RussianTechnological Network. Un comit de pi-lotage se runira une fois par an, pour ta-blir un plan de travail annuel.

    Pour nous faire part de votre actualit, envoyez vos communiqusde presse et photos [email protected] quotidiennement les actualits de l'optique photoniquesur le site Internet www.photoniques.com

    16

    N43 Septembre/octobre 2009

    ACTUALITS Socits

    Accord entre Oseo et Fasie,son homologue russe

    BRVESInfinera annonce une nouvelle solu-

    tion sous-marine base sur des circuits intgrs photoniques (PICs) grandechelle et des amplificateurs optiques semi-conducteurs (SOAs). Elle per-met une porte optique transocani queet peut fournir ainsi jusqu 160 lon-gueurs donde sur les systmes optiquessous-marins existants, avec des rduc-tions de cot et des gains de place signi -ficatifs par rapport aux rseaux DWDMsous-marins classiques.

    GE et Fanuc ont conclu un accordpour rsilier la joint-venture GE FanucAutomation Corporation, fonde en1986. Cet accord permet chaque en-treprise de recentrer ses investissementsafin dtendre ses activits et de dve-lopper son exprience dans leurs sec-teurs respectifs. GE et Fanuc prvoientque lopration sera termine dici fin2009, pour satisfaire aux conditionsusuelles de clture dexercice.

    IDIL Fibres Optiquessagrandit

    Face la progression de ses activits (notamment en dveloppement, int-gration et fabrication de systmes opto-lectroniques comme la ralisation den-sembles et sous-ensembles actifs et passifs),la socit IDIL Fibres Optiques augmente sa surface de production et de R&D de 200 m2, la portant ainsi 650 m2. Cette extension permettra aussi la mise enroute de nouveaux quipements acquispar la socit dans le cadre de son dve-loppement : bobineuse, four de polym -risation tubulaire, soudeuse pour fibresspciales et divers bancs de caractrisation.

  • Socits ACTUALITs 17

    N43 Septembre/octobre 2009

    BRVES

    www.micronora.com

    Optoprim renforce son activit en spectroscopie-dtectionavec la signature de deux contrats exclusifs de reprsentation :SensL, base Cork (Irlande), spcialise dans la dtection designaux optiques rapides de trs bas niveaux, qui fabrique desphotomultiplicateurs silicium la base dune srie de dtecteurscompacts ddis au comptage de photons et propose galementdes lectroniques de comptage dans le domaine picoseconde ; Laser Technick of Berlin (LTB) dont lexpertise en spectromtreshaute rsolution permet doffrir une gamme sans prcdentdinstruments, tous bass sur la technologie Echelle pourlanalyse de plasma, la LIBS ou la LIF.

    Trioptics France a sign un accord de distribution avec la socit Smaract GmbH, spcialise dans les platines de dpla-cement ultracompactes moteurs pizolectriques hybrides. Elleoffre Trioptics un complment de gamme, entre les posi-tionneurs motoriss classiques et les platines pizo-lectriques flexion, avec des platines de translation de un trois axes, desrotations, des goniomtres, des systmes multiaxes combinanttranslation et rotation, et des systmes drivs comme des nano-pinces ou des microcapteurs de force.

    Majantys, concepteur et fabricant franais de solutions de mesures colorimtriques et photomtriques de caractrisationdes sources lumineuses et des surfaces non missives, a sign uncontrat de partenariat avec la socit sud-corenne NewGenTech, qui accompagne les industriels et les centres de comp-tences dans la mise en oeuvre de banc de mesures et de testsdans le domaine optolectronique, pour dvelopper son rseaucommercial et se rapprocher des industries de hautes techno-logies sur le continent asiatique.

    Laser 2000 sest vu confi par Raylase la distribution de toutesa gamme de tte de dflexion laser 2D et 3D incluant des miroirs galvanomtriques pour des applications de marquage et de gravure laser, et par Zaber Technologies celle de toute sa gamme dactuateurs linaires, de moteurs pas pas et de ses systmes de translations et rotations motorises.

    BFI Optilas France devient distributeur exclusif des sphres intgrantes de la socit Labsphere, spcialise dans lanalysede lumire, notamment utiliss pour lclairage (automobile, architecture, spectacle), la calibration (spectroradiomtres,instruments de laboratoires...) et les tests (protection solaire, textile...).

    HTDS reprsente dsormais les socits Leister (division Axe-tris), base en Suisse, qui fabrique des sources infrarouges MEMsde 2 16m, et Majantys, spcialiste franais en matire dou-tils de caractrisation des sources lumineuses (360 830nm).

  • 18

    N43 Septembre/octobre 2009

    ACTUALITS Carnet

    PerfosDavid PUREUR est le nouveau prsi-dent de Perfos. Il a obte nu un docto-rat de Physique en 1997 luniversitde Lille. Il a ensuite rejoint la socitHighwave Optical Technologies ausein de laquelle il est devenu directeurtechnique en 2003. Il a int gr legroupe Quantel en 2006, o il est encharge des activits de R&D lies auxlasers fibres et dirige galement le

    site de Quantel Lannion. Il est co-auteurs de 85 publications scien-tifiques, confrences internationales et brevets.

    Denis TRGOAT est nomm directeurdes oprations. Titulaire dun doctoratde chimie de luniversit de Rennes(1985), il est spcialis depuis unevingtaine dannes dans la technolo-gie des fibres optiques, des guides pla-naires et des semi-conducteurs. Il a tsuccessivement ingnieur dtudes etresponsable R&D Alcatel Research & Innovation (Marcoussis) avant de

    rejoindre Highwave Optical Techno logies (Lannion) et de par-ticiper au dmarrage de Perfos en 2004.

    David MCHIN est nomm directeurdes programmes. Aprs un doctoratdoptolectronique en 2001 luni-versit de Saint-Etienne, il a tudi les multiplexeurs insertion-extraction rseaux de Bragg dans les labora-toires de recherche de FranceTele-com (1998-2000) et Highwave OpticalTechnologies (2000-2002) Lannion.Il a ensuite travaill dans le domaine

    de loptique non linaire dans les fibres optiques luniversitdAuckland (2002-2006), puis Southern Photonics (2006-2009) en Nouvelle-Zlande. Il est co-auteur de 32 publicationsscientifiques, confrences internationales et brevets.

    OptsysLudovic BRASS a rejoint la socitfranaise Optsys (filiale du ple qui-pements du groupe Nexter), spcia-liste des systmes de vision prot-ge, base Saint-Etienne, en tantque responsable commercial et mar-keting. Cette arrive renforce unequipe ddie aux systmes et mat-riels de dfense en y apportant plu-sieurs annes dexprience acquises

    notamment chez Teem Photonics, dans le dveloppement desventes et le marketing dapplications civiles utilisant des lasersindustriels et des systmes optiques.

    Laser 2000Laurent GREULICH est le nouveau directeur commercial & marketing de Laser 2000 France, aprs neuf ansdexprience dans la vente et le mar-keting de produits et services dans ledomaine de la photonique. Aprs avoir t responsable dugroupe Photonique depuis 2004, ilsera dornavant responsable desventes et du marketing pour toutes

    les activits de Laser 2000 France. Il aura pour mission de dvelopper le march et de participer aux choix des agents, etassumera galement certaines fonctions de direction gnrale.

    OptoprimOptoprim rorganise et prennise son qui pe commerciale, aveclembauche dfinitive de deux collaborateurs au sein du grou -pe scien tifique (lasers, sources, composants optiques, dtection,quipements de laboratoire).

    Avec une solide exp rience dans le domaine laser (master physique etmaster pro Bordeaux, sept mois luniversit de Floride Orlando et divers stages laser Alphanov, luni-versit de Lens et Optoprim), puis un contrat de CDD Optoprim, YannJOLY y est dsormais ingnieur technicocommercial, pour lOuest de la Franceet la rgion parisienne (hors 91).

    Titulaire dun BTS doptique instru-mentale et dune licence pro en optique luniversit de Paris, raliseen alternance Optoprim, puis un premier contrat en CDD, MatLARTIGUE, y assure dornavant lesupport client en tant quingnieurtechnico-commercial sdentaire.

    Socits, laboratoiresFaites-nous part de vos nominations et change-

    ments de fonctions en nous envoyant vos informa-tions et photos [email protected]

  • 19

    N43 Septembre/octobre 2009

    R&D ACTUALITs

    [email protected]

    THE LIGHT TOUCH

    Lasers a Fibre

    Amplificateurs a fibre

    Un dbat public sur les options gn-rales en matire de dveloppement etde rgulation des nanotechnologies est organis du 15 octobre 2009 au 24 fvrier2010, la demande du Gouvernement, enapplication des enga gements du Grenellede lenvironnement. La commission par-ticulire du dbat public Nanotechnologiesanimera ce dbat via des runions pu-bliques organises dans 17 villes de Franceet un site Internet ddi (www.debatpu-blic-nano.org) permettant de sinformer etde participer au dbat.

    Les nanotechnologiesen dbatNouvelles briques de conception

    de systmes intgrs pour la visioninfrarougeThse de Guillaume DRUART19 novembre 2009 15h00Amphithtre de lInstitut doptique Gra-duate School, campus de Polytechnique,Palaiseau.

    La mesure damplitudes complexespar interfromtrie dcalage multilatralThse de Bruno TOULON20 novembre 2009 15h00Auditorium de lInstitut doptique Gra-duate School, campus de Polytechnique,Palaiseau.

    Soutenances de thse

    L e rseau photonique europen Euro-fos (voir Photoniques n42, page 14) amis en place un laboratoire paneuropenpour mutualiser les quipements des dif-frents laboratoires du rseau et dve-lopper des activits exprimentalesconjointes.Le site www.eurofoslab.eu propose un inventaire des plates-formes et appa-reils dans le domaine des systmes et sous-

    systmes pour les communications opti -ques, ainsi quune procdure de rser -vation qui est, pour linstant, interne aurseau.Nanmoins, pour les laboratoires acad-miques ou industriels extrieurs sou-haitant utiliser un quipement de lun despartenaires du rseau, une relation bilatrale peut se mettre en place direc-tement.

    Laboratoire doptique paneuropen EurofosLab

  • Ce livre de Pierre Pellat-Finet, professeur luniversit de Bretagne-Sud et cher-cheur associ Tlcom Bretagne et luniversit nationale de Colombie Medellin, aborde loptique de Fourier parune mthode fonde sur la diffraction mtaxiale et lapport rcent de la trans-formation de Fourier fractionnaire. On nesaurait conseiller la lecture de ce livre aunophyte de loptique physique. Commele dit son auteur, il est destin ceux qui,comme lui, ne trouvent pas dans le for-malisme dit classique le cadre satisfaisant leurs travaux. Ce livre doit donc venir en complmentdune culture dj confirme en optique

    de Fourier. A cette condition, le lecteuraverti y dcouvrira une formulation rso-lument novatrice, et peut-tre fertile, denotions familires. RH

    Opticsvalley a transform sa bourse delemploi en un site ddi aux emploishigh tech sur les filires optique, lectro-nique, logicielle et systmes complexes. Ce nouveau site s'adresse spcifiquementaux demandeurs demploi et aux entre-prises la recherche de candidats en rap-port direct avec ces quatre filires, sur des postes varis (oprateurs, techniciens, ingnieurs, mais aussi marketing-commer -

    Un nouveau site emploi pour l'optiquecial et fonctions supports) et pour diff-rentes formes de contrats (CDI, CDD, alter -nance, stage, doctorat, post-doctorat).Son utilisation est gratuite, tant pour le demandeur demploi que pour lentreprisequi y dpose ses offres, et permet de faireparatre offres et demandes d'emploi sansmention d'identit pour les recherches quincessitent une phase d'anonymat. www.job-hightech.fr

    Optique de Fourier, thorie mtaxiale et fractionnaire de Pierre Pellat-Finet. Editions Springer, 548 pages, 65 euros.

    20

    N43 Septembre/octobre 2009

    ACTUALITS Lu, vu, entendu

    Le Club optique, association oeuvrantpour le dveloppement et la promotiondes rseaux en fibres optiques, ouvre sonsite Internet au public. Outre des actualits, les annonces des pro-chaines runions et confrences, vous y trouverez des infor mations sur les acteursdes rseaux optiques, selon leur domaine(cbles et fibres optiques, connectique etcordons, quipe ments passifs, compo-sants actifs, installation et supervision, dis-tributeurs, installa teurs,...), quils soientconcepteurs, reven deurs ou proposentdu matriel en location ou leurs services.Bref, tout sur toute la fibre optique et sesapplications...www.cluboptique.org

    Le Club optique sur le rseau !

    Loptique de Fourier revisite

    L une des missions de la dlgation gnrale la langue franaise et auxlangues de France (ministre de la Cul-ture et de la Communication) est den-richir et moderniser la langue franaise.

    En lien avec la commission gnrale determinologie et lAcadmie franaise, ellelabore donc des nologismes pour quenous disposions dquivalents franaisaux termes trangers.

    Plus de 5 000 termes ont t publis auJournal officiel et sont accessibles sur labase de donnes www.franceterme.culture.fr, un document complet (328pages !) consacr aux techniques de linformation et de la communication estconsultable en ligne sur le site Internet

    www.dglf.culture.gouv.fr

  • Salons ACTUALITs 21

    N43 Septembre/octobre 2009

    Dirigeants dentreprises

    Vous cherchez fi nancer votre dveloppement ?

    Vous recherchez des partenaires

    stratgiques ou fi nanciers ?

    Vous souhaitez gagner en visibilit et

    communiquer ?

    Participez lappel candidature INVEST

    IN PHOTONICS et faites partie des socits

    europennes qui auront lopportunit de prsenter

    leur activit devant un public international trs cibl

    dinvestisseurs et dindustriels.

    International Partnering Convention

    Participez Invest in Photonics 2010 les 18 et 19 mars 2010 Bordeaux

    Programme 2010 et inscription sur www.invest-in-photonics.com

    International

    PartneringConventionShedding light on company fi nancing

    Tlchargez le dossier

    de candidatures jusquau

    15 dcembre 2009 sur

    www.invest-in-photonics.com

    Soutenu par

    Les quatre salons lis la pho-tonique (Opto, Espace LaserParis, Mesurexpo et Vision-Show)ont permis 313 exposants (dont26 nouveaux exposants pour Espace Laser et 28 nouveaux exposants pour les trois autressalons) dexposer leurs nou-veauts, qui taient signalespar un parcours nouveauts dans le guide de visite.Si une partie des exposants historiques de cette manifestation automnale avaitchoisi de ne pas y prendre de stand cetteanne, les exposants prsents se sontadapts cette dition rendue particulirepar les conditions conomiques de lanne2009, en optant gnralement pour desstands plus modestes et en recentrant leur prsence sur leurs produits phares ousur leurs produits en lien avec lEspace Laser Paris. Le nombre de visiteurs a enregistr unebaisse de 11% par rapport lanne pr-cdente, avec 8 482 entres en 2009 contre9 615 en 2008. Les exposants nous ont dit

    avoir eu de bons contacts, moins maismieux, sans compter le plaisir de re-trouver les uns et les autres, au dtourdune alle ou sur un stand. Finalement,comme pour les salons prcdents quenous avons frquents cette anne, les vi-siteurs sont moins nombreux, mais ilsviennent avec une demande plus concrte,

    Une alle de lespace Opto ( gauche) et une alle dEspace Laser Paris ( droite) qui rassemblait 26 exposants.

    un besoin plus rel de trouver une rponse un besoin particulier. Nous attendons maintenant tous de savoiro et quand aura lieu ldition 2010. Lorsdu salon, les organisateurs conversaientavec les exposants et les principaux par-tenaires pour dfinir avec eux la formulequi serait la mieux adapte pour 2010,mais aucune dcision ne semble avoir encore t prise lheure de rdiger cet article. Patience, donc

    A

    pfou

    cha

    Opto, Espace Laser Paris, Mesurexpo et Vision-Show : ldition 2009

    Exposants2009 2008

    Mesurexpo 191 240Opto 70 165Vision-show 26 35Espace Laser Paris (1re dition) 26Total 313 440

    Le Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte a accueilli une nouvelle fois les salons Opto, Mesurexpoet Vision-Show du 6 au 9 octobre, tandis que la premire dition du salon Espace Laser Paris les y rejoignait. Et ces quatre salons (tenus conjointement aux salons Forum de llectronique, RF HyperEurope et Forum Radiocoms) taient fort attendus pour cette dition 2009. En voici un compte-rendumlant une vision objective, les conclusions tires des impressions recueillies lors des discussionsavec les exposants et visiteurs

  • Sur les stands, les solutions taient di-verses et complmentaires aussi bien entechnologie quen services ou financementrparti entre public, priv et solutionsmixtes. Ct technologie, la palme reve-nait aux rseaux en fibres optiques, es-sentiellement les rseaux de type FTTH (Fi-ber To The Home), mais les transmissionspar radio ntaient pas en reste avec dessolutions WiMax ou WiFi multibandessans oublier la desserte par satellite. Ct services, le tnor tait lInternet semi haut dbit 100 Mbit/s en attendantle vrai haut dbit 1 Gbit/s chez labonntel quon le trouve au Japon, en Core duSud ou aux Pays-Bas. noter que plus de1 400 participants ont t enregistrs auxconfrences destines prsenter les pro-blmatiques damnagement et de d-ploiement des rseaux numriques. Co-or-ganis avec le Club optique, le premier fi-ber camp europen a t un lieudchanges, de dbats et de rencontresavec plus de 400 auditeurs ayant participaux six ateliers anims par Graniou M-diacom, ICTL liaisons optiques, Infractive,Itochu France, Microsens et Reichle & DeMassari. Prochaine dition, les 21 et 22 sep-tembre 2010 Paris.

    JMM

    22

    N43 Septembre/octobre 2009

    ACTUALITS Salons

    La quatrime runion annuelle de laplate-forme europenne Photonics21aura lieu les 14 et 15 janvier prochains Bruxelles. Les sessions dbuteront le 15 aumatin, avec pour thmes cette anne : la prsentation aux reprsentants de la Commission europenne du nouvelagenda stratgique de recherche, un expos des actions 2009 et la dfinitiondes actions mener en 2010, limportance

    de la photonique aux Etats-Unis et les activits menes dans le domaine de lef-ficacit nergtique et du dveloppe-ment durable. La participation financiredemande pour lensemble des sessions,le djeuner et la rception du 14 au soirest de 130 euros. Linscription peut se faire en ligne, sur lesite Internet de la plateforme :www.photonics21.org

    Annual Meeting

    L appel candidature de la deuximedition dInvest in Photonics, qui auralieu les 18 et 19 mars 2010, est lanc. Ilconcerne toutes entreprises innovantes enrecherche de fonds privs. Un dossierdinscription, disponible sur le site dInvest

    in Photonics 2010 (www.invest-in-photonics.com) est remettre avant le 15dcembre 2009. Les dossiers seront tudispar un comit de slection europen,dont les membres ont sign un accord deconfidentialit.

    Appel candidature Invest in Photonics

    Dans les alles de ce salon trs technique,il ntait question que de technologies depointe pour les rseaux en fibres op-tiques. Cest ainsi qutaient mises en ve-dette les technologies de multiplexage enlongueur donde (WDM), de rseaux op-tiques passifs (PON), des multiplexeurs din-sertion-extraction de longueurs donde(ROADM), de rseaux 10 Gbit/s, etc. Denombreuses nouveauts ont t prsen-tes en premire mondiale. Quelquesexemples : Alcatel-Lucent a fait une d-monstration portant sur les rseaux detransport grande capacit, 10 Gbit/s, avecle protocole 10G G-PON ; LG-Nortel taitsur la tendance innovation en WDM-PON

    travers la version 4.0de son systme Ether-net Access 1100 qui d-livre un dbit symtriquede 100 Mbit/s ou 1 Gbit/saux abonns FTTH, par-

    ticuliers ou entreprises ; JDSU a largi sa gamme de produits de tests et mesures travers NetComplete Home PerformanceMonitoring, une offre destine aux servicesde tlvision sur le protocole Internet(IPTV) de la plate-forme Mediaroom de Mi-crosoft ; Transmode a annonc le lance-ment de son systme Multi-Service MobileBackhaul Solution, solution de multi-plexage en longueur donde (WDM) surune fibre supportant le trafic Ethernet etle trafic TDM grce la synchronisation desflux sur chaque longueur donde ; etc. Pro-chain rendez-vous du 25 au 27 octobre2010 Paris.

    JMM

    Broadband World Forum Europe 2009Du 7 au 9 septembre 2009, Paris a t le rendez-vous mondial desexploitants de rseaux large bande et de leurs fournisseurs.

    La quatrime dition du salondes solutions et applicatifs hautet trs haut dbit pour collecti-vits territoriales et entreprisessest droule les 22 et 23 sep-tembre au CNIT Paris-LaDfense. Plus de 40 socitsexposantes ont accueilli environ1 500 visiteurs professionnelsporteurs de projets potentielspour lesquels le trs haut dbitest un facteur de dveloppe-ment de leur conomie.

  • Salons ACTUALITs 23

    N43 Septembre/octobre 2009

    ECOC 2009LEuropean Conference and exhibition on OpticalCommunication a eu la ville de Vienne commecrin pour sa 35e dition. Toujours orient vers les solutions de demain, ce salon tait trs ax

    sur lvolution des rseaux de transport du 40 Gbit/s vers le 100 Gbit/s et la comparaison des divers protocoles de transmission avec, semble-t-il,une prfrence pour le DQPSK (Differential Quadrature Phase ShiftKeying). Des nouveauts ont t prsentes, aussi bien en composantsquen quipements et en systmes.

    Ct composants, NeoPhotonics a an-nonc de nouvelles possibilits enCWDM et DWDM pour sa gamme de trans-metteurs-rcepteurs XFP afin de rpondre la nouvelle demande de connexions auxrseaux des dbits de 10 Gbit/s tels queOC-192/STM-64, 10G Fibre Channel, G.709,and 10-Gigabit Ethernet ; Enablence a pr-sent deux nouvelles photodiodes ava-lanche en arsniure de gallium et din-dium, destines aux applications voix etdonnes 2,5 Gbit/s, et le premier multi-plexeur-dmultiplexeur AWG 88 canauxespacs de 50 GHz ; Cube Optics a russilindustrialisation dun rcepteur optiqueintgr (ROSA - Receiver Optical Sub-Assembly) 100 Gbit/s, pour le dmulti-plexage de quatre longueurs donde de rseaux locaux en WDM transportant,chacune, un dbit de 25 Gbit/s ; 3S Pho-tonics, quant lui, a conu une gamme de modules de laser de pompe 980 nm dlivrant des puissances optiques de 400,500 et 750 mW, annoncs comme cono -mes en nergie et conomiques en utili-sation grce lemploi dune puce laser in-tgre dans un botier hermtique incor-porant un stabilisateur de longueursdonde base de rseaux de Bragg sur fibre optique (FBG) et devant permettre la

    conception dune nouvelle gnrationdamplificateurs optiques sous-marins 10et 40 Gbit/s ; et, en avant-premire ECOC,un prototype de module laser 1550 nmpour la distribution et la transmission designaux analogiques, le 1915 LMA, a tannonc comme maillon de lInternethaut dbit du futur sur fibre optique moindre cot. Pour les quipements intgrant des com-posants, Proximion a propos le premiercordon optique quip dun module decompensation de la dispersion, rduisantainsi la place ncessaire dans les armoiresde rpartition de cbles optiques des rseaux 10 Gbit/s, ainsi quun module decompensation de la dispersion accordablepour les applications DWDM 40 Gbit/s. En ce qui concerne des systmes, DrakaCommunications a ajout un nouveaumodule, NetConceptXS, son offre dad-ministration de rseau Draka XS.Net comprenant des composants pour fibresoptiques et des logiciels de conception,planification, installation et entretien,ddis aux rseaux large bande de nou-velle gnration et aux rseaux daccsFTTH. La 36e dition dECOC est prvue du 19 au 23 septembre 2010 Turin.

    JMM

    La prochaine dition de ce congrs,initi en 2001 par lInstitut de la ther-mographie et qui se tient tous les deuxans, aura lieu les 10 et 11 dcembre lESIEC de Reims. Son objectif est de trai-ter de thermographie instrumentale et

    industrielle, tout autant que des applica-tions scientifiques. Une premire journe est consacre lathermographie du btiment ; la deuximeporte sur la technologie et les applicationsscientifiques.

    Thermogram 2009

  • Salons, colloques et confrence en France

    NanoSWECNano South-West EuropeanConference2 au 4 novembre Bordeauxwww.u-bordeaux1.fr/cnano

    Mecafuture093 novembre Charleville-MziresCette journe, propose par laplate-forme Mecafuture-fr, quirunit les ples franais du secteurde la mcanique et le ple decomptitivit Materalia, proposedes confrences sur les innova-tions dans les procds dusinage,les traitements de surface, les contrles non destructifs...www.materalia.fr

    FLUVISU1316 au 20 novembre Reimsorganis par la SFOwww.sfoptique.org

    Colloque CMOI16 au 20 novembre Reimsorganis par la SFOwww.sfoptique.org

    Salon PRIPhoton - Recherche - Industrie16 au 20 novembre Reimswww.salonphoton.fr

    Mobilis 20096e dition des rencontres internationales des acteurs de lautomobile et de la mobilit17 et 18 novembre 2009 MontbliardLes rencontres Mobilis, organisespar le ple de comptitivit Vhicule du futur, veulent susciter

    de nouveaux projets de rechercheou des pistes de partenariats nationaux et internationaux autour des mobilits du futur, en parti culier la mobilit urbaine. Des reprsentants de clusterstrangers (Allemagne, Italie, Qubec), des experts et des tmoins de niveau internationalseront prsents cette rencontrequi sadresse aux constructeurs,quipementiers, laboratoires derecherche et tous les nouveauxacteurs du secteur.www.mobilisconference.com

    MIDESTSalon de la sous-traitance industrielle17 au 20 novembre ParisMidest 2009 se tiendra conjointe-ment avec Maintenance expo, le salon des solutions de mainte-nance industrielle et tertiaire, et avec Tolexpo, le salon interna-tional des quipements de production pour le travail des mtaux en feuille et bobine, du tube et des profils.www.midest.com

    JRIOA 2009Journes recherche industrie de loptique adaptative17 au 19 novembre Reimswww.optique-adaptative.fr

    Sminaire public ENSSATUltrafast all-optical signal processing using fibre diffractivegratings (Radan Slavik,ORC -Southampton)17 novembre Lannionwww.enssat.fr

    ITFPC 09Congrs international sur lescou ches minces (Innovations in Thin Film Processing and

    Characterisation) organis par la Socit franaise du vide.17 au 20 novembre Nancywww.vide.org/itfpc09.html

    Rendez-vous de la Route des lasersLa propret dans loptique, le spatial et les nanomatriaux18 novembre Bordeauxparrain par la SFOwww.rdv-routedeslasers.fr/propret

    Et si vous brevetiez ?Pourquoi, comment et aprs26 novembre Sminaire du bureau valorisationdu Triangle de la physique sur les outils, lcosystme et pour apporter soutien, aide et conseil...sur laspect brevet.http://triangledelaphysique.fr

    ArosolutionsRendez-vous daffaires interna-tional des donneurs dordres et sous-traitants dans le domaine de larospatial et de laronautique1er et 2 dcembre Bordeauxwww.aerosolutions-bordeaux.com

    CinmascienceFestival de films de fiction suivisde dbats entre le public, les scnaristes et acteurs et les chercheurs.1er au 6 dcembre Bordeauxwww.cnrs.fr/cinemascience

    Pollutec Horizons1er au 4 dcembre Pariswww.pollutec.com

    10 ans dOpticsvalley3 dcembre Issy-les-Moulineauxwww.opticsvalley.org

    ForumLEDColloque et exposition internationale entirement ddi la technologie des LEDs3 au 4 dcembre Lyonwww.forumled.com

    ICTONInternational Conference onTransparent Optical Networks10 au 12 dcembre Angershttp://ead.univ-angers.fr/~sahraoui/icton

    Vous pouvez dj noterC2I 2010Colloque interdisciplinaire en instrumentation

    26 et 27 janvier 2010 Le Mansparrain par la SFOwww.sfoptique.org

    Sminaire annuel de l'OMNT 2 fvrier 2010 Paris LObservatoire des Micro et Nano-Technologies organise la septimedition de son sminaire annuel le2 fvrier 2010 l'Institut Pasteur, Paris. Parmi les thmatiques quiont dores et dj t retenues, ilest notamment prvu un point surles mtamatriaux pour l'optiqueet la photonique. www.omnt.fr

    OPTRO 20103 au 5 fvrier Pariswww.optro2010.com/index.html

    Invest in Photonics18 et 19 mars 2010 Bordeauxwww.invest-in-photonics.com

    Espace Laser 201019 et 20 mai 2010 Le Manswww.espace-laser.biz

    LumivilleEclairage extrieur, lclairagepublic et la mise en lumiredes villes1er au 3 juin 2010 LyonSalon professionnel de la mise en lumire (dcideurs urbains et des crateurs de solutions lumineuses).www.lumiville.com

    SERISalon europen de la rechercheet de linnovation2 au 4 juin 2010 Pariswww.salon-de-la-recherche.com

    Eurosatory 201014 au 16 juin 2010 Pariswww.eurosatory.com

    Minatec Crossroads1021 au 25 juin 2010 Grenoblewww.minatec.com

    LU 2010Second International Symposiumon Laser-Ultrasonicswww.lmp.u-bordeaux1.fr/LU2010

    Micronora28 septembre au 1er octobre2010 BesanonDe la R&D la production, la 18e dition de ce salon des micro-techniques et nanotechnologiesconcerne tous les marchs, avecune approche par mtiers (outil-

    24

    N43 Septembre/octobre 2009

    ACTUALITS Agenda

    Publiez vos annonces dvnements et formations sur le site www.photoniques.comIl vous suffit de vous enregistrer en tant quutilisateur pour nous proposer votre annonce : elle sera ajoute lagenda en ligne aprs validation dans l'une des rubriques :- Confrences en France,- Confrences l'tranger,- Evnement organis par la SFO,- Evnement parrain par la SFO,- Soutenance de thse,- Formation..

  • lage, usinage, dcoupage, assem-blage, dcolletage, automatisa-tion, mtrologie, etc...). La 17edition, en septembre 2008, quimettait en avant la mtrologie, a rassembl 582 exposants (dont37 % dtrangers) sur 9 729 m eta accueilli 14 881 visiteurs venusde 51 pays (notamment de Suisse,des pays de lUnion europenne).www.micronora.com

    Broadband World Forum Europe25 au 27 octobre 2010 Pariswww.iec.org/events/bbwf10

    Salons, colloques et confrence ltranger

    Salon VisionSalon professionnel internationaldu traitement industriel deli