« -Nous, les femmes, nous adorons les rat©s, ils ont besoin de notre soutien. » Oscar Wilde

  • View
    29

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

« -Nous, les femmes, nous adorons les ratés, ils ont besoin de notre soutien. » Oscar Wilde. Chiururgie de la verge Mise au point Qui,Quand, Comment ?. Introduction. Une chirurgie de spécialiste Une chirurgie d ’une grande diversité Une chirurgie fonctionnelle Une chirurgie exposée. - PowerPoint PPT Presentation

Text of « -Nous, les femmes, nous adorons les rat©s, ils ont besoin de notre...

  • -Nous, les femmes, nous adorons les rats, ils ont besoin de notre soutien. Oscar Wilde

  • Chiururgie de la vergeMise au pointQui,Quand, Comment ?

  • IntroductionUne chirurgie de spcialisteUne chirurgie dune grande diversitUne chirurgie fonctionnelleUne chirurgie expose

  • Introduction

    Huit entits pathologiques - le prpuce - les dformations - la dysfonction rectile - le traumatisme- l urtre - la chirurgie carcinologique - la chirurgie du micro pnis - la chirurgie sexthtiqueQuatre entits anatomiques: - le fourreau - le fascia de Buck - les corps caverneux - le corps spongieux

  • Chiururgie de la vergeMise au pointQui,Quand, Comment ?Maladie de Lapeyronie

    Allongement de verge

    Implants pniens

  • COMMENT ?

  • Prparation mdicaleDiabte quilibr (Hb glycosyle)Eliminer tout foyer infectieux latent (peau,urines,dents)ECBUCS DENTISTECS AnesthsieDouche btadineRasage en salle

  • Prparation psychologiqueet Consentement clairAnesthsieChirurgieRisques : infection - mcaniqueFonctionnement prothseDsirDonner du plaisir sa partenairePossibilits orgasmiques+/-jaculatoires

  • Conduite gnrale dune interventionAnesthsie: locale, loco rgionale, gnraleCathtrisme urtrale recommandBistouri bipolaireIncision: sillon balano prputial, pnoscrotale, suspubienne, directe sur le fourreauEviter garrotUtilit dune rection provoque sur table

  • Post-opratoire immdiatPansement compressif 48 heuresDouleur : PCASortie : J3 aprs ablation sonde vsicale, Ordonnance de sortie

    Consultations : S1 S6 + telCarteSoins locaux/ IDERepos strict 1 semaineCiflox 2 semainesAntalgiques - Anti-inflammatoires

  • Remise en routede lactivit sexuelleInformation propratoirePrparation psychologique COUPLERapprentissage du dsir : Sensate focusApprentissage du maniementLe premier rapport : > S4-6Suivi

  • Le premier rapport...Maniement pompe maitris+/-exercices masturbatoiresAprs sensate focus 1 : DESIR+/-CS SexologueLubrifiant systmatiqueEviter certaines positions Suivi rapproch : M1-M3-A1..

  • COMMENT ?Maladie de Lapeyronie

  • Mthodes 1Techniques ngligeant la plaque : plicature excision suture incision suture Techniques sintressant la plaque : incision greffe excision greffeCombines incision greffe + excision sutureLa ConvexitLa ConcavitLes 2

  • Technique Incision-Suture

  • TechniquesExcision-Suture

  • Techniques impliquantla plaqueIncision-RedressementExcision-Redressement

  • Un exemple de Chirurgie complexe pour Maladie de Lapeyronie

  • Erection provoque

  • Incision

  • Fascia de Buck

  • Dissection du FasciaURETRE

  • BANDELETTES NEURO-SENSITIVES

  • ISOLEMENT DU FASCIA SUR LAC

  • EXCISION DE LA PLAQUE

  • EXCISION DE LA PLAQUE

  • EXCISION DE LA PLAQUETissus caverneuxAlbugine

  • PLASTIE DE RECOUVREMENT UROPATCH

  • PLASTIE DE RECOUVREMENT

  • PLASTIE DE RECOUVREMENT

  • SUTURE DU FASCIA

  • FIN DINTERVENTION

  • COMMENT ?Implants pniens

  • Les Implants Pniens

    - prothses semi rigides - prothses gonflables - implants souples

  • Prothse semi rigide

  • prothses gonflables

  • Un exemple de dimplantation dune Prothse gonflable (deux compartiments)

  • Propratoire immdiatDouche btadineRasage en salleDcubitus dorsal (jambes lgrement cartes)2 tablesAntibioprophylaxie (cphalosporines)

  • Installation - ExpositionSondage vsical strile

    Incision pnoscrotale

    +/- cadre Scott

  • Prparation corps caverneux (1)

    Fils tracteursCavernotomie longitudinaleIrrigation solution antibiotique+/-Biopsie tissu caverneux

  • Prparation corps caverneux DilatationAmorce ciseaux avec dcollement albugine latrale et postrieureBougies de Hegar : 13 mmSymtrie (
  • POMPEConfection loge / 2 doigts

    Compresse + AB2 doigts intradartos juste aprs incision

  • FermetureEnfouissement des tubuluresPas de drainageFermeture 3 plans rsorbablesLaisser implant semigonflPansement non (lgrement) compressif

  • COMMENT ?Alllongement de verge

  • Ce qui ne marche pas:

    les andrognes per cutans ou par voie gnrale

    les injections sous cutanes de graisse (rcidive) ou de produits organiques

  • Ce qui est trs risqu:

    la mise en place De prothses pniennesDimplants souplesDimplants de toutes sortes

  • Ce qui peut tre propos

    amaigrissement +/- liposuccion du bourrelet graisseux sous pubienCorrection dune palmure (plastie en Z)dsenfouissement lallongement chirurgical par section du ligament suspenseur et plastie cutaneaucune tude srieusegain de 1,5cm en moyenne ?Combinaison des techniques

  • QUI et QUAND ?Maladie de Lapeyronie

  • Un pari pas toujours gagnant Corriger la dformation

    Maintenir une rection et une sensibilit normale Eviter la prothse pnienne

  • Bases But : rtablir une anatomie des corps caverneux compatible avec pntration

    Problme : nombreuses variantes techniques synonyme de difficult

    Principe : tre conome dalbugine et de tissu caverneux sous-albuginal

  • Indications : Choix du Patient Dformation : Incompatible avec toute pntration

    Erection : Normale

    Maladie : Stabilise (12 24 mois)

    Bilan prop. de la dformation+++ : Photo - IIC du statut rectile++ : E.E.N., Autoquestionnaire du statut vasculaire : Pharmaco-chodoppler

  • Indications : Choix de la TechniqueSi dformation simple et infrieure 60 : plicature, incision-plicature excision-suture (Nesbit)

    Si dformation complexe et/ou suprieure 60 : incision de la plaque-greffe excision de la plaque-greffe

  • Rsultats 14 critres : Dformation, Raccoucissement, Erection, Sensibilit,

    Trs variables selon la technique pour un mme auteur

    Trs variables selon les auteurs pour une mme technique Trs variables pour un auteur sur la mme technique

  • Rsultats 2 75% 80% de rsultats satisfaisants

    Correction de la dformation : Plicature - Nesbit - Incision greffe - Excision greffe

    Racourcissement : Incision greffe- Excision greffe - Plicature - Nesbit

    Impuissance : Plicature - Nesbit - Incision greffe - Excision greffe

    Insensibilit : Plicature - Nesbit - Incision greffe - Excision greffe

  • QUI et QUAND ?Impants pniens

  • AlgorythmeDFE + FDRorganiquesTTT mdicauxTTT locauxEchec de TOUT TTT...1 10 %

  • Choix de lImplant pnien

  • Dficit physique - IntellectuelRinterventionLapeyronie pour certains

    PLTOT IMPLANT SEMIRIGIDE

  • Pelvis gel

    Verge avec longueur suffisante

    Patient inform aspect semi-flaccide

    PLTOT IMPLANT GONFLABLE 2 PIECES Type Ambicor

  • Pelvis libre : 1 seule incisionVerge de longueur limitePatient voulant le mcanisme le plus proche du naturelImplant prfrentielPLTOT IMPLANT GONFLABLE 3 PIECES Type AMS 700

  • QUI, QUAND ?Alllongement de verge

  • Les prsentations cliniques

    le micropnis vrai isol ou associ des malformations la dysmorphophobie le souci de performance langoiss du vestiaire

  • Le micropnisPetite verge ? : longueur < 6 cm en flaccidit< 10 cm en rection circonfrence < 3 cm en flaccidit< 7 cm en rectionTaille du corps caverneux

    variations inter raciales et inter individuellesintra individuelle: obsit, froid, anxit

  • Le micropnisAssoci dautres anomalies hypogonadisme syndrome polymalformatif Malformation uro gnitale Prudence si : contenu scrotal anormal, obsit , anosmie isol, idiopathique bourses, testicules, andrisme: normaux droulement de lrection normale mais verge trop petiteDifficult dappareillage des malades neurologiques

  • La dysmorphophobie:verge anatomiquement normalecause dclenchante ancienneessayer de convaincre lhomme de sa normalitMaladie psychiatriqueprise en charge psychothrapique efficace sur langoissesurtout ne pas oprer sans avis psychiatrique

    le souci de performancele sujet sait que sa verge est normale mais il la veut plus longue et plus grossele mettre en garde contre le charlatanisme

  • Langoiss du vestiaireContexte non psychiatriqueVie sexuelle normaleRelation Pre fils et ducationSurtout ne pas oprer sans avis psychiatrique

  • Les questions qui se posent

    Pourquoi refuser dallonger une verge alors quon implante des prothses mammaires ?

    Des mensurations correctes sont elles suffisantes pour conduire la demande ?

    Existe t-il des tudes srieuses publies sur les techniques et les rsultats ?

    Comment sen sortir en pratique ?

  • La consultation pour allongement de verge sans micropnis vraiAngoisse profonde et relle du patient

    Aider verbaliser la demande

    coute attentive et bienveillante

    Plainte la plus frquente: Taille de la verge en rection satisfaisanteTaille de la verge en flaccidit insuffisante

  • Les rgles de baseNe jamais se presser pour oprer mme un vrai micropnis

    En cas de verge sub normaleEssayer de convaincre lhomme de sa normalitliminer une dysmorphophobie grave par un avis psychiatrique systmatiqueInformer du charlatanisme de