2
Revue de chirurgie orthopédique © Masson, Paris, 2005 2005, 91, 389-390 INFORMATIONS Communiqué de la Haute Autorité de Santé du 5 avril 2005 Évaluation de la greffe chondrocytaire autologue du genou La Haute Autorité de santé propose une étude d’évaluation de l’efficacité et de la sécurité d’utilisation de la greffe chondrocy- taire autologue du genou, chez le sujet jeune. Cette étude a été réalisée à la demande de la Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (Sofcot) ; elle est des- tinée principalement aux chirurgiens orthopédistes, rhumato- logues, médecins du sport et biologistes. La difficulté de soigner les lésions du cartilage chez le sujet jeune Les pertes de substance chondrale du genou, isolées, profondes et en zone portante, posent un problème thérapeutique chez le sujet jeune. En effet, dans cette population, les lésions du cartilage sont le plus souvent d’origine traumatique et, du fait de la faible capacité de réparation spontanée du cartilage, sont généralement irréversibles. La greffe chondrocytaire autologue du genou constitue une solution thérapeutique intéressante dans ce cas. Une technique de thérapie cellulaire qui offre des avantages mais qui reste complexe La greffe chondrocytaire autologue du genou permet de restaurer le cartilage hyalin, elle se déroule en trois temps : biopsie, cul- ture de chondrocytes puis implantation. Cette technique récente (la première greffe de ce type a été réalisée en Suède en 1987, et les résultats n’ont été publiés qu’en 1994) offre deux avantages majeurs : elle est peu invasive et ne compromet pas la possibilité de réaliser une autre intervention chirurgicale en cas d’échec. Ce type de greffe cellulaire reste toutefois complexe et cette tech- nique de thérapie cellulaire est encore en pleine évolution : utili- sation des matrices, tissue engineering. Un rapport bénéfice/risque difficile à déterminer Cette étude a permis d’évaluer l’efficacité et la sécurité d’utilisa- tion de cette technique. Elle montre qu’à court terme, la greffe chondrocytaire autologue se révèle aussi efficace que certaines techniques alternatives (mosaïcplastie, microfractures) et améliore les résultats thérapeutiques de 87 % après un an. Le taux d’échec varie de 5 à 16 %. La sécurité d’utilisation de la greffe chondrocytaire autologue a été difficile à étudier, en raison du faible nombre de données dis- ponibles. Des complications spécifiques comme l’hypertrophie du périoste (jusqu’à 20 % des cas) et les adhérences (jusqu’à 5 % des cas) ont été relevées. De même, le rapport global bénéfice/ risque de cette technique dans la prise en charge des pertes chon- drales isolées a été difficile à déterminer. Enfin, l’étude précise le cadre réglementaire et éthique de cette technique de thérapie cellulaire. Les experts ont proposé unanimement une définition de la population cible pouvant bénéficier de cette technique. Ils ont par ailleurs souligné la nécessité d’un programme de soutien de la recherche fondamen- tale et clinique dans ce domaine en plein essor de la régénération du cartilage. Un « fléchage » des sites référents permettra de suivre les résultats à moyen terme de cette technique innovante. Les résultats sont détaillés dans l’étude d’évaluation technologi- que intitulée « Évaluation de la greffe chondrocytaire autologue du genou – Rapport d’étape – Février 2004 », téléchargeable sur www.has-sante.fr, rubrique « Publications ». Diplôme d’Université Interdisciplinaire de Traumatologie du Sport de Paris VI L’enseignement concerne les pathologies de l’appareil locomo- teur de l’adulte et de l’enfant liées à la pratique sportive et se déroule à la Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière, 75013 Paris. Il débutera début octobre 2005 Renseignements et inscription par courrier Les inscriptions débuteront le 27 juin et se termineront le 21 novembre 2005 : Pour l’option traumatologie du sport : secrétariat du D.I.U. (Mme Darmon) service de Médecine Physique et de Réadaptation, Hôpital de la Salpêtrière, 47 Bd de l’Hôpital, 75651 Paris Cedex 13 E-mail : [email protected] Pour l’option chirurgie du sport : secrétariat du Dr Rolland (Mme Ares). Service de chirurgie orthopédique, Hôpital de la Pitié, 75651 Paris Cedex 13. Fax : 01 42 17 70 62 9 e Cours International de Chirurgie de la Cheville et du Pied Bad Homburg, Allemagne, 7-8 octobre 2005 Thèmes : • Arthroscopie du pied et de la cheville • Déformations de l’avant pied • Arthrose de la cheville • Traumatismes • Pathologie sportive Informations et inscriptions : Prof. Dr. N. Wülker, Orthopaedic Department, Tübingen Univer- sity Hospital, Hoppe Seyler, Str. 3, 72076 Tübingen, Allemagne Tél. : +49-7071-256450 Fax : +49-7071-29-4091 E-mail : [email protected] 300 Euro before September 1, 2005 ; 350 Euro from September 1, 2005 ; physicians in training 175 Euro before September 1, 2005 ; 200 Euro from September 1, 2005. Langue du cours : Anglais avec traduction simultanée en Allemand. GIEDA INTER RACHIS 18 e Réunion Annuelle 9 et 10 décembre 2005, Paris Thèmes : • La lombalgie chronique avec prise en charge multi-disciplinaire • La lombalgie extra-rachidienne • Communications libres Pour tous renseignements scientifiques et propositions de communications libres : Docteur E. Favreul, Clinique Saint Charles, 25 rue de Flesselles, 69001 Lyon

document

Embed Size (px)

Citation preview

Revue de chirurgie orthopédique © Masson, Paris, 20052005, 91, 389-390

INFORMATIONS

Communiqué de la Haute Autorité de Santé du 5 avril 2005Évaluation de la greffe chondrocytaire autologue du genouLa Haute Autorité de santé propose une étude d’évaluation del’efficacité et de la sécurité d’utilisation de la greffe chondrocy-taire autologue du genou, chez le sujet jeune.Cette étude a été réalisée à la demande de la Société française dechirurgie orthopédique et traumatologique (Sofcot) ; elle est des-tinée principalement aux chirurgiens orthopédistes, rhumato-logues, médecins du sport et biologistes.La difficulté de soigner les lésions du cartilage chez le sujet jeuneLes pertes de substance chondrale du genou, isolées, profondes eten zone portante, posent un problème thérapeutique chez le sujetjeune. En effet, dans cette population, les lésions du cartilagesont le plus souvent d’origine traumatique et, du fait de la faiblecapacité de réparation spontanée du cartilage, sont généralementirréversibles. La greffe chondrocytaire autologue du genouconstitue une solution thérapeutique intéressante dans ce cas.Une technique de thérapie cellulaire qui offre des avantages maisqui reste complexeLa greffe chondrocytaire autologue du genou permet de restaurerle cartilage hyalin, elle se déroule en trois temps : biopsie, cul-ture de chondrocytes puis implantation. Cette technique récente(la première greffe de ce type a été réalisée en Suède en 1987, etles résultats n’ont été publiés qu’en 1994) offre deux avantagesmajeurs : elle est peu invasive et ne compromet pas la possibilitéde réaliser une autre intervention chirurgicale en cas d’échec. Cetype de greffe cellulaire reste toutefois complexe et cette tech-nique de thérapie cellulaire est encore en pleine évolution : utili-sation des matrices, tissue engineering.Un rapport bénéfice/risque difficile à déterminerCette étude a permis d’évaluer l’efficacité et la sécurité d’utilisa-tion de cette technique. Elle montre qu’à court terme, la greffechondrocytaire autologue se révèle aussi efficace que certainestechniques alternatives (mosaïcplastie, microfractures) et amélioreles résultats thérapeutiques de 87 % après un an. Le taux d’échecvarie de 5 à 16 %.La sécurité d’utilisation de la greffe chondrocytaire autologue aété difficile à étudier, en raison du faible nombre de données dis-ponibles. Des complications spécifiques comme l’hypertrophiedu périoste (jusqu’à 20 % des cas) et les adhérences (jusqu’à 5 %des cas) ont été relevées. De même, le rapport global bénéfice/risque de cette technique dans la prise en charge des pertes chon-drales isolées a été difficile à déterminer.Enfin, l’étude précise le cadre réglementaire et éthique de cettetechnique de thérapie cellulaire. Les experts ont proposéunanimement une définition de la population cible pouvantbénéficier de cette technique. Ils ont par ailleurs souligné lanécessité d’un programme de soutien de la recherche fondamen-tale et clinique dans ce domaine en plein essor de la régénérationdu cartilage. Un « fléchage » des sites référents permettra desuivre les résultats à moyen terme de cette technique innovante.Les résultats sont détaillés dans l’étude d’évaluation technologi-que intitulée « Évaluation de la greffe chondrocytaire autologuedu genou – Rapport d’étape – Février 2004 », téléchargeable surwww.has-sante.fr, rubrique « Publications ».

Diplôme d’Université Interdisciplinaire de Traumatologie duSport de Paris VIL’enseignement concerne les pathologies de l’appareil locomo-teur de l’adulte et de l’enfant liées à la pratique sportive et sedéroule à la Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière, 75013 Paris.Il débutera début octobre 2005Renseignements et inscription par courrierLes inscriptions débuteront le 27 juin et se termineront le21 novembre 2005 :Pour l’option traumatologie du sport : secrétariat du D.I.U.(Mme Darmon) service de Médecine Physique et de Réadaptation,Hôpital de la Salpêtrière, 47 Bd de l’Hôpital, 75651 Paris Cedex 13E-mail : [email protected] l’option chirurgie du sport : secrétariat du Dr Rolland(Mme Ares). Service de chirurgie orthopédique, Hôpital de laPitié, 75651 Paris Cedex 13.Fax : 01 42 17 70 62

9e Cours International de Chirurgie de la Cheville et du PiedBad Homburg, Allemagne, 7-8 octobre 2005Thèmes :• Arthroscopie du pied et de la cheville• Déformations de l’avant pied• Arthrose de la cheville• Traumatismes• Pathologie sportiveInformations et inscriptions :Prof. Dr. N. Wülker, Orthopaedic Department, Tübingen Univer-sity Hospital, Hoppe Seyler, Str. 3, 72076 Tübingen, AllemagneTél. : +49-7071-256450Fax : +49-7071-29-4091E-mail : [email protected] Euro before September 1, 2005 ; 350 Euro from September 1,2005 ;physicians in training 175 Euro before September 1, 2005 ; 200 Eurofrom September 1, 2005.Langue du cours : Anglais avec traduction simultanée enAllemand.

GIEDA INTER RACHIS18e Réunion Annuelle9 et 10 décembre 2005, ParisThèmes :• La lombalgie chronique avec prise en charge multi-disciplinaire• La lombalgie extra-rachidienne• Communications libresPour tous renseignements scientifiques et propositions decommunications libres :Docteur E. Favreul, Clinique Saint Charles, 25 rue de Flesselles,69001 Lyon

390 INFORMATIONS

Tél. : 04 72 10 26 37Fax : 04 72 10 26 93E-mail : [email protected] congrès et inscriptions :GIEDA INTER RACHIS – Catherine Charpentier, 23 rue du Général de Galembert, 41000 BloisTél./Fax : 02 54 78 53 98E-mail : [email protected]

80e Réunion Annuelle de la Société Française de ChirurgieOrthopédique et Traumatologique (SOFCOT)Paris, 7-11 novembre 2005Avec la participation de l’Association Argentine d’Orthopédie etde TraumatologieLundi 7 novembre : Conférences d’Enseignement• Traumatologie adulte : Fractures instables extra-cotyloïdiennesde l’anneau pelvien (J. Tonetti, Grenoble) ; Ablation du matérield’ostéosynthèse (J.-C. Bel, Lyon) ; Fracture de l’apophyseondotoïde de l’adulte (C. Court, Le Kremlin-Bicêtre) ; Fracturede la tête radiale (T. Judet, Garches).• Orthopédie adulte : Myélopathies cervicales (V. Pointillard,Bordeaux) ; Arthrose et laxités du genou (C. Huet, Caen) ;Aspect actuel et indications des arthroplasties de resurfaçage dela hanche (P. Beaule, Los Angeles, États-Unis) ; La glène dansles prothèses d’épaule (D. Molé, Nanacy)• Généralités : Fasciite nécrosante (A. Lortat-Jacob, Paris) ;Les lésions nerveuses iatrogènes en chirurgie orthopédique(C. Oberlin, Paris) ; Infections nosocomiales. Etat de la science,

recommandations et législation (J.Y. Jenny, Strasbourg) ;Le complexe musculo-tendineux (F. Bonnel, Montpellier)• Orthopédie pédiatrique : Fractures des 2 os de la jambe chezl’enfant (genou et cheville exclus) (B. de Courtivron, Tours) ;Traitement orthopédique des scolioses (C. Morin, Berck) ; Ana-lyse de la marche chez l’enfant diplégique : implications chirur-gicales (M. Jacquemier, Marseille) ; Le genou douleureux nontraumatique de l’enfant (instabilité rotulienne exclue)(M. Peteers, Bruxelles, Belgique)Mardi 8 novembre• Table Ronde : La vertébroplastieAvec la participation du GETROA• Symposium : Les fractures péri prothétiques autour de la hancheet du genouDirecteurs : T. Bégué (Bobigny), H. Thomazeau (Rennes)Mercredi 9 novembre• Journées des SpécialitésAFCP, GEEC, GETRAUM, SFHG, SFCR, SOFOP-GEOP, SOS.Jeudi 10 novembre• Table Ronde : Sinistralité en chirurgie orthopédique : état deslieux et perspectivesDirecteurs : F. de Thomasson (Paris), C. Delaunay (Long-jumeaux)Vendredi 11 novembre• Table Ronde : Le ménisque latéral chez l’adulteAvec la participation de la Société Française d’ArthroscopieDirecteurs : P. Hardy (Boulogne), P. Beaufils (Versailles)

Informations scientifiquesLa soumission des abstracts, communications particulières, post-ers et e-posters s’effectue exclusivement sur le site internet :www.sofcot.fr