Click here to load reader

20 12 20 - BAT web.pdf · PDF file• Erik Satie (1866-1925) : Gnossienne n°1 • Erik Satie : La journée du musicien • Gustave Nadaud (1820-1893) : Le cigare • Gaston Ouvrard

  • View
    227

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of 20 12 20 - BAT web.pdf · PDF file• Erik Satie (1866-1925) : Gnossienne n°1...

  • Pour le bon droulement des concerts et par respect pour les artistes, nous vous prions de bien vouloir teindre vos tlphones portables et vous rappelons quil est interdit de filmer, denregistrer et de prendre des photos durant le concert. Nous vous remercions de votre comprhension.

    FESTIVAL PIQUE-NIQUE

    20 12 20JUIN JUIL JUIL

    www.flaneriesreims.com

    Partenaires

    Concert n15

    Les HydropathesArnaud Marzorati /voix

    Isabelle Saint-Yves /violoncelle

    Mlanie Flahaut /flageolet /basson

    Daniel Isoir /piano

    Monsieur Claude tait hydropathe Charles Cros (1842-1888) : Chanson des Hydropathes - 1er couplet Aristide Bruant (1851-1925) : Chat Noir Jules Jouy (1855-1897) : Le squelette Camille Saint-Sans (1835-1921) : Danse Macabre Raoul Pugno (1852-1914) : Rois en exil Charles Cros : Chanson des Hydropathes - 2e couplet Aristide Bruant : Pauvre Bibi d'Bb Hypsa : Le ver solitaire Erik Satie (1866-1925) : Gnossienne n1 Erik Satie : La journe du musicien Gustave Nadaud (1820-1893) : Le cigare Gaston Ouvrard (1890-1981) : Mes tics Claude Debussy (1862-1918) : The little shepherd Charles Cros : Chanson des Hydropathes - 3e couplet Gustave Nadaud : Le feu Edmond Bouchaud (1870-1945) : Elle tait souriante Erik Satie : Gymnopdie Charles Cros : Le Hareng Saur Gustave Nadaud : La Mouche de Mr Letortu

    juin2013 27 21h 10Champagne Charles de Cazanove

    Cuverie

    En partenariat avec la Fondation Royaumont. La MATMUT est mcne du Programme voix de la Fondation Royaumont.

  • Pour le bon droulement des concerts et par respect pour les artistes, nous vous prions de bien vouloir teindre vos tlphones portables et vous rappelons quil est interdit de filmer, denregistrer et de prendre des photos durant le concert. Nous vous remercions de votre comprhension.

    Les Hydropathes

    Propos recueillis par Anne de La Giraudire

    Qui taient ces Hydropathes ?Arnaud Marzorati : Les Hydropathes, qui signifient littralement ceux qui naiment pas leau, taient au dpart une sorte de club littraire fond par le pote Emile Goudeau la fin du XIXe sicle o se retrouvaient artistes, potes et musiciens pour changer de manire fantaisiste et ludique leurs regards sur la socit. Ils sont lorigine du "Chat noir", le clbre cabaret de Rodolphe Salis Montmartre qui runissait les talents les plus htrognes autour de personnalits comme Charles Cros, Alphonse Allais, Aristide Bruant, Claude Debussy ou Erik Satie. Tout ce petit monde pratiquait lart de la chanson et utilisait le rire contre la censure de lpoque.

    Quelles sont les raisons qui vous ont conduit vous intresser ce rpertoire ? Arnaud Marzorati : Ma rencontre avec ce rpertoire sest produite un peu par hasard travers mon got pour la littrature. Je narrtais pas de voir le nom Branger, clbre chansonnier de lpoque, cit partout, chez Balzac, Chateaubriand, Dumas, Victor Hugoet cela a veill ma curiosit. Je me suis alors rendu compte que la chanson tait le plus grand des mdias au XIXe sicle tout en dcouvrant nombre de chansonniers extraordinaires.

    Comment est n ce spectacle ?Arnaud Marzorati : Jai fantasm sur une soire au Chat noir, o potes et chansonniers se retrouveraient autour du piano de Debussy. Javais envie de remettre au got du jour, en tant quinterprte classique, ce patrimoine de chansons empreintes dune verve trs rabelaisienne et dun esprit totalement loufoque. Un pote comme Rollinat par exemple tait capable daller trs loin, avec un humour scatologique qui peut encore dranger aujourdhui. Je suis trs intress aussi par les monologues, quasi surralistes, qui sont en quelque sorte les anctres du one man show .

    Y a-t-il une part dimprovisation ?Arnaud Marzorati : Il existe une notion dimprovisation norme dans les mlodies. Les dcisions interprtatives partent dune grande libert et dun plaisir de samuser et dinventer ensemble. Je confie mes trois musiciens une grande part dimprovisation, entre cabaret et impressionnisme. Pour ma part, je donne les atmosphres, les couleurs et les sentiments. Jaime beaucoup la libert que lon a par rapport la notion de timbre qui permet de crer son propre univers. On revendique la notion dimprovisation pour le baroque et on a tendance croire que cela sest arrt avec la Rvolution. Or limprovisation a toujours exist. La chanson montre que la musique du XIXe sicle nest pas bloque, quil reste plein de possibles explorer pour linterprte.

    Comment travaillez-vous ce rpertoire ?Arnaud Marzorati : Ma dmarche repose sur toute une rflexion sur lart de la dclamation musicale, un travail sur la voix autour du parl-chant et dune certaine forme dloquence. Il ne sagit pas de restituer les chansons avec les voix dantan mais au contraire de cultiver une certaine distance pour que cela ne semble pas dsuet et de samuser de la dclamation pour retrouver lesprit dans lequel elles ont t cres.

    Quels sont vos projets venir ?Arnaud Marzorati : Je vais travailler autour de Gavroche avec la Cit de la musique et jai galement un projet sur la guerre de 14/18 avec un trio accordon-percussions. En parallle, je poursuis mes recherches sur le rpertoire de la chanson la Fondation Royaumont o je suis artiste associ, autour notamment dun programme sur la chanson et les lgumes. Dans un autre registre, je prpare un concert pour lOpra de Rouen sur la musique et le diable et diffrents projets lyriques dont une cration autour de Boris Godounov.

    A laise dans tous les rpertoires, du baroque au contemporain, le baryton Arnaud Marzorati aurait pu se contenter dune brillante carrire sur la scne lyrique. Son got pour la recherche et ses curiosits clectiques lont conduit explorer de nouveaux territoires et aborder le savoureux rpertoire des chansonniers du XIXe sicle.

  • Biographies

    Arnaud Marzorati, baryton

    Arnaud Marzorati dbute le chant au sein de la Matrise de Musique Baroque de Versailles, auprs de matres comme James Bowman ou Martin Isepp. Il obtient par la suite un Premier Prix de Chant au CNSM de Paris puis se perfectionne au sein de la troupe de l'Opra Studio de l'Opra de Lyon. Son rpertoire stend de la musique baroque la cration contemporaine. Il chante aussi bien Papageno dans La Flte enchante, Figaro dans Le Barbier de Sville que le rpertoire baroque avec William Christie ou Vincent Dumestre et participe de nombreuses crations contemporaines. Il a enregistr une vingtaine de disques avec les meilleurs ensembles baroques et cr l'ensemble Les Lunaisiens avec le tnor Jean-Franois Novelli. Il poursuit par ailleurs un travail autour des chansonniers du XIXe sicle. Aprs un premier disque autour de Branger (Alpha Production) salu par la critique, il a enregistr un album consacr Gustave Nadaud puis un cycle sur le rpertoire de la Rvolution franaise en partenariat avec la Cit de la Musique. Arnaud Marzorati est artiste associ la Fondation Royaumont.

    Isabelle Saint Yves, violoncelle

    Brillamment diplme du Conservatoire de Caen, Isabelle Saint-Yves rentre au CNSM de Paris, dans les classes de R. Pidoux et A. Meunier, et y obtient son diplme en 1998. Membre du Quatuor Chagall de 1994 1999, elle participe de nombreuses master-classes notamment avec M. Rostropovitch et le quatuor Ysae et joue aux cts de Xiao Mei Zhu, A. Meunier, le trio Ligeti, A. Marion... Elle dbute la viole de gambe en 1999 avec C. Coin et joue au sein des meilleurs ensembles de musique baroque : La Grande Ecurie, Le Pome Harmonique, Les Talens Lyriques, Le Concert dAstre, Les Paladins Elle enregistre rgulirement avec ces formations. Elle est la violoncelliste du disque Tyrannique Empire des Lunaisiens.

    Mlanie Flahaut, basson

    Aprs un cursus complet au CNR de Rouen, Mlanie Flahaut poursuit ses tudes de flte bec Paris. Premier Prix de la ville de Paris en 2001, elle est galement titulaire du Diplme de musique ancienne en basson baroque (CNR de Paris). Elle se perfectionne ensuite auprs de Jrmie Papasergio ainsi qu la Schola Cantorum Basiliensis (Suisse). Elle joue rgulirement sous la direction de Vincent Dumestre (Le Pome Harmonique), Herv Niquet (le Concert Spirituel), Jean Tubry (La Fenice), Patrick Cohen-Akhnine (Les Folies Franoises) et Benoit Haller (La Chapelle Rhnane).

    Daniel Isoir, piano

    Aprs des tudes au CNR de Boulogne-Billancourt, Daniel Isoir se perfectionne au Canada auprs de grands matres tels que Marek Jablonski, Claude Frank, Paul Badura-Skoda pour le piano, Paul Tortelier, Josef Gingold pour la musique de chambre. Il passe ensuite quatre annes Hambourg la Hochschule fr Musik dans la classe de Evgeni Koroliov. Il a enregistr un disque solo consacr la huitime sonate opus 84 de Prokofiev (Pianovox).Musicien complet, Daniel Isoir pratique aussi bien la musique de chambre, laccompagnement de lieder que le piano solo. Passionn par le timbre du pianoforte, il consacre maintenant une grande partie de son temps cet instrument et son rpertoire. Il cre en 2006 la petite symphonie , ensemble symphonique effectif rduit. Il collabore aussi rgulirement des projets avec la Fondation Royaumont ou lAcadmie Bach, notamment en 2009/2010 lopra Zmire et Azor de Grtry, et des spectacles et concerts avec les Lunaisiens, Arnaud Marzorati et Jean-Franois Novelli.

  • La

    bu

    s d

    alc

    oo

    l est

    da

    ng

    ereu

    x p

    ou

    r la

    sa

    nt

    , co

    nso

    mm

    er a

    vec

    mo

    dr

    ati

    on

    . L

    icen

    ce n

    3

    -14

    49

    86

    (LT

    3)

    Cr

    dit

    ph

    oto

    : A

    xel C

    u

    ret

    po

    ur

    les

    Fl

    ner

    ies

    Mu

    sica

    les.

    Nos PartenairesInstitutionnels

    Nos PartenairesPrivs

    24, rue Salomon de Rothschild - 92288 Suresnes - FRANCETl. : +33 (0)1 57 32 87 00 / Fax : +33 (0)1 57 32 87 87Web : www.carrenoi

Search related