3-1 L’art du Moyen âge L’art préroman L’art roman L’art gothique

  • Published on
    04-Apr-2015

  • View
    104

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> 3-1 Lart du Moyen ge Lart prroman Lart roman Lart gothique </li> <li> Page 2 </li> <li> Rappelons-nous: Contexte historique En 323 LEmpereur Constantin le Grand (rgne 324-337) dplace la capitale de lEmpire Romain dans la ville grecque de Byzance, devenue Constantinople. Ce dplacement provoque la scission de lEmpire: en 395 lEmpire Romain se divise en Empire Romain de lOuest et lEmpire Romain de lEst. Aprs le dplacement de la capitale impriale Constantinople, la partie occidentale de lempire romain est proie aux invasions de tribus germaniques: les Francs en Gaule, Ostrogoths et Lombards en Italie, les Visigoths en Espagne. Lempire romain de lest, partir du VIIme sicle lui-mme aux prises avec la monte de lIslam, ne peut plus dfendre les provinces occidentales: lEmpire romain de louest succombe la monte des peuples germaniques, qui peu peu prennent le pouvoir, dabord militaire, puis aussi royal (476). </li> <li> Page 3 </li> <li> Lart chrtien primitif/lart byzantin/lart prroman du Moyen Age Le schisme religieux suit la scission de lEmpire: la Chrtient se divise en glise occidentale ou catholique et glise orientale ou orthodoxe. Lart chrtien dornavant volue de faons diffrentes dans lEmpire Romain de lEst et louest. Sil ny a pas de sparation nette entre lart chrtien primitif et lart byzantin (nous avons parl dart byzantin partir du VIme sicle (empereur Justinien)) en Occident, la scission politique et religieuse devient aussi une scission artistique, sous linfluence des peuples germaniques et celtiques qui envahissent lEmpire Romain de lOccident: nous voyons apparaitre lart du Moyen Age. </li> <li> Page 4 </li> <li> 3-1-1 Lart prroman du Moyen ge Lart de lge des tnbres Lart carolingien Lart ottonien </li> <li> Page 5 </li> <li> Lge des tnbres louest, la priode allant de la mort de Justinien jusqu` lavnement de Charlemagne (de la fin du VIme la fin du VIIIme sicle) fut considr lge des tnbres , une priode dobscurit entre lart de lAntiquit classique et de son renouveau avec la renaissance carolingienne . Mais cest ngliger que les tribus celtes et germaniques: Francs en Gaule, Ostrogoths et Lombards en Italie, les Visigoths en Espagne, ont apport leur propres traditions artistiques. Une foi installs, ces peuples subissent linfluence culturelle et spirituelle de lEmpire romain/byzantin, notamment en adoptant la religion chrtienne. Cette priode donne des ralisations importantes qui, reliant lart nomade de ces tribus barbares avec lhritage antique et chrtien, vont forger lidentit de lart du Moyen ge, considr aujourdhui, non plus comme lge des tnbres , mais comme lge de la foi . </li> <li> Page 6 </li> <li> Sources de lart du Moyen ge: lapport des tribus celto- germaniques : lancienne tradition du style animalier des peuples nomades Cest une ancienne tradition des peuples nomades, nous lavons vu ds 5000 ans av. J.C., comme dans lexemple de ce gobelet perse. Ce style combine les formes figuratives et abstraites, et devient un lment important de lart celto-germanique de lge des tnbres . Art perse: gobelet, Suse, style animalier, vers 5000-4000 av. J.C. </li> <li> Page 7 </li> <li> Lorfvrerie est le support principal du style animalier, do la rapide propagation du style. Lancien motif danimaux luttant senrichi dune invention de cette priode: leur queues et pattes stirent en bandes entrelaces, formant des motifs ornementaux appels entrelacs. Bourse en or et en mail, barque funraire de Sutton Hoo, VIIme sicle </li> <li> Page 8 </li> <li> Entrelacs: Le motif dentrelacs, ornements voquant les cordes entrelaces est originaire de lart romain et palochrtien du rivage sud de la Mditerrane, nous le retrouvons dans lart arabe sous le nom darabesque. Arabesque, boiserie sculpte, Grande Mosque de Kairouan Nud de base, entrelacs celtique Croix celtique </li> <li> Page 9 </li> <li> La combinaison dentrelacs et du style animalier est un apport spcifique de lart celto- germanique. Nous le trouvons dans lorfvrerie, dans le travail du bois, mais aussi dans lenluminure des manuscrits... Tte animale, barque funraire dOseberg, Norvge, IXme </li> <li> Page 10 </li> <li> Lenluminure: la beaut de la Parole divine Lenluminure est un apport des moines irlandais qui, adoptant le christianisme, prfrent la vie asctique la vie urbaine de lglise romaine. De nombreux monastres sont cres entre 600 et 800 aprs J.C., centres culturels de grande influence. Saint Benot de Nursie rdige la rgle qui rgit aujourdhui encore la vie de la plupart des monastres: y figurent la prire commune, Opus Dei, lecture priante de la Bible et travail manuel car les monastres doivent tre auto- suffisants. Book of Kells, vers 700 aD, Chi-Rho page (lvangile de saint Mathieu) </li> <li> Page 11 </li> <li> Pour diffuser lvangile, ces monastres font excuter de nombreuses copies richement dcors de la Bible, car leur beaut visuelle doit reflter la beaut de la parole divine . Une tradition indpendante dembellissement dcoratif sy dveloppe, les illustrations figuratives de scnes dvnements bibliques des manuscrits palochrtiens (sinspirant de lart antique) nintressent pas les artistes de cette priode. </li> <li> Page 12 </li> <li> La figure humaine reste hors de port, et si elle doit apparaitre, lanatomie est rattache aux lments ornementaux (la Crucifixion, VIIIme sicle, Irlande). Les figures des vanglistes sont reprsents par leur symboles, rejoignant ainsi la tradition du style animalier. </li> <li> Page 13 </li> <li> Charlemagne, roi des Francs et des Lombards devient empereur Lempire romain de lest, aux prises avec la monte de lIslam, ne peut plus assurer la dfense des provinces occidentales. LEurope occidentale est force de dvelopper ses propres ressources. Lglise de Rome brise ses derniers liens avec lEst et se tourne vers le nord germanique, o le royaume franc slve au rang de lempire sous Charlemagne, roi des Francs et des Lombards, octroy en 800 Empereur par le pape. Charlemagne btit sa capitale au centre de son pouvoir effectif, Aix-la-Chapelle (Aachen), laquelle il tente de donner la splendeur dune nouvelle Rome. </li> <li> Page 14 </li> <li> Lart carolingien Les beaux-arts jouent un rle important dans le rgne de Charlemagne (768-814), qui tente de restaurer, avec le titre de lempereur, aussi la civilisation romaine antique: cette renaissance carolingienne est la premire phase de fusion entre lart antique et lart des tribus celto-germaniques. La chapelle palatine de Charlemagne Aix-la- Chapelle (Aachen), la nouvelle Rome , 792- 805 ap. J.C. </li> <li> Page 15 </li> <li> Charlemagne sinspire des monuments de Rome de Constantin, et de Ravenne de Justinien pour btir sa capitale, Aachen (Aix-la-Chapelle). La clbre chapelle du Palais (vers 800) sinspire de Saint-Vital par son plan central. Mais la chapelle palatine de Charlemagne nest pas une copie de Saint Vital, mais une rinterprtation: cest lespace central qui est octogonal, entour dun dambulatoire, les votes et piliers massifs en pierre, remplacent les votes romaines de brique lgre, lentr, dsaxe San Vital retrouve laxe de lautel San Vitale, Ravenna, 526-547 La chapelle palatine de Charlemagne Aix-la- Chapelle (Aachen), 792-805 ap.J.C. </li> <li> Page 16 </li> <li> Nous y trouvons en germe une autre nouveaut: lentre monumentale dont la forme va se dvelopper en faade ouest deux tours que nous trouverons dans tant de cathdrales mdivales. </li> <li> Page 17 </li> <li> Les monastres et la rgle de Saint Benot Les entres sont latrales, lglise a de nombreux autels. Le transept, lest, forme la croix latine. lpoque carolingienne les monastres se multiplient. Ils appliquent la rgle bndictine (de Benot de Nursie), qui prconise la pauvret, le travail et lautarcie des monastres. La plupart des glises bties pendant cette priode sont des glises abbatiales (cest--dire les glises de monastres), riches de dons et de revenus de leur possessions. Ces glises sont bties sur le plan basilical de Constantin, mais avec deux absides, ouest et est. Deux tourelles descalier entourent labside louest. </li> <li> Page 18 </li> <li> Plan-type dun monastre: maquette du monastre et de son conomie (autosuffisance selon la rgle de St. Benot). Lglise est une basilique, avec deux absides, est et ouest, et avec deux tourelles louest, le transept forme la croix latine. </li> <li> Page 19 </li> <li> Plan type de monastre: autosuffisance selon la rgle de Saint Benot </li> <li> Page 20 </li> <li> En enluminure de manuscrits, lart carolingien sinspire de lart palochrtien de source antique. De nouveau les scnes bibliques sont reprsentes, mais les saints ne sont plus des philosophes poss et rflchis, mais des inspirs... Saint Marc, vangliaire dEbbon de Reims </li> <li> Page 21 </li> <li> Lart ottonien Le dernier monarque carolingien mort en 911, le pouvoir en Allemagne est repris par les rois Saxons (919-1024), et Otton Ier, le plus grand dentre eux, reprend les ambitions impriales de Charlemagne. Il est couronn par le pape, en 962, empereur du Saint-Empire romain germanique Lart ottonien reprends lhritage carolingien (le plan basilical, deux absides, est et ouest, la faade monumentale ouest (porche profond entour de tourelles escalier). Dans le principal monument de lart ottonien, nous voyons lglise avoir deux transepts, est et ouest, et deux tours de crois de transept. Les entres sont latrales. </li> <li> Page 22 </li> <li> Le principal monument de lpoque ottonienne est labbaye bndictine de Saint Michel de Hildesheim (1001-1033): plan basilical avec deux churs et deux transepts, est et ouest, et les entres latrales. Deux tours, une au-dessus de chaque croise de transept, et les tourelles descalier. </li> <li> Page 23 </li> <li> Lart ottonien reprends la faade ouest carolingienne : porche profond entour de deux tours. Labbaye bndictine de Saint Pantalon Cologne Lart carolingien et lart ottonien sont aussi appels art protoroman. </li> <li> Page 24 </li> <li> En sculpture et peinture, linfluence byzantine du second ge dor est visible (Otton II a pous une princesse byzantine): nous y voyons le pathos byzantin dans la reprsentation du Christ, mais transpos en ralisme expressif </li> <li> Page 25 </li> <li> Dgager lessentiel: art du Moyen ge lissue de la migration des peuples nomades vers lEurope, un nouvel art se forme: il sagit dun mlange celto- germanique du style animalier (une anciennes tradition des peuples nomades) et dune tradition plus rcente dentrelacs (art romain et palochrtien, bassin mditerranen), qui se propage rapidement (supports transportables: orfvrerie, boiserie, enluminure de manuscrits) </li> <li> Page 26 </li> <li> Art carolingien Charlemagne, avec le titre de lempereur, tente de restaurer aussi la civilisation romaine antique: cest la premire phase de fusion entre lart antique et lart des tribus celto-germaniques. Nous parlons de renaissance carolingienne . Nous appelons lart de lpoque de Charlemagne et de ses descendants art carolingien. Dans la construction des glises des monastres qui se multiplient, une nouvelle forme apparait: au plan basilical de Constantin, une faade monumentale ouest est ajoute (porche profond entour de tours), que nous verrons par la suite dans la plupart des glises mdivales. Lglise a deux absides, est et ouest, et de nombreux autels. Lentre est latrale. Un transept est forme avec la nef la forme de la croix latine. </li> <li> Page 27 </li> <li> Forme basilicale, deux absides, un transept lest forme avec la nef la forme de la croix latine. </li> <li> Page 28 </li> <li> Lentre monumentale dont la forme va se dvelopper en faade ouest deux tours: </li> <li> Page 29 </li> <li> Art ottonien Lart ottonien: lart de lpoque du roi saxon Otton Ier, et de ses descendants, reprends lhritage carolingien. Saint Michel de Hildesheim (1001-1033) Lart carolingien et ottonien est aussi qualifi de protoroman. </li> <li> Page 30 </li> <li> lissue de la migration des peuples nomades vers lEurope, un nouvel art se forme: il sagit dun mlange des anciennes tradition des peuples nomades (style animalier), dune tradition plus rcente dentrelacs (bassin mditerranen) et du christianisme. Charlemagne, avec le titre de lempereur, tente de restaurer aussi la civilisation romaine antique: cest la premire phase de fusion entre lart antique et lart des tribus celto-germaniques. Nous appelons lart de lpoque de Charlemagne et de ses descendants art carolingien, et parlons de renaissance carolingienne . Dans la construction des glises de monastres qui se multiplient, une nouvelle forme apparait: au plan basilical de Constantin, une monumentale faade ouest est ajoute (porche profond entour de deux tours), lglise a deux absides, est et ouest, et de nombreux autels. Lentre est latrale. Un transept lest forme avec la nef la forme de croix latine. Nous appelons art ottonien lart de lpoque du roi saxon Otton Ier et de ses descendants. Lart carolingien et ottonien est aussi qualifi de protoroman. </li> </ul>

Recommended

View more >