557 jerusalem

  • View
    245

  • Download
    14

Embed Size (px)

DESCRIPTION

557 jerusalem

Text of 557 jerusalem

  • 1"

    N o 5 5 7 - K O R A ' H3 Tamouz 5772 | 23 Juin 2012

    L'hebdomadaire isralien des juifs francophones

    LPHLe ptit HEBDO

    FESTIVAL DE LA FRANCOPHONIEDemandez le programme! pp.32-34

    INTERVIEWPR REN LVY''La haine dtruit la capacit humaine d'empathie'', pp. 36-37

    tes-vous vraiment sr de vouloir supprimer dfinitivement les fichiers Korah.doc, Datan et Aviram.doc ainsi

    que les 250 lments associs?

    Oui Non

    )' ,' ,( '' - , ...''

    Corbeille

    Corbeille

    Korah Doc

    Datan et Aviram Doc

    Bamidbar

  • 2

  • 3

  • 4

  • 5Vous savez tous ce quest un post? Cest un petit mot crit sur son mur pour exprimer une motion ou une information, et la partager avec ses amis, sur Facebook par exemple. Quest-ce quun mur? Cest le tableau daffichage virtuel sur lequel vos amis pourront lire le fameux post. Quest-ce quun ami? Trop long expliquer: le mot a t dnatur depuis quInternet nous fait croire quen un clic on peut se faire un ami, et en un autre clic, le supprimer.

    Pour ma part, jai bien aim le post de Bernard Musicant - un vrai ami, lui - qui a rsum une situation des plus surprenantes: Une Isralienne entre l'Assemble lue par... les Franais vivant en Italie, Grce et Turquie, mais battue en Isral o elle tait la seule candidate y habiter.

    Quest-ce que cela signifie? Je vous laisse rpondre vous-mme. Non pas que notre reprsentante ne soit pas la hauteur - cela le temps nous le dira, mais simplement que le fait que nous ayons t tellement diviss a permis celle que personne nattendait en Isral de nous reprsenter.

    Dans notre parasha Korah, le cousin de Mosh, a insuffl le doute et entran le soulvement. Ici aussi on peut dire que lincitation au dnigrement de lAutre, la guerre des camps, aura entran cette situation surprenante. Quoi quil en soit, nous pouvons tre certains que Daphna Poznanski fera de son mieux, et nous lui souhaitons tous mazal tov et bonne russite au Parlement franais.

    Le peuple juif subit la haine depuis toujours de la part des autres peuples Quoique lon fasse, on nous trouvera des torts et on nous reprochera toujours dtre au mauvais endroit, au mauvais moment. Le pire, cest lorsque ces accusations, ces dnigrements, vritables incitations la haine, trouvent leur source parmi nous. Souvent, au lieu dencourager lamour, nous suscitons son contraire.

    Par ce simple ''plaisir'' - montrer du doigt, critiquer, dnigrer lAutre qui nous drange, car diffrent, surprenant, ou trop original, qui excelle et nous fait de lombre, on provoque la jalousie, la rancur. Cette haine de lAutre semblerait provenir tout simplement de la haine de soi. Cette maladie trs rpandue, mme en Isral, est malheureusement assez bien exploite par nos ennemis. DOslo Goldstone, en passant par notre propre boycott, on ne cesse de har tort et travers. Et si lon stoppait cette dchance morale et cette auto-flagellation qui nous dtruit jusquaux racines?

    Pour changer, pour une fois: et si on saimait?

    Et si on saimait?

    Avraham Azoulay

    Edito

    Jrusalem 19:08 20:30Tel-Aviv 19:28 20:33Netanya 19:29 20:34Ashdod 19:28 20:32Hafa 19:21 20:35Paris 21:40 23:04

    Lisez le Ptit Hebdo surWWW.LEPTITHEBDO.NET

    Rdacteur en chefAvraham AzoulayDirection.lph@gmail.com

    Secrtariat (Ouvert de 9h 14h)Rosy ChouaiLph5@bezeqint.netTel: 02-6788720Fax: 153-26785349

    AdresseHaoman 24/35Talpiot - Jrusalem

    Directeur CommercialGilles SperlingTel: 054-4525604Ad@leptithebdo.info

    Commercial secteur centreItshak ZenoudaTel: 054-2075913

    Marketing & StratgieVita GreenTel: 054-7855770Lph.vita@gmail.com

    GraphismePublicit: Myriam WanzelbaumMise en page: Shirel Bellache

    RdactionGuitel Ben-Ishayguitelbenishay@gmail.com

    La rdaction du Ptit Hebdo dcline toute responsabilit quant au contenu des textes et des publicits qui nengage que leurs auteurs.Toute reproduction, mme partielle, devra faire lobjet dune autorisation crite de la part du journal.

  • 6a haine gratuite, on en parle beaucoup, mais agit-on rellement et sincrement pour

    l'liminer?L

    Imiter les Nations ou se plier leurs volonts ne nous a jamais vraiment russi. Depuis quelques temps se dveloppe dans ce pays lide de faire du dimanche un jour chm. Cette reproduction, non impose, de ce qui se passe dans le reste du monde ne nous serait-elle pas, cette fois, bnque en tant que Juifs?

    Aides nancires (achat d'appartement, paiement des brit-milot, etc.), aides dans la vie quotidienne (baby-sitting, etc.): les parents assistent-ils plus leurs enfants que par le pass? Quelles sont les limites de cet accompagnement parental?

    SUR LE VIF

    Georges lia SarfatiFondateur de l'Universit Populaire de JrusalemL'ide de haine gratuite renvoie d'emble au clbre pisode aggadique au cours duquel bar Kamtsa rend impropre le sacrifice de son ennemi Kamtsa

    - ce qui devait entraner la destruction du Temple de Jrusalem. Ce rcit suggre que les grandes catastrophes collectives rsultent bien souvent d'une accumulation infinie de petits manquements

    la morale. Il est donc certain qu'on en parle beaucoup! On en parle mme depuis trs longtemps... Mais la haine est une passion - la plus triste des passions sans doute - la plus enracine, parce qu'elle est une maladie de l'amour propre. En ce sens exact, elle n'est jamais gratuite, mais toujours justifie au point de vue des intresss, pour laquelle son expression est au contraire trs payante. Aussi le commandement de l'amour du prochain est-il le contrepoint de cette inclination bien naturelle. Le principe thique selon lequel il est souhaitable d'radiquer un tel sentiment dfinit le minimum de toute ducation digne de ce nom. Sa mise en uvre n'est pas du ressort de la loi, mais de la transformation intrieure des tendances spontanes du cur humain. C'est pour la tradition d'Isral un dfi permanent, ni plus ni moins que celui de la spiritualisation de l'humanit - projet auquel s'opposent bien des modles de la culture contemporaine.

    Shraga BlumJournalisteSujet dautant plus difficile quil nest pas ais cerner: la haine gratuite existe-t-elle vraiment? En effet, lorsquune personne prouve de laversion pour une autre, ce nest jamais gratuit.

    Il y a toujours une raison derrire, quelle soit recevable ou non, avouable ou non. Lexemple de Korah est l pour le prouver: cest la jalousie et le got du pouvoir qui lont pouss har Mose. Il nest pas ais de comprendre comment une personne pourrait en har une autre comme a, parce que lenvie lui en prend. Ce serait alors plutt de lantipathie, sentiment qui sort de toute considration rationnelle. Et pourtant la littrature juive abonde de rfrences sur ce sentiment de haine gratuite et recommande que lon fasse tout pour le juguler, voire le sublimer en amour gratuit, condition de la reconstruction du

  • 7Sur le vif

    Schlomo BrodowiczIngnieur informaticien Graphiste crivain

    Mais propos, en parle-t-on vraiment beaucoup de cette haine gratuite? Jentends ici ailleurs que dans des confrences o il est de bon ton de rappeler que

    notre peuple doit la destruction du Temple et l'exil la haine gratuite. Un sujet somme toute comme un autre, car la Torah n'est pas en reste de sujets intressants voquer. Et puis il y a tant de choses savoir Et une fois qu'on sait a, faut-il en disserter ad vitam aeternam?Sauf qu'en la matire, le savoir est peu de choses, tant il est vrai que l'exil (assorti de ses preuves) n'en finit pas de jouer les prolongations et que le Talmud Yerouchalmi affirme: Toute gnration qui ne voit pas le Temple reconstruit, est considre comme ayant t tmoin de sa destruction (Autrement dit, comme layant cause).En outre, nos Sages affirment que la paix est si importante que quand bien mme les Juifs se livreraient l'idoltrie mais que la fraternit rgnerait entre eux, D-ieu s'interdirait de svir leur gard.Agir? Bien sr, mais Rachi affirme (Nombres 31,14) que les manquements d'une gnration sont mettre au compte des matres qui sont sa tte et qui restent les bras croiss. Il y a peut-tre ici quelque chose creuser Commencer par donner l'exemple serait peut-tre un bon dbut

    Temple selon le Rav A. I. Hacohen Kook zatsal. Personnellement, je crois que chacun son niveau, dans ses relations interpersonnelles, doit faire leffort quotidien de surpasser les diffrences qui existent entre les tres afin de ne pas tomber dans la haine de lAutre, et de les aimer parce que sont des tres humains. La valeur numrique de Ahava est la mme que celle de Ehad, pour montrer quil faut essayer daimer chacun malgr les diffrences, car nous faisons partie dun tout. Plus facile dire qu faire! Il y aurait certes une manire radicale deffacer la haine gratuite entre Juifs, mais l on me taxera dantismitisme primaire: cest de la rendre payante

  • 8Sur le vif

    Rav David BenezraRav et professeur de physique au Ma'hon Lev

    Il est tout d'abord important de comprendre d'o vient cette haine que l'on appelle ''gratuite'', qui est, selon les sources talmudiques,

    l'origine de la destruction du deuxime Temple.Nos textes nous disent: Si tu vois l'ne de ton ennemi succomber sous sa charge, garde-toi de l'abandonner. De quel ennemi s'agit-il? En fait, il s'agit d'un membre du peuple d'Isral qui ne respecte pas la Torah et qui n'accepte pas les remontrances rptes qu'on lui fait. On a le droit de manifester notre mcontentement par une lgre diminution des rapports fraternels. l'poque du second Temple, le peuple juif tait divis en sectes et notamment les Saducens s'opposaient aux Pharisiens, et ces derniers reprochaient aux Saducens leur non-respect de la Torah. Progressivement, ce mcontentement autoris et prconis par la Torah s'est transform en haine. C'est ce moment-l, lorsque les limites

    de la Torah sont franchies, que la haine gratuite s'installe et peut engendrer